Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266308595
Code sériel : 17981
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

L'Envol du sari

Date de parution : 01/10/2020
En janvier 1966, pour la seconde fois en seize ans, un avion en provenance de Bombay s’écrase sur le massif du Mont-Blanc. Parmi les victimes : cette mystérieuse Indienne parsie, retrouvée couchée dans la neige, le corps intact et entièrement nu – exceptés les bijoux qu’elle portait…
Cette image à elle...
En janvier 1966, pour la seconde fois en seize ans, un avion en provenance de Bombay s’écrase sur le massif du Mont-Blanc. Parmi les victimes : cette mystérieuse Indienne parsie, retrouvée couchée dans la neige, le corps intact et entièrement nu – exceptés les bijoux qu’elle portait…
Cette image à elle seule suffit à susciter l’intérêt de Quentin, auteur en mal d’inspiration. Comme il évolue parmi les débris de la catastrophe, recrachés cinquante ans après par le glacier, il ignore encore tout de la belle passagère, d’une vie de femme assoiffée de désir, de liberté – cette vie fauchée en plein vol qu’il s’apprête à écrire, autant qu’à célébrer…

« Un livre exceptionnel et dépaysant qui vous fera voyager, plus que vous ne l’imaginez… » Librairie Decitre, Écully

« Un très bon roman, plein d’émotions, avec une magnifique héroïne. » Livres en tête, Sallanches
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266308595
Code sériel : 17981
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Mêlant très habilement deux histoires, l’auteur nous fait rêver, nous émerveille, nous émeut. »
Librairie Decitre, Annemasse

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • CITERGUE Posté le 2 Janvier 2022
    Une catastrophe aérienne sur le massif du mont blanc en janvier 1966 d'un avion parti de Bombay en Inde. Parmi les corps déchiquetés, les secours retrouvent le cadavre d'une femme indienne parsie d'une beauté exceptionnelle, totalement nue seulement recouverte des bijoux qu'elle portait. Pourquoi ce corps est complément nu ? qui est cette mystérieuse femme et quelle est son histoire ? Quentin, écrivain en perte de vitesse et englué dans ses problèmes personnels, tient peut-être le sujet de son prochain roman. Mais comment faire pour reconstruire le dessein de cette femme ? Qui connaît la vérité ? Ce très beau roman est basé sur des faits réels (le crash du Kangchenjunga sur le mont blanc en 1966) et permet de découvrir les parsis (adeptes du zoroastrisme, qui quittèrent la Perse (Iran) à la suite de la conquête arabe et à la diffusion de l'islam. Les parsis, aujourd'hui présents dans une dizaine de pays, sont environ 180 000. Le groupe le plus important est celui qui vit dans les régions indiennes du Gujarat et de Bombay.) Cette histoire est très bien documentée et m'a permis de découvrir une religion que je ne connaissait pas. Belle pépite grâce à un scénario très original. A découvrir !!!
  • Fuyating Posté le 21 Août 2021
    J'ai beaucoup aimé ce roman dans lequel le statut de la femme indienne (et notamment Parsi) est mis en lumière. L'auteure commence son histoire par l'accident d'avion du Kangchenjunga en 1966, fait réel , pour ensuite se focaliser sur Rashna (victime fictive), jeune femme fougueuse, à la joie de vivre et au désir ardent d'étudier, mais complètement étouffée par le mariage et la société. J'ai ressenti beaucoup de compassion pour cette femme dont la vie s'est arrêtée brutalement, mais surtout pour tous ses rêves brisés. La narration est intéressente et m'a beaucoup plu, mélangeant le "fictif" et le "réel" entre ce qu'Anusha racontait à Quentin et ce que celui-ci écrivait dans son roman. Cela donnait un bon rythme et la lecture est fluide. J'ai également apprécié (comme d'habitude) que le roman soit focalisé sur le destin d'une femme, une femme qui n'aspire qu'à la liberté, à sortir de ce carcan imposé par les rites Parsis, la vision de la société sur les femmes. Nous y voyons également de façon succinte les changements politiques de l'époque. Certaines phrases étaient assez fortes, notamment celles expliquant que Radhna était née trop tôt et que l'Inde n'était pas encore prête pour subir de grands bouleversements au niveau... J'ai beaucoup aimé ce roman dans lequel le statut de la femme indienne (et notamment Parsi) est mis en lumière. L'auteure commence son histoire par l'accident d'avion du Kangchenjunga en 1966, fait réel , pour ensuite se focaliser sur Rashna (victime fictive), jeune femme fougueuse, à la joie de vivre et au désir ardent d'étudier, mais complètement étouffée par le mariage et la société. J'ai ressenti beaucoup de compassion pour cette femme dont la vie s'est arrêtée brutalement, mais surtout pour tous ses rêves brisés. La narration est intéressente et m'a beaucoup plu, mélangeant le "fictif" et le "réel" entre ce qu'Anusha racontait à Quentin et ce que celui-ci écrivait dans son roman. Cela donnait un bon rythme et la lecture est fluide. J'ai également apprécié (comme d'habitude) que le roman soit focalisé sur le destin d'une femme, une femme qui n'aspire qu'à la liberté, à sortir de ce carcan imposé par les rites Parsis, la vision de la société sur les femmes. Nous y voyons également de façon succinte les changements politiques de l'époque. Certaines phrases étaient assez fortes, notamment celles expliquant que Radhna était née trop tôt et que l'Inde n'était pas encore prête pour subir de grands bouleversements au niveau du statut des femmes. Sa fille par contre a pu avoir cette chance.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sandrinecarloni Posté le 8 Août 2021
    J'ai passé un très bon moment grâce à Nicole Giroud dont je découvre la plume. Cette histoire, ou devrais-je dire ces histoires nous invitent au voyage. Voyage dans l'écriture d'un roman puisque le personnage central est un écrivain un peu en mal d'inspiration. Nous suivons donc son travail et son cheminement jusqu'à la lecture de ses pages. Une mise en abyme qui, elle aussi, nous fait voyager dans la société parsi, en Inde, avant l'indépendance. En dehors du fait que ce roman est très bien écrit, il m'a permis d'apprendre plein de choses. Je n'avais jamais entendu parlé du crash dans le mont Blanc du Kangchenjuga, ce vol Air India qui a coûté la vie à 117 personnes en 1966. Ce crash dont l'enquête restera secret défense jusqu'en 2066... Je ne connaissais pas non plus la communauté parsi. Cette histoire nous ouvre une porte sur cette communauté et, plus largement sur le sort des femmes en Inde. Si vous aimez les voyages et la découverte de l'Autre, ce livre devrait vous plaire. L'écriture est fluide, riche en émotions et en saveurs. L'auteure nous plonge dans des décors colorés, parfumés et extrêmement variés. Je vous le recommande.
  • leslivresdEmma Posté le 1 Mars 2021
    L’envol du sari de Nicole Giroud Editions les escales Je tiens à remercier les éditions les escales pour l’envoi de ce livre qui me tentait … Premières phrases : » » Un écrivain, c’est un type qui se prend pour Dieu alors que c’est seulement un voleur ! Un voleur de la vie des autres qu’il fixe dans ses livres » Chloé était dans un de ses mauvais jours, cela lui arrivait de plus en plus souvent depuis quelques temps. » Ce roman sitôt ouvert a comblé toutes les exigences de la lectrice passionnée que je suis. Nicole Giroud m’a entrainé au fil des pages de découvertes en découvertes, ses talents de conteuse m’ont tenu en haleine et sa maitrise de l’écrit m’a enthousiasmé. Merci infiniment… Alors ce livre… La communauté Parsi … En avez-vous déjà entendu parler ? Cette communauté venu de Perse, installée en Inde, avec ses règles, ses interdits, sa religion le parsisme une confession dérivée du zoroastrisme. Hâtez-vous de découvrir l’histoire d’Anushka, de Rashna sa mère et vous aussi vous succomberez… C’est Quentin, écrivain en instance de divorce, qui tentera en croisant vérité et romanesque de nous dévoiler l’histoire de la sublime Rashna, retrouvée suite au crash, sur le Mont Blanc, intacte, nue seulement parée de ses... L’envol du sari de Nicole Giroud Editions les escales Je tiens à remercier les éditions les escales pour l’envoi de ce livre qui me tentait … Premières phrases : » » Un écrivain, c’est un type qui se prend pour Dieu alors que c’est seulement un voleur ! Un voleur de la vie des autres qu’il fixe dans ses livres » Chloé était dans un de ses mauvais jours, cela lui arrivait de plus en plus souvent depuis quelques temps. » Ce roman sitôt ouvert a comblé toutes les exigences de la lectrice passionnée que je suis. Nicole Giroud m’a entrainé au fil des pages de découvertes en découvertes, ses talents de conteuse m’ont tenu en haleine et sa maitrise de l’écrit m’a enthousiasmé. Merci infiniment… Alors ce livre… La communauté Parsi … En avez-vous déjà entendu parler ? Cette communauté venu de Perse, installée en Inde, avec ses règles, ses interdits, sa religion le parsisme une confession dérivée du zoroastrisme. Hâtez-vous de découvrir l’histoire d’Anushka, de Rashna sa mère et vous aussi vous succomberez… C’est Quentin, écrivain en instance de divorce, qui tentera en croisant vérité et romanesque de nous dévoiler l’histoire de la sublime Rashna, retrouvée suite au crash, sur le Mont Blanc, intacte, nue seulement parée de ses somptueux bijoux. Il fera la connaissance d’Anushka sa fille et pourra ainsi pénétrer les mystères la communauté parsi, et aller à la rencontre de cette femme dont la beauté époustouflante vous donnera l’envie de voir flotter les saris dans le vent. Emma aime : - Voyager depuis mon fauteuil - - le roman glissé à l’intérieur du roman - Etre dans l’incapacité d’arrêter de tourner les pages…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Maddysbook Posté le 7 Décembre 2020
    Une histoire romanesque et très douce malgré ses origines dans un crash d'avion. L'autrice nous transporte dans l'Inde des parsis avec une justesse impressionnante. Un coup de coeur
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.