Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266311892
Code sériel : 18056
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Le Village

Date de parution : 11/02/2021
Au village, on vous scrute de biais, l’air de rien. Mais l’homme croisé au comptoir du bar, lui, vous regarde en face.
C’est assez pour se rappeler. Assez pour décider, là, comme ça, de le tuer…
C’est l’histoire d’un retour en arrière et d’une fuite en avant. D’un amour qui meurt, d’une...
Au village, on vous scrute de biais, l’air de rien. Mais l’homme croisé au comptoir du bar, lui, vous regarde en face.
C’est assez pour se rappeler. Assez pour décider, là, comme ça, de le tuer…
C’est l’histoire d’un retour en arrière et d’une fuite en avant. D’un amour qui meurt, d’une usine qu’on ferme. Des rires dans les pins, des premières bières, et puis du Pantin, des ambitieux et des modestes, de ceux qui partent, de ceux qui restent… L’histoire d’une vengeance qui vous revient en face, comme des grains de sable par jour de grand vent.

« Très très habile... On est envoûté par ce côté "nostalgie" ! » Maëlle, Librairie Thuard, Le Mans
 
« Un livre à découvrir pour sa singularité ! » By KimySmile, bibliothécaire
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266311892
Code sériel : 18056
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Très très habile... On est envouté par ce côté "nostalgie" !
Maëlle / Librairie Thuard
Virginie Delage, qui signe ici son premier roman, a un style implacable, maîtrisé. Un livre à découvrir pour sa singularité ! 
Kim (bibliothécaire belge) / By KimySmile

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fherveau Posté le 13 Avril 2021
    Voilà un livre très particulier, qui m'a d'abord déstabilisée. Un premier récit à la première personne en alternance avec une autre histoire à la 3ème. Très vite je me suis laissée prendre par les deux histoires avec une préférence pour le second qui m'a beaucoup parlé compte tenu de mon statut d'ex cadre dynamique.. et le parallèle intéressant enfance / vie adulte, rêve / illusion... et l'impact des uns sur les autres. Et finalement, c'est une lecture que j'ai beaucoup aimé et qui ne m'a pas laissée de marbre quant aux réflexions qu'elle suggère sur tous ces sujets...
  • Carolinedavidfournier62 Posté le 16 Juillet 2020
    Sur une plage calme un homme sent la rage montée en lui : à la fin de la journée il tuera le responsable de ce désastre ! Qui est cet homme ? Pourquoi veut-il tuer cet autre homme ? Pourquoi cette haine ? Et quel est ce désastre ? Nous allons le suivre tout au long de son cheminement à travers le village de son enfance. Entre souvenirs d'enfance et d'adolescence et sa vie d'adulte nous allons découvrir ce qui l'a amené à cette décision. Sur un rythme calme, hypnotique et très nostalgique l'auteure nous invite dans les pensées de cet homme qui, en revenant dans son village natal, s'enfonce dans la gangue de son passé. Nous sommes toujours prisonnier de notre passé semble nous dire l'auteure et, finalement, tout nous ramène à cela quoique l'on fasse, quelque soit la vie d'adulte qu'on se construit. J'ai adoré l'écriture, cette nostalgie qui imprégne tout le roman, le suspense et la montée en tension sans que l'auteure utilise des effets de manches; et cette certitude d'une catastrophe imminente... Et pourtant un choc nous attends au bout du chemin.
  • dujardinso Posté le 16 Mai 2020
    Coucou les z'ami(e)s ! Aujourd'hui, je voudrais vous parler de "Le village", premier roman de Virginie Delage. Ce livre m'a beaucoup fait penser à "Le douzième chapitre" de Jérôme Loubry, notamment parce qu'il y a, dans ce récit, un vrai lien entre l'enfance et l'âge adulte, avec plein de souvenirs marquants. En gros, si vous avez aimé Le douzième chapitre, je pense que vous apprécierez Le village... La quatrième de couverture n'étant pas très explicite, je vous explique un peu : Sur un rythme de chapitres courts, on suit l'histoire du narrateur, de retour dans son village natal, et celle d'un certain Oscar. Si je vous en dis plus, je spoile, alors je m'arrête là. La plume de l'auteure est agréable et fluide, la fin est surprenante et glaçante. En bref, un de plus à mettre dans vos PAL ! A bientôt, les z'ami(e)s, pour un prochain retour !
  • VibrationLitteraire Posté le 9 Mai 2020
    Une immersion dans le passé aux lourdes conséquences… Ce roman est composé de deux voix alternées dans les chapitres. Tout d’abord, nous suivons Aury qui parle à la première personne et qui revient de son village d’enfance et se remémore son passé en ces lieux, lui qui avait tout fait pour s’en détacher… Ensuite, nous découvrons Oscar, un homme ambitieux que l’on voit évoluer dans son univers personnel, toujours dans le but d’être mieux vu et non pas d’être mieux. Psychiatriquement, psychologiquement parlant, j’ai bien aimé ce roman que j’ai trouvé intéressant. Les deux personnages principaux sont bien développés avec leurs troubles. On a ici une belle version avec Oscar du besoin d’avoir plutôt que de la volonté d’être… Avoir toujours plus, avoir une bonne réputation ou des biens matériels… bien plus que d’être tout simplement et essentiellement heureux. Ce récit pose donc ici de nombreuses questions sociétales d’actualité et c’est ce qui m’a le plus plu. Malheureusement, j’avais deviné la chute dans les premiers chapitres ainsi que certains rebondissements… mais je pense que c’est surtout parce que les personnages sont bien développés et que c’est mon métier d’analyser les personnalités… Certaines choses m’ont sauté aux yeux. Le rythme m’a paru assez lent, mais l’alternance... Une immersion dans le passé aux lourdes conséquences… Ce roman est composé de deux voix alternées dans les chapitres. Tout d’abord, nous suivons Aury qui parle à la première personne et qui revient de son village d’enfance et se remémore son passé en ces lieux, lui qui avait tout fait pour s’en détacher… Ensuite, nous découvrons Oscar, un homme ambitieux que l’on voit évoluer dans son univers personnel, toujours dans le but d’être mieux vu et non pas d’être mieux. Psychiatriquement, psychologiquement parlant, j’ai bien aimé ce roman que j’ai trouvé intéressant. Les deux personnages principaux sont bien développés avec leurs troubles. On a ici une belle version avec Oscar du besoin d’avoir plutôt que de la volonté d’être… Avoir toujours plus, avoir une bonne réputation ou des biens matériels… bien plus que d’être tout simplement et essentiellement heureux. Ce récit pose donc ici de nombreuses questions sociétales d’actualité et c’est ce qui m’a le plus plu. Malheureusement, j’avais deviné la chute dans les premiers chapitres ainsi que certains rebondissements… mais je pense que c’est surtout parce que les personnages sont bien développés et que c’est mon métier d’analyser les personnalités… Certaines choses m’ont sauté aux yeux. Le rythme m’a paru assez lent, mais l’alternance des chapitres avec une voix différente rend le tout addictif. J’ai aussi beaucoup apprécié la plume de l’auteure. Le village a été une bonne lecture pour moi. J’ai vraiment aimé analyser les différentes personnalités exposés car les personnages sont bien développés. Il y a tout de même quelques longueurs et j’avais malheureusement deviné la chute de l’histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Jefays Posté le 17 Avril 2020
    Je ne sais pas trop par où commencer... La lecture a été fluide et assez rapide mais je ne suis pas super convaincue. Le résumé est accrocheur et pourtant... Je suis surprise et déçue par la fin. Comme un goût de "Tout ça, pour ça"...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.