Lisez! icon: Search engine

Les Derniers Jours du Nouveau Paris

Pocket
EAN : 9782266279833
Code sériel : 7240
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Les Derniers Jours du Nouveau Paris

Nathalie MEGE (Traducteur)
Date de parution : 14/11/2019
1941. À Marseille, Jack Parsons, jeune ingénieur américain versé dans les sciences occultes, rencontre un groupe de résistants auquel appartient André Breton. Il souhaite s'inspirer du surréalisme pour créer un golem capable de renverser le Troisième Reich, mais change involontairement le cours de la guerre…
1950. Dans Paris occupé, les œuvres...
1941. À Marseille, Jack Parsons, jeune ingénieur américain versé dans les sciences occultes, rencontre un groupe de résistants auquel appartient André Breton. Il souhaite s'inspirer du surréalisme pour créer un golem capable de renverser le Troisième Reich, mais change involontairement le cours de la guerre…
1950. Dans Paris occupé, les œuvres surréalistes ont pris vie après l’explosion de la Bombe S, et combattent les démons et leurs maîtres nazis aux côtés de la résistance, dans un décor halluciné.

« L’auteur exalte sa passion pour le surréalisme en animant des cadavres exquis sur les barricades de la capitale occupée par les nazis. » Libération

« C'est André Breton contre Hitler, Max Ernst contre Goebbels, Magritte contre Heydrich... Érudit, débridé, le roman nous mène de surprise en surprise : China Miéville y multiplie les visions délirantes (forcément) et s'amuse en brouillant les frontières entre réalité et invention. » Télérama

« Son esprit est éblouissant, son humour vif et la vitalité pure de son imagination stupéfiante. » Ursula K. Le Guin
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266279833
Code sériel : 7240
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Dans Les Derniers Jours du nouveau Paris, l'auteur exalte sa passion pour le surréalisme en animant des cadavres exquis sur les barricades de la capitale occupée par les nazis. », Libération

« C’est André Breton contre Hitler, Max Ernst contre Goebbels, Magritte contre Heydrich... Érudit, débridé, le roman nous mène de surprise en surprise : China Miéville y multiplie les visions délirantes (forcément) et s’amuse en brouillant les frontières entre réalité et invention. », Télérama

« Son esprit est éblouissant, son humour vif et la vitalité pure de son imagination stupéfiante. », Ursula K. Le Guin

« Entendons-nous bien, Les Derniers Jours du Nouveau Paris est un roman peuplé de visions aussi cauchemardesques que réjouissantes et il constitue logiquement un formidable terrain de jeux pour l’auteur. », Elbakin
 
Presse
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.