Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707152893
Code sériel : 261
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 254
Format : 125 x 190 mm

Le pire des mondes possibles

De l'explosion urbaine au bidonville global

Jacques MAILHOS (Traducteur)
Date de parution : 13/09/2007

Bien loin des villes de lumière imaginées par les urbanistes, le monde urbain du XXIe siècle ressemblera de plus en plus à celui du XIXe, avec ses quartiers sordides dépeints par Dickens, Zola ou Gorki. Le pire des mondes possibles explore cette réalité urbaine méconnue et explosive

« Pour mortels et dangereux qu’ils soient, les bidonvilles ont devant eux un avenir resplendissant. » Des taudis de Lima aux collines d’ordures de Manille, des bidonvilles marécageux de Lagos à la Vieille Ville de Pékin, on assiste à l’extension exponentielle des mégalopoles du tiers monde, produits d’un exode rural...

« Pour mortels et dangereux qu’ils soient, les bidonvilles ont devant eux un avenir resplendissant. » Des taudis de Lima aux collines d’ordures de Manille, des bidonvilles marécageux de Lagos à la Vieille Ville de Pékin, on assiste à l’extension exponentielle des mégalopoles du tiers monde, produits d’un exode rural mal maîtrisé. Le big bang de la pauvreté des années 1970 et 1980 – dopé par les thérapies de choc imposées par le FMI et la Banque mondiale – a ainsi transformé les bidonvilles traditionnels en « mégabidonvilles » tentaculaires, où domine le travail informel, « musée vivant de l’exploitation humaine ».
Un milliard de personnes survivent dans les bidonvilles du monde, lieux de reproduc-tion de la misère, à laquelle les gouvernements n’apportent aucune réponse adaptée. Désormais, les habitants mettent en péril leur vie dans des zones dangereuses, instables ou polluées. Parallèlement, la machine impitoyable de la rénovation urbaine condamne des millions d’habitants pauvres au désespoir des sombres espaces périurbains. Bien loin des villes de lumière imaginées par les urbanistes, le monde urbain du XXIe siècle ressemblera de plus en plus à celui du XIXe, avec ses quartiers sordides dépeints par Dickens, Zola ou Gorki. Le pire des mondes possibles explore cette réalité urbaine méconnue et explosive, laissant entrevoir, à l’échelle planétaire, un avenir cauchemardesque.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707152893
Code sériel : 261
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 254
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Personnage inclassable de la gauche américaine, l'auteur est parti explorer ces territoires surpeuplés de laisser-pour-compte de l'industrialisation et de la croissance économique.
Le Figaro

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AntigoneStrange Posté le 28 Juin 2015
    Le lecteur curieux des questions sociales dans les villes du Sud trouvera dans ce livre une matière extrêmement dense, des réflexions pluridisciplinaires passionnantes. Si la lecture de se livre est difficile tant par les questions humaines et politiques qu'il soulève, il est accessible et compréhensible à tous même s'il s’agit bien d’un ouvrage scientifique, comme l’atteste par exemple une bibliographie extraordinairement riche qui constitue une mine pour toute personne intéressée par les villes des pays en développement, mais qui comporte également les caractéristiques d’un essai polémique et engagé, ce qui en rend la lecture stimulante. Le lecteur tantôt partage les indignations de l’auteur dénonçant les injustices multiples dont sont victimes les citadins pauvres, tantôt s’emporte contre le caractère outré de certaines remarques, contre des métaphores douteuses (« amibe géante » pour désigner Mexico) ou encore peut être dérouté par un style très provocateur, à l’instar du titre d’une partie intitulée « Vivre dans la merde ».
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !