Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262024482
Code sériel : 126
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

L'épopée cathare

Tome 2 : Muret ou la dépossession 1213-1216

Date de parution : 06/04/2006

Le second des cinq volumes en poche de L'épopée cathare, l'ouvrage de référence sur le sujet par le spécialiste incontesté.

En 1213, la bataille de Muret consacre la victoire du Nord sur le Sud-Ouest, des croisés commandés par Simon de Montfort sur le comte de Toulouse et le roi d'Aragon, de Rome sur les cathares.
L'épée a provisoirement vaincu la parole. Tournant capital de cette première croisade contre les Albigeois,...

En 1213, la bataille de Muret consacre la victoire du Nord sur le Sud-Ouest, des croisés commandés par Simon de Montfort sur le comte de Toulouse et le roi d'Aragon, de Rome sur les cathares.
L'épée a provisoirement vaincu la parole. Tournant capital de cette première croisade contre les Albigeois, Muret inaugure le démembrement de la puissance occitane. Michel Roquebert est le spécialiste incontesté des cathares.

 Il a publié avec succès de nombreux ouvrages sur le sujet, notamment dans la collection Tempus : Histoire des Cathares et L'Invasion (1198-1212),  premier tome de L'épopée cathare.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262024482
Code sériel : 126
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 496
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Diabolau Posté le 28 Février 2021
    Je l'ai déjà dit, mais Michel Roquebert, qui nous a quittés en 2020, est un historien incontournable de la question cathare. Si vous deviez n'en lire qu'un, ce serait lui. Dans ce second volume (sur 5) de son travail titanesque sur le sujet, achevé en 1976, il explore les années les plus terribles pour l'Occitanie de la croisade dite des barons, c'est-à-dire de 1213 à 1216, et s'attarde en particulier sur la funeste bataille de Muret, sorte d'immense fail qui semblait imperdable sur le papier, et qui fut pourtant perdue, et de quelle manière ! Dès l'introduction, où Roquebert récapitule les forces en présence et l'état des choses au début de 1213, l'historien donne la mesure de son incroyable sens de la synthèse et de l'analyse. Les chapitres sur la bataille sont tout aussi bluffants, où il démonte tour à tour les hypothèses de ses confrères et prédécesseurs. Ce qui est vraiment admirable chez Roquebert, c'est sa capacité à inférer les trous laissés dans l'Histoire par les sources incomplètes ou partiales. Sa logique est implacable. La litanie des conquêtes de Montfort en 1214 est moins intéressante, bien que nécessaire à l'exhaustivité voulue par l'auteur, mais les tenants et les aboutissants du Concile de Latran... Je l'ai déjà dit, mais Michel Roquebert, qui nous a quittés en 2020, est un historien incontournable de la question cathare. Si vous deviez n'en lire qu'un, ce serait lui. Dans ce second volume (sur 5) de son travail titanesque sur le sujet, achevé en 1976, il explore les années les plus terribles pour l'Occitanie de la croisade dite des barons, c'est-à-dire de 1213 à 1216, et s'attarde en particulier sur la funeste bataille de Muret, sorte d'immense fail qui semblait imperdable sur le papier, et qui fut pourtant perdue, et de quelle manière ! Dès l'introduction, où Roquebert récapitule les forces en présence et l'état des choses au début de 1213, l'historien donne la mesure de son incroyable sens de la synthèse et de l'analyse. Les chapitres sur la bataille sont tout aussi bluffants, où il démonte tour à tour les hypothèses de ses confrères et prédécesseurs. Ce qui est vraiment admirable chez Roquebert, c'est sa capacité à inférer les trous laissés dans l'Histoire par les sources incomplètes ou partiales. Sa logique est implacable. La litanie des conquêtes de Montfort en 1214 est moins intéressante, bien que nécessaire à l'exhaustivité voulue par l'auteur, mais les tenants et les aboutissants du Concile de Latran IV achèvent ensuite le livre en beauté.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…