Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266299756
Code sériel : 17758
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Les Ames englouties

Marianne SEGOL-SAMOY (Traducteur)
Date de parution : 13/02/2020
Nathalie est biologiste. Pour les besoins de sa thèse, elle retourne dans sa région natale au cœur de la Suède dans une petite maison rudimentaire en pleine forêt. Cette terre de givre et d’eau, Natalie la connaît bien. Elle pensait d’ailleurs l’avoir quittée pour toujours. Mais après quelques jours et... Nathalie est biologiste. Pour les besoins de sa thèse, elle retourne dans sa région natale au cœur de la Suède dans une petite maison rudimentaire en pleine forêt. Cette terre de givre et d’eau, Natalie la connaît bien. Elle pensait d’ailleurs l’avoir quittée pour toujours. Mais après quelques jours et les premières mesures, Nathalie fait une découverte terrifiante. Bientôt les souvenirs remontent à la surface… suivis de corps momifiés. La police se lance sur la trace d’un tueur en série, alors que d’autres pensent que l’endroit est peuplé de revenants. Tous les secrets ne doivent pas être déterrés…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266299756
Code sériel : 17758
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un voyage terrible, dans le monde, dans le monde des croyances obscures, presque mythologique, qui ne laissera personne intact. Un excellent polar. ». »
Le Courrier indépendant

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RocketBabyDolls Posté le 30 Octobre 2020
    Un thriller assez court, apprécié en partie pour cette raison. On aurait pu tomber dans de nombreuses facilités liées à ce genre et au contexte : des disparitions, des corps, un milieu naturel propice au mysticisme et aux angoisses. Au lieu de ça, on suit le parcours de Nathalie, de retour dans son pays natal pour ses recherches de thèse. On comprend assez vite qu'un drame l'en a écarté mais on en saura plus bien plus loin dans le roman. Il ne faut pas chercher dans cette lecture une avalanche de cadavres, une enquête digne du 36 quai des orfèvres, un mysticisme trituré jusqu'à l'épuisement. Il faut y voir une ambiance, un passé, une recherche de soi. C'est ce qui m'a plu dans ce roman, ce petit côté "à part" qui change des lectures de ce type, parfois et même trop souvent, calquées sur les mêmes schémas.
  • lunadark Posté le 13 Juillet 2020
    Je ne connaissais pas encore Susanne Jansson et pour cause : « Les âmes englouties » est son premier roman. J’ai apprécié la manière dont elle s’y est prise pour m’embarquer avec elle dans cette région de Suède. En cette période de confinement, ça me change de mes quatre murs. 🙂 Le récit est rythmé et l’histoire intrigante : ce roman se lit d’une traite parce qu’il a l’intelligence d’éveiller la curiosité du lecteur au bon moment. « Qui est Nathalie ? Quel drame a-t-elle vécu étant jeune ? Y a – t – il un rapport avec les événements actuels ? Où disparaissent hommes, femmes, enfants depuis des années ? » J’ai aussi beaucoup aimé le côté rigoureux de la biologiste – l’auteure s’est bien documentée sur le sujet – mais aussi tout ce monde de croyances et de superstitions. Un bel équilibre satisfaisant ! Malgré toutes les belles qualités citées, la fin du roman m’a un peu déçue. Je garde toutefois le souvenir d’un agréable moment de lecture.
  • Tancrede50 Posté le 4 Avril 2020
    La Suède est un pays de lacs et de forêts, mais aussi de tourbières. Dans Ses yeux bleus de Lisa Hagensen, il y a une tourbière, assez dangereuse d’ailleurs car profonde par endroits, on peut y perdre la vie. L’héroïne réussit à la traverser deux fois en en sortant saine et sauve. Elle l’utilise même pour essayer de se débarrasser de son poursuivant, mais sans succès. Dans les âmes englouties, il y a aussi une tourbière, mais là, elle joue le rôle central. Nathalie Ström, étudiante en biologie veut étudier les dégagements gazeux de cette tourbière située près d’Åmål dans le Varmland. ‘Elle est très spéciale, cette tourbière, poursuivit Agneta. On dit que dans le temps, des sacrifices y étaient pratiqués. On l’appelait la Tourbière des Sacrifices.’ Mais cette tourbière, Nathalie la connait bien car elle a vécu les douze premières années de sa vie dans une maison juste en bordure de la tourbière. Et ça commence avec un étudiant de l’école d’art, Johannes retrouvé assommé gisant dans la tourbière. Puis Maya Linde, photographe professionnelle décide de réaliser une série de photos de la tourbière. Une nuit, revenant sur un endroit de la tourbière où elle s’est pris le pied dans... La Suède est un pays de lacs et de forêts, mais aussi de tourbières. Dans Ses yeux bleus de Lisa Hagensen, il y a une tourbière, assez dangereuse d’ailleurs car profonde par endroits, on peut y perdre la vie. L’héroïne réussit à la traverser deux fois en en sortant saine et sauve. Elle l’utilise même pour essayer de se débarrasser de son poursuivant, mais sans succès. Dans les âmes englouties, il y a aussi une tourbière, mais là, elle joue le rôle central. Nathalie Ström, étudiante en biologie veut étudier les dégagements gazeux de cette tourbière située près d’Åmål dans le Varmland. ‘Elle est très spéciale, cette tourbière, poursuivit Agneta. On dit que dans le temps, des sacrifices y étaient pratiqués. On l’appelait la Tourbière des Sacrifices.’ Mais cette tourbière, Nathalie la connait bien car elle a vécu les douze premières années de sa vie dans une maison juste en bordure de la tourbière. Et ça commence avec un étudiant de l’école d’art, Johannes retrouvé assommé gisant dans la tourbière. Puis Maya Linde, photographe professionnelle décide de réaliser une série de photos de la tourbière. Une nuit, revenant sur un endroit de la tourbière où elle s’est pris le pied dans un bout de bois, elle va découvrir un corps ‘englouti’. Göran Dalhberg, qui depuis toujours habite à côté de la tourbière, aime à répéter ‘ - Ici des gens ont disparu sans laisser de traces, [...] De tout temps.’ Et ça continuerait encore? D’autres découvertes macabres dans la tourbière sont elles à redouter? Leif Berggren de la police de Karlstad enquête. Nathalie est elle, à la recherche de son passé, et des évènements qui l’ont amenée à quitter Åmål. C’est un roman qui se lit facilement, assez poétique par moment, nostalgique également, mêlant la légende et le crime. On se laisse prendre par le charme des mystères de la tourbière. Et puis, il y a ces secrets de famille et cette folie meurtrière…
    Lire la suite
    En lire moins
  • sabine59 Posté le 11 Mars 2020
    On connaît maintenant un peu mieux les ports et les fjords scandinaves, grâce aux thrillers venus du froid. Ce premier roman m'a semblé original, car nous y découvrons un autre paysage suédois: les tourbières... Un monde étrange, dangereux, englué dans la brume en cet automne où démarre l'histoire. Nathalie, biologiste, vient y faire des prélèvements en rapport avec le réchauffement climatique. Ou plutôt y revient...car elle y a vécu enfant. On devine qu'un événement traumatisant a entraîné son départ brutal , à 12 ans. Il nous sera peu à peu révélé. Un jeune homme auquel elle commence à s'attacher est agressé et se trouve dans le coma. Cela réveillera les morts engloutis, les légendes les plus folles, les cadavres bien réels aussi. Maya, une photographe qui travaille pour la police enquêtera personnellement , attirée par ces envoûtants marais, cette boue où l'on s'enfonce, où les secrets se dissimulent... C'est un thriller tout en atmosphère, fort bien écrit, brassant de nombreuses idées intéressantes, sur la photographie, la mécanique quantique, les apparences, la résilience. J'ai passé un moment tres agréable, délicieusement angoissant ,dans ces tourbières.
  • Myreadbooks Posté le 2 Mars 2020
    Je tiens à remercier les éditions Presses de la Cité et le site Netgalley pour ce partenariat. Étant un grand fan de polar scandinaves il me fallait lire ce livre. J'ai de suite été attiré par la couverture de ce livre, on y voit un visage qui flotte à la surface de l'eau entouré de paille. On y retrouve Nathalie qui retourne en Suède pour composer sa thèse. Elle va habiter en forêt où la jeune Stacy a disparu en inaugurant des drames. Un corps va être découvert dans une tourbière, et dix ans avant une jeune fille momifiée était découverte au même endroit. Et de nouveaux corps vont être découvert, tout le monde va penser à un serial killer. Maya photographe judiciaire est intriguée par tous ces corps. Nathalie, Goran et Maya vont enquêter et déterrer de nombreux secrets. Un thriller comme je les aime rempli de suspens et de rebondissements avec une histoire captivante, prenante et addictive et des personnages attachants. J'adore la plume de cette auteure.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.