Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266097710
Code sériel : 10801
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Les émeraudes du prophète

Date de parution : 21/09/2000

Aldo Morosini, le prince antiquaire vénitien, a accompli sa mission. Il a retrouvé les quatre pierre sacrées du Grand Pectoral qui avaient été dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem. Il les a restituées aux autorités juives et entend, à présent, poursuivre sa lune de miel à Jérusalem avec...

Aldo Morosini, le prince antiquaire vénitien, a accompli sa mission. Il a retrouvé les quatre pierre sacrées du Grand Pectoral qui avaient été dérobées lors du pillage du Temple de Jérusalem. Il les a restituées aux autorités juives et entend, à présent, poursuivre sa lune de miel à Jérusalem avec sa jeune épouse, Lisa.

Peu de temps après, Morosini rencontre Abner Goldberg, haut dignitaire de la synagogue, qui lui demande de retrouver les " sorts sacrés ", l'Ourim et le Toummim, deux émeraudes autrefois enchâssées au dos du Pectoral. La légende raconte que Jéhovah en personne les aurait remises au prophète Élie. Celui qui les détient possède grâce à leur pouvoir le don de clairvoyance. Morosini refuse. Lorsqu'il rentre à son hôtel, Lisa a disparu. Elle a été enlevée et ne lui sera rendue que lorsqu'il se sera acquitté de sa nouvelle tâche. S'il avertit la police, Lisa sera exécutée...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266097710
Code sériel : 10801
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Shaynning Posté le 15 Mai 2020
    Cinquième tome de la série, mais premier d'un nouvel arc dans les aventures du Prince Aldo Morosini, antiquaire spécialiste en joailleries précieuses et fraichement marié à la charmante Liza. Un tome riche en action et en rebondissements sur fond d'urgence. En effet, cette fois, c'est sous la contrainte que le prince se lance sur les traces de deux émeraudes. Celles-ci seraient le complément du Pectoral de Jerusalem, dont Aldo en a restitué les quatre pierres les plus précieuses. Il y deux petites choses qui m'ont quelque peu turlupiné dans ce tome. Un: l'aspect "sorti de nul part" des émeraudes. On en entend jamais parler dans les quatre premiers tomes, malgré le fait que les émeraudes malchanceuses auraient du en faire parti. Ce sont, après tout, une partie du Pectoral et j'ose croire que le grand connaisseur qu'étais feu Simon Aronov, le Boiteux de Varsovie, était au courant. Lorsqu'on apprend leur existence, ça semble expéditif comme information. Deux: le passage de la voyante était tiré par les cheveux. Non seulement Aldo tombe tout à fait par hasard sur cette personne qui détient un nombre assez incroyable d'informations pertinentes, mais en plus, elle commet le pire des cliché en lui demandant de... Cinquième tome de la série, mais premier d'un nouvel arc dans les aventures du Prince Aldo Morosini, antiquaire spécialiste en joailleries précieuses et fraichement marié à la charmante Liza. Un tome riche en action et en rebondissements sur fond d'urgence. En effet, cette fois, c'est sous la contrainte que le prince se lance sur les traces de deux émeraudes. Celles-ci seraient le complément du Pectoral de Jerusalem, dont Aldo en a restitué les quatre pierres les plus précieuses. Il y deux petites choses qui m'ont quelque peu turlupiné dans ce tome. Un: l'aspect "sorti de nul part" des émeraudes. On en entend jamais parler dans les quatre premiers tomes, malgré le fait que les émeraudes malchanceuses auraient du en faire parti. Ce sont, après tout, une partie du Pectoral et j'ose croire que le grand connaisseur qu'étais feu Simon Aronov, le Boiteux de Varsovie, était au courant. Lorsqu'on apprend leur existence, ça semble expéditif comme information. Deux: le passage de la voyante était tiré par les cheveux. Non seulement Aldo tombe tout à fait par hasard sur cette personne qui détient un nombre assez incroyable d'informations pertinentes, mais en plus, elle commet le pire des cliché en lui demandant de payer de sa personne - quoique j'avoue que d'ordinaire, c'est l'inverse, une femme contrainte de se "donner" à un homme alors qu'ici c'est l’homme qui dit se livrer....Bref. Ces deux aspects m'ont passablement agacés. Autrement, une fois de plus, on se promène de part le monde, de la ville Sainte aux tréfonds de la Valachie en passant par Paris et Vienne. Benzoni a vraiment le don de nous instruire de manière ludique et ses histoires sont toujours colorées. Nouveauté dans l'affaire, un nouveau "antagoniste majeur" fait son apparition et risque d'être de retour dans les tomes à venir! D'un genre nouveau et d'une subtilité plus grande, ça promet!
    Lire la suite
    En lire moins
  • rynas Posté le 18 Octobre 2019
    J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir notre cher Aldo Morisini, ainsi que notre cher archéologue. De plus, on peut dire que ce nouveau livre commence sur les chapeaux de roues et qu'il nous tiendra en haleine jusqu'à la fin, même si on se doutait que cela serait une fin "heureuse". Au final, la plume de Benzoni est toujours aussi magique et on se laisse facilement emporter.
  • Ana_Books Posté le 8 Août 2018
    Chaque livre de Juliette Benzoni est un petit bijou mais celui-là est vraiment réussi. J'ai toujours un moment où je décroche dans les aventures de notre Prince antiquaire faute de compréhension dans une histoire parfois compliquée à suivre tant il y a de rebondissements. Cette fois était différente, du début à la fin, tout était clair et logique. Pas de décrochage pour moi, une merveilleuse histoire de sauvetage ponctuée d'humour écrite par la belle plume de Madame Benzoni. Que demander de plus ?
  • frankgth Posté le 7 Novembre 2011
    Dans ce premier tome de la deuxième série du Boiteux de Varsovie, le prince Morosini pensait bien profiter de son récent mariage après l'accomplissement de sa quête pour les joyaux du pectoral (Le boiteux de Varsovie, Tome 4 : Le rubis de Jeanne la Folle). Malheureusement, il existe d'autres bijoux fameux, même si maudits, et certains sont prêt à tout pour les retrouver, ou du moins pour obliger notre chasseur de trésors à les retrouver pour eux. Il va donc se remettre à sillonner l'Europe, et même plus, toujours accompagné de son fidèle Vidal-Pellicorne, afin de tirer sa femme de leur griffes. Toujours aussi rythmé et passionnant, ce roman est bien dans la lignée des précédents et nous entraine de la première à la dernière page sans temps mort, et sans que l'envie de connaitre la suite ne nous lâche. Je vais donc me mettre rapidement en quête du suivant, La Perle de l'empereur, afin de prolonger le plaisir.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.