Lisez! icon: Search engine

Le tueur aveugle

10/18
EAN : 9782264072535
Code sériel : 3538
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
Le tueur aveugle

Michéle ALBARET-MAATSCH (Traducteur)
Date de parution : 09/10/2017
1945. Dix jours après la fin de la guerre, Laura se jette d'un pont au volant d'une voiture. Elle laisse à sa sœur aînée, Iris, un roman posthume au parfum de soufre, « Le Tueur aveugle ». Cinquante ans plus tard, Iris égrène ses souvenirs et raconte leur histoire... Avec... 1945. Dix jours après la fin de la guerre, Laura se jette d'un pont au volant d'une voiture. Elle laisse à sa sœur aînée, Iris, un roman posthume au parfum de soufre, « Le Tueur aveugle ». Cinquante ans plus tard, Iris égrène ses souvenirs et raconte leur histoire... Avec en toile de fond la saga de notre siècle, le destin bouleversant de deux sœurs liées par des secrets de famille et des mensonges assassins. En se remémorant sa vie – et quelques morts mystérieuses –, Iris n'évoque pas seulement un passé complexe. Elle fait naître un lumineux univers romanesque que composent les couleurs vives et poignantes de la cruauté humaine, de l'amour et du péché. Margaret Atwood nous offre ici un de ses plus beaux romans, lauréat du Booker Prize 2000.

« Le portrait bouleversant d’une femme en avance sur son temps. »
Isabelle Lortholary, ELLE

Traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-Maatsch
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264072535
Code sériel : 3538
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Annette55 Posté le 24 Octobre 2019
    Quel pavé ! Parsemé d’éclats de lumière où une vieille dame, âgée de quatre - vingt- trois ans conte l’histoire de sa famille, les difficultés de son présent, ses problèmes cardiaques avec une touche d’humour noir et de malice ! Madame Iris Chase , merveilleuse pour son âge , personnalité de premier plan égrène ses souvenirs , tente de retrouver l’exact enchaînement des événements qui poussèrent sa sœur cadette Laura à se suicider à l’âge de vingt- cinq ans ...Cinquante ans plutôt à Toronto ... Elle conte maints anecdotes et drames qui émaillèrent son existence , la mort précoce de sa mère, son grand- père et l’usine de boutons qu’il fonda, la crise économique ,le refus de licencier de son père (Ses ouvriers qu’il considère comme ses hommes )et la Faillite : La chute de sa famille —-Les Chase—— riche et célèbre famille d’industriels—- mais aussi la naissance de l’industrie , les horreurs de la première guerre mondiale et son cortège de disparus comme les deux frères de son père,——L’association de son père avec son gendre bénéfique ——la deuxième guerre mondiale —— transformations et changements Fondamentaux que génèrent Les conflits Mondiaux .. Les personnages sont intéressants, complexes... Quel pavé ! Parsemé d’éclats de lumière où une vieille dame, âgée de quatre - vingt- trois ans conte l’histoire de sa famille, les difficultés de son présent, ses problèmes cardiaques avec une touche d’humour noir et de malice ! Madame Iris Chase , merveilleuse pour son âge , personnalité de premier plan égrène ses souvenirs , tente de retrouver l’exact enchaînement des événements qui poussèrent sa sœur cadette Laura à se suicider à l’âge de vingt- cinq ans ...Cinquante ans plutôt à Toronto ... Elle conte maints anecdotes et drames qui émaillèrent son existence , la mort précoce de sa mère, son grand- père et l’usine de boutons qu’il fonda, la crise économique ,le refus de licencier de son père (Ses ouvriers qu’il considère comme ses hommes )et la Faillite : La chute de sa famille —-Les Chase—— riche et célèbre famille d’industriels—- mais aussi la naissance de l’industrie , les horreurs de la première guerre mondiale et son cortège de disparus comme les deux frères de son père,——L’association de son père avec son gendre bénéfique ——la deuxième guerre mondiale —— transformations et changements Fondamentaux que génèrent Les conflits Mondiaux .. Les personnages sont intéressants, complexes , riches, les portraits fouillés... Trois récits composent ce roman substantiel, une première voix narrative , celle d’ Iris, une deuxième fantastique:«  Le tueur aveugle » : conte de science - fiction, (Histoires d’extra- terrestres) puis une troisième passionnante , sociale et journalistique celle d’articles de presse relatifs à l’histoire détaillée des Chase ... Trois trames et trois tons , hypocrisie et convenances, emprisonnement dans les Traditions et Cruauté, rancœurs et stratagèmes , qui tendent vers un drame , et surtout le portrait minutieux et émouvant d’une femme, très en avance sur son temps ... N’en disons pas trop. Malgré quelques longueurs et le sentiment de s’égarer au début, l’écriture, travaillée, est élégante , au sein d’un contexte historique Canadien . 753 pages ! «  Je me remets entre tes mains. Ai-je le choix ? Quand tu en seras à lire cette ultime page, c’est là—- si je suis quelque part—- le seul endroit où je serai. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • Swanney Posté le 10 Mai 2019
    Fin, délicat, complexe : Margaret Atwood peint le triste destin de deux femmes dans la haute société canadienne, prises entre deux époques et incapables de choisir leur destin. J'aurais voulu aimer plus franchement, car l'histoire, très simple, se laisse dévorer avec impatience. Tout est à comprendre entre les lignes, la tragédie avance voilée. Cependant, un je ne sais quoi vers le milieu (un poil lent, sans doute) et la fin rapide, à la limite du compréhensible, ont terni mon souvenir de la lecture. Je retiens que Margaret Atwood sait faire d'une histoire simple une fresque longue et prenante. On découvre aussi le Canada de l'entre deux guerres, sa ruralité, son urbanité et ses femmes. Maintenat, on s'attaque aux autres, à commencer par la servante écarlate !
  • Nadouch Posté le 13 Novembre 2018
    Un bon gros pavé déroutant au début : quel est le rapport entre le roman "Le tueur aveugle", enchâssé dans le récit, les coupures de presse intercalées et la narration d'Iris, vieille dame qui se penche sur son passé ? Tout est lié et même si on s'y perd un peu au début, on reconnaît le talent de Margaret Atwood pour alterner les voix, les époques, les points de vue. L'histoire de deux sœurs, filles d'un industriel au destin malheureux, dont l'une va devoir épouser un riche concurrent pour sauver la maison et l'usine. Elle met le doigt dans une vie triste, compliquée, une vie de soumission qui agace presque un peu ! En parallèle, sa sœur se rebelle comme elle peut... Et des passages de roman viennent couper ce récit chronologique, mais qui l'a écrit ? A qui fait-il allusion ? J'ai mis du temps à venir à bout de cette histoire foisonnante et passionnante, je l'ai dégustée, j'appréciais de retrouver chaque soir les personnages. Le rythme est lent mais tout est bien trouvé, la fin est un peu prévisible mai si bien amenée... Un grand roman fleuve équilibré et divertissant, bien écrit et réussi !
  • ElizabethDB Posté le 1 Juin 2018
    Margaret Atwood est une merveilleuse conteuse qui mène son lecteur où elle l'entend. Et quel bonheur d'être mené où où Margaret Atwood le souhaite...
  • Penylane Posté le 11 Mars 2018
    Première lecture de cet auteur à succès. J’ai mis un certain temps à me laisser faire par ce long roman, mais quand Margaret Atwood vous a harponné, vous ne pouvez plus abandonner . Nous découvrons l’histoire familiale d’Iris Chase et de sa soeur Laura à travers le récit d’Iris, mais aussi à travers des articles de journaux. Une autre narration s’entremêle au récit d’Iris, c’est le roman Le tueur aveugle de Laura. Les passages du roman dans le roman m’ont étaient parfois indigestes mais dans le jeu d’écriture de Margaret Atwood ils ont toute leur importance. Et c’est à la fin du livre que toute son architecture et la finesse avec laquelle il est mené me sont apparues. C’est une lecture facile et distrayante mais faite d’une main de maître. je continuerai donc la découverte de cet auteur avec plaisir
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Lisez

    Quel roman de Margaret Atwood devrais-je lire en premier ?

    Romans, livres jeunesse, essais, recueils de poésie ou de nouvelles... Aucun genre littéraire ne semble résister à la plume de Margaret Atwood. Alors que l'écrivaine canadienne publie Les Testaments (Robert Laffont), l'heure est venue d'éveiller la curiosité des néophytes. Vous ne connaissez pas l'oeuvre de Margaret Atwood ? Alors jetez vite un oeil à nos conseils de lecture.

    Lire l'article