Lisez! icon: Search engine
Les Disparues du marais
Hélène Colombeau (traduit par)
Date de parution : 09/11/2017
Éditeurs :
Pocket

Les Disparues du marais

Hélène Colombeau (traduit par)
Date de parution : 09/11/2017
Angleterre, comté du Norfolk. Ruth Galloway, professeur d'archéologie, vit à la lisière d'une zone marécageuse proche de la mer, dans un coin isolé et battu par les vents. Le jour... Angleterre, comté du Norfolk. Ruth Galloway, professeur d'archéologie, vit à la lisière d'une zone marécageuse proche de la mer, dans un coin isolé et battu par les vents. Le jour où l'inspecteur Harry Nelson découvre un squelette dans les marais, il requiert son expertise. Alors qu'il espère avoir enfin retrouvé... Angleterre, comté du Norfolk. Ruth Galloway, professeur d'archéologie, vit à la lisière d'une zone marécageuse proche de la mer, dans un coin isolé et battu par les vents. Le jour où l'inspecteur Harry Nelson découvre un squelette dans les marais, il requiert son expertise. Alors qu'il espère avoir enfin retrouvé le corps de Lucy, une fillette disparue dix ans plus tôt, la chercheuse est catégorique : les ossements datent de l'âge du fer et sont très certainement ceux d'une jeune fille victime d'un sacrifice. Mais bientôt une autre enfant disparaît. Et pour Ruth le cauchemar ne fait que commencer…

« Légendes nordiques et enquête criminelle s'entremêlent subtilement dans un décor marécageux, sombre et hostile. » Le Progrès

« Pour son premier roman policier, Elly Griffiths joue déjà dans la cour des grands, mêlant autodérision, suspense et culture avec brio. »Tribune de Genève
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266268936
Code sériel : 16681
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266268936
Code sériel : 16681
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Légendes nordiques et enquête criminelle s'entremêlent subtilement dans un décor marécageux sombre et hostile. » Le Progrès

« Pour son premier roman policier, Elly Griffiths joue déjà dans la cour des grands, mêlant autodérision, suspense et culture avec brio. » Tribune de Genève

« Rythmé, anxiogène à souhait, avec des personnages crédibles et bêtement humains, autrement dit avec les défauts de monsieur tout le monde, ce polar est digne de figurer parmi vos lectures estivales. » Génération Plus

« Dans cette chasse à l'homme où se mêlent habilement légendes nordiques et enquête criminelle, Elly Griffiths, lauréate du prix Mary Higgins Clark en 2011, joue avec tous les ressorts du suspense jusqu'à un final des plus palpitants. Un univers sombre à souhait. » Le Tarn Libre

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • helsand 24/01/2024
    Elly Griffiths a la particularité de travailler énormément les ambiances, les décors et les personnages de ses romans. J'avais lu avec beaucoup de plaisir les enquêtes d'Harbinder Kauch et je découvre ici la création d'un autre univers avec la série "Ruth Galloway". Ruth est archéologue et dirige des fouilles dans les marais du Norfolk. Sa connaissance du terrain et ses compétences professionnelles vont l'amener à rencontrer le policier Harry Nelson chargé d'enquêter sur les disparitions de deux fillettes aux alentours des marais et ce à 10 ans d'intervalle. Nelson sollicite Ruth en tant que conseillère scientifique et celle-ci se retrouve plongée au coeur d'un mystère qui renvoie à ceux du passé mythique des marais. La pluie, la brume, l'eau de la mer qui recouvre périodiquement les marais accentuent la tonalité sombre et mélancolique du récit. La solitude des paysages renvoie à la solitude d'une héroïne atypique. Il faut saluer le travail d'écriture remarquable de l'autrice qui, par la magie de sa plume, nous plonge dans des ambiances et des paysages de légende, mais je ne peux pas dire que j'ai autant aimé que les enquêtes d'Harbinder Kauch.
  • druspike 29/10/2023
    Roman acheté totalement par hasard il y a un long moment, 0.99cts en parfait état chez Leclerc Occasion j’avoue que je n’avais pas trop réfléchie ! Je ne connaissais pas du tout l’autrice, je ne savais absolument pas dans quoi je m’embarquais en commençant ce roman et finalement ça aura été une agréable surprise. De quoi ça parle ? « Entre la découverte d'ossements datant de l'âge de fer et la disparition il y a dix ans de la petite Lucy, a priori rien à voir. Mais une nouvelle fillette est enlevée et la police reçoit une lettre dans laquelle le ravisseur fait allusion à de mystérieux rites sacrificiels de la préhistoire. Ruth Galloway, professeur d'archéologie brillante et solitaire, se mêle à l'enquête, quitte à s'approcher au plus près du danger…» En ce moment c’est une phase compliquée avec la lecture, j’ai du mal à trouver du temps et des romans qui me booste à lire ! J’ai eu un peu de mal à entrer dans celui-là, mais j’avoue qu’une fois le tiers dépassé j’ai été hyppé et j’ai dévoré les 2/3 restant ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Ruth qui casse les codes habituels des femmes dans le thriller ! Elle est franche, entière et terriblement attachante. Ruth est archéologue, elle vit dans un petit chalet isolé avec ses chats. Elle va être appelé à aider la police pour dater des ossements, après quoi elle va se retrouver au cœur d’une enquête sombre sur la disparition de 2 fillettes. Simple consultante à la base elle va voir sa vie basculer, tant sur le plan professionnel et que personnel. À qui peut-elle faire confiance ? J’ai beaucoup aimé l’ambiance lugubre du marais, l’autrice a très bien su nous décrire les lieux, l’atmosphère … On a vraiment l’impression d’y être ! L’écriture est assez simple ce qui donne un bon côté page turner et le suspens est vraiment bien dosé ! J’ai bien aimé aussi le personnage de Nelson, différent lui aussi des flics qu’on a l’habitude de croiser dans les thrillers, il se dévoile au fur et à mesure du roman et on se rend vite compte que finalement la première impression qu’il donne est une facette isolée ! J’ai beaucoup aimé la fin même si j’avais compris assez vite, et le petit cliff perso pour Ruth m’a carrément donné envie de lire la suite, mais j’ai eu une grosse déception en voyant que seul le tome 2 avait été traduit et qu’il en reste 12 derrière non paru en France ! Du coup je crains un peu de rester sur ma faim si je lis le tome 2, c’est bien dommage ! Ce n’est pas un coup de cœur mais ça aura été un excellent moment de lecture que je ne regrette absolument pas ! Note 8/10 Roman acheté totalement par hasard il y a un long moment, 0.99cts en parfait état chez Leclerc Occasion j’avoue que je n’avais pas trop réfléchie ! Je ne connaissais pas du tout l’autrice, je ne savais absolument pas dans quoi je m’embarquais en commençant ce roman et finalement ça aura été une agréable surprise. De quoi ça parle ? « Entre la découverte d'ossements datant de l'âge de fer et la disparition il y a dix ans de la petite Lucy, a priori rien à voir. Mais une nouvelle fillette est enlevée et la police reçoit une lettre dans laquelle le ravisseur fait allusion à de mystérieux rites sacrificiels de la préhistoire. Ruth Galloway, professeur d'archéologie brillante et solitaire, se mêle à l'enquête, quitte à s'approcher au plus près du danger…» En ce moment c’est une phase compliquée avec la lecture, j’ai du mal à trouver du temps et des romans qui me booste à lire ! J’ai eu un peu de mal à entrer dans celui-là, mais j’avoue qu’une fois le tiers dépassé j’ai été hyppé et j’ai dévoré les 2/3 restant ! J’ai beaucoup aimé le personnage de Ruth qui casse les codes habituels des...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LoutreRose 27/05/2023
    Un vrai coup de coeur ce roman. Le résumé donne déjà bien envie mais alors quand on se plonge dedans, c'est fini. Par moment, l'histoire va un peu trop vite mais cela donne un peu plus de charme au texte. Mais du coup, on ne s'attache pas réellement aux personnages. L'auteure a un style qui nous envoie directement aux côtés de Ruth dans cette affaire. En parlant de Ruth, je la trouve très sévère avec elle-même. J'ai d'ailleurs été un peu dérangé que l'auteure considère qu'une personne faisant du 42 soit "grosse". Alors que Ruth semble jolie. Honnêtement, je n'aurais pas imaginé un tel dénouement. Je me doutais de certaines choses mais je n'aurais pas été jusque là. J'ai été scotché par ce texte qui finit avec un happy end. Enfin pas vraiment parce qu'au final, il y a une sensation de tristesse qui persiste.
  • coquinnette1974 15/09/2022
    Voici mon retour de lecture sur Les disparues du marais de Elly Griffiths. Entre la découverte d'ossements datant de l'âge de fer et la disparition il y a dix ans de la petite Lucy, a priori rien à voir. Mais une nouvelle fillette est enlevée et la police reçoit une lettre dans laquelle le ravisseur fait allusion à de mystérieux rites sacrificiels de la préhistoire. Ruth Galloway, professeur d'archéologie brillante et solitaire, se mêle à l'enquête, quitte à s'approcher au plus près du danger… Les disparues du marais est un bon roman policier qui nous emmène dans le Norfolk, dans des marais salants. C'est lugubre à souhait et j'ai beaucoup aimé l'ambiance qui se dégage de ce roman. Ruth Galloway est une femme intrigante qui se sent à l'aise dans cet endroit, au milieu de la tourbe. Elle vit isolée, tranquille dans son coin. Quand des ossements sont découverts et qu'on fait appel à elle, évidemment cela la passionne. Ces os sont très anciens, ce qui va décevoir l'inspecteur qui mène l'enquête. Il pensait que c'était ceux d'une fillette disparue 10 ans auparavant.. Ruth va donc faire connaissance avec l'inspecteur Harry Nelson. Ensemble ils vont collaborer et essayer de comprendre pourquoi une seconde fillette a été enlevée dix ans après la première. Tous deux se mettent en danger. Il y a de nombreuses surprises avec un final que j'ai apprécié. Je n'ai pas eu de coup de cœur mais j'ai aimé ma lecture, que je note quatre étoiles. Voici mon retour de lecture sur Les disparues du marais de Elly Griffiths. Entre la découverte d'ossements datant de l'âge de fer et la disparition il y a dix ans de la petite Lucy, a priori rien à voir. Mais une nouvelle fillette est enlevée et la police reçoit une lettre dans laquelle le ravisseur fait allusion à de mystérieux rites sacrificiels de la préhistoire. Ruth Galloway, professeur d'archéologie brillante et solitaire, se mêle à l'enquête, quitte à s'approcher au plus près du danger… Les disparues du marais est un bon roman policier qui nous emmène dans le Norfolk, dans des marais salants. C'est lugubre à souhait et j'ai beaucoup aimé l'ambiance qui se dégage de ce roman. Ruth Galloway est une femme intrigante qui se sent à l'aise dans cet endroit, au milieu de la tourbe. Elle vit isolée, tranquille dans son coin. Quand des ossements sont découverts et qu'on fait appel à elle, évidemment cela la passionne. Ces os sont très anciens, ce qui va décevoir l'inspecteur qui mène l'enquête. Il pensait que c'était ceux d'une fillette disparue 10 ans auparavant.. Ruth va donc faire connaissance avec l'inspecteur Harry Nelson. Ensemble ils vont collaborer et essayer de comprendre pourquoi une seconde fillette...
    Lire la suite
    En lire moins
  • sabine59 11/04/2022
    Encore un emprunt de hasard qui se révèle une agréable surprise. C'est le premier roman policier écrit par l'auteure, paru en France en 2015, et je l'ai trouvé prenant et bien écrit. Nous voici dans le Norfolk, comté anglais septentrional, et plus spécialement, comme le titre l'indique , dans une zone de marais assez dangereuse quand la mer monte. Deux fillettes disparues et une adolescente de l'âge de fer dont on a retrouvé les ossements sont au coeur de l'enquête. Elle est menée par l'inspecteur Harry Nelson, et s'y trouve mêlée également, contre son gré, l'archéologue Ruth Gallaway. L'atmosphère inquiétante et lugubre des lieux est vraiment bien décrite, on s'y croirait. Ruth habite au bord des marais, un endroit sauvage et désolé qui ne plait guère aux autres protagonistes, mis à part son voisin, le gardien du parc ornithologique. Comme d'habitude, je ne dirai pas grand chose de plus. Dans ce site sacré selon les druides , la cruauté humaine va s'exercer et mettre Ruth en danger. Voilà un personnage qui m'a beaucoup plu. Son aspect bougon cache une grande sensibilité, et son surpoids n'est pas vu ici comme un handicap. J'ai constaté que l'auteure la fait ensuite intervenir dans d'autres enquêtes, en compagnie de Nelson. J'ai bien envie de poursuivre l'aventure avec eux, en lisant le suivant " Le secret des orphelins"... Encore un emprunt de hasard qui se révèle une agréable surprise. C'est le premier roman policier écrit par l'auteure, paru en France en 2015, et je l'ai trouvé prenant et bien écrit. Nous voici dans le Norfolk, comté anglais septentrional, et plus spécialement, comme le titre l'indique , dans une zone de marais assez dangereuse quand la mer monte. Deux fillettes disparues et une adolescente de l'âge de fer dont on a retrouvé les ossements sont au coeur de l'enquête. Elle est menée par l'inspecteur Harry Nelson, et s'y trouve mêlée également, contre son gré, l'archéologue Ruth Gallaway. L'atmosphère inquiétante et lugubre des lieux est vraiment bien décrite, on s'y croirait. Ruth habite au bord des marais, un endroit sauvage et désolé qui ne plait guère aux autres protagonistes, mis à part son voisin, le gardien du parc ornithologique. Comme d'habitude, je ne dirai pas grand chose de plus. Dans ce site sacré selon les druides , la cruauté humaine va s'exercer et mettre Ruth en danger. Voilà un personnage qui m'a beaucoup plu. Son aspect bougon cache une grande sensibilité, et son surpoids n'est pas vu...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.