Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266218573
Code sériel : 15353
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1280
Format : 108 x 177 mm
Le Passage
Dominique Haas (traduit par)
Date de parution : 07/03/2013
Éditeurs :
Pocket

Le Passage

Dominique Haas (traduit par)
Date de parution : 07/03/2013

Il y a un siècle, le monde a sombré dans le chaos. Une épidémie, dont l’origine ne fut jamais identifiée, a transformé l’homme en mutant et réduit la civilisation à...

Il y a un siècle, le monde a sombré dans le chaos. Une épidémie, dont l’origine ne fut jamais identifiée, a transformé l’homme en mutant et réduit la civilisation à néant. Les derniers représentants de l’humanité vivent en colonie, luttant jour après jour pour survivre.
Surgie de nulle part, une jeune...

Il y a un siècle, le monde a sombré dans le chaos. Une épidémie, dont l’origine ne fut jamais identifiée, a transformé l’homme en mutant et réduit la civilisation à néant. Les derniers représentants de l’humanité vivent en colonie, luttant jour après jour pour survivre.
Surgie de nulle part, une jeune fille vient à leur rencontre. Elle semble avoir 14 ans.
Elle en a cent de plus.
Elle est venue sauver le monde.

« L'intelligence affleure sous la plume à chaque page. » Lucas Bretonnier – Le Parisien / Aujourd'hui en France

« Le Passage est plus qu'un best-seller habile, et il fait penser au Dan Simmons de L'Échiquier du mal ou au meilleur Stephen King. » Hubert Prolongeau – Télérama

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266218573
Code sériel : 15353
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1280
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L'intelligence affleure sous la plume à chaque page. » Lucas Bretonnier, Le Parisien / Aujourd'hui en France

« (...) Le Passage est plus qu'un best-seller habile, et il fait penser au Dan Simmons de L'Echiquier du mal ou au meilleur Stephen King. » Hubert Prolongeau, Télérama

« Un roman d'anticipation, une fable épique mais surtout une saga dense et délicieusement addictive. » Glamour

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sorahhh Posté le 9 Mars 2022
    J'ai lu ce livre en deux fois: à ma première lecture, il y a quelques mois, j'ai abandonné au bout de 200 pages: problème de rythme, les disgressions des personnages qui n'en finissent pas et entrainent des longueurs, bref la sauce n'a pas prise j'avais donc décidé de m'arrêter là. Mais quand même, ce livre à de très bonnes critiques. J'ai donc repris ce roman en m'accrochant cette fois et bien m'en a pris car passé les 300 premières pages, j'étais bien accrochée à l'histoire (c'est un peu long d'attendre 300 pages pour que l'histoire et le rythme s'accélèrent, mais sur quasiment 1000 pages que fait le bouquin, ça fait peu au final). Ce que j'ai vraiment apprécié c'est l'originalité de l'histoire. L'auteur prend vraiment le temps de poser son intrigue (parfois trop longtemps, plusieurs longueurs auraient pu être élaguées afin d'avoir un début de livre plus digeste et moins ennuyeux). L'intrigue en elle-même est extrêmement bien ficelée, et il y a beaucoup de choses que je n'avais pas vu venir. La force de ce livre vient également des personnages qui sont tous très bien développés. On s'attache rapidement à eux. Si je ne mets pas ce roman en diamant c'est qu'il a manqué... J'ai lu ce livre en deux fois: à ma première lecture, il y a quelques mois, j'ai abandonné au bout de 200 pages: problème de rythme, les disgressions des personnages qui n'en finissent pas et entrainent des longueurs, bref la sauce n'a pas prise j'avais donc décidé de m'arrêter là. Mais quand même, ce livre à de très bonnes critiques. J'ai donc repris ce roman en m'accrochant cette fois et bien m'en a pris car passé les 300 premières pages, j'étais bien accrochée à l'histoire (c'est un peu long d'attendre 300 pages pour que l'histoire et le rythme s'accélèrent, mais sur quasiment 1000 pages que fait le bouquin, ça fait peu au final). Ce que j'ai vraiment apprécié c'est l'originalité de l'histoire. L'auteur prend vraiment le temps de poser son intrigue (parfois trop longtemps, plusieurs longueurs auraient pu être élaguées afin d'avoir un début de livre plus digeste et moins ennuyeux). L'intrigue en elle-même est extrêmement bien ficelée, et il y a beaucoup de choses que je n'avais pas vu venir. La force de ce livre vient également des personnages qui sont tous très bien développés. On s'attache rapidement à eux. Si je ne mets pas ce roman en diamant c'est qu'il a manqué quelque chose pour vraiment en faire une pépite: il manque, pour moi, ce sentiment d'angoisse que l'on pourrait ressentir pour les personnages. En effet, l'auteur amène du suspense sur certains évènements et casse l'ambiance en ne dévoilant pas ce qui arrive, mais en le faisant raconter par les personnages quelques chapitres plus loin. Du coup, on a pas vraiment peur pour eux, car on sait qu'ils vont bien. Dommage, j'aurais bien aimé avoir une atmosphère plus angoissante. La fin appelle forcément à vouloir lire la suite, mais elle n'est pas non plus frustrante. Au final, si je n'ai qu'un conseil à donner c'est de s'accrocher au début car l'histoire est vraiment prenante par la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lampyre Posté le 30 Novembre 2021
    Un "pavé" avec lequel on ne risque pas de s'ennuyer . J'ai aimé la construction de l'histoire qui permet de na pas se lasser . Malgré un côté un peu apocalyptique , c'est crédible . Les émotions sont bien rendues ; on peut s'identifier à certains personnages et je me suis demandée comment nous réagirions dans de telles circonstances . On ne peut pas s'empêcher de faire un parallèle avec notre réalité , toutes proportions gardées bien sûr. Je me suis laissée emporter et j'attaque la lecture du deuxième tome .
  • petitepom Posté le 24 Novembre 2021
    je suis fan de SF, ce genre de lecture m'a toujours plu, ce pavé de 1300 pages, m'a tout de suite attiré. Au début de roman, j'ai adoré le coté très complet où on suis les principaux personnages, leur personnalité est détaillé, on connait bien ces personnages, c'est entrainant malgré les longs paragraphes descriptifs. Puis, c'est la catastrophe qui détermine le coté SF et catastrophique du récit. on fait un saut de cent ans, où on découvre comment les survivants se sont organisé, suivi d'un évènements qui va entrainer quelque personnages à partir en quête d'une armée restants. Cette quête et les rencontres que vont faire nos héros est peu à peu, moins intéressante car trop répétitif. Cela n'apporte que peu de nouveautés. Les dernières parties sont là encore, un peu trop répétitifs car on attend des réponses qui ne viennent jamais, c'est de la SF, soit! , je vais une pose... j'ai repris la lecture de la dernière partie , et je dois dire qu'après une pose, j'ai plus apprécié cette fin, 1300 pages d'une traite, c'est trop ; du coup, j'envisage de lire les 2 autres tomes mais en plusieurs étapes.
  • Asmostark Posté le 22 Novembre 2021
    🌅 Le passage - Justin Cronin 🌅 Traduction : Dominique Haas @editions_pocket Années 2010. Dans la jungle bolivienne, un commando de l'armée américaine traque les membres d'une expédition atteints d'un mystérieux virus... Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de participer, en compagnie de onze autres prisonniers, à une expérience scientifique ultrasecrète. Près d'un siècle plus tard. Une communauté a réchappé à l'apocalypse causée par l'invasion dévastatrice de mutants qui ont plongé le monde dans le chaos. Un jour, une jeune fille silencieuse et énigmatique se présente à la porte de la Colonie. Elle paraît à peine quatorze ans, mais elle en a plus de cent... Avec un résumé pareil, je ne pouvais que céder à la tentation de lire ce pavé et grand bien m'a pris car j'ai adoré. Dès le premier chapitre je me suis plongée dans l'histoire. On suit le début de la catastrophe, où un groupe secret de l'armée américaine tente d'exploiter le virus découvert afin de créer une armée qui serait invincible. Évidemment les choses dégénèrent... et on se retrouve projeté un siècle plus tard avec un groupe de survivants hyper organisé. J'ai eu l'impression de lire deux livres en un du coup. J'ai adoré... 🌅 Le passage - Justin Cronin 🌅 Traduction : Dominique Haas @editions_pocket Années 2010. Dans la jungle bolivienne, un commando de l'armée américaine traque les membres d'une expédition atteints d'un mystérieux virus... Au Texas, deux agents du FBI persuadent un condamné à mort de participer, en compagnie de onze autres prisonniers, à une expérience scientifique ultrasecrète. Près d'un siècle plus tard. Une communauté a réchappé à l'apocalypse causée par l'invasion dévastatrice de mutants qui ont plongé le monde dans le chaos. Un jour, une jeune fille silencieuse et énigmatique se présente à la porte de la Colonie. Elle paraît à peine quatorze ans, mais elle en a plus de cent... Avec un résumé pareil, je ne pouvais que céder à la tentation de lire ce pavé et grand bien m'a pris car j'ai adoré. Dès le premier chapitre je me suis plongée dans l'histoire. On suit le début de la catastrophe, où un groupe secret de l'armée américaine tente d'exploiter le virus découvert afin de créer une armée qui serait invincible. Évidemment les choses dégénèrent... et on se retrouve projeté un siècle plus tard avec un groupe de survivants hyper organisé. J'ai eu l'impression de lire deux livres en un du coup. J'ai adoré l'histoire même si à première vue on pourrait se dire que c'est du déjà vu, l'armée qui fait des expériences qui conduisent à la fin du monde... pourtant ça fonctionne. Il y a du rythme, du suspens, des personnages attachants et c'est immersif. Bref tous les ingrédients sont réunis pour une évasion livresque dans un monde chaotique où la survie n'est plus un jeu.
    Lire la suite
    En lire moins
  • l_iris_me Posté le 26 Août 2021
    j'ai découvert et lu ce livre dans le cadre de la LC organisée par @corn8lius pour le mois de Juillet. au départ je n'avais pas pensé participer mais c'est en tombant par hasard sur le résumé que je me suis laissée tenter. petit conseil par rapport à ça, NE LISEZ PAS la quatrième de couverture de ce roman. il y est évoqué pleins d'évènements qui n'arrive pas avant la moitié du livre (qui fait 1200 pages...). si je l'ai commencé c'est pour son aspect post-apocalyptique. c'est vraiment un type de livre que j'affectionne particulièrement ! mais malgré ça, je suis sortie assez mitigée de ma lecture. mais commençons par les points positifs. l'histoire est complexe, dans le bon sens du terme. tout est très détaillé et on sent le travail qui a été effectué sur le récit. il fait parti de ces romans que tu lis, mais sans vraiment comprendre le sens de ce qui est écrit. et c'est quelque chose dont il ne faut pas avoir peur. les explications sont données plus tard. le tout est très bien entreprit, ce qui fait que c'est clair. tout de fois, il faut rester concentrer ! (et s'accrocher au début !) j'ai été extrêmement surprise -... j'ai découvert et lu ce livre dans le cadre de la LC organisée par @corn8lius pour le mois de Juillet. au départ je n'avais pas pensé participer mais c'est en tombant par hasard sur le résumé que je me suis laissée tenter. petit conseil par rapport à ça, NE LISEZ PAS la quatrième de couverture de ce roman. il y est évoqué pleins d'évènements qui n'arrive pas avant la moitié du livre (qui fait 1200 pages...). si je l'ai commencé c'est pour son aspect post-apocalyptique. c'est vraiment un type de livre que j'affectionne particulièrement ! mais malgré ça, je suis sortie assez mitigée de ma lecture. mais commençons par les points positifs. l'histoire est complexe, dans le bon sens du terme. tout est très détaillé et on sent le travail qui a été effectué sur le récit. il fait parti de ces romans que tu lis, mais sans vraiment comprendre le sens de ce qui est écrit. et c'est quelque chose dont il ne faut pas avoir peur. les explications sont données plus tard. le tout est très bien entreprit, ce qui fait que c'est clair. tout de fois, il faut rester concentrer ! (et s'accrocher au début !) j'ai été extrêmement surprise - je crois que c'est bien la première fois qu'une telle chose m'arrive - mais j'ai pleuré à la fin du premier chapitre. ainsi qu'au dernier, mais ça n'est pas comparable. au début on découvre l'univers, l'histoire, je considère qu'on a pas assez d'attaches pour éprouver de fortes émotions. et bien si, visiblement ! (ce début était d'ailleurs la partie que j'ai préférée.) il y avait aussi beaucoup de références littéraires. dès la première page on évoque "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur", on parle de Jules Verne, Charles Dixens, "Anne de Green Gables" et même, oui, de romans Harlequins. j'ai adoré cet aspect là. mais malgré tout ça, je n'étais pas vraiment dedans. les personnages principaux ne m'ont pas touchée. j'aurai préféré que la plupart des évènements prennent un autre tournant... donc je suis juste sortie de ma lecture dubitative. je ne lirai pas "Les Douze", sa suite, tout de suite (qui fait en plus près de la même taille) parce que je n'en est tout simplement pas envie, mais je le ferai puisque j'ai tout de même passé un bon moment ! (issu du mon compte Instagram @l.iris.me)
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.