RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le syndicalisme en France depuis 1945

            La Découverte
            EAN : 9782707175519
            Code sériel : 143
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 128
            Format : 120 x 190 mm
            Le syndicalisme en France depuis 1945

            Collection : Repères
            Date de parution : 07/02/2013

            Une histoire du syndicalisme depuis la Libération, à l'heure de toutes incertitudes, où, divisé et menacé par une certaine institutionnalisation, le mouvement syndical ne parvient pas à contrecarrer les conséquences de la mondialisation libérale. Une synthèse de référence.

            Tout en accomplissant leurs activités propres (grèves, négociations, élections professionnelles), les organisations de salariés participent à la vie de la société française, en raison du poids démographique et de l’importance économique de celles et ceux qu’ils représentent.
            À la Libération, les syndicats contribuent de manière décisive à de grandes réformes....

            Tout en accomplissant leurs activités propres (grèves, négociations, élections professionnelles), les organisations de salariés participent à la vie de la société française, en raison du poids démographique et de l’importance économique de celles et ceux qu’ils représentent.
            À la Libération, les syndicats contribuent de manière décisive à de grandes réformes. La guerre froide brise l’élan. Le réveil revendicatif survient à la fin de la guerre d’Algérie. De 1966 à 1976, la puissance syndicale est attestée. L’épuisement du keynésiano-fordisme, le délitement des grands récits devient perceptible lorsqu’un socialiste accède pour la première fois à la présidence de la Ve République. Divisé, menacé par une certaine institutionnalisation, le mouvement syndical ne parvient pas à contrecarrer les conséquences de la mondialisation libérale. Le début du XXIe siècle s’écrit sur le registre d’une combativité contrecarrée. Après le quinquennat contre-réformateur de Nicolas Sarkozy, le syndicalisme français est confronté à une crise systémique qui défie tout autant la mandature de François Hollande.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782707175519
            Code sériel : 143
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 128
            Format : 120 x 190 mm
            La Découverte
            10.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « René Mouriaux, le meilleur spécialiste du syndicalisme, résume et actualise les connaissances concernant le syndicalisme ouvrier et fonctionnaire. Ce petit ouvrage clair et parfaitement accessible n’est pas novateur mais satisfera particulièrement les étudiants par son aspect factuel impeccable. »
            SCIENCES HUMAINES

            « À lire. »
            LA CROIX

            « En peu de pages, l’histoire du syndicalisme français est résumée. »
            REVUE FRANÇAISE DE SCIENCE POLITIQUE

            « Il réussit la gageure d’un tour d’horizon, en 119 pages, des différentes centrales syndicales françaises dans une période pour le moins riche en événements. Le parti pris de l’auteur est de replacer ces organisations et leur stratégie dans le contexte politique, économique et social de l’époque. Un plan chronologique rend cet exercice possible. […] Il insiste sur les occasions gâchées par les divisions syndicales, l’incompréhension réelle ou voulue des pouvoirs publics, l’interférence du politique, la récession économique persistante, bref, une série de d’éléments internes ou externes au syndicalisme qui l’ont privé, pendant des années, d’une réelle proximité avec les salariés. »
            REVUE FRANÇAISE DE SOCIOLOGIE

            « Ceux qui veulent lire une synthèse soignée et très accessible seront comblés. »
            PARUTIONS.COM

            « René Mouriaux réussit la gageure de faire un historique intéressant du syndicalisme en France en respectant le format imposé par la collection. »
            PROFESSION ÉDUCATION

            « Un ouvrage à la fois concis et complet, qui permet une vue synthétique des temps forts du mouvement social et de leurs enjeux [...] Son analyse pose les jalons d'une compréhension en profondeur du combat syndical en ce début de XXIe siècle. »
            ENTREPRISE & CARRIÈRES

            « Cette troisième édition d'un des ouvrages de référence de René Mouriaux a toute sa place dans les quatre ou cinq livres que le militant social ou l'honnête homme d'aujourd'hui devrait garder en permanence sous la main. Ce petit livre décline dans un langage précis et agréable les lignes de force du paysage syndical français, ses caractéristiques fondamentales comme ses transformations au cours du demi-siècle, ses acquis culturels comme ses incertitudes stratégiques, présentés par une approche historique qui va à l'essentiel. De la Libération aux premières mesures de la " révolution conservatrice " engagée par Nicolas Sarkozy, l'auteur tire les fils des grands débats sociaux, interroge la nécessité de l'organisation collective dans le paysage désormais mondialisé, et de l'utilité d'un projet syndical pressé de redéfinir ses rapports avec le monde politique comme avec la société civile. »
            L'HUMANITÉ

            Il s'agit de la troisième édition de l'ouvrage de référence de René Mouriaux sur le syndicalisme français. Il dresse un panorama du rôle de l'évolution des centrales syndicales en France depuis l'après-guerre. Accessible et passionnante, cette édition s'est enrichie de deux chapitres. Le premier porte sur l'attitude syndicale face à ce que l'auteur appelle la "révolution conservatrice" sarkozyste. Le second est un essai de prospective sur les stratégies syndicales, hésitantes, entre acceptation, refus et recherche d'alternatives sous le quinquennat de François Hollande.

            Liaisons Sociales Magazine

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Cer45Rt Posté le 6 Juillet 2019
              "Le syndicalisme en France depuis 1945" est un ouvrage passionnant. Dans un style simple, concis et efficace, l'auteur, l'historien René Mouriaux nous apprend ce qu'a été le rôle des syndicats dans l'Histoire de la France durant, grosso modo, la seconde moitié du XXème siècle. Cet ouvrage permet d'en apprendre énormément sur les relations complexes qu'ont entretenus les syndicats entre eux, ainsi qu'avec certains partis politiques. L'auteur expose en toute impartialité les crises qu'ont rencontrés les différents syndicats, les luttes sociales, toujours dans toute leur complexité. L'ouvrage est très instructif et a le mérite de faire le tour de la question. En peu de pages, nous avons un bon texte pour comprendre les tensions inter et intrasyndicales qui ont marquées la période concernée par cette histoire du syndicalisme. J'en suis ressorti avec l'impression que les syndicats avaient globalement permis le progrès, en France, depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, mais on peut avoir, je pense, d'autres impressions en terminant le texte, car, comme je l'ai dit, l'auteur est tout à fait impartial.
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION MENSUELLE DE LA COLLECTION REPÈRES
            Pour connaître toutes les nouveautés et les nouvelles éditions de la collection !