Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291293
Code sériel : 17416
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Le Rocker en pantoufles

Date de parution : 07/03/2019

En Normandie, à Dives-sur-Mer, dans le magnifique petit village d’art de Guillaume le Conquérant, va se dérouler une intrigue très troublante. Elvis Cadillac, ze sosie belge et bedonnant du King, est invité avec sa chienne Priscilla à venir chanter à l’enterrement d’un fan d’Elvis Presley. Or, la veille, il a...

En Normandie, à Dives-sur-Mer, dans le magnifique petit village d’art de Guillaume le Conquérant, va se dérouler une intrigue très troublante. Elvis Cadillac, ze sosie belge et bedonnant du King, est invité avec sa chienne Priscilla à venir chanter à l’enterrement d’un fan d’Elvis Presley. Or, la veille, il a pris en stop un étrange personnage qui n’est autre que… le mort ! Le mystérieux auto-stoppeur d’Elvis est-il lié à des crimes affreux, inspirés de l’œuvre de Lewis Carroll, Alice à travers le miroir ? Dans cette petite ville, chacun a ses secrets…
Un polar pimenté d’humour noir, sur les pas des peintres et écrivains célèbres qui se sont inspirés de la côte fleurie.
À déguster avec un p’tit Calva, bien sûr !

« J’ai vraiment adoré ce livre que j’ai dégusté du début à la fin. » Michel Bussi

« J’adore Nadine Monfils et je pense que c’est un des plus grands écrivains francophones dans son genre. Elle a une drôlerie et une inventivité rares. » Gérard Collard – Les Déblogueurs
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291293
Code sériel : 17416
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

 « Plus qu'un polar d'humour noir, un hommage à surréalisme à la belge, à la Côte fleurie mais aussi à Alice de Lewis Carroll. Amusant. » Marie Claire (Belgique)
« L'occasion de joyeusement délirer avec un humour au second degré et des expressions belges renseignées aux français incultes en fin de chapitre. » Soir Mag (Belgique)
« Un humour qui ne connaît aucune limite. » Jean-Noël Levavasseur - Ouest-France
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • maryjane Posté le 18 Juillet 2020
    C'est distrayant, on passe un bon moment, mais je ne suis pas prête à lire tous les jours ce genre de policiers humoristique.
  • loeildeluciole Posté le 27 Juin 2020
    Voilà un bon cru de Nadine Monfils, l’auteure belge qui écrit des polars déjantés ! C’est mon cinquième et toujours un succès ! Le Rocker en pantoufles est le sosie belge officiel d’Elvis. Il a été invité à chanter à l’enterrement d’un fan en Normandie. L’occasion de déguster quelques calva en route sur la Côte Fleurie. Mais quand il se rend compte que le mort est l’auto-stoppeur pris sur la route la veille, il commence à se poser des questions. Surtout que deux gamines du bled ont été retrouvées l’une éviscérée et l’autre décapitée. Le King se transforme en détective pour résoudre cette énigme qui le turlupine ! Outre la visite normande bucolique, le roman est truffé de références artistiques de Booba à Gabin, de Patrick Sébastien à Monet. Et bien sur le King, pas Stephen mais Elvis. Sans oublier Lewis Carroll et son Autre côté du miroir. L’humour fou de Nadine Monfils est au rendez-vous et c’est encore un roman irrésistible qu’elle nous offre. Mais attention, les morts s’entassent, le sang gicle et cet opus est bien trash comme j’aime ! Même les notes de l’auteure sont poilantes, décalées mais informatives sur la culture et la linguistique belge et normande ! Bref, un... Voilà un bon cru de Nadine Monfils, l’auteure belge qui écrit des polars déjantés ! C’est mon cinquième et toujours un succès ! Le Rocker en pantoufles est le sosie belge officiel d’Elvis. Il a été invité à chanter à l’enterrement d’un fan en Normandie. L’occasion de déguster quelques calva en route sur la Côte Fleurie. Mais quand il se rend compte que le mort est l’auto-stoppeur pris sur la route la veille, il commence à se poser des questions. Surtout que deux gamines du bled ont été retrouvées l’une éviscérée et l’autre décapitée. Le King se transforme en détective pour résoudre cette énigme qui le turlupine ! Outre la visite normande bucolique, le roman est truffé de références artistiques de Booba à Gabin, de Patrick Sébastien à Monet. Et bien sur le King, pas Stephen mais Elvis. Sans oublier Lewis Carroll et son Autre côté du miroir. L’humour fou de Nadine Monfils est au rendez-vous et c’est encore un roman irrésistible qu’elle nous offre. Mais attention, les morts s’entassent, le sang gicle et cet opus est bien trash comme j’aime ! Même les notes de l’auteure sont poilantes, décalées mais informatives sur la culture et la linguistique belge et normande ! Bref, un Nadine Monfils aussi bon qu’un calva millésimé avec un soupçon d’hémoglobine ! À déguster sans modération !
    Lire la suite
    En lire moins
  • nathaliebullat Posté le 28 Novembre 2019
    chronique Nathalie Bullat 25/11/2019 J'ai toujours eu un faible pour les personnages déjantés, tordus, teigneux que l'on trouve chez Nadine Monfils. Serait-ce des cousins des Dubout, des copains de Frédéric Dard. ?? Ici, vous rencontrerez une reine rouge et deux soeurs jalouses et méchantes qui semblent sorties de l 'univers de Lewis Carroll. Je vous ai déjà parlé de Mémé Cornemuse au langage fleuri, fan de jean-Claude Van Damme !! Aujourd'hui je vous présente Elvis Cadillac et sa chienne Priscilla. Si, si il existe ! Venu tout droit de Charleroi, plus à l'aise en charentaises qu'en santiags, un tantinet grassouillet ( résultat de la bière Belge peut -être ?) Elvis Cadillac est aussi poète , passionné de littérature. Se rendant à un enterrement où il doit chanter, il prend en auto-stop un vieillard qui sent la naphtaline et tient des propos mystérieux. Il découvrira un peu plus tard que le mort pour lequel il doit pousser la chansonnette au cimetière n'est autre que son auto-stoppeur ! Notre rockeur ne croit pas aux fantômes. Le vieil homme était soupçonné d'avoir supprimé deux jeunes filles peu farouches. Arrive ensuite une galerie de personnages... chronique Nathalie Bullat 25/11/2019 J'ai toujours eu un faible pour les personnages déjantés, tordus, teigneux que l'on trouve chez Nadine Monfils. Serait-ce des cousins des Dubout, des copains de Frédéric Dard. ?? Ici, vous rencontrerez une reine rouge et deux soeurs jalouses et méchantes qui semblent sorties de l 'univers de Lewis Carroll. Je vous ai déjà parlé de Mémé Cornemuse au langage fleuri, fan de jean-Claude Van Damme !! Aujourd'hui je vous présente Elvis Cadillac et sa chienne Priscilla. Si, si il existe ! Venu tout droit de Charleroi, plus à l'aise en charentaises qu'en santiags, un tantinet grassouillet ( résultat de la bière Belge peut -être ?) Elvis Cadillac est aussi poète , passionné de littérature. Se rendant à un enterrement où il doit chanter, il prend en auto-stop un vieillard qui sent la naphtaline et tient des propos mystérieux. Il découvrira un peu plus tard que le mort pour lequel il doit pousser la chansonnette au cimetière n'est autre que son auto-stoppeur ! Notre rockeur ne croit pas aux fantômes. Le vieil homme était soupçonné d'avoir supprimé deux jeunes filles peu farouches. Arrive ensuite une galerie de personnages tous aussi loufoques, qui iraient parfaitement dans le cinéma d'Audiard, comme Monsieur Bintje, dit "patate" ( évidemment ..) un maniaque de l'ordre et de l'autorité, et sa femme Clarence, une poupée Barbie, un peu idiote. Il y a Rose aussi, la grand mère, personnage attachant, qui fera une terrible découverte. Ha j'oubliais aussi Edith et Marcel ( cela ne s'invente pas !) elle est étriquée et lui est un parfait escroc. Les cadavres vont pleuvoir. Heureusement Madame Hortense, la pipelette du coin permettra de faire avancer l'enquête menée discrètement par le sosie du King! Tourbillon d'humour noir, de rebondissements, d'énigmes , pimenté de fantaisie. On s'amuse beaucoup chez Nadine Monfils ! Ce roman plaira particulièrement à mes amis Normands puisque l'intrigue se passe à Dives sur mer !!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • josette-costeux Posté le 26 Novembre 2019
    Une intrigue policière relativement "classique" avec les ingrédients que l'on retrouve dans beaucoup de romans de ce genre. Ici, le roman est 'particulier "car l'intrigue est rehaussée par le côté surréaliste . L'auteur utilise quantité d'expressions "à la Belge" (qu'elle explique d'ailleurs chaque fois avec beaucoup de finesse et d'humour. Mais aussi par toute une série de détails troublants qui créent un climat particulier. Et enfin, Elvis ! Un personnage tout en couleurs, tout gominé, en paillettes que je croyais superficiel, naïf et finalement, j'ai découvert quelqu'un de très vrai, attachant, juste et ce qui m'a frappée le plus, c'est sa connaissance de la lecture, de la peinture. ça lui donne un côté décalé que j'ai adoré !
  • Lornaric Posté le 9 Octobre 2019
    Loufoque à souhait ! Un excellent moment de lecture passé avec Elvis Cadillac et sa chienne.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.