Lisez! icon: Search engine

Le Portrait de Dorian Gray

Pocket
EAN : 9782266296045
Code sériel : 6066
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm
Le Portrait de Dorian Gray

Michel ETIENNE (Traducteur), Daniel MORTIER (Traducteur)
Date de parution : 27/03/2019
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

« L'expression était d'une cruauté atroce. Là, son âme même, émergeant de la toile, le dévisageait et l'appelait à son tribunal. »
Devant son portrait, œuvre d'un de ses amis, Dorian Gray, jeune homme d'une immense fortune et d'une exceptionnelle beauté, fait le vœu de rester tel...
LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

« L'expression était d'une cruauté atroce. Là, son âme même, émergeant de la toile, le dévisageait et l'appelait à son tribunal. »
Devant son portrait, œuvre d'un de ses amis, Dorian Gray, jeune homme d'une immense fortune et d'une exceptionnelle beauté, fait le vœu de rester tel qu'il est peint, tandis que son image vieillira à sa place. Exaucé par une intervention magique et fatale, Dorian cède alors à tous ses caprices et à toutes ses folies. Dans les quartiers élégants de Londres et les bouges du port, sous le masque de sa beauté intacte, il mène une vie de débauche et de crime. Esthète, monstre, dandy, il a décidé de faire de sa vie une œuvre d'art. Une vie qui ressemble à celle d'Oscar Wilde, que la société victorienne lui fit payer en le condamnant aux travaux forcés...

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296045
Code sériel : 6066
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 312
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • darsana Posté le 1 Décembre 2019
    Ce qui me touche le plus dans le Portrait de Dorian Gray n'est pas le festival de bons mots lâchés par Lord Henry. C'est au contraire sa partie fantastique, si anglaise, si peu française, qui n'a pas trait à l'esprit, mais au coeur, et qui est bien plus profonde. Oscar Wilde nous dit que l'homme est immortel par le coeur, et que l'art est un révélateur de ce que nous sommes au fond de nous. Cet effet miroir est vertigineux, car notre part d'ombre ressort toujours dans le tableau qu'un artiste fait de nous. Il en a besoin pour montrer la vie. Ce roman d'Oscar Wilde est profondément fantastique, donc profondément humain. (critique postée également sous la version non censurée qui n'a pas modifié mon avis !)
  • bfauriaux Posté le 30 Novembre 2019
    A ce livre d'Oscar Wilde sur la jeunesse eternelle et par consequent sur la peur de veillir: un classique indemodable à découvrir !
  • Livrepoche Posté le 24 Novembre 2019
    Livre culte. Livre phénomène. Je me relance dans la lecture de Le Portrait de Dorian Gray et grâce à une lecture plus attentive et concentrée, je redécouvre l’ouvre d’Oscar Wilde. Je m’en souvenais comme d’un roman anticonformiste et libertaire mais il est plus que cela. Le résumé divulgache en partie l’intrigue, mais, en un sens, il se trompe sur une des facettes de la personnalité de Dorian Gray. En tout cas, c’est sujet à interprétation. Je ne vais pas faire l’analyse de l’oeuvre. je préfère largement donné mon ressenti, plus naïf, plus profane mais sincère. C’est d’abord le changement par rapport à ma première lecture. Cette fois, je l’ai trouvé plus noir, glauque, malsain. Le fond est pessimiste. Et ce ne sont pas juste les actes de Dorian Gray qui donnent cette impression, c’est l’ensemble de l’univers (autobiographique?) développé par Oscar Wilde. Le Portrait de Dorian Gray passe plutôt bien les années (le roman, pas le Portrait du roman) et c’est probablement grâce aux nombreux aphorismes d’Oscar Wilde que c’est le cas. Universels pour certains, drôles, ironiques, spirituels, percutants, choquant, ils font mouches, souvent. On ne peut pas enlever à l’auteur ce talent mais certains lecteurs trouvent que c’est trop. Ce n’est... Livre culte. Livre phénomène. Je me relance dans la lecture de Le Portrait de Dorian Gray et grâce à une lecture plus attentive et concentrée, je redécouvre l’ouvre d’Oscar Wilde. Je m’en souvenais comme d’un roman anticonformiste et libertaire mais il est plus que cela. Le résumé divulgache en partie l’intrigue, mais, en un sens, il se trompe sur une des facettes de la personnalité de Dorian Gray. En tout cas, c’est sujet à interprétation. Je ne vais pas faire l’analyse de l’oeuvre. je préfère largement donné mon ressenti, plus naïf, plus profane mais sincère. C’est d’abord le changement par rapport à ma première lecture. Cette fois, je l’ai trouvé plus noir, glauque, malsain. Le fond est pessimiste. Et ce ne sont pas juste les actes de Dorian Gray qui donnent cette impression, c’est l’ensemble de l’univers (autobiographique?) développé par Oscar Wilde. Le Portrait de Dorian Gray passe plutôt bien les années (le roman, pas le Portrait du roman) et c’est probablement grâce aux nombreux aphorismes d’Oscar Wilde que c’est le cas. Universels pour certains, drôles, ironiques, spirituels, percutants, choquant, ils font mouches, souvent. On ne peut pas enlever à l’auteur ce talent mais certains lecteurs trouvent que c’est trop. Ce n’est pas mon cas. La suite sur le blog…
    Lire la suite
    En lire moins
  • aurel75 Posté le 24 Novembre 2019
    Magnifique œuvre pleine d'ironie, de la part du provocateur Oscar Wilde ! Se joue au théâtre Comedie St Michel à Paris jusqu'au 03/01.
  • ViZiTY Posté le 22 Novembre 2019
    C’est loin ! Ça m’a fasciné, mais aussi causé une sorte de malaise qu’aucun autre ouvrage, ni avant ni après, n’a produit en moi. Ça reste sur ma liste de relecture.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.