Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266244510
Code sériel : 7163
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm
Le Puits des mémoires 1. La Traque
Date de parution : 08/01/2015
Éditeurs :
Pocket

Le Puits des mémoires 1. La Traque

Date de parution : 08/01/2015
Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, ni de la raison... Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, ni de la raison pour laquelle il se retrouve là, en haillons, sur une terre inconnue et glacée. Sur leurs traces, une horde de... Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot pénitentiaire accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, ni de la raison pour laquelle il se retrouve là, en haillons, sur une terre inconnue et glacée. Sur leurs traces, une horde de guerriers venus de l'autre bout du monde met le royaume à feu et à sang pour les retrouver.
Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués, ils vont devoir apprendre à travailler ensemble afin de découvrir la vérité, et survivre dans un monde où règnent violence, complots et magie noire.

« À la fois roman de bonne fantasy et polar psychologique, voilà un début de trilogie très réussi ! » ActuSF

Cet ouvrage a reçu le Prix des Imaginales

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266244510
Code sériel : 7163
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

"A la fois roman de bonne fantasy, avec ce qu’il faut de mages et de créatures surnaturelles, et polar psychologique, voilà un début de trilogie très réussie !" ActuSF
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • louji 15/05/2022
    Ça fait des années que ce roman traînait dans ma PAL. Pour une raison ou pour une autre, je l'avais jamais sorti jusqu'à cette année. Peut-être que j'avais peur que ça ne plaise pas, en fin de compte. Mais j'ai bien aimé ma lecture, je l'ai trouvé efficace et entraînante. Le point fort de ce roman de fantasy repose en partie sur le suspense et le mystère lié aux trois protagonistes. Ils n'ont aucune idée de qui ils sont (nom, passé, métier, famille, proches, etc), ils savent simplement se comporter de manière civilisée. En gros, leur mémoire "personnelle" a été effacée. Avec ce postulat de départ, le trio va devoir reconstruire sa vie, essayer de comprendre qui leur a fait ça et pourquoi et, essentiellement, survivre. Le roman est clairement tourné action et rebondissements. Il y a quelques passages plus longuets ou à vide (les amourettes d'Olen m'ont clairement pompé l'air) mais globalement l'action et la tension reviennent au galop. Ce n'était pas pour me déplaire, car en l'absence d'informations sur les personnages, l'univers (c'est encore assez flou) j'avais besoin d'une compensation. Malgré la mémoire effacée des personnages, il est plutôt facile de s'attacher à eux (je préfère Nils et Karib... Ça fait des années que ce roman traînait dans ma PAL. Pour une raison ou pour une autre, je l'avais jamais sorti jusqu'à cette année. Peut-être que j'avais peur que ça ne plaise pas, en fin de compte. Mais j'ai bien aimé ma lecture, je l'ai trouvé efficace et entraînante. Le point fort de ce roman de fantasy repose en partie sur le suspense et le mystère lié aux trois protagonistes. Ils n'ont aucune idée de qui ils sont (nom, passé, métier, famille, proches, etc), ils savent simplement se comporter de manière civilisée. En gros, leur mémoire "personnelle" a été effacée. Avec ce postulat de départ, le trio va devoir reconstruire sa vie, essayer de comprendre qui leur a fait ça et pourquoi et, essentiellement, survivre. Le roman est clairement tourné action et rebondissements. Il y a quelques passages plus longuets ou à vide (les amourettes d'Olen m'ont clairement pompé l'air) mais globalement l'action et la tension reviennent au galop. Ce n'était pas pour me déplaire, car en l'absence d'informations sur les personnages, l'univers (c'est encore assez flou) j'avais besoin d'une compensation. Malgré la mémoire effacée des personnages, il est plutôt facile de s'attacher à eux (je préfère Nils et Karib à Olen, que j'ai trouvé insupportable avec ses histoires d'amour à 2 balles). On a évidemment envie de savoir qui ils sont, qui sont leurs proches, quels sont leurs torts… Les personnages secondaires sont assez oubliables. Et ne lisez pas ce roman pour ses personnages féminins, ils n'existent pas haha (je compte pas les amoureuses d'Olen qui ne sont pas grand-chose de plus que ses amoureuses quoi). En termes d'écriture, c'est adapté au roman. On est sur une plume assez vive et légère pour ne pas alourdir le récit. Pour autant, je n'ai pas trouvé que ça manquait de description ou de vocabulaire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Yumiko 02/05/2022
    Voilà un long moment que cet ouvrage attendait patiemment dans ma PAL ! Je l’ai acheté en allant une fois aux Imaginales et je n’ai jamais trouvé le temps de le sortir de ma PAL… Triste vie de lectrice overbookée me direz-vous… Mais bon, grâce à un challenge, voilà qui est chose faite ! Il tombe peut-être un peu mal quand même, car je dois admettre que la fantasy ne m’attire plus trop par rapport à avant. Mais ce premier tome se lit très vite, aussi j’ai passé un excellent moment de lecture et je suis bien contente d’avoir tenté l’aventure ! Nous rencontrons trois personnages étonnants : Nils, Olen et Karib. Tous les trois ne se rappellent pas qui ils sont, ni quels sont leurs noms, mais ils présentent des particularités et des dons non négligeables. Ils vont donc entamer un drôle de voyage, entre quête de la vérité et tentative de survivre quand ils sauront pourquoi ils sont recherchés. Ils vont ainsi former un trio détonnant et étonnant qui va vivre de nombreuses aventures, parfois bonnes parfois bien mauvaises… J’ai tout de suite accroché à ce trio. L’humour est bien présent dans cet ouvrage, ce qui nous donne envie de... Voilà un long moment que cet ouvrage attendait patiemment dans ma PAL ! Je l’ai acheté en allant une fois aux Imaginales et je n’ai jamais trouvé le temps de le sortir de ma PAL… Triste vie de lectrice overbookée me direz-vous… Mais bon, grâce à un challenge, voilà qui est chose faite ! Il tombe peut-être un peu mal quand même, car je dois admettre que la fantasy ne m’attire plus trop par rapport à avant. Mais ce premier tome se lit très vite, aussi j’ai passé un excellent moment de lecture et je suis bien contente d’avoir tenté l’aventure ! Nous rencontrons trois personnages étonnants : Nils, Olen et Karib. Tous les trois ne se rappellent pas qui ils sont, ni quels sont leurs noms, mais ils présentent des particularités et des dons non négligeables. Ils vont donc entamer un drôle de voyage, entre quête de la vérité et tentative de survivre quand ils sauront pourquoi ils sont recherchés. Ils vont ainsi former un trio détonnant et étonnant qui va vivre de nombreuses aventures, parfois bonnes parfois bien mauvaises… J’ai tout de suite accroché à ce trio. L’humour est bien présent dans cet ouvrage, ce qui nous donne envie de les suivre, et ils ont un je ne sais quoi d’attachant qui nous pousse à en apprendre toujours plus, tout en espérant qu’il ne leur arrivera rien. Nous découvrons petit à petit leurs compétences et elles ont de quoi surprendre. Cela amènera d’autant plus d’action et de rebondissements à l’histoire, de quoi satisfaire le lecteur. L’histoire en elle-même est passionnante, même si ce premier tome pose surtout l’univers et les personnages, car pour le moment nous ne savons pas encore grand-chose je trouve. C’est un peu frustrant d’ailleurs, car j’aurais aimé en apprendre encore plus sur le Woltan et sur ceux qui poursuivent nos héros. Mais il est clair que l’auteur souhaite nous faire patienter pour nous surprendre d'autant plus lors de la lecture du deuxième tome. #8203; J’ai adoré le style de l’auteur qui est fluide et accrocheur, de quoi nous faire tourner les pages à vitesse grand V. Je ne peux que lui reprocher quelques longueurs par moment, mais c’est vraiment pour chipoter. Globalement, tant les personnages que l’histoire sont passionnants à découvrir et j’ai passé un excellent moment de lecture dans cet univers. En bref, je pense que je poursuivrai ma lecture pour découvrir qui sont réellement nos héros et où leur chemin va les conduire, car l’auteur nous donne vraiment envie de lire la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesideesdeMims 08/04/2022
    Le début est très introductif (normal, vous me direz) mais alors, par la suite ce fût un régal ! Entre les enfantillages entre les trois fugitifs et les situations cocasses, vous l'avez compris l'humour y est délicieux. La plume délicate et spontanée nous dévoile des personnages aux caractères bien trempés et un monde de fantasy vraiment sympa. Le système de magie est classique mais crédible et immersif. J'ai beaucoup aimé cette lecture et le prochain tome va vite être dévoré !
  • Nananinja 11/03/2022
    Retrouvaille avec l'univers de Gabriel Katz et quel bonheur ! J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de nos trois héros à la recherche de qui ils sont. Les scènes de combat sont excellentes et on vibre à chaque page. Je me réjouis déjà de pouvoir lire les suites.
  • Soleney 08/03/2022
    Imaginez que vous naissiez dans un endroit sombre, étroit et affreusement inconfortable et que vous ne parveniez à éclore que par le plus grand des hasards, en plein milieu de la montagne. À vos pieds, un gouffre béant dans lequel la moitié du chariot qui vous transportait est tombé. Vous ne savez pas qui vous êtes, vous ne savez pas qui sont vos compagnons, vous savez seulement qu'il faudra rapidement trouver un abri si vous ne voulez pas mourir de froid. Or, des hommes sont à votre poursuite, et ils n'ont vraiment pas l'air commode… Qu'avez-vous donc fait pour vous attirer autant d'ennemis ? Cette saga fait partie des lectures faciles qui détendent et se dévorent. La narration est fluide, les personnages sont attachants, le mystère est entier et les rebondissements s'enchaînent – ni trop vite, ni trop lentement. On me l'avait dit et je le constate : Gabriel Katz connaît son affaire. Une heureuse surprise, donc. J'ai suivi les aventures de Nils, Karib et Olen avec intérêt – même si, il faut l'avouer, les pirouettes qui leur permettent de se sortir des situations les plus désespérées sont peu crédibles. Qu'importe : on prend plaisir à lire l'histoire et à voir les trois compères se dépatouiller... Imaginez que vous naissiez dans un endroit sombre, étroit et affreusement inconfortable et que vous ne parveniez à éclore que par le plus grand des hasards, en plein milieu de la montagne. À vos pieds, un gouffre béant dans lequel la moitié du chariot qui vous transportait est tombé. Vous ne savez pas qui vous êtes, vous ne savez pas qui sont vos compagnons, vous savez seulement qu'il faudra rapidement trouver un abri si vous ne voulez pas mourir de froid. Or, des hommes sont à votre poursuite, et ils n'ont vraiment pas l'air commode… Qu'avez-vous donc fait pour vous attirer autant d'ennemis ? Cette saga fait partie des lectures faciles qui détendent et se dévorent. La narration est fluide, les personnages sont attachants, le mystère est entier et les rebondissements s'enchaînent – ni trop vite, ni trop lentement. On me l'avait dit et je le constate : Gabriel Katz connaît son affaire. Une heureuse surprise, donc. J'ai suivi les aventures de Nils, Karib et Olen avec intérêt – même si, il faut l'avouer, les pirouettes qui leur permettent de se sortir des situations les plus désespérées sont peu crédibles. Qu'importe : on prend plaisir à lire l'histoire et à voir les trois compères se dépatouiller avec les ombres de leur ancienne vie, découvrir leurs talents et tenter désespérément de comprendre le genre de personnes qu'ils étaient. Le worldbuilding est assez classique et finalement peu décrit. Il n'y a pas de carte, Nils, Karib et Olen « naissent » dans un pays appelé les Terres communes… On entend vaguement parler des Samoréens, qui vivent au sud, de Woltan, le terrible pays nordique, de Kyrénia, la perle des villes, et on passera de ville en village pour semer des poursuivants hargneux. Le bestiaire est lui-même peu développé : outre les molosses (chiens-géants qui font deux mètres au garrot), il n'y a pas de races magiques. Idem pour le système de magie : on comprend qu'il en existe plusieurs sortes et qu'elle assure pouvoir et prospérité à ceux qui la maîtrisent (à l'exception de la haïssable nécromancie). Que vous soyez illusionnistes ou mage de guerre, guérisseur ou alchimiste, vous faites partie des nantis. Quant à savoir comment cela fonctionne… On n'est pas là pour ça de toute façon ! Le récit ne développe pas le contexte pour se concentrer sur ses personnages : ils en sont l'atout principal. En tant que lectrice, j'ai été happée par leur quête, et comme eux, j'ai fouillé la narration à la recherche d'indices. J'ai ri de leurs déconfitures, de leurs déveines. « Mais que diable allaient-ils faire dans cette galère ? » Et j'ai même grimacé quand certains PNJ se trouvaient condamnés... Car le ton est moins léger que ce que je pensais. Quelques boutades sont échangées entre les personnages, mais on voit aussi des scènes terribles. C'est la guerre : certains se font dévorer la tête, d'autres torturer, et d'autres violer. Nos trois protagonistes vivront les conflits d'intérêt par le bas, aux côtés des premières victimes de ces castes féodales : les paysans et les démunis. Sans tomber dans l'excès de descriptions, Gabriel Katz reste assez transparent quant au sort de certains de ses personnages secondaires… [masquer]J'ai été choquée par le destin qui attend Ena, ou même un personnage aussi random que Henrik : un marchand père de famille qui a à peine le temps d'apparaître quelques pages et auquel on est déjà attaché quand survient son destin funeste.[/masquer] Une très bonne lecture, donc. Mais quelques bémols m'ont fait passer à côté du coup de coeur : Certains rebondissements étaient un peu capillotractés : [masquer]Karib qui découvre sa compétence de mage de guerre au moment de la première attaque, Nils qui découvre son talent à l'épée quand la situation l'exige après six bons mois d'évasion, les bons renseignements arrivent aux bons moments, les bonnes personnes aident les héros juste à point nommé, etc.[/masquer] Je déplore aussi le manque de femme forte dans cette histoire. Les rares personnages féminins qu'on voit n'ont qu'un rôle secondaire, entre la reine folle, et les malheureuses conquêtes d'Olen… [masquer]Ces dernières payent toutes un prix excessivement élevé pour leur liaison avec le bellâtre, mais ce coeur d'artichaut saute d'amante en amante sans jamais se rendre compte de la traînée de souffrance qu'il laisse derrière lui.[/masquer] En bref : une bonne découverte qui ne prend pas la tête.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.