Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707152206
Code sériel : 511
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 110 x 180 mm

Le système des inégalités

,

Collection : Repères
Date de parution : 20/03/2008

Dans une société de classes, les inégalités sont cumulatives, interdépendantes et tendent à se reproduire. D'où la pertinence de ce livre, qui montre tout l'intérêt d'une analyse systémique.

Pourquoi analyser les inégalités entre catégories sociales en termes de système ?
Comment les inégalités sociales se déterminent-elles réciproquement ? En quel sens peut-on parler de cumul des inégalités ? Comment cette notion renouvelle-t-elle les approches habituelles de la pauvreté et de la richesse ?
Pourquoi, comment et dans quelle...

Pourquoi analyser les inégalités entre catégories sociales en termes de système ?
Comment les inégalités sociales se déterminent-elles réciproquement ? En quel sens peut-on parler de cumul des inégalités ? Comment cette notion renouvelle-t-elle les approches habituelles de la pauvreté et de la richesse ?
Pourquoi, comment et dans quelle mesure les inégalités entre catégories sociales tendent-elles à se reproduire de génération en génération ? Quels sont les principaux facteurs de cette reproduction ? Dans quelle mesure peut-on échapper à cette reproduction ?
Ce livre répond à ces questions en montrant tout l'intérêt d'une approche systémique des inégalités entre catégories sociales. Celle-ci se révèle particulièrement pertinente lorsque les inégalités sont interdépendantes, cumulatives et tendent à se reproduire. Ce qui est le cas dans une société de classes.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707152206
Code sériel : 511
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 110 x 180 mm
La Découverte

Ils en parlent

« Coécrit par les deux éminents sociologues Alain Bihr et Roland Pfefferkorn, Le système des inégalités parvient à vulgariser une question hautement épineuse, voire controversée entre chercheurs ou politologues: qu'en est-il des inégalités entre catégories sociales, comment se reproduisent-elles d'une génération à l'autre ? En termes simples mais précis, évitant le jargon des spécialistes sans rien céder sur le bon usage des mots, les deux auteurs démontent avec talent ce "système de classes". »
NVO

« La formule est célèbre: "les hommes naissent libres et égaux en droit, mais certains sont plus égaux que d'autres". Moins connue est la tendance des inégalités à se cumuler et à s'aggraver réciproquement. Autrement dit, moins on est l'égal de son prochain et moins on a tendance à l'être. Tout l'intérêt de l'ouvrage d'Alain Bhir et de Roland Pfefferkorn est de montrer à quel point les inégalités forment un système et interagissent entre elles. Prenons la santé. Le fait de fumer ou au contraire d'être un adepte du footing dominical influe certainement sur l'espérance de vie. Mais bien d'autres facteurs entrent en jeu. Ainsi, on fume d'autant plus souvent que l'on est chômeurs ou ouvriers. Tandis que les habituées de la foulée matinale se recrutent principalement chez les privilégiés. Modes de vie, revenues, conditions de travail, logement..., toutes ces inégalités précipitent l'ultime sentence: les cadres jouissent d'une longévité supérieure aux ouvriers. Au final, les auteurs dressent le tableau d'une France segmentée, fortement hiérarchisée et conflictuelle. Loin de la thèse d'une "moyennisation" de la société, ils constatent sa polarisation. De quoi réhabiliter à leurs yeux le concept de classes sociales. »
ALTERNATIVES ÉCONOMIQUES

« Cet ouvrage atteste du renouveau des études sur les classes sociales après la longue éclipse des années 1980 et 1990. Les auteurs n'en sont pas à leur coup d'essai, synthétisant les conclusions de leur opus précédent Déchiffrer les inégalités. Déjà nous avertissaient-ils d'une recrudescence des inégalités objectives de revenus, de patrimoine ou de pratiques culturelles entre groupes sociaux dans la société française, montrant ainsi que les classes sociales n'avaient pas disparu. Aujourd'hui comme hier, les auteurs démontrent avec perspicacité combien la thèse de la "moyennisation" de la société française, qui verrait une dissolution des différences de classes, a largement perdu de sa pertinence. Mais là n'est pas le propos essentiel de l'ouvrage. En s'appuyant sur une série de travaux sur les inégalités, institutionnels ou académiques (dont la recension est fort utile au lecteur), essentiellement statistiques mais aussi ethnographiques, les auteurs proposent de corriger l'effet de découpage de la réalité en tranches indépendantes. »
L'HUMANITÉ

« Le lecteur qui souhaiterait trouver une radiographie intelligente et précise des inégalités dans notre pays ne pourra passer à côté de ce petit ouvrage passionnant. »
LIEN SOCIAL

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION MENSUELLE DE LA COLLECTION REPÈRES
Pour connaître toutes les nouveautés et les nouvelles éditions de la collection !