Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266294546
Code sériel : 15001
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm
Le Prophète
Didier Sénécal (traduit par)
Date de parution : 24/04/2019
Éditeurs :
Pocket

Le Prophète

Didier Sénécal (traduit par)
Date de parution : 24/04/2019
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Après douze ans d’exil, son navire est enfin arrivé. La mer l’appelle. Bientôt, Almustafa reverra son île natale. Mais il ne quittera pas la cité d’Orphalèse...
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Après douze ans d’exil, son navire est enfin arrivé. La mer l’appelle. Bientôt, Almustafa reverra son île natale. Mais il ne quittera pas la cité d’Orphalèse sans dispenser à son peuple les enseignements de sa profonde sagesse.
Chercheur d’absolu, à l’heure du départ, il se fait poète...
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Après douze ans d’exil, son navire est enfin arrivé. La mer l’appelle. Bientôt, Almustafa reverra son île natale. Mais il ne quittera pas la cité d’Orphalèse sans dispenser à son peuple les enseignements de sa profonde sagesse.
Chercheur d’absolu, à l’heure du départ, il se fait poète et prophète. Amour, mariage, liberté, travail, mort… « Ce qui bouge en nos âmes » n’a pas de secret pour lui, qui connaît les rêves du vent et le cœur de Dieu.
Joignons-nous au peuple d’Orphalèse. Et tendons l’oreille…
 
@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266294546
Code sériel : 15001
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • dvall Posté le 17 Février 2022
    Gibran est un poète et artiste peintre libanais, né dans une province autonome de l’Empire ottoman en 1883, mais qui passera la majeure partie de sa vie aux États-Unis où il décédera en 1931. C’est ce recueil de textes poétiques en prose publié en 1923 (« The Prophet » en anglais) qui le rendra particulièrement populaire dans les années 60 grâce au courant de la contre-culture. C’est d’ailleurs un personnage de roman adepte de spiritualité « New Age » qui m’a donné envie de lire Gibran, cet anti-héros imaginé par David Vann dans « Impurs », le jeune Galen qui lit et relit « Siddhartha » de Hermann Hesse ou « Le Prophète » de Khalil Gibran. La forme narrative de ce récit rappelle celle employée par Nietzche dans « Ainsi parlait Zarathoustra ». Dans le texte de Gibran, le prophète se nomme Almustafa et il s’apprête à quitter la ville d’Orphalese après douze années passées loin de son pays natal. Tandis que le bateau du retour pénètre dans le port, différents personnages interrogent à tour de rôle le sage homme qui sème ses paroles comme des graines destinées à germer dans l’esprit des habitants de la cité. On demande au... Gibran est un poète et artiste peintre libanais, né dans une province autonome de l’Empire ottoman en 1883, mais qui passera la majeure partie de sa vie aux États-Unis où il décédera en 1931. C’est ce recueil de textes poétiques en prose publié en 1923 (« The Prophet » en anglais) qui le rendra particulièrement populaire dans les années 60 grâce au courant de la contre-culture. C’est d’ailleurs un personnage de roman adepte de spiritualité « New Age » qui m’a donné envie de lire Gibran, cet anti-héros imaginé par David Vann dans « Impurs », le jeune Galen qui lit et relit « Siddhartha » de Hermann Hesse ou « Le Prophète » de Khalil Gibran. La forme narrative de ce récit rappelle celle employée par Nietzche dans « Ainsi parlait Zarathoustra ». Dans le texte de Gibran, le prophète se nomme Almustafa et il s’apprête à quitter la ville d’Orphalese après douze années passées loin de son pays natal. Tandis que le bateau du retour pénètre dans le port, différents personnages interrogent à tour de rôle le sage homme qui sème ses paroles comme des graines destinées à germer dans l’esprit des habitants de la cité. On demande au prophète de parler de l’Amour, du Mariage, des Enfants, du Don, du Manger et du Boire, du Travail, de la Joie et de la Peine, des Maisons, des Vêtements, de l’Acheter et du Vendre, du Crime et du Châtiment, des Lois, de Liberté, de Raison et de Passion, de Douleur, de la Connaissance de soi, de l’Enseignement, de l’Amitié, de la Parole, du Temps, du Bien et du Mal, de la Prière, du Plaisir, de la Beauté, de la Religion, de la Mort enfin. Les paroles du prophète coulent comme le miel et le lait, rassurantes, bienveillantes. On retrouve dans ses mots les influences mystiques de Gibran, chrétien de confession maronite fasciné par la figure christique mais aussi par des concepts bouddhiques tels que celui de la transmigration de l’âme et l’évolution des êtres humains vers le bien. Dans une langue simple et poétique, agréable à suivre, le prophète s’adresse au plus grand nombre. Il ne donne pas de leçons, simplement des paroles à penser avant de partir pour le lointain.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LensorceleuseEtLesMots Posté le 26 Novembre 2021
    Almustafa, après avoir passé douze années dans la ville d’Orphalese s’en retourne chez lui. Avant de partir il répond aux diverses questions des habitants sur toutes les grandes problématiques de l’existence : l’amour, la mort, les enfants, le bien, le mal, la religion, la connaissance de soi, la beauté, le temps… A travers les 28 chapitres de l’ouvrage, le poète jette un œil très philosophique et bienveillant sur tout ce qui peut tourmenter les humains. Il nous donne à réfléchir sur comment nous vivons et agissons avec nous-mêmes, avec nos pairs, comment insufler de la réflexion et de la spiritualité dans nos actes, tous nos actes. Petit essai philosophique à mettre entre toutes les mains pour tendre vers une amorce de remise en question.
  • ChristelleFouix Posté le 21 Novembre 2021
    Je ne connaissais pas Khalil Gibran mais j'en avais beaucoup entendu parlé. Comment donner une note à une telle poésie ? J'ai trouvé ces mots presque bibliques, d'une grande sagesse, presque philosophique quoiqu'accessible. Une de mes rares lectures que je relirai lorsque j'aurai digéré cette première incursion.
  • EMEF2021 Posté le 19 Novembre 2021
    Tout fut dit sur "Le prophète" pourrions-nous croire, et pourtant il semble qu'il reste encore tant à dire ... Pourrait-il y avoir une fin aux avis de lecture sur ce texte ? Cela tient probablement à la profondeur du propos, laissant toujours la porte ouverte à la réflexion du lecteur, chaque individu recevant nécessairement le message de façon personnelle. Voilà toute la qualité du texte : offrir un moment de pensée différent pour chacun. Parlons aussi de l'objet-livre de cette édition particulière : le format, le papier, la couverture cartonnée et par-dessus tout les illustrations de Gabriel Lefèbvre portent le texte à un étage supérieur, ouvrant encore plus grand le champ des possibles interprétations et du rêve. La planète devient trop petite pour tant de richesses. A savourer par petites touches savoureuses et rafraîchissantes.
  • polarjazz Posté le 22 Mai 2021
    C'est la seconde fois que je lis ce livre et l'un des rares où j'ai surligné certains passages qui raisonnent en moi comme une vérité intime et ultime. "Lorsque l'amour vous fait signe, suivez-le". La vie humaine est courte et chacun d'entre nous vit son propre rythme. Ce que ce texte m'a fait comprendre, c'est qu'il n'est jamais trop tard. Que si l'on se perd, il y a toujours une présence qui nous accompagne et nous guide. Être présent à soi-même et aux autres, c'est construire un temple pour prendre soin de ses rires et être prêt à recevoir ce que la vie nous donne. La peur est puissante et terrifiante. Qu'est-ce qui nous tient debout ? La curiosité ? Les interactions ? Une nuit étoilée ? Une odeur de miel et de sucre ? Tout cela à la fois. Après avoir lu "Le Prophète" je réalise que j'existe vraiment. Il ouvre la voie à des possibles. C'est une opportunité à saisir.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.