Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266236058
Code sériel : 1264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Les Dames à la licorne

Date de parution : 16/08/2012

À la fin du XIXe siècle, l’Irlande vit toujours au rythme de ses légendes : forêts enchantées et mystérieuses ensorceleuses.
Nostalgique de sa terre, Sir John quitte Londres pour s’installer sur l’île d’Albans, à l’endroit même où il est né.
Griselda, la troisième de ses cinq filles, rêve d’ailleurs. Rebelle...

À la fin du XIXe siècle, l’Irlande vit toujours au rythme de ses légendes : forêts enchantées et mystérieuses ensorceleuses.
Nostalgique de sa terre, Sir John quitte Londres pour s’installer sur l’île d’Albans, à l’endroit même où il est né.
Griselda, la troisième de ses cinq filles, rêve d’ailleurs. Rebelle dans l’âme, la jeune femme à la chevelure d’or se languit dans la demeure de ses ancêtres, vaste prison gardée par l’océan. Du haut de ses murailles, elle attend qu’on vienne la délivrer...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266236058
Code sériel : 1264
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lcath Posté le 10 Octobre 2020
    Une pointe de magie, quelques enchantements, des légendes, des fantômes,une licorne... La pluie, le vent, le soleil, la brume, le vert de l'Irlande, le bleu du ciel, l'argent de la mer... Ce roman raconte l'Irlande éternelle des fées et l'Irlande plus récente qui subit l'Angleterre. Un longue lignée d'hommes et de femmes se sont installés au bout du bout de l'Irlande, sur une île , un caillou qui affronte les éléments régulièrement. On suit leur histoire qui croise l'histoire du pays . Un peu conte, un peu fantastique ce roman offre un magnifique voyage, pour peu qu'on aime l'Irlande et les histoires d'amour.
  • Bill_Veuzay Posté le 4 Juillet 2020
    Est-ce un roman historique ? Fantastique ? Dès les premières pages je n'ai su sur quel pied danser avec ce Barjavel (mon premier). Mais finalement j'ai arrêté de me poser des questions et je me suis laissée entraîner par le lyrisme maîtrisé, entre réalisme et ésotérisme, dans cette Irlande de rêve. C'est prenant, poétique et intrigant, ça ne ressemble à rien d'autre que j'ai pu lire jusqu'ici. Une fort belle lecture.
  • peneloppe277 Posté le 8 Septembre 2019
    Barjavel est un grand auteur. Ce n'est pas un scoop. Et lorsqu'il écrit un roman d'amour avec une pointe subtile de fantastique et de contexte historique, là, on frôle le roman parfait selon mes critères! Les personnages sont romanesques à souhait, le cadre est enchanteur... A lire, à relire, à offrir
  • lecassin Posté le 3 Février 2019
    Deux derniers Barjavel, après avoir lu tous les autres : « Les dames à la Licorne » et « Les jours du monde » ; gardés pour la bonne bouche… Sans doute. A moins qu'il ne s'agisse d'un doute : comment Barjavel va-t-il arriver à m'entraîner dans cette saga irlandaise, moi qui ai tant aimé ses écrits « science-fiction »… C'était ignorer l'attrait qu'à sur moi l'Irlande… La saga débute au X ème siècle : Foulques, premier comte d'Anjou, qui en s'unissant à une licorne, créera la dynastie des Plante-Genest ; Plantagenet pour les livres d'histoire… On fera la connaissance de Sir Jonathan, qui, pour sauver l'unité de son peuple construira sa maison sur l'île de Saint-Albans, pendant une des grandes famines qui frapperont l'Irlande au cours des siècles. Saint-Albans, convoitée aussi bien par les catholiques que par les protestants ; un peuple réunira ses bras pour construire une digue entre l'île de Saint-Albans et l'Irlande afin que Sir Jonathan puisse y mourir… Viendront la descendance John et Harriet, l'anglaise que l'austère Irlande inquiète, pour le moins… A suivre cette famille sur ses terres ancestrales, on découvre une Irlande faite de vent de pluie et de mer. On dit souvent, en pareil cas que le... Deux derniers Barjavel, après avoir lu tous les autres : « Les dames à la Licorne » et « Les jours du monde » ; gardés pour la bonne bouche… Sans doute. A moins qu'il ne s'agisse d'un doute : comment Barjavel va-t-il arriver à m'entraîner dans cette saga irlandaise, moi qui ai tant aimé ses écrits « science-fiction »… C'était ignorer l'attrait qu'à sur moi l'Irlande… La saga débute au X ème siècle : Foulques, premier comte d'Anjou, qui en s'unissant à une licorne, créera la dynastie des Plante-Genest ; Plantagenet pour les livres d'histoire… On fera la connaissance de Sir Jonathan, qui, pour sauver l'unité de son peuple construira sa maison sur l'île de Saint-Albans, pendant une des grandes famines qui frapperont l'Irlande au cours des siècles. Saint-Albans, convoitée aussi bien par les catholiques que par les protestants ; un peuple réunira ses bras pour construire une digue entre l'île de Saint-Albans et l'Irlande afin que Sir Jonathan puisse y mourir… Viendront la descendance John et Harriet, l'anglaise que l'austère Irlande inquiète, pour le moins… A suivre cette famille sur ses terres ancestrales, on découvre une Irlande faite de vent de pluie et de mer. On dit souvent, en pareil cas que le paysage prend la place d'un personnage. On ne peut que l'appliquer ici : certes les différents acteurs de cette saga sont le moteur de l'intrigue, mais que seraient ils hors l'Irlande « magique », construite de vent de pluie et de mer - comme déjà mentionné – mais aussi de mythes et d'animaux fabuleux : la licorne, bien sûr… Et Wagoo, le renard à queue blanche… « Les dames à la licorne », publié en 1974, écrit à quatre mains avec Olenka de Veer : il est bien difficile de dire la part de chacun dans cette rédaction. Néanmoins, on reconnaît à chaque page l'efficacité narrative de René Barjavel : une prose vive, à la poésie propre à magnifier la beauté et la complexité de l'Irlande. René Barjavel est surtout connu pour ses écrits étiquetés « science-fiction ». On est ici dans le mythe, et Barjavel ne démérite pas. N'oublions pas qu'il publiera en 1985, un roman policier, « La peau de César », très réussi. Barjavel écrivain multiple ? Assurément ; et je n'ai pas parlé de ses essais et chroniques...
    Lire la suite
    En lire moins
  • mogador83 Posté le 26 Mai 2018
    Une belle histoire entre légende et réalité de l'Irlande du XIXème siècle qui nous entraîne dans une famille et son histoire si particulière. Le début est assez étonnant avec des histoires assez surprenantes mais ensuite J'ai été happée par cette famille composée de cinq soeurs si différentes et passionnées. Un beau récit qui parle d'amour et de revenir mais qui m'a permis aussi de découvrir le contexte de l'Irlande et notamment la lutte contre les anglais.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.