RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les années du silence T1

            Pocket
            EAN : 9782266273404
            Code sériel : 16863
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Les années du silence T1

            Date de parution : 26/01/2017
            1942. À l'aube de ses dix-huit ans, Cécile Veilleux doit quitter la ferme de ses parents et son fiancé Jérôme, pour dissimuler une grossesse qui jetterait l'opprobre sur sa famille. Au même moment, à Québec, la jeune Rolande Comeau est envoyée à l'hôpital de la Miséricorde pour dissimuler une grossesse... 1942. À l'aube de ses dix-huit ans, Cécile Veilleux doit quitter la ferme de ses parents et son fiancé Jérôme, pour dissimuler une grossesse qui jetterait l'opprobre sur sa famille. Au même moment, à Québec, la jeune Rolande Comeau est envoyée à l'hôpital de la Miséricorde pour dissimuler une grossesse tout aussi honteuse.
            Recluses dans un orphelinat, contraintes à se cacher, à garder secrets leur déshonneur, leurs blessures, les deux jeunes filles vont subir les affres du silence. Dans la tourmente, leur amitié pourra-t-elle les aider à surmonter ces épreuves ? Et l'amour entre Cécile et Jérôme survivra-t-il, malgré l'absence et la guerre qui se profile ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266273404
            Code sériel : 16863
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Une belle histoire d’amitié entre deux jeunes filles dans le Québec de 1940. » Femme actuelle
            « L’auteur a vraiment le don de décrire la détresse des cœurs, mais aussi de l’entrecouper de quelques beaux arcs-en-ciel. » Tendance Ouest Rouen
            « Cette saga familiale annoncée en trois tomes recèle tous les ingrédients d’un succès de librairie : un cadre pittoresque, une héroïne attachante, une histoire captivante, de beaux et forts sentiments, des destins perdus et des rebondissements. » l’Anjou agricole
             
            XXX

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LadyRomance Posté le 24 Septembre 2018
              Mon avis sur Les années du silence est pour le moins assez mitigé. Avec une écriture très fluide, le roman se lit très facilement et agréablement. Jusqu'à la moitié, il m'a semblé que cela allait être un coup de cœur. Mais, j'ai été très déçue ensuite par la tournure du récit avec un choix que fait l'héroïne que malgré mes tentatives à m'efforcer de comprendre, je ne suis pas parvenue à cautionner. Son attitude semble changer tout à coup du tout au tout sans qu'on le voit arriver. Ce qui m'a beaucoup gêné, c'est cette impression que l'autrice a utilisé de grosses ficelles pour venir servir son intrigue en provoquant de très grands bouleversements hautement dramatiques au détriment de la crédibilité. Du coup, j'ai ressenti une sorte de distance avec l'héroïne et son histoire sans pouvoir le surmonter. Le ton du roman a été de toutes façons trop dramatique à mon goût. Il est jalonné de terribles tragédies, sans qu'il y ait d'autres événements assez réjouissants pour équilibrer l'impression générale qui s'avère assez déprimante au final. Alors, je dirais que c'est une très bonne saga familiale pour les amateurs avertis du genre dramatique avéré mais pour ma part je préfère les romans dans... Mon avis sur Les années du silence est pour le moins assez mitigé. Avec une écriture très fluide, le roman se lit très facilement et agréablement. Jusqu'à la moitié, il m'a semblé que cela allait être un coup de cœur. Mais, j'ai été très déçue ensuite par la tournure du récit avec un choix que fait l'héroïne que malgré mes tentatives à m'efforcer de comprendre, je ne suis pas parvenue à cautionner. Son attitude semble changer tout à coup du tout au tout sans qu'on le voit arriver. Ce qui m'a beaucoup gêné, c'est cette impression que l'autrice a utilisé de grosses ficelles pour venir servir son intrigue en provoquant de très grands bouleversements hautement dramatiques au détriment de la crédibilité. Du coup, j'ai ressenti une sorte de distance avec l'héroïne et son histoire sans pouvoir le surmonter. Le ton du roman a été de toutes façons trop dramatique à mon goût. Il est jalonné de terribles tragédies, sans qu'il y ait d'autres événements assez réjouissants pour équilibrer l'impression générale qui s'avère assez déprimante au final. Alors, je dirais que c'est une très bonne saga familiale pour les amateurs avertis du genre dramatique avéré mais pour ma part je préfère les romans dans un genre résolument plus optimiste et lumineux même si le drame y a forcément sa place aussi. Ici, la saga est trop triste à mon goût et je ne lirais pas la suite.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ptiteComete Posté le 3 Avril 2017
              Une vraie saga qui nous tient en haleine; j'aime!
            • Livresque78 Posté le 3 Décembre 2016
              Voici le premier tome d’une saga. J’ai trouvé celle-ci totalement différente, tout d’abord vous serez dérouté par les dialogues, le patois de Beauce, province de Québec donne une touche étonnante à ce premier volet. Ce patois amène, je trouve un côté chaleureux à ce roman. Puis vient l’histoire de chacun des personnages, ils vivent des situations difficiles voire même terribles, et tout cela fait que l’on s’y attache très rapidement et avec beaucoup de force. A une époque où le « qu’en-dira t-on » est très important, n’oublions pas que nous sommes en pleine période de Seconde Guerre Mondiale, dans un petit village proche de Québec, certaines décisions, situations nous feraient bondir d’effroi aujourd’hui, mais dans ces temps incertains, tout cela semblait être le plus judicieux. Nous assistions donc à des souffrances psychologiques très fortes. Le titre « Dans la tourmente », vous donne donc le ton de ce roman, mais ce qu’il ne vous dit pas c’est le plaisir que le lecteur prend à suivre l’évolution de ces personnages. Des émotions très fortes m’ont submergé, j’ai eu beaucoup d’empathie pour certains, et au final j’ai donc très envie de connaitre la suite de cette histoire. Je vous invite donc à découvrir... Voici le premier tome d’une saga. J’ai trouvé celle-ci totalement différente, tout d’abord vous serez dérouté par les dialogues, le patois de Beauce, province de Québec donne une touche étonnante à ce premier volet. Ce patois amène, je trouve un côté chaleureux à ce roman. Puis vient l’histoire de chacun des personnages, ils vivent des situations difficiles voire même terribles, et tout cela fait que l’on s’y attache très rapidement et avec beaucoup de force. A une époque où le « qu’en-dira t-on » est très important, n’oublions pas que nous sommes en pleine période de Seconde Guerre Mondiale, dans un petit village proche de Québec, certaines décisions, situations nous feraient bondir d’effroi aujourd’hui, mais dans ces temps incertains, tout cela semblait être le plus judicieux. Nous assistions donc à des souffrances psychologiques très fortes. Le titre « Dans la tourmente », vous donne donc le ton de ce roman, mais ce qu’il ne vous dit pas c’est le plaisir que le lecteur prend à suivre l’évolution de ces personnages. Des émotions très fortes m’ont submergé, j’ai eu beaucoup d’empathie pour certains, et au final j’ai donc très envie de connaitre la suite de cette histoire. Je vous invite donc à découvrir vous aussi Cécile, Jérôme, ainsi que leurs familles respectives, et les embûches qui vont venir jalonner leur parcours.
              Lire la suite
              En lire moins
            • PLUMAGILE Posté le 20 Août 2016
              Voilà un premier tome que j'ai trouvé réussi, parce qu'il m'a donné envie de poursuivre l'histoire de cette famille ! Nous suivons donc Cécile des années 40 aux années 80. Sa famille nombreuse (12 frères et soeurs), ses désirs de mariage et d'enfants. Son amour indéfectible pour Jérôme, le silence qu'elle doit garder sur leur fille, son métier. C'est un très beau personnage, une femme sensible, courageuse, qui décide d'avancer, malgré les nombreux obstacles que la vie place devant elle. De très beaux personnages secondaires aussi, tels Rolande et sa souffrance, la tante Gisèle et Don Paulo, tellement humains et généreux. C'est aussi une époque et la place de la femme dans celle-ci dont parle l'auteur, des relations mère-enfants, des non-dits qui les rendent compliquées, voire délétères. Une écriture que l'on sent maîtrisée, mais fluide à la lecture. Un roman poignant, fort en émotions.
            • WonderBook Posté le 25 Mai 2016
              L’auteure a une plume adroite, respectueuse de ses personnages, j’ai eu l’impression qu’elle en prenait soin, qu’elle avait peur de les blesser ! Elle augmente cette sensibilité en employant des expressions typiques de la parlure beauceronne lorsque les situations sont particulièrement tendues et difficiles à vivre. Excellente initiative qui donne encore plus de valeur et d’authenticité au roman.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.