Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266215657
Code sériel : 14747
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm

Les Enfants de la Terre

Le pays des grottes sacrées - première partie

JACQUES BOMMARLAT (Traducteur)
Date de parution : 02/02/2012

Un an après son arrivée dans la tribu néandertalienne de la Neuvième Caverne, Ayla, la jeune Cro-Magnon, continue son intégration dans la petite communauté. Ses talents de guérisseuse et sa connaissance des animaux impressionnent. Remarquée par la Première parmi Ceux Qui Servent la Grande Terre Mère, elle devient son acolyte....

Un an après son arrivée dans la tribu néandertalienne de la Neuvième Caverne, Ayla, la jeune Cro-Magnon, continue son intégration dans la petite communauté. Ses talents de guérisseuse et sa connaissance des animaux impressionnent. Remarquée par la Première parmi Ceux Qui Servent la Grande Terre Mère, elle devient son acolyte. Une longue initiation s’annonce pour la jeune maman, avec comme passage rituel la saisissante visite des Grottes sacrées.

« Quatre-vingts printemps, mais l'œil toujours plein de malice derrière les lunettes de brodeuse, Jean Auel célèbre aujourd'hui l'apothéose d'une aventure romanesque amorcée presque par hasard, voici trente ans. » Le Figaro littéraire

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266215657
Code sériel : 14747
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 608
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Quatre-vingts printemps, mais l’oeil toujours plein de malice derrière les lunettes de brodeuse, Jean célèbre aujourd’hui l’apothéose d’une aventure romanesque amorcée presque par hasard, voici trente ans. » Le Figaro Littéraire

« (…) des personnages qui nous ressemblent et des descriptions fleuves, nourries de documentations solides. » Ouest France

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • meknes56 Posté le 12 Octobre 2019
    Comment ne pas être toujours enchanté par cette magnifique saga des temps préhistoriques avec des personnages sympathiques et empathiques relevés par une écriture alerte, simple et addictive. Superbe
  • Mycroft2 Posté le 17 Mars 2019
    Comme je l'ai dit dans une autre critique, c'est le hasard qui m'a permis de découvrir cette formidable saga ! Maintenant que j'en ai fini la lecture je suis triste car je ne pourrais plus vivre les aventures d'Ayla et de Jondalar ! Pour moi c'est bien écrit, même si par moment j'ai eu le temps long. Il me reste aussi un brin de Nostalgie à la fin de la saga: quand on voit comment ils vivaient simplement à l'époque et comment nous vivons aujourd'hui je me dis que nous n’honorons plus la mère comme il se doit... Moi je conseille à tous, j'ai adoré car c'est agréable, les personnages sont tous attachants et c'est bien écrit!
  • CineKino Posté le 22 Juillet 2015
    (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final... (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final très enrichissant et permet de réellement nous plonger au cœur de cette période. Les esprits rigoureux pourront cependant objecter, avec raison, que l'auteure a tendance à concentrer sur quelques années des inventions et découvertes (dressage des chevaux, allumage du feu par silex, navigation, lunettes de soleil…) qui se sont étalées sur des millénaires ! Mais on peut facilement accepter ces dérapages pour le bien de l'aventure. Après ces quatre romans, de plus en plus palpitants (et épais, au point de scinder le dernier en deux volumes), j'avais eu l'agréable surprise de découvrir un nouveau tome paru en 2002… mais qui m'avait nettement moins enthousiasmé : après leur long voyage, les héros vont s'installer dans le centre de ce qui deviendra la France… et un peu tourner en rond, comme le livre, d'autant plus que l'auteure, sans doute avec la louable intention d'éviter à ses lecteurs d'être perdus, rappelle dans chaque volume le passé de l'héroïne que l'on a suivi dans les premiers tomes. Cela explique que je ne me sois pas précipité sur un ultime (c'est en tout cas ce qui est annoncé) volume sorti en 2012. Pourtant, je l'ai trouvé finalement plus intéressant. Même si on a de nouveau droit à la reprise de nombre des aventures passées de Ayla (plusieurs dizaines de pages réparties tout au long du livre), cette histoire axée sur sa formation de Zelandoni (une sorte de médecin-professeur-sorcier) est en effet intéressante à suivre, avec des visites de grottes assez remarquables par les descriptions des peintures rupestres et quelques aventures toujours mouvementées (quoique pas toujours originales : la séquence de jalousie est la même, y compris dans son dénouement, que dans le troisième tome !). Au final, je ne suis pas certain que cette saga avait vraiment besoin de ces épisodes 5 et 6, mais l'ensemble forme vraiment un récit aussi original que passionnant, dont je ne peux que recommander la lecture au plus grand nombre, des lecteurs occasionnels aux gros lecteurs et aux amateurs d'aventures comme aux érudits intéressés par la préhistoire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mrtn Posté le 12 Août 2014
    J'ai pris du plaisir à lire ce 1er tome de la 6ème partie de cette saga. Néanmoins, je suis très d'accord avec les autres critiques publiées ici quand au côté un peu trop répétitif des choses, sur les épisodes du passé et aussi sur cette succession de rencontres et de présentations à des nouvelles personnes avec à chaque fois, les mêmes réactions par rapport aux animaux et les mêmes manières de les gérer. bref, un peu déçue...
  • akhesa Posté le 3 Juillet 2012
    ayla devient acolyte de la premiere zelandoni.dans cet ouvrage,on part en voyage et l'on decouvre les grottes sacrees,les grottes qui sont decorees. dans ce livre,il y a beaucoup de retour en arriere et ce qui change par rapport aux autres tomes,c'est l'absence de longues descriptions concernant le partage des plaisirs j'ai hate de decouvrir la fin de cette longue saga
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.