Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306652
Code sériel : 17790
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Le Prieuré de Crest

Date de parution : 20/08/2020
Un contrôle banal, trop banal. En arrêtant cette conductrice sur une route de campagne, le gendarme Benoît ne s’attendait pas aux paroles de sa petite passagère : « C’est pas ma mère ! » Ni à la course-poursuite, mortelle, qui s’ensuivrait. Que signifie cet enlèvement bizarre ? Et pourquoi tous... Un contrôle banal, trop banal. En arrêtant cette conductrice sur une route de campagne, le gendarme Benoît ne s’attendait pas aux paroles de sa petite passagère : « C’est pas ma mère ! » Ni à la course-poursuite, mortelle, qui s’ensuivrait. Que signifie cet enlèvement bizarre ? Et pourquoi tous ces morts, autour de Crest ? Que trame-t-on au prieuré ? Embarqué dans une affaire plus grande que lui, le sous-lieutenant Benoît s’apprête à affronter un Mal d’un nouveau genre…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306652
Code sériel : 17790
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 368
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Rien n'est plus perfide que les apparences tranquilles de notre douce France. Ce polar dans la Drôme réveille le mal qui dort dans nos campagnes. »
Julie Malaure / Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sand78 Posté le 9 Octobre 2021
    Autant, je n'ai apprécié les jumeaux de Piolenc, autant que j'ai adoré celui-ci. Tout commence par un banal contrôle routier ou le jeune sous lieutenant Benoît de la gendarmerie de Crest va complètement changer le cours de sa vie. La conductrice décède dans un fossé après un délit de fuite. Une enfant de 8 ans, à côté de la conductrice et blessée, Léa enlevée à l'hôpital de Valence par des femmes déterminées pendant que les gendarmes sont à la morgue de l'hôpital. Puis, un cadavre d'homme enuclée est trouvé. Est-il lié à l'enlèvement de Léa ? Les recherches vont se concentrer au Prieuré de Crest, lieu que les hommes sont proscrit de la vie de ces femmes pour se reconstruire. Avec l'aide des Experts de Paris (PJGN) et de Benoît pas très expérimenté mais assez doué en raisonnement, vont trouver des indices. Sans dévoilé le final, je n'aurai jamais cru qu'il s'agit de cette personne qui a commis ses crimes. Ce livre est captivant, mystérieux, additif, suspense jusqu'au bout, prenant, beaucoup d'intrigues et de rebondissements. Ce lit très facilement. Il existe aussi, je pense une plus grande facilité pour repérer les lieux en étant à 30 km de Crest.
  • PHPairault Posté le 8 Octobre 2021
    Les "méchantes" manquent de crédibilité dans cette histoire, et cela pénalise tout le roman. Même si le suspense est bien mené, et si le héros est attachant, les motivations de ces femmes en quête de revanche sombrent dans la caricature et rendent l'histoire outrancière et finalement un peu décevante.
  • Jeup Posté le 26 Septembre 2021
    Perceval Benoit est un jeune sous officier de gendarmerie qui travaille à Crest. Lors d'une mission de contrôle routier, un véhicule s'enfuit et percute un arbre, la conductrice meurt et une jeune passagère est grièvement blessée. Un homme est retrouvé mort affreusement mutilé. Un groupe d'expert de la gendarmerie nationale arrive pour enquêter. Benoit va assister le trio. La structure narrative du roman est très classique : un élément conduit à un témoin, qui conduit à un lieu qui débouche sur un nouvel élément et ainsi de suite jusqu'au dénouement. Pour moi, l'intérêt se situe dans l'environnement que construit l'auteure : les violences faites aux femmes, l'injustice séculaire et toujours d'actualité, la place que les hommes leur octroient et le combat féministe. Il pose plusieurs questions très intéressantes sur les limites d'une lutte, le glissement dans la radicalité, la différence entre justice et vengeance. Le propos est développé grâce à des personnages bien campés, on s'attache à la naïveté de Benoit, à ses paradoxes, l'humanité et le professionnalisme des enquêteurs est bien rendue, la folie des méchants est crédible. Lecture plaisante pour qui aime le genre.
  • Ingannmic Posté le 18 Juin 2021
    Jamais le sous-lieutenant Benoît n’aurait imaginé qu’un simple contrôle routier l’embarquerait dans une enquête digne d’une série télé… Tout commence sur la D538, près de la petite cité drômoise de Crest, connue pour sa tour de guet et ses bords de rivière. Alors qu’elle est interceptée suite à un excès de vitesse par la gendarmerie, une femme commet un délit de fuite qui se termine en accident mortel pour la conductrice. Sa passagère Léa, une fillette de neuf ans et qui a étrangement insisté pendant le contrôle sur le fait qu’elle n’était pas sa mère, tombe quant à elle dans le coma. L’incident est suivi de la découverte du cadavre d’un homme recherché pour le meurtre de sa femme, de sa belle-mère et de son chien, puis de l’enlèvement de Léa par un trio de femmes dont l’une se fait sauter à la bombe dans l’enceinte de l’hôpital. Tout cela sur un rayon de 30 kilomètres et en l’espace de vingt-quatre heures, du jamais vu pour les gendarmes de Crest, qui voient bientôt arriver en renfort l’équipe d’experts du Capitaine Daloz, qui en plus de ce dernier se compose d’un spécialiste en psychologie et d’une chevronnée du numérique. Fasciné par les méthodes de travail... Jamais le sous-lieutenant Benoît n’aurait imaginé qu’un simple contrôle routier l’embarquerait dans une enquête digne d’une série télé… Tout commence sur la D538, près de la petite cité drômoise de Crest, connue pour sa tour de guet et ses bords de rivière. Alors qu’elle est interceptée suite à un excès de vitesse par la gendarmerie, une femme commet un délit de fuite qui se termine en accident mortel pour la conductrice. Sa passagère Léa, une fillette de neuf ans et qui a étrangement insisté pendant le contrôle sur le fait qu’elle n’était pas sa mère, tombe quant à elle dans le coma. L’incident est suivi de la découverte du cadavre d’un homme recherché pour le meurtre de sa femme, de sa belle-mère et de son chien, puis de l’enlèvement de Léa par un trio de femmes dont l’une se fait sauter à la bombe dans l’enceinte de l’hôpital. Tout cela sur un rayon de 30 kilomètres et en l’espace de vingt-quatre heures, du jamais vu pour les gendarmes de Crest, qui voient bientôt arriver en renfort l’équipe d’experts du Capitaine Daloz, qui en plus de ce dernier se compose d’un spécialiste en psychologie et d’une chevronnée du numérique. Fasciné par les méthodes de travail et les compétences de cette équipe restreinte mais très efficace, le sous-lieutenant Benoit fait preuve d’un enthousiasme et d’une admiration presque enfantins, ravi de pouvoir participer aux investigations et de trouver là l’occasion de peut-être réaliser son rêve : rejoindre le Pôle Judiciaire de la Gendarmerie Nationale. J’ai lu "Le prieuré de Crest" dans l’optique d’un moment de détente, en quête d’une histoire captivante mais ne sollicitant pas trop mes neurones, et il a parfaitement rempli son office ! Le suspense y est distillé de manière progressive, alimenté de rebondissements et de découvertes qui ne font qu’épaissir le mystère, notamment autour de ce prieuré -un centre d’hébergement pour femmes en difficulté- dont la charismatique directrice semble cacher bien des choses. Mais ce n’est pas tant la résolution de l’énigme qui fait l’intérêt du roman, que la manière d’y parvenir. Sandrine Destombes déroule son enquête à la manière d’un journal de bord, jour après jour, et en évoque toutes les perspectives : recherches matérielles, analyses psychologiques, interrogatoires, travail médico-légal, interactions avec les instances judiciaires… ce n’est pour autant jamais confus ni superficiel, et cela crée une impression permanente d’immersion aux côtés de ses héros par ailleurs fort sympathiques. Efficace et prenant.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Myreadbooks Posté le 9 Juin 2021
    J'ai tellement adoré "Les jumeaux de Piolenc" que j'ai lu à la suite ce livre là que j'ai autant adoré. Tout commence lors d'un contrôle routier qui tourne mal, le sous lieutenant Benoit se rappellera toujours cette journée là ou la conductrice fini dans un fossé avec à ses côtés une enfant de huit ans anxieuse sa mère ayant disparue à cause du 6-6B. Peu de temps après un corps est retrouvé, on lui à enlever les deux yeux. Le fameux Prieuré de Crest va être le cœur de l'enquête. Un livre lu d'une traite tellement j'ai accroché à l'histoire si prenante, émouvante à certains passages, addictive, captivante, remplie de suspens de rebondissements et d'intrigues avec des personnages toujours attachants. Ce livre comme le précédent m'a tenu en haleine du début à la fin. Hâte de lire d'autres livres de cette auteure qui à du talent.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.