Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266212700
Code sériel : 7059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Les Annales du Disque-Monde
Ronde de nuit
Patrick Couton (traduit par)
Date de parution : 10/02/2011
Éditeurs :
Pocket

Les Annales du Disque-Monde

Ronde de nuit

,

Patrick Couton (traduit par)
Date de parution : 10/02/2011

Le commissaire Vimaire n'aurait jamais dû poursuivre un tueur sur les toits de l'Université de l'Invisible. Un accident est si vite arrivé. Une chute stupide dans la bibliothèque et le...

Le commissaire Vimaire n'aurait jamais dû poursuivre un tueur sur les toits de l'Université de l'Invisible. Un accident est si vite arrivé. Une chute stupide dans la bibliothèque et le voilà projeté trente ans dans le passé... avec l'assassin. Vimaire va se retrouver face à une version plus jeune de...

Le commissaire Vimaire n'aurait jamais dû poursuivre un tueur sur les toits de l'Université de l'Invisible. Un accident est si vite arrivé. Une chute stupide dans la bibliothèque et le voilà projeté trente ans dans le passé... avec l'assassin. Vimaire va se retrouver face à une version plus jeune de lui-même. Que faire sinon former ce jeune homme à devenir un bon policier et assister à la naissance du Guet ? Mais Vimaire sait qu'il ne doit pas modifier le passé au risque de voir disparaître son présent : sa femme et son futur bébé !

« Si vous n'avez jamais lu un épisode du Disque-Monde, ruez-vous sur Ronde de nuit. Pratchett confirme ici qu'il est un grand auteur ! » ActuSF

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266212700
Code sériel : 7059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Si vous n'avez jamais lu un épisode du Disque-Monde, ruez-vous sur Ronde de nuit. Pratchett confirme ici qu'il est un grand auteur ! »

ActuSF

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Symphonie42 Posté le 12 Janvier 2022
    Notre cher flic préféré, Sam Vimaire, n’a pas toujours été chef du guet municipal, et encore moins marié à une duchesse et futur père d’un enfant. Et en ce jour particulier, le voilà qui ressasse quelques souvenirs, qui remontent à la surface grâce au parfum du lilas. Car ce jour-là, 30 ans plus tôt, il n’était qu’un jeune policier à peine sorti de l’enfance, témoin du peuple se révoltant contre la dictature. Pas la période la plus joyeuse de sa vie, donc. Sauf que suite à un évènement magique alors qu’il pourchassait un criminel notoire, le voilà remonté en arrière 30 ans plus tôt, à l’aube de cette fameuse révolution. Lui qui s’ennuyait un peu de sa vie de duc, il ne va pas avoir le temps de souffler ici : il faut retrouver le criminel ramené lui aussi dans le passé, empêcher le cours du temps de prendre la mauvaise jambe du pantalon, apprendre à son jeune lui-même idéaliste et naïf les rudiments du métier tout en le protégeant, et accessoirement éviter de mourir pendant la révolte et retourner à son présent. Ouip, ça en fait des choses sur le feu. D’autant que dans le passé, personne ne (l’entend crier)... Notre cher flic préféré, Sam Vimaire, n’a pas toujours été chef du guet municipal, et encore moins marié à une duchesse et futur père d’un enfant. Et en ce jour particulier, le voilà qui ressasse quelques souvenirs, qui remontent à la surface grâce au parfum du lilas. Car ce jour-là, 30 ans plus tôt, il n’était qu’un jeune policier à peine sorti de l’enfance, témoin du peuple se révoltant contre la dictature. Pas la période la plus joyeuse de sa vie, donc. Sauf que suite à un évènement magique alors qu’il pourchassait un criminel notoire, le voilà remonté en arrière 30 ans plus tôt, à l’aube de cette fameuse révolution. Lui qui s’ennuyait un peu de sa vie de duc, il ne va pas avoir le temps de souffler ici : il faut retrouver le criminel ramené lui aussi dans le passé, empêcher le cours du temps de prendre la mauvaise jambe du pantalon, apprendre à son jeune lui-même idéaliste et naïf les rudiments du métier tout en le protégeant, et accessoirement éviter de mourir pendant la révolte et retourner à son présent. Ouip, ça en fait des choses sur le feu. D’autant que dans le passé, personne ne (l’entend crier) le connaît et il ne bénéficie plus d’aucun statut ni aucun ami. Youhou. Les Annales du Disque-Monde est réputé pour son humour, pourtant, ce tome-ci est beaucoup plus sombre et sérieux que les autres, même si l’humour est toujours présent pour adoucir cette ambiance pesante. L’Ankh-Morpork du passé n’a rien d’une mégalopole civilisée. L’autorité y est toute puissante, avec des flics qui se fichent bien de protéger les gens pour les plus sympas, et des flics adeptes de la torture pour les autres. Le gouvernement est digne d’une dictature, de quoi faire passer Vétérini pour un nounours, et le peuple désespéré ne sait plus trop comment s’en sortir. Ce roman est passionnant par ses thématiques et leur traitement, mais aussi par ses personnages. Vimaire en premier lieu. Plongé dans un temps qui relève du cauchemar, Vimaire va également réaliser le chemin parcouru depuis sa jeunesse, et surtout que la famille qu’il possède a présent est son bien le plus précieux. Et nous aussi, on la sent, cette évolution, avec ce Vimaire expérimenté qui parvient à ne pas perdre pied dans cette situation, parvenant même à guider ses nouveaux anciens amis, y compris son lui du passé. C’est aussi l’occasion de rencontrer le jeune Vétérini, alors apprenti assassin de talent, qui a lui aussi évolué tout en restant égal à lui-même, en quelque sorte. Et puis évidemment, nous découvrons avec une certaine nostalgie les débuts de Chiquard (et quels débuts ! c’est lui qui a toutes les cuillères ! ), de Colon, de Raymond Soulier, Planteur Je-Me-Tranche-La Gorge, etc. C’est ainsi un hommage également, aux femmes et aux hommes qui résistent et qui combattent pour leurs convictions, qu’iels soient couturières, médecins, gens du commun, etc… Aussi, dans un monde en perdition, y a-t-il encore de l’espoir et des gens sur qui compter… Et des œufs durs.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Gaphanie Posté le 4 Novembre 2020
    Septième et avant-avant-dernière aventure consacrée aux Agents du Guet, Ronde de nuit est un peu à part dans les romans consacrés à nos amis en uniforme. Pour cause de voyage impromptu dans le temps, l'intrigue est focalisée sur Sam Vimaire, à qui incombe la lourde tâche, en plus de celle d'arrêter le dangereux assassin et fou furieux Carcer, de remettre L Histoire sur ses rails. Car l'intrusion de Vimaire et de Carcer dans le passé a modifié le cours des événements qui étaient censés se produire : Jean Quille, le mentor de Vimaire, héros de la Révolution à la mort du Patricien Remontoir, est tué à son arrivée à Ankh-Morpork AVANT que la Révolution n'éclate, par Carcer... Gloups ! Heureusement (?), Lou-Tsé et ses procrastinateurs, déjà rencontrés pas plus tard que dans le tome précédent, veillent, et vont donner les petits coups de pouces adéquats à notre Duc préféré. Un tome donc où on ne croisera que très peu Carotte, Angua, Hilare, Détritus et leurs collègues, mais où on aura le plaisir de découvrir à leurs débuts : Sam Vimaire (oui, oui, et qui aurait bien mal tourné sans Jean Quille, ou sans lui-même, du coup ?), Fred Côlon, Chicard, Rosie Paluche, Raymond Soulier... Septième et avant-avant-dernière aventure consacrée aux Agents du Guet, Ronde de nuit est un peu à part dans les romans consacrés à nos amis en uniforme. Pour cause de voyage impromptu dans le temps, l'intrigue est focalisée sur Sam Vimaire, à qui incombe la lourde tâche, en plus de celle d'arrêter le dangereux assassin et fou furieux Carcer, de remettre L Histoire sur ses rails. Car l'intrusion de Vimaire et de Carcer dans le passé a modifié le cours des événements qui étaient censés se produire : Jean Quille, le mentor de Vimaire, héros de la Révolution à la mort du Patricien Remontoir, est tué à son arrivée à Ankh-Morpork AVANT que la Révolution n'éclate, par Carcer... Gloups ! Heureusement (?), Lou-Tsé et ses procrastinateurs, déjà rencontrés pas plus tard que dans le tome précédent, veillent, et vont donner les petits coups de pouces adéquats à notre Duc préféré. Un tome donc où on ne croisera que très peu Carotte, Angua, Hilare, Détritus et leurs collègues, mais où on aura le plaisir de découvrir à leurs débuts : Sam Vimaire (oui, oui, et qui aurait bien mal tourné sans Jean Quille, ou sans lui-même, du coup ?), Fred Côlon, Chicard, Rosie Paluche, Raymond Soulier et même Vétérini ! Décidément un grand homme, ce Vétérini, plus on avance et plus j'adore ce personnage, son intelligence et sa sagacité sont réellement prodigieuses ! Un passé, deux présents, et quel avenir ? Voilà l'affaire de Vimaire en cette Ronde de nuit aromatisée aux barricades et au voyage dans le temps...
    Lire la suite
    En lire moins
  • basileusa Posté le 17 Avril 2020
    Un tome sur le guet donc un très bon tome, centré cette fois sur Vimaire . Avec un criminel, il va se retrouver propulser dans son passé ...à une époque où de nombreux agents du guet sont morts. Ni une ,ni deux , il va se faire une place, se coacher lui-même jeune et retrouver ses camarades, en version jeunes, ce qui donne lieu à des situations assez drôles ! Mais c'est avant tout un tome émouvant, où l'action est prégnante et l'humour un peu moins présent que d’habitude. On en apprend pas mal sur certains personnages, c'est intéressant . Un tome qui m'aura bien plu, une fois de plus ! Challenge Mauvais genres 2020 Challenge séries 2020
  • Phoenicia Posté le 15 Avril 2020
    Encore un super tome avec Le Guet! Décidément, je ne me lasse pas. Sans doute possible, les tomes du Guet feront l'objet d'une relecture. Avec un pavé (400 p. pour les Annales, c'est une brique, mais pas celle des ruelles d'Ankh-Morpork mouahahah^^), Terry Pratchett nous fait un Retour vers le futur à sa sauce. Sans que le lecteur comprenne tout de suite de quoi il en retourne (forcément, sinon ce n'est pas drôle), on sait qu'on approche à une date fatidique, lié à un événement fatidique qui concernent des flics morts en service. Tout ça sur fond de lilas... En parallèle de Vimaire tout à ses souvenirs, nous avons sa femme sur le point d'accoucher. Et Vimaire est comme d'habitude, toujours tiraillé entre deux temporalités : son présent un peu trop parfait qui ne lui sied pas comme un gant malgré son bonheur domestique et sa nostalgie des temps passés et de ses semelles hyper-fines! Qu'à cela ne tienne! Alors qu'il pourchasse un dangereux criminel, le voilà catapulté dans le passé avec ledit criminel au moment fatidique... Vimaire, "secondé" par les moines de l'histoire, est donc contraint de ne pas trop faire dérailler le cours de l'histoire bien qu'un protagoniste principal et... Encore un super tome avec Le Guet! Décidément, je ne me lasse pas. Sans doute possible, les tomes du Guet feront l'objet d'une relecture. Avec un pavé (400 p. pour les Annales, c'est une brique, mais pas celle des ruelles d'Ankh-Morpork mouahahah^^), Terry Pratchett nous fait un Retour vers le futur à sa sauce. Sans que le lecteur comprenne tout de suite de quoi il en retourne (forcément, sinon ce n'est pas drôle), on sait qu'on approche à une date fatidique, lié à un événement fatidique qui concernent des flics morts en service. Tout ça sur fond de lilas... En parallèle de Vimaire tout à ses souvenirs, nous avons sa femme sur le point d'accoucher. Et Vimaire est comme d'habitude, toujours tiraillé entre deux temporalités : son présent un peu trop parfait qui ne lui sied pas comme un gant malgré son bonheur domestique et sa nostalgie des temps passés et de ses semelles hyper-fines! Qu'à cela ne tienne! Alors qu'il pourchasse un dangereux criminel, le voilà catapulté dans le passé avec ledit criminel au moment fatidique... Vimaire, "secondé" par les moines de l'histoire, est donc contraint de ne pas trop faire dérailler le cours de l'histoire bien qu'un protagoniste principal et accessoirement ex-mentor succombe prématurément à cause de leur arrivée. D'autant qu'une révolution est imminente... Un joyeux bazar donc! Et l'occasion pour notre commissaire promu "sergent d'armes" de penser un peu à ce qu'il a... C'est l'occasion pour nous d'avoir un tome axé sur Vimaire. Un Vimaire cynique, pragmatique et très attaché à son propre sens de l'honneur, qui bricole par-ci, par-là les concepts légaux. Franchement, ces astuces, qui s'en lasserait? C'est également l'occasion d'en apprendre plus sur Ankh-Morpork avant Vétérini, avant ce système de sécurité pervers mais pourtant très optimisé que représentent les Guildes. Enfin, c'est l'occasion de voir Vétérini jeune. Le tome propose une réflexion un peu cynique, tout en humour noir, du gouvernement. C'est également et surtout un hommage à ceux qui tombent pour une juste cause... Un tome à ne pas louper, qui ne nous ennuie pas une seconde, ne se perd pas dans une narration trop alambiquée comme Pratchett peut le faire des fois. Challenge et LC Pratchett Challenge Trivial Reading VI Challenge Mauvais Genres 2020 Challenge Séries 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • karkarot Posté le 26 Mars 2020
    Ronde de nuit. Après Procrastination, je me remet d'une longue pause dans la lecture de Pratchett. Je crois que la dernière fois que j'en avais lu, il était encore en vie... J'avais pour habitude de lire un livre des Annales du Disque-Monde, et un autre plus "sérieux" en alternance. J'ai opéré un transfert de Terry vers Bobin, Camus, Giono, des poètes qui "égaient" des lectures plus denses et lourdes. Bref, me voici de retour aux affaires, et autant dire que ça ne va pas s'arrêter là ! Dés le titre on sait qu'on va retrouver nos amis du Guet des Orfèvres, Vimaire, Carotte, Détritus et les autres.... Bon en fait, ici, on retrouve surtout Vimaire puisque Pratchett continue de surfer sur la vague du Temps initiée avec le précédent tome (Procrastination, donc). Le brave Duc-Commissaire divisionnaire est en effet dés les premières pages projeté trente ans en arrière, à l'heure de ses débuts chez les flics ! Et ce, en compagnie d'un criminel aussi fou qu'intelligent, et face à son double jeune "le petit Sam". Changer l'histoire, ne pas la changer, survivre, revenir dans le futur, éliminer Carcer (le fou), mener une révolution, participer à un changement de régime et voir les débuts de Patricien Vétérini ;... Ronde de nuit. Après Procrastination, je me remet d'une longue pause dans la lecture de Pratchett. Je crois que la dernière fois que j'en avais lu, il était encore en vie... J'avais pour habitude de lire un livre des Annales du Disque-Monde, et un autre plus "sérieux" en alternance. J'ai opéré un transfert de Terry vers Bobin, Camus, Giono, des poètes qui "égaient" des lectures plus denses et lourdes. Bref, me voici de retour aux affaires, et autant dire que ça ne va pas s'arrêter là ! Dés le titre on sait qu'on va retrouver nos amis du Guet des Orfèvres, Vimaire, Carotte, Détritus et les autres.... Bon en fait, ici, on retrouve surtout Vimaire puisque Pratchett continue de surfer sur la vague du Temps initiée avec le précédent tome (Procrastination, donc). Le brave Duc-Commissaire divisionnaire est en effet dés les premières pages projeté trente ans en arrière, à l'heure de ses débuts chez les flics ! Et ce, en compagnie d'un criminel aussi fou qu'intelligent, et face à son double jeune "le petit Sam". Changer l'histoire, ne pas la changer, survivre, revenir dans le futur, éliminer Carcer (le fou), mener une révolution, participer à un changement de régime et voir les débuts de Patricien Vétérini ; voilà en gros ce que va devoir faire (ou pas) le pauvre Vimaire-vieux. Ce roman, loin d'être le plus drôle de la saga, est pourtant l'un des meilleurs ! On y retrouve la fabuleuse ville d'Ankh-Morpok, Planteur "j'me tranche pas encore la gorge", des personnages forts et une réflexion intelligente et cynique comme toujours ! Les personnages de crétins sont particulièrement réussis, c'est la meilleure création humoristique de l'auteur depuis longtemps ! Un régal à lire, déjà hâte de la suite !
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.