RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les adieux pour débutant

            10/18
            EAN : 9782264066343
            Code sériel : 5068
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 216
            Format : 108 x 177 mm
            Les adieux pour débutant

            Sylvie Schneiter (Traducteur)
            Date de parution : 07/04/2016
            Homme d’habitude, Aaron a passé son enfance sous la domination d’une soeur aînée trop attentionnée et quelque peu tyrannique. Lorsqu’il rencontre Dorothy, une jeune femme indépendante, au physique quelconque et au franc-parler, c’est une bouffée d’air pur. Il l’épouse sans éprouver l’ombre d’un doute et s’installe dans une vie conjugale... Homme d’habitude, Aaron a passé son enfance sous la domination d’une soeur aînée trop attentionnée et quelque peu tyrannique. Lorsqu’il rencontre Dorothy, une jeune femme indépendante, au physique quelconque et au franc-parler, c’est une bouffée d’air pur. Il l’épouse sans éprouver l’ombre d’un doute et s’installe dans une vie conjugale harmonieuse et paisible.
            La mort de Dorothy, tuée par l’effondrement d’un arbre sur leur maison, brise cet équilibre. Il est anéanti. Seul le retour épisodique de sa femme d’entre les morts l’aide à vivre le moment présent et à trouver un peu de paix. Il se rend néanmoins chaque matin au bureau, une maison d’édition familiale à compte d’auteur qui publie aussi des guides destinés aux nuls et novices pour affronter les vicissitudes de l’existence. Il découvre ainsi peu à peu qu’il est possible d’apprendre à faire ses adieux quand on est un débutant dans ce domaine.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782264066343
            Code sériel : 5068
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 216
            Format : 108 x 177 mm
            10/18
            6.60 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • TarteTatin Posté le 21 Octobre 2016
              Pardonnez mon langage, mais quel putain de livre!!! Je vous laisse lire le résumé, sinon je ne ferais que paraphraser. Je vous recommande chaudement ce petit livre de tout juste 200 pages, qui est une merveille réconfortante. Non, ce n'est pas un énième bouquin feel good, c'est de la vraie littérature à l'ambiance douce, chaleureuse. De celle qui fait aussi réfléchir. Ici, l'auteure parle du deuil, du chemin que chacun doit accomplir et de notre reconstruction après cette étape douloureuse. C'est beau, c'est très juste dans la transcription des sentiments. Un vrai petit bijou.
            • KangShee Posté le 16 Juillet 2016
              Au début très sceptique et méfiante sur le fait que Dorothy, la femme d'Aaron, lui apparaisse en chair et en os des jours après ça mort (je cite la quatrième de couverture : "le retour épisodique de sa femme d'entre les morts"), j'ai entamé ce livre avec beaucoup de précaution ne sachant pas du tout à quoi m'attendre. Un homme perd sa femme, d'accord. Dans un terrible accident, d'accord. Mais elle lui revient par moment... comment ?! Mais comment, et d'où ? Et je me suis légitimement posée la question du type de roman que c'était. Était-ce alors un roman fantastique ? de science-fiction ? Rien de tout cela et nous n'apprendrons rien de tout cela, mais ce n'est pas grave. C'est tout simplement un roman sur le deuil, sur les choses qu'on ne s'est jamais dite avec une personne défunte ou vivante. Et plus que le deuil de sa femme et l'apprentissage d'une vie sans elle, Aaron apprend aussi à vivre avec les gens qui l'entourent, à accepter la présence, comme il doit accepter l'absence. C'est subtile, bien écrit. On tourne les pages parce qu'on veut qu'il comprenne l'importance des gens qui l'entourent. Le livre est monté en crescendo dans l'appréciation que... Au début très sceptique et méfiante sur le fait que Dorothy, la femme d'Aaron, lui apparaisse en chair et en os des jours après ça mort (je cite la quatrième de couverture : "le retour épisodique de sa femme d'entre les morts"), j'ai entamé ce livre avec beaucoup de précaution ne sachant pas du tout à quoi m'attendre. Un homme perd sa femme, d'accord. Dans un terrible accident, d'accord. Mais elle lui revient par moment... comment ?! Mais comment, et d'où ? Et je me suis légitimement posée la question du type de roman que c'était. Était-ce alors un roman fantastique ? de science-fiction ? Rien de tout cela et nous n'apprendrons rien de tout cela, mais ce n'est pas grave. C'est tout simplement un roman sur le deuil, sur les choses qu'on ne s'est jamais dite avec une personne défunte ou vivante. Et plus que le deuil de sa femme et l'apprentissage d'une vie sans elle, Aaron apprend aussi à vivre avec les gens qui l'entourent, à accepter la présence, comme il doit accepter l'absence. C'est subtile, bien écrit. On tourne les pages parce qu'on veut qu'il comprenne l'importance des gens qui l'entourent. Le livre est monté en crescendo dans l'appréciation que je me suis faite. Il n'est pas extraordinaire, mais il est bien. Et tout comme chacun fait face au deuil différemment, chacun appréciera ce livre différemment.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Lalivrophile Posté le 6 Mai 2015
              Je n'aurais pas tenté ce roman s'il n'avait pas été enregistré par une lectrice que j'apprécie beaucoup. En effet, je m'attendais à quelque chose de désespéré. J'aurais d'ailleurs compris que cela soit ainsi. Mais il n'en est rien. Anne Tyler décrit un homme qui souffre, mais à qui la vie fait reprendre le dessus. Il a des moments de désespoir (ce qui est bien normal), mais il n'y a pas de larmoiements. Aaron fait son deuil en se remémorant sa vie avec Dorothy. [...] Lire la suite sur:
            • LesPapotisdeSophie Posté le 12 Octobre 2014
              Aaron travaille dans une société d'édition. Il édite des guides pour débutants genre rénovation d'une cuisine pour débutants ou publie les mémoires d'inconnus. Sa vie est paisible. Sa femme, médecin, au franc parler, assez independante, meurt lors de la chûte d'un arbre sur leur maison. Comment faire face à un tel deuil ? On analyse le film de sa vie, on essaie de faire face. Un récit qui m'a beaucoup plu, psychologie des personnages et histoire menés avec finesse, comme toujours. Quand j'ai découvert cet auteur, j'ai aimé son univers, j'ai tout lu d'elle. Alors bonne nouvelle 8 autres romans vous attendent ! Moi je vais devoir patienter jusqu'au prochain.
            • nnb Posté le 21 Avril 2014
              Les adieux pour Débutant marque mes retrouvailles avec une de mes écrivaines anglo-saxonnes favorites. Ce dernier roman d'Anne Tyler m'a rappelé ses premiers récits, et, notamment Le voyageur malgré lui. Aaron, éditeur d'ouvrages d'apprentissage -à la manière de la collection « Pour les nuls » doit faire lui-même le douloureux apprentissage du deuil. Narrateur du récit, Aaron évoque sa vie après la disparition de l'être aimé -la très énigmatique Dorothty-la compassion de ses amis et des ses voisins , ceux également de ses collègues et de sa famille. Tous les ingrédients habituels faisant le charme et la qualité des romans d'Anne Tyler  sont présents : habile récit psychologique, personnages attachants , tendresse, humour... le tout pouvant faire un excellent film ! Cependant et finalement pour moi, un agréable moment de lecture mais pas un roman d'une très grande originalité et notamment une fin très prévisible.
            Lisez inspiré avec 10/18 !
            Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…