En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Puits des mémoires

        Pocket
        EAN : 9782266244534
        Code sériel : 7165
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        Le Puits des mémoires
        Les Terres de Cristal

        DAVID CAMUS (Direction de collection)
        Date de parution : 10/09/2015
        Retrouvez Nils, Olen et Karib dans ce dernier volet de la trilogie...
        La quête et Nils, Karib et Olen va enfin toucher à sa fin. Et leur vengeance s'accomplir. Mais après le complot qui les a lancés sur la route de leur mémoire, de nouvelles trahisons les guettent. Maintenant qu'ils connaissent leur identité, la menace n'est que plus grande. Car ici, à... La quête et Nils, Karib et Olen va enfin toucher à sa fin. Et leur vengeance s'accomplir. Mais après le complot qui les a lancés sur la route de leur mémoire, de nouvelles trahisons les guettent. Maintenant qu'ils connaissent leur identité, la menace n'est que plus grande. Car ici, à Woltan, les assassins règnent en maîtres.
        Et tandis que sur notre trio se lèvent les premières tempêtes de neige, loin dans le Nord, dans les glaces éternelles des Terres de cristal, est tapi un terrible secret qui attend sa révélation...

        « Formidable saga aux rebondissements nombreux et surprenants, Le Puits des mémoires est une trilogie difficile à lâcher et à oublier. » So-what magazine

        Cet ouvrage a reçu le Prix des Imaginales
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266244534
        Code sériel : 7165
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 480
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.20 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Lodetinqueux Posté le 18 Janvier 2018
          Je ne suis pas experte en fantasy, loin s'en faut, et mon avis manquera sans doute de pertinence aux yeux des spécialistes. A vrai dire, je suis tombée un peu par hasard sur le tome 1 du "Puits des mémoires" et c'est la quatrième de couverture qui m'a donné envie de le lire ; je ne le regrette pas ! Il y a bien sûr quelques points négatifs: les dialogues (ainsi que les réactions des personnages) ne sont pas tjs crédibles, en tout cas légèrement décalés dans cet univers moyenâgeux ; en outre, certains personnages secondaires semblent parfois "expédiés"; j'ajouterai que Gabriel Katz n'a pas cherché à créer un univers foisonnant ; il y a peu de descriptions, ce que j'ai regretté. Ces réserves faites, je n'ai pas boudé mon plaisir : j'ai passé un très agréable moment en compagnie des trois héros de l'histoire, complémentaires et attachants. Le principe même de l'intrigue est séduisant : trois hommes se réveillent dans un chariot pénitentiaire, privés de mémoire, et, tandis qu'ils sont traqués par de mystérieux "cavaliers de cristal", ils tentent de retrouver, morceau par morceau, des traces de leur vie passée ; le suspens fonctionne bien et l'on se prend d'affection pour... Je ne suis pas experte en fantasy, loin s'en faut, et mon avis manquera sans doute de pertinence aux yeux des spécialistes. A vrai dire, je suis tombée un peu par hasard sur le tome 1 du "Puits des mémoires" et c'est la quatrième de couverture qui m'a donné envie de le lire ; je ne le regrette pas ! Il y a bien sûr quelques points négatifs: les dialogues (ainsi que les réactions des personnages) ne sont pas tjs crédibles, en tout cas légèrement décalés dans cet univers moyenâgeux ; en outre, certains personnages secondaires semblent parfois "expédiés"; j'ajouterai que Gabriel Katz n'a pas cherché à créer un univers foisonnant ; il y a peu de descriptions, ce que j'ai regretté. Ces réserves faites, je n'ai pas boudé mon plaisir : j'ai passé un très agréable moment en compagnie des trois héros de l'histoire, complémentaires et attachants. Le principe même de l'intrigue est séduisant : trois hommes se réveillent dans un chariot pénitentiaire, privés de mémoire, et, tandis qu'ils sont traqués par de mystérieux "cavaliers de cristal", ils tentent de retrouver, morceau par morceau, des traces de leur vie passée ; le suspens fonctionne bien et l'on se prend d'affection pour ces trois fugitifs. Pour ma part, j'ai bien envie d'en savoir davantage sur leur passé et de les accompagner dans leur périple à venir : je viens de commencer le tome II et lirai sans doute le tome III. C'est plutôt bon signe !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Myrgrim Posté le 18 Janvier 2018
          Sur un fond fantasy relativement classique (quasiment que des humains, magie noire et monde médiéval), l'auteur nous jette en stress sur les routes avec ces personnages qui sont bringuebalés de droite à gauche, subissant plus qu'agissant. La pression psychologique sur les héros est si forte qu'on n'en peut plus de les suivre pour survivre (i.e. "tu lis jusqu'à 4h du mat' avec des nuits de 2h, tu dormiras quand tu seras mort"). Ce premier tome de la trilogie (j'ai déjà presque fini le tome 2, tellement je suis hypé) nous pose les bases de cet univers où se déroulent aussi d'autres titres (presque) aussi célèbres et encensés : La Maitresse De Guerre et la duologie d'Aeternia.
        • XS Posté le 6 Décembre 2017
          Acheté car accompagné d’un petit mot intrigant du libraire sur le présentoir de ma librairie préférée, voici une belle découverte pour moi. Un trio amnésique se retrouve en fâcheuse posture, aux prises avec des poursuivants féroces et déterminés, mettant à feu et à sang un petit pays plutôt calme par ailleurs. Une intrigue qui tient en trois lignes, mais on se prend à s’inquiéter pour nos trois personnages bien campés, à sourire à leurs mésaventures, à s’intéresser à leur situation, être intrigué par leur passé qui n’est finalement que bien peu dévoilé dans ce premier tome. Suffisamment de rythme et d’humour m’invitent à lire la suite de cette trilogie, en compagnie d’une bonne … tisane.
        • boudicca Posté le 23 Novembre 2017
          Rescapés du déraillement du chariot qui les transportaient, trois des quatre prisonniers que comptait le convoi pénitencier accidenté parviennent à s'extirper de leur cage et à prendre la fuite. Coup de chance inespéré ? Pas vraiment, car si les membres du trio goûtent avec reconnaissance leur liberté retrouvée, tous semblent frappés par la même affliction : aucun ne parvient à se souvenir de son nom ou de ce qu'était sa vie avant sa capture. Si leurs connaissances du monde ne semblent pas avoir été affectées par leur amnésie, les voilà malgré tout dans une posture délicate : ils ne connaissent ni le pays dans lequel ils ont débarqué, ni l'identité des hommes lancés à leur poursuite, ni la raison pour laquelle ils sont si activement recherchés. Unis par une solidarité qu'ils ne s'expliquent pas, les évadés décident de cheminer ensemble mais finissent inéluctablement par être rattrapés par leurs poursuivants... Ce premier tome du « Puits des mémoires » prend la forme d'une longue course poursuite et adopte par conséquent un rythme haletant qui maintient l'attention du lecteur constamment en alerte. L'intrigue est pour sa part assez classique mais traitée avec efficacité : Gabriel Katz nous maintient dans la même ignorance (ou presque) que ses personnages et... Rescapés du déraillement du chariot qui les transportaient, trois des quatre prisonniers que comptait le convoi pénitencier accidenté parviennent à s'extirper de leur cage et à prendre la fuite. Coup de chance inespéré ? Pas vraiment, car si les membres du trio goûtent avec reconnaissance leur liberté retrouvée, tous semblent frappés par la même affliction : aucun ne parvient à se souvenir de son nom ou de ce qu'était sa vie avant sa capture. Si leurs connaissances du monde ne semblent pas avoir été affectées par leur amnésie, les voilà malgré tout dans une posture délicate : ils ne connaissent ni le pays dans lequel ils ont débarqué, ni l'identité des hommes lancés à leur poursuite, ni la raison pour laquelle ils sont si activement recherchés. Unis par une solidarité qu'ils ne s'expliquent pas, les évadés décident de cheminer ensemble mais finissent inéluctablement par être rattrapés par leurs poursuivants... Ce premier tome du « Puits des mémoires » prend la forme d'une longue course poursuite et adopte par conséquent un rythme haletant qui maintient l'attention du lecteur constamment en alerte. L'intrigue est pour sa part assez classique mais traitée avec efficacité : Gabriel Katz nous maintient dans la même ignorance (ou presque) que ses personnages et on se pose évidemment beaucoup de questions sur leur véritable identité et surtout sur ce qu'ils ont bien pu faire pour se retrouver avec de si puissants ennemis à leur trousse. On suit donc avec intérêt l'accumulation d'indices récoltés par le trio ainsi que les révélations avancées par certains personnages. Tout juste pourrait-on pointer du doigt quelques facilités ou fragilités dans le déroulement de l'intrigue : pas assez pour gêner la lecture mais suffisamment pour poser question au lecteur (je m'interroge pour ma part sur ces mercenaires embauchés pour retrouver les fugitifs pour une somme impressionnante mais à qui on ne donne pas de description physique de leurs proies, ce qui permet évidemment à celles-ci de se fondre avec aisance dans la population locale). L'univers est pour sa part tout juste esquissé mais demeure, là encore, assez classique. L'action se situe dans le petit royaume d'Hélion dont l'armée n'est pas franchement au meilleur niveau et à la tête duquel se trouve un couple royal plutôt bancal (le roi est inexpérimenté et la reine complètement folle). Le débarquement de troupes venues du lointain mais puissant Empire de Woltan, bien décidé à reprendre les fugitifs qu'il a malencontreusement laissé échapper, ne promet évidemment rien de bon pour le pays qui se retrouve de plus confronté à une affluence de mercenaires appâtés par la prime. Le lecteur est donc invité à cheminer aux côtés des protagonistes dans ce royaume de médieval-fantasy dont on arpente à la fois les coins les plus reculés, mais aussi les cités les plus dynamiques, de la ville portuaire de Dreda à la capitale de Sarys. La magie occupe une place non négligeable dans cet univers et, si les sorts mineurs sont l'apanage du premier des illusionnistes, il est d'autres tours que seuls des spécialistes peuvent réaliser. C'est le cas notamment des mages de guerre, dont nous avons ici plusieurs démonstrations de puissance qui ajoutent une touche de spectaculaire à certains affrontements, mais aussi des Nécromanciens qui possèdent la maîtrise de sorts éminemment complexes. La magie utilisée par l'empire de Woltan est pour sa part plus mystérieuse et devrait sans doute faire l'objet de précision dans les tomes à venir. En dépit du ton léger adopté la plupart du temps par l'auteur, l'ambiance de ce premier tome n'en est pas moins emprunt d'une touche de noirceur qui devrait aller en s'accentuant au fil de la trilogie. L'humour est malgré tout bien présent et transparaît surtout dans les échanges entre les trois compères qui sont dotés d'un bon sens de la répartie. Les dialogues sont donc dynamiques et sonnent agréablement à l'oreille, quant à la narration, elle est assurée par une plume fluide qui ne s’embarrasse de fioritures et se révèle très efficace. Outre son rythme particulièrement enlevé, la plus grande force du récit tient à ses protagonistes auxquels on ne tarde guère à s'attacher. Tous trois ont pourtant un caractère complètement différent, et il en va d'ailleurs de même de leurs capacités qui se révèlent hors normes dans des domaines très variés. Olen assume le rôle du joli-coeur : redoutable épéiste, il est aussi beau parleur et témoigne une attention démesurée à la gente féminine (qui le lui rend bien). Cet aspect de sa personnalité n'est cependant pas celle qui le met le plus en valeur et j'avoue avoir été parfois plus agacée que touchée par sa propension à s'enflammer pour le moindre joli minois qui croise sur son chemin. Nils est quant à lui le taiseux du groupe : solitaire et assez froid, il révèle rapidement une habilité exceptionnelle dans le maniement des lames. Il est celui qui possède la plus grande part d'ombre et je serais curieuse d'en apprendre davantage à son sujet dans les prochains tomes. Karib, enfin, est le plus attachant des trois : mage de guerre, il est, au contraire de Nils, très volubile et possède un bon cœur qui pourrait bien un jour le perdre. Le trio fonctionne bien et la camaraderie qui unie les trois hommes renforce sans aucun doute le charme du roman. Les personnages féminins sont en revanche peu nombreux et très (trop ?) en retrait. Oranie, dernière conquête d'Olen et dame de compagnie de la reine, est un peu plus mise en avant mais la mièvrerie de sa relation avec le fugitif n'aide pas vraiment à la considérer sous un jour très avantageux. Les Woltaniens sont eux aussi assez discrets et se cantonnent pour l'instant au simple rôle de « méchants », tuant et détruisant tout ce qui se place sur leur chemin. Espérons là encore que la suite les dotera d'un statut plus complexe. Gabriel Katz signe avec « La traque » un premier tome efficace et mené tambour battant. Si l'intrigue et l'univers dans lequel se déroule le récit ne se distinguent pas (pour l'instant) par leur originalité, on prend malgré tout beaucoup de plaisir à suivre la fuite de ces trois attachants personnages dont on ne peut qu'avoir hâte de découvrir tous les secrets. Espérons que la suite sera du même acabit.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Tatooa Posté le 5 Novembre 2017
          Pas mal... Si je ne suis pas enthousiaste, c'est que ce livre a quelques défauts (à mon avis), dont, notamment, les "phrases explicatives" genre "La conversation tournait à l'aigre." Comme si l'auteur manquait de confiance en son dialogue ou nous le précise des fois qu'on serait un lecteur idiot... Ou les petites phrases en début de chapitre qui nous disent que "les choses allaient empirer dans la journée". Perso, ça me sort immédiatement du bouquin pour m'en rendre spectatrice, ce que je déteste. Il semblerait que ce soit une marque de fabrique katzienne, donc il va falloir que je m'y fasse, mais je n'aime pas ça et je n'aimerai jamais ça. Ajoutons à cela des actions et réactions des personnages très, trop modernes pour un univers médiéval peu fouillé, ça donne une ambiance pas aussi convaincante que ça pourrait. Du coup, de mon point de vue, c'est plutôt de la fantasy jeunesse, et en le lisant en tant que tel, c'est pas si mal... Mais ce n'est pas assez immersif pour que je sois franchement enthousiaste... ;) Les points positifs, maintenant, il y en a plus : c'est bien écrit (hors le défaut cité plus haut), ça se lit facilement.... Pas mal... Si je ne suis pas enthousiaste, c'est que ce livre a quelques défauts (à mon avis), dont, notamment, les "phrases explicatives" genre "La conversation tournait à l'aigre." Comme si l'auteur manquait de confiance en son dialogue ou nous le précise des fois qu'on serait un lecteur idiot... Ou les petites phrases en début de chapitre qui nous disent que "les choses allaient empirer dans la journée". Perso, ça me sort immédiatement du bouquin pour m'en rendre spectatrice, ce que je déteste. Il semblerait que ce soit une marque de fabrique katzienne, donc il va falloir que je m'y fasse, mais je n'aime pas ça et je n'aimerai jamais ça. Ajoutons à cela des actions et réactions des personnages très, trop modernes pour un univers médiéval peu fouillé, ça donne une ambiance pas aussi convaincante que ça pourrait. Du coup, de mon point de vue, c'est plutôt de la fantasy jeunesse, et en le lisant en tant que tel, c'est pas si mal... Mais ce n'est pas assez immersif pour que je sois franchement enthousiaste... ;) Les points positifs, maintenant, il y en a plus : c'est bien écrit (hors le défaut cité plus haut), ça se lit facilement. Les personnages sont amusants et intéressants, et l'intrigue est bien construite. J'ai bien aimé les gradés de l'armée d'Hélion et leur évolution dans le bouquin. J'apprécie aussi les 3 héros, bien qu'Olen me tape sur les nerfs avec son coeur d'artichaut. Les "méchants" chevaliers de cristal et le "fils de la lune" sont intrigants, presque plus intéressants que le reste, mais bon, ça c'est un avis d'amatrice de dark fantasy. Je lirai la suite un de ces jours, mais je n'en suis pas au point d'avoir envie de sauter dessus, vous l'avez deviné.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Cette très bonne série mérite de figurer dans le classement des meilleures séries de fantasy françaises parues ces dernières années. » La Revue des Livres pour enfants (BNF)
        « De l’action, des paysages grandioses et toujours l’humour des trois compères. Les Terres de cristal est un roman dont on ressort un peu mélancolique, ce roman signant la fin d’une trilogie palpitante et addictive ! » La Plume ou la vie
        « Formidable saga aux rebondissements nombreux et surprenants, Le Puits des mémoires est une trilogie difficile à lâcher et à oublier (malgré ses héros amnésiques). » So-what magazine
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.