En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Enfant du lac

        Pocket
        EAN : 9782266276955
        Code sériel : 16963
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 744
        Format : 108 x 177 mm
        L'Enfant du lac

        Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
        Date de parution : 04/05/2017
        1933, Cornouailles. Un soir de fête chez les Edevane, le petit Théo, adorable poupon de onze mois, disparaît. Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour la famille Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du... 1933, Cornouailles. Un soir de fête chez les Edevane, le petit Théo, adorable poupon de onze mois, disparaît. Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l'enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour la famille Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l'abandon.
        Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune inspectrice londonienne en vacances dans la région, s'intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l'enquête et rouvre le dossier, les portes et les plaies, forçant les derniers secrets de la maison du lac…

        « Kate Morton tire habilement sur toutes les ficelles du genre – mystère, culpabilité, liaisons secrètes, passé qui fait des croche-pieds. Si vous aimez Daphné du Maurier, vous allez adorer ce roman dont le héros est un manoir. » ELLE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266276955
        Code sériel : 16963
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 744
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Whalala Posté le 31 Décembre 2017
          L'enfant du lac ... un vrai bonheur ! Une intrigue bien ficelée, des personnages intéressants, une belle écriture, des fausses pistes, des secrets de famille, sous le soleil de Cornouailles ! Que dire de plus, lisez ce livre, il est magnifique ! Pour ceux que le voyage dans le temps rebute, ici, tout est fait avec beaucoup de finesse ! comme tout le reste d'ailleurs !
        • Khalya Posté le 3 Décembre 2017
          Je n’avais encore jamais lu de livre de Kate Morton, je n’ai donc aucun point de comparaison mais une chose est sûre, ce roman-là est un énorme coup de cœur. Dans cette histoire, on passe régulièrement des années 1910 aux années 1930 avant de faire un bond dans le présent en 2003. En 2003, on suit Sadie, flic mise au repos forcé après une indiscrétion auprès de la presse qui, désœuvrée, s’intéresse à l’affaire non résolu de la disparition d’un enfant de 11 mois. En 1933, Alice, qui deviendra une célèbre romancière, a été au cœur du drame, l’enfant disparu n’étant autre que son petit frère. Elle a vu le désespoir de sa mère Eleanor, peut être le seul moment où elle a vu cette femme altière et sévère se laisser aller à des sentiments humains. En 1911, Eleanor est une jeune fille fantasque, amoureuse, qui veut se libérer du carcan de son éducation. Au travers de l’enquête sur la disparition de Theo, on va découvrir comment cette jeune fille est devenue la mère implacable qu’a connue Alice. De souvenirs tronqués en secrets de famille, il va falloir que Sadie passe outre les réticences de la romancière de voir étaler sur la place... Je n’avais encore jamais lu de livre de Kate Morton, je n’ai donc aucun point de comparaison mais une chose est sûre, ce roman-là est un énorme coup de cœur. Dans cette histoire, on passe régulièrement des années 1910 aux années 1930 avant de faire un bond dans le présent en 2003. En 2003, on suit Sadie, flic mise au repos forcé après une indiscrétion auprès de la presse qui, désœuvrée, s’intéresse à l’affaire non résolu de la disparition d’un enfant de 11 mois. En 1933, Alice, qui deviendra une célèbre romancière, a été au cœur du drame, l’enfant disparu n’étant autre que son petit frère. Elle a vu le désespoir de sa mère Eleanor, peut être le seul moment où elle a vu cette femme altière et sévère se laisser aller à des sentiments humains. En 1911, Eleanor est une jeune fille fantasque, amoureuse, qui veut se libérer du carcan de son éducation. Au travers de l’enquête sur la disparition de Theo, on va découvrir comment cette jeune fille est devenue la mère implacable qu’a connue Alice. De souvenirs tronqués en secrets de famille, il va falloir que Sadie passe outre les réticences de la romancière de voir étaler sur la place publique un drame dont elle n’a peut-être pas toutes les clefs. Au fil de notre lecture, on suspecte tous les protagonistes présents en 1933. Tour à tour, on est certain que Théo est vivant quelque part, puis on est sûr qu’il est mort. On passe sans cesse de la thèse de l’accident à celle du meurtre en passant par celle de l’enlèvement qui a mal tourné… ou pas… Malgré tous ces retournements de situations et les nombreuses probabilités qui nous sont présentés, à aucun moment on ne se dit que c’est trop, que ce n’est plus crédible… car chacune de ces possibilités pourrait être la bonne. En parallèle à cette enquête, on suit celle qui a provoqué la mise à l’écart de Sadie, celle pour laquelle on l’a accusée d’être obsédée par sa théorie alors que les grands chefs ont décidés que la vérité était tellement plus simple. Mais cette « enquête » parallèle s’intègre parfaitement dans l’histoire sans jamais donner l’impression d’être là pour meubler. A présent, je suis curieuse de découvrir les autres romans de l’auteur, parce que, s’ils ont la même qualité, il serait dommage de passer à côté.
          Lire la suite
          En lire moins
        • YsaM Posté le 23 Octobre 2017
          1933 dans la région des Cornouailles, la fête bat son plein chez la famille EDEVANE. Le lendemain, les parents constatent la disparition de Théo leur bébé de 11 mois. Malgré d'intenses recherches, l'enfant n'est pas retrouvé, la famille accablée par ce drame déserte cet endroit et leur maison qu'ils aiment tant pour aller se réfugier à Londres. La maison du lac est désormais à l'abandon et endormie en pleine nature, gardant précieusement ses troublants secrets. 70 ans plus tard, Sadie SPARROW, inspectrice londonienne prend quelques vacances forcées dans la région et découvre la maison du lac lors d'un running en forêt. D'abord intriguée puis hantée par cette maison et son histoire, elle reprend l'enquête et tente de remettre en ordre une par une les pièces du puzzle afin de percer les secrets enfouis dans cette demeure. Qu'est t'il arrivé à Théo ? Qui a enlevé l'enfant et pourquoi ? Kate MORTON nous entraîne dans une aventure passionnante aux multiples rebondissements. Lorsque l'on pense avoir percé les secrets, une autre piste s'offre à nous et nous mène ailleurs. J'ai eu du mal à entrer dans le livre, pourtant l'endroit me plaisait énormément, cette maison au milieu de nul part,... 1933 dans la région des Cornouailles, la fête bat son plein chez la famille EDEVANE. Le lendemain, les parents constatent la disparition de Théo leur bébé de 11 mois. Malgré d'intenses recherches, l'enfant n'est pas retrouvé, la famille accablée par ce drame déserte cet endroit et leur maison qu'ils aiment tant pour aller se réfugier à Londres. La maison du lac est désormais à l'abandon et endormie en pleine nature, gardant précieusement ses troublants secrets. 70 ans plus tard, Sadie SPARROW, inspectrice londonienne prend quelques vacances forcées dans la région et découvre la maison du lac lors d'un running en forêt. D'abord intriguée puis hantée par cette maison et son histoire, elle reprend l'enquête et tente de remettre en ordre une par une les pièces du puzzle afin de percer les secrets enfouis dans cette demeure. Qu'est t'il arrivé à Théo ? Qui a enlevé l'enfant et pourquoi ? Kate MORTON nous entraîne dans une aventure passionnante aux multiples rebondissements. Lorsque l'on pense avoir percé les secrets, une autre piste s'offre à nous et nous mène ailleurs. J'ai eu du mal à entrer dans le livre, pourtant l'endroit me plaisait énormément, cette maison au milieu de nul part, cette famille si heureuse au premier abord.... Trop de longueurs, peut-être trop de flash back qui parfois peuvent perdre le lecteur, trop de détails qui ne me semblaient pas forcément nécessaires.... J'ai néanmoins persisté et j'ai eu raison parce qu'au fil de la lecture j'ai fini par rentrer totalement dans l'histoire, ne voulant plus lâcher le livre pour enfin découvrir la vérité et me rendre compte que finalement si au début j'étais à côté de la plaque concernant le possible assassin de l'enfant, j'ai fini par ne pas être très loin de la vérité, sans avoir lu la suite et j'adore ça. Ce qui est génial dans ce livre c'est qu'on ne perce le mystère qu'à la fin et pour moi c'est parfait, le suspense est présent jusqu'au bout. C'est presque un roman policier, il y a du mystère, des secrets, des fausses pistes, des rebondissements multiples, le lecteur est continuellement aux aguets, tentant de débusquer la vérité à chaque nouvelle page.... Je peux recommander ce livre, malgré les quelques critiques énoncées plus haut mais qui n'altèrent en rien la qualité du récit. "Les Cornouailles sont pour moi une source inépuisable d'inspiration" nous dit Kate Morton dans ses pages de remerciements à la fin de son récit. Je dois avouer qu'avec ses descriptions des lieux, elle m'a donné envie de m'y rendre et pourquoi pas, de découvrir moi aussi une maison du lac.
          Lire la suite
          En lire moins
        • millyjess Posté le 13 Octobre 2017
          À deux doigts du coup de cœur. Un roman qui m'a complètement conquise, une intrigue ficelée d'une main de maitre, des personnages touchant, une histoire pleine d'émotion. Malgré un début assez lent où j'ai eu du mal à entrer dedans ( environ 70 pages), j'ai ensuite été embarqué dans cette histoire et ses personnages, à partir de ce moment j'ai eu tellement de mal à lâcher ce roman, j'avais tellement envie de savoir la vérité sur cette histoire et sur la disparition de Théo ( pourquoi a-t-il été enlevé,,que lui est-t-il arrivé ? est -il est encore vivant ? ) . Plus j’avançais dans ma lecture et plus j'avais des idées sur le fin mot de cette histoire, mais au final j'étais à côté de la plaque car cette fin je l'ai pas du tout envisagé une seconde, j'ai étais menée par le bout du nez par l'auteur qui ma bluffer. Bref, un beau roman, une histoire magnifique, des personnages tellement touchants qui sont impossible de ne pas être toucher et un récit mêlant passé/présent passionnant, captivant mais surtout ADDICTIF. L'auteur à une plume magnifique et pleine d'émotion, mais surtout elle a une imagination stupéfiante. C'est le premier roman que je lis... À deux doigts du coup de cœur. Un roman qui m'a complètement conquise, une intrigue ficelée d'une main de maitre, des personnages touchant, une histoire pleine d'émotion. Malgré un début assez lent où j'ai eu du mal à entrer dedans ( environ 70 pages), j'ai ensuite été embarqué dans cette histoire et ses personnages, à partir de ce moment j'ai eu tellement de mal à lâcher ce roman, j'avais tellement envie de savoir la vérité sur cette histoire et sur la disparition de Théo ( pourquoi a-t-il été enlevé,,que lui est-t-il arrivé ? est -il est encore vivant ? ) . Plus j’avançais dans ma lecture et plus j'avais des idées sur le fin mot de cette histoire, mais au final j'étais à côté de la plaque car cette fin je l'ai pas du tout envisagé une seconde, j'ai étais menée par le bout du nez par l'auteur qui ma bluffer. Bref, un beau roman, une histoire magnifique, des personnages tellement touchants qui sont impossible de ne pas être toucher et un récit mêlant passé/présent passionnant, captivant mais surtout ADDICTIF. L'auteur à une plume magnifique et pleine d'émotion, mais surtout elle a une imagination stupéfiante. C'est le premier roman que je lis d'elle, mais je vais vite en lire d'autres c'est sur !
          Lire la suite
          En lire moins
        • pupucing Posté le 23 Août 2017
          Cournouailles, juin 1933. La fête du solstice organisée comme chaque année depuis des temps immémoriaux à Loeanneth, la magnifique demeure de la famille Edevane. Eleanor, la maîtresse de maison y a grandit, elle y a passé une enfance merveilleuse jusqu'au décès de son père, puis est revenue s'y installer après son mariage avec Anthony, ils y élèvent leur quatre enfants, Deborah, Alice, Clemmie et leur magnifique petit Theo, à peine onze mois. La famille est totalement épanouie dans cette demeure au sein de la campagne anglaise, nul ne voudrait vivre ailleurs, et pourtant, peu de temps après cette dernière fête donnée, ils vont quitter Loeanneth, peu de temps après la disparition du petit Theo .... Cournouailles, juin 2003. Sadie Sparrow, brillante inspectrice du MET est en congés quelque peu forcés, sa dernière affaire l'a malmenée psychologiquement, elle a fait une des plus grosses bourdes de sa carrière, alors elle vient de se ressourcer auprès de son grand-père, veuf depuis un an. Lors d'un footing, elle tombe par hasard sur Loeanneth. Le domaine n'est habité que par les canards et autres animaux de la forêt, la poussière a pris possession de la demeure, tout y tes resté comme si ses habitants s'étaient volatilisés d'un coup d'un seul... Cournouailles, juin 1933. La fête du solstice organisée comme chaque année depuis des temps immémoriaux à Loeanneth, la magnifique demeure de la famille Edevane. Eleanor, la maîtresse de maison y a grandit, elle y a passé une enfance merveilleuse jusqu'au décès de son père, puis est revenue s'y installer après son mariage avec Anthony, ils y élèvent leur quatre enfants, Deborah, Alice, Clemmie et leur magnifique petit Theo, à peine onze mois. La famille est totalement épanouie dans cette demeure au sein de la campagne anglaise, nul ne voudrait vivre ailleurs, et pourtant, peu de temps après cette dernière fête donnée, ils vont quitter Loeanneth, peu de temps après la disparition du petit Theo .... Cournouailles, juin 2003. Sadie Sparrow, brillante inspectrice du MET est en congés quelque peu forcés, sa dernière affaire l'a malmenée psychologiquement, elle a fait une des plus grosses bourdes de sa carrière, alors elle vient de se ressourcer auprès de son grand-père, veuf depuis un an. Lors d'un footing, elle tombe par hasard sur Loeanneth. Le domaine n'est habité que par les canards et autres animaux de la forêt, la poussière a pris possession de la demeure, tout y tes resté comme si ses habitants s'étaient volatilisés d'un coup d'un seul ! En bonne enquêtrice, le drame qui s'est joué dans cette propriété va la titiller, elle n'aura de cesse de découvrir ce qui est arrivé Theo ! Une pause bienvenue dans mes lectures habituelles, ce roman de plus de six cents pages relatant principalement l'histoire d'une seule et même famille sur une période de pas moins de quatre-vingt-dix ans, ses joies, ses peines et surtout le terrible drame qui leur tombe dessus .... Une construction comme je les affectionne, on change de protagonistes et d'époque à chaque chapitre. Eleanor, cette jeune fille de bonne famille, sauvage et rebelle, plus à l'aise à crapahuter dans la forêt que dans une robe de belle facture, vivant librement avec le soutien de son père adoré, sa mère n'arrivant pas à la brider, cette jeune fille qui va rencontrer l'amour en la personne de Anthony, qui lui donnera une belle famille, cette jeune fille devenu mère qui devra cacher son exubérance sous le couvert de "Mère" pour le bien-être de son foyer, qui consentira à tous les sacrifices ... Alice, la cadette, elle ne l'a jamais imaginé, mais son caractère impétueux et fougueux est le même que celui de sa mère, Alice qui passe son temps à tout noter dans son carnet qui ne la quitte jamais, Alice qui deviendra un auteur de romans policiers prolifique, mais sa vie privée ne connaîtra pas le même succès, un secret bien trop lourd à porter pèse sur ses épaules ... Sadie,jeune et brillante inspectrice, à l'instar d'Alice, sa carrière prend le pas sur sa vie privée, ses secrets sont aussi bien lourds à porter ... Trois femmes, toutes trois si fortes et si fragiles, qui nous touchent chacune à leur manière, ma préférence va pour Eleanor 😍 Cette femme, cette épouse, cette mère qui va tout faire par amour, consentir à tous les sacrifices ! Ce drame qui frappe sa famille en plein cœur, et qui, soixante-dix ans plus tard, va toucher une parfaite inconnue. En plus de ces trois personnages charismatiques, l'auteur nous emporté à chaque époque, avec foule de détails, nous immergeant totalement dans l'histoire, que j'ai aimé me perdre dans Loeanneth 😍 Que je me suis faite mener par le bout du nez également ! Dans cette histoire, impossible de ne pas se lancer dans telle ou telle conjoncture, de ne pas incriminer l'un puis l'autre, pour au final se rendre compte qu'on était totalement à côté de la plaque ! Un très bon moment, vraiment, même si c'est parfois un poil fleur bleue, mais bon, pour une lecture d'été, ça me convient parfaitement.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Dans ce roman, Kate Morton, qui a vendu plus de 10 millions d'exemplaires dans 38 pays, continue d'étonner et de séduire... » Ouest France

        « 3 cœurs ! » Femme Actuelle

        « Kate Morton tire habilement sur toutes les ficelles du genre - mystère, culpabilité, liaisons secrètes, passé qui fait des croche-pieds. Si vous aimez Daphné du Maurier vous allez adorer ce roman dont le héros est un manoir. » ELLE

        « Le livre de la romancière australienne, entremêlant les deux époques, apporte alors le plaisir d’une énigme pleine de rebondissements. » Pèlerin

        « Dans les sublimes paysages de Cornouailles, une intrigue policière et familiale tient constamment le lecteur en haleine par une virtuose composition romanesque. » La Croix
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.