Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266294546
Code sériel : 15001
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

Le Prophète

Didier SENECAL (Traducteur)
Date de parution : 24/04/2019
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Après douze ans d’exil, son navire est enfin arrivé. La mer l’appelle. Bientôt, Almustafa reverra son île natale. Mais il ne quittera pas la cité d’Orphalèse sans dispenser à son peuple les enseignements de sa profonde sagesse.
Chercheur d’absolu, à l’heure du départ, il se fait poète...
LES GRANDS TEXTES DU XXe SIÈCLE

Après douze ans d’exil, son navire est enfin arrivé. La mer l’appelle. Bientôt, Almustafa reverra son île natale. Mais il ne quittera pas la cité d’Orphalèse sans dispenser à son peuple les enseignements de sa profonde sagesse.
Chercheur d’absolu, à l’heure du départ, il se fait poète et prophète. Amour, mariage, liberté, travail, mort… « Ce qui bouge en nos âmes » n’a pas de secret pour lui, qui connaît les rêves du vent et le cœur de Dieu.
Joignons-nous au peuple d’Orphalèse. Et tendons l’oreille…
 
@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266294546
Code sériel : 15001
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 96
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • polarjazz Posté le 22 Mai 2021
    C'est la seconde fois que je lis ce livre et l'un des rares où j'ai surligné certains passages qui raisonnent en moi comme une vérité intime et ultime. "Lorsque l'amour vous fait signe, suivez-le". La vie humaine est courte et chacun d'entre nous vit son propre rythme. Ce que ce texte m'a fait comprendre, c'est qu'il n'est jamais trop tard. Que si l'on se perd, il y a toujours une présence qui nous accompagne et nous guide. Être présent à soi-même et aux autres, c'est construire un temple pour prendre soin de ses rires et être prêt à recevoir ce que la vie nous donne. La peur est puissante et terrifiante. Qu'est-ce qui nous tient debout ? La curiosité ? Les interactions ? Une nuit étoilée ? Une odeur de miel et de sucre ? Tout cela à la fois. Après avoir lu "Le Prophète" je réalise que j'existe vraiment. Il ouvre la voie à des possibles. C'est une opportunité à saisir.
  • stcyr04 Posté le 15 Mai 2021
    Alors que le navire est prêt à mettre à la voile, le prophète Al-Mustafa, "l'élu", sur le point de retourner dans sa patrie, après douze ans d'absence, est accompagné sur le rivage par les citoyens de la cité d'Orphalese, qui lui ont accordé l'hospitalité. En guise d'adieu, qui n'est qu'un au revoir, car "un cours instant, un moment de repos sur le vent, et une autre femme me donnera naissance", le sage répond à leur questions pressantes et dispense en guise de viatique ses préceptes de sagesse. Œuvre singulière, le Prophète tient de la poésie, de l'aphorisme et de la philosophie. Les grands thèmes de la pensée sont abordés dans une langue qui a les accents des grands textes sacrés. Le propos marrie l'arabesque de l'image à la clarté adamantine du propos. On serait fort bien inspiré de le laisser traîner à portée de main, pour l'ouvrir au hasard, afin d'y recueillir le miel doré d'une pensée, comme émollient à la douleur de certains jours.
  • Stevemoradel Posté le 28 Avril 2021
    Entre questions métaphysiques et hymne à la vie, ce livre est un petit chef-d'oeuvre que je relis aussi souvent que possible. Ce Long poème en prose a probablement été un des livres qui m'a le plus fait aimer la lecture. Ce livre est un véritable guide de vie qui nous invite à rêver en allant chercher en nous, un à un, nos rêves les plus inaccessibles. Je ne peux que vous recommander ce livre.
  • LivresdAvril Posté le 15 Mars 2021
    Merci aux éditions Pygmalion de me m'avoir permis de découvrir "Le Prophète" dans le cadre de la dernière Masse Critique. Cette édition est composée du célèbre texte de Khalil Gibran, suivi de poèmes, d'aphorismes et d'une ébauche de chapitres des "Dieux de la Terre", le tout illustré par des dessins de l'auteur. Je ne suis pas familière des textes mystiques, mais j'avais beaucoup entendu parler du "Prophète". J'en avais lu des extraits, et mes attentes étaient grandes. Peut-être trop. Les critiques abordant les qualités de ce texte ne manquent pas. Celle de Gwen21 par exemple est à la fois concise et pertinente. Tout en gardant ces aspects positifs en mémoire, je vais plutôt expliquer mes réserves. Tout d'abord, j'ai été déroutée par la forme : chaque chapitre s'ouvre sur un habitant d'Orphalèse qui demande au prophète de parler d'un thème, et celui-ci s'exécute. Avec des tournures poétiques mais des mots simples, en l'espace de deux pages, il aborde des sujets aussi variés que l'amour, le travail, les vêtements, les enfants, la prière, etc. Le but est brosser un tableau d'ensemble, de toucher à l'universalité et de permettre au lecteur de prendre du recul. Sauf qu'à force de reculer on perd... Merci aux éditions Pygmalion de me m'avoir permis de découvrir "Le Prophète" dans le cadre de la dernière Masse Critique. Cette édition est composée du célèbre texte de Khalil Gibran, suivi de poèmes, d'aphorismes et d'une ébauche de chapitres des "Dieux de la Terre", le tout illustré par des dessins de l'auteur. Je ne suis pas familière des textes mystiques, mais j'avais beaucoup entendu parler du "Prophète". J'en avais lu des extraits, et mes attentes étaient grandes. Peut-être trop. Les critiques abordant les qualités de ce texte ne manquent pas. Celle de Gwen21 par exemple est à la fois concise et pertinente. Tout en gardant ces aspects positifs en mémoire, je vais plutôt expliquer mes réserves. Tout d'abord, j'ai été déroutée par la forme : chaque chapitre s'ouvre sur un habitant d'Orphalèse qui demande au prophète de parler d'un thème, et celui-ci s'exécute. Avec des tournures poétiques mais des mots simples, en l'espace de deux pages, il aborde des sujets aussi variés que l'amour, le travail, les vêtements, les enfants, la prière, etc. Le but est brosser un tableau d'ensemble, de toucher à l'universalité et de permettre au lecteur de prendre du recul. Sauf qu'à force de reculer on perd les détails et que ceux-ci sont parfois essentiels. De trop loin, les reliefs s'atténuent et tout semble au même niveau. Ce n'est que mon ressenti, et ces chapitres permettent de passer d'autres messages, mais accorder autant d'importance aux vêtements ou à l'achat et la vente qu'à la liberté ou à la douleur me laisse perplexe. J'ai aussi été gênée par le principe du prophète descendu de sa montagne pour dispenser sa bonne parole. Il a beau être une figure allégorique, il veut se montrer proche de son auditoire "Était-ce moi qui parlais ? N'étais-je pas aussi de ceux qui écoutaient ?", tout en énonçant sa différence de nature avec le peuple d'Orphalèse : "Et souvent j'étais parmi vous, tel un lac au cœur des montagnes." Certes, il parle à la demande des habitants. Mais lorsqu'il épingle leurs travers, le "vous" prend des allures de jugement. Il est pourtant évident que l'auteur a veillé à ne pas sombrer dans le dogmatisme. Mais je pense que cette mesure est aussi ce qui m'a empêchée d'être emportée par cette lecture. J'ai été plus sensible aux aphorismes. Quitte à faire court, c'est une forme que j'apprécie. Les liens avec "Le Prophète" sautent aux yeux et certains y trouveraient facilement une place. L'ébauche de chapitre pour "Dieux de la Terre" intitulé "Les dix pitiés" résonne avec notre société de manière troublante. Il y a de très beaux passages, éclairants ou propices à la réflexion. Mais je n'ai pas été emportée. Probablement plus à cause de mes attentes qu'en raison de la qualité (indéniable) du texte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • april11 Posté le 4 Mars 2021
    « C'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit. » J'ai pu découvrir ce roman dans la nouvelle édition de Pygmalion. Elle y inclut des aphorismes et poèmes encore jamais publiés à ce jour. Très intriguée par ce roman initiatique, best-seller de sa catégorie, c'est avec plaisirs que je me suis plongée dans ses pages. le prophète, personnages central de ce roman délivre au peuple d'Orphalèse de nombreux messages. Les thèmes abordés sont assez nombreux et couvrent la vie quotidienne : travail, mariage, amour, liberté, enfants, raison et passion ect. Chaque thème est abordé avec philosophie et poésie, ce qui en fait un délice pour le coeur. Doté d'une sagesse remarquable, ce roman saura ravir votre appétit. Khalil Gibran vous promet de longues méditations à venir ! Concernant les poèmes à la fin de l'ouvrage, je n'ai pas réussi à les apprécier et je n'en ai pas vraiment vu l'intérêt (même si l'écriture est très belle). « Votre corps est la harpe de votre âme, il ne tient qu'à vous d'en tirer une douce musique ou des sons confus. » Ensuite, j'ai beaucoup apprécié l'organisation du roman et sa poésie. le seul point de reproche que... « C'est dans la rosée des petites choses que le coeur trouve son matin et se rafraîchit. » J'ai pu découvrir ce roman dans la nouvelle édition de Pygmalion. Elle y inclut des aphorismes et poèmes encore jamais publiés à ce jour. Très intriguée par ce roman initiatique, best-seller de sa catégorie, c'est avec plaisirs que je me suis plongée dans ses pages. le prophète, personnages central de ce roman délivre au peuple d'Orphalèse de nombreux messages. Les thèmes abordés sont assez nombreux et couvrent la vie quotidienne : travail, mariage, amour, liberté, enfants, raison et passion ect. Chaque thème est abordé avec philosophie et poésie, ce qui en fait un délice pour le coeur. Doté d'une sagesse remarquable, ce roman saura ravir votre appétit. Khalil Gibran vous promet de longues méditations à venir ! Concernant les poèmes à la fin de l'ouvrage, je n'ai pas réussi à les apprécier et je n'en ai pas vraiment vu l'intérêt (même si l'écriture est très belle). « Votre corps est la harpe de votre âme, il ne tient qu'à vous d'en tirer une douce musique ou des sons confus. » Ensuite, j'ai beaucoup apprécié l'organisation du roman et sa poésie. le seul point de reproche que je pourrai citer est que parfois ces tournures de phrases poétiques sont assez dures à assimiler et rendent la lecture peut fluide. Il m'est arrivé de devoir relire plusieurs fois des passages. Je pense que c'est parce que je n'ai pas l'habitude de lire de la poésie. Concernant le travail de traduction, j'ai trouvé qu'il était parfait et semble bien correspondre au style originel de l'auteur. Enfin côté éditorial, je trouve ce livre sublimement agrémenté des peintures de l'auteur lui-même, et j'ai beaucoup apprécié l'introduction qui nous explique la vie de l'auteur et d'où viennent les poèmes jamais publiés avant. Cette introduction permet de bien cerner dans quel environnement le livre a été écrit. Je pense que c'est le genre de roman à lire à plusieurs âges différents, car à chaque lecture de nouveaux messages nous parviennent. C'est assurément un livre à avoir dans sa bibliothèque ! Je remercie très chaleureusement Babelio et les Editions Pygmalion pour cette découverte grâce à l'opération Masse Critique.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.