RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Enfants de la Terre

            Pocket
            EAN : 9782266216692
            Code sériel : 14748
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Les Enfants de la Terre
            Le pays des grottes sacrées - deuxième partie

            JACQUES BOMMARLAT (Traducteur)
            Date de parution : 02/02/2012

            Le Périple de Doniate d’Ayla la jeune Cro-magnon continue. Son initiation aux secrets des shamans et le statut de Zelandoni auquel elle aspire sont exigeants, peu compatibles avec une deuxième grossesse et une vraie vie de couple. L’épreuve qu’elle va traverser avec son compagnon Jondalar transformera la jeune femme et...

            Le Périple de Doniate d’Ayla la jeune Cro-magnon continue. Son initiation aux secrets des shamans et le statut de Zelandoni auquel elle aspire sont exigeants, peu compatibles avec une deuxième grossesse et une vraie vie de couple. L’épreuve qu’elle va traverser avec son compagnon Jondalar transformera la jeune femme et bouleversera les fondements mêmes de la tribu de la Neuvième Caverne.

            « Ce dernier livre de la saga des Enfants de la Terre, nourri comme les précédents d'une documentation fouillée saluée par les spécialistes, ne décevra pas les fans avides de se plonger à nouveau au coeur de la vie préhistorique. »
            Pèlerin magazine

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266216692
            Code sériel : 14748
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.30 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Ce sixième et dernier livre de la saga des Enfants de la terre, nourri comme les précédents d’une documentation fouillée saluée par les spécialistes, ne décevra pas les fans avides de se plonger à nouveau au cœur de la vie préhistorique. » Pèlerin Magazine

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Mycroft2 Posté le 17 Mars 2019
              Comme je l'ai dit dans une autre critique, c'est le hasard qui m'a permis de découvrir cette formidable saga ! Maintenant que j'en ai fini la lecture je suis triste car je ne pourrais plus vivre les aventures d'Ayla et de Jondalar ! Pour moi c'est bien écrit, même si par moment j'ai eu le temps long. Il me reste aussi un brin de Nostalgie à la fin de la saga: quand on voit comment ils vivaient simplement à l'époque et comment nous vivons aujourd'hui je me dis que nous n’honorons plus la mère comme il se doit... Moi je conseille à tous, j'ai adoré car c'est agréable, les personnages sont tous attachants et c'est bien écrit!
            • finitysend Posté le 17 Janvier 2017
              Un bon moment au coeur de l' Europe glaciaire .. Difficile de commenter sans en dévoiler trop ! Je pense qu'il faut en dire le moins possible car trop de lecteurs attendent depuis trop longtemps et il ne faut pas leur gâcher le plaisir ! ou le déplaisir ( humm ) . C'est vraiment la fin du cycle en tous cas . Ayla poursuit son initiation et de ce fait nous l'accompagnons dans sa formation et dans des voyages entre le Périgord noir et l'aire la plus au sud des grottes ornées ... Sur l'aspect romanesque : je dirais que l'auteur n'a rien perdu de sa capacité à faire vivre des personnages denses et attachants .. Dans le tome précèdent je commençais à m'inquiéter sur les traits du personnage de Jondalar qui menaçait de devenir un peu trop anxieux ... voire même assez geignard .. Dans ce tome l'auteur nous proposes ( comme à son habitude ) des personnages équilibrés et réalistes ... On peut faire à juste titre ( pas toujours à juste titre selon moi ) quelques reproches à l'auteur notamment sa tendance à la répétitions de passages précédents ou encore sa tendance à faire en sorte que ses personnages se lancent parfois ( lors de... Un bon moment au coeur de l' Europe glaciaire .. Difficile de commenter sans en dévoiler trop ! Je pense qu'il faut en dire le moins possible car trop de lecteurs attendent depuis trop longtemps et il ne faut pas leur gâcher le plaisir ! ou le déplaisir ( humm ) . C'est vraiment la fin du cycle en tous cas . Ayla poursuit son initiation et de ce fait nous l'accompagnons dans sa formation et dans des voyages entre le Périgord noir et l'aire la plus au sud des grottes ornées ... Sur l'aspect romanesque : je dirais que l'auteur n'a rien perdu de sa capacité à faire vivre des personnages denses et attachants .. Dans le tome précèdent je commençais à m'inquiéter sur les traits du personnage de Jondalar qui menaçait de devenir un peu trop anxieux ... voire même assez geignard .. Dans ce tome l'auteur nous proposes ( comme à son habitude ) des personnages équilibrés et réalistes ... On peut faire à juste titre ( pas toujours à juste titre selon moi ) quelques reproches à l'auteur notamment sa tendance à la répétitions de passages précédents ou encore sa tendance à faire en sorte que ses personnages se lancent parfois ( lors de rencontres et échanges ) dans de longues présentations qui finissent par se répéter et au final à alourdir le récit .. Dans le pays des grottes sacrées l'auteur ( après la première centaine de pages ) fait l'effort de réduire ces aspects répétitifs qui sont potentiellement gênants pour certains lecteurs .. De fait il y en a de deux sortes .. ceux dont on a déjà l'habitude et par ailleurs il y a une nouvelle façon de s'y prendre ! : à savoir : des rappels plus courts avec de nouveaux mots qui sont très utiles pour situer les personnages dans les rapports les uns par rapport aux autres ou bien ces passages présentent une réelle utilité dans la construction des personnages ou dans l'élaboration du contexte .. Personnellement j'ai beau bien connaître ce cycle ... je dois dire que certains rappels ne m'ont pas fait de mal et m'ont permis de mesurer à quel point certaines subtilités étaient bien enfouies dans ma mémoire ( trop profondément d'ailleurs ) .. Ces brefs rappels permettent ( il faut le souligner ! ) de lire ou de relire tous les volumes dans l'ordre que l'on choisis et ce en toute liberté pour le lecteur ... Sur le fond nous avons les thématiques et modes de vie habituels mais ce tome porte très bien son titre ... Nous visitons un paquets de grottes peintes ou gravée ... Si le lecteur le souhaite il peut tout à fait les retrouver et se lancer dans une merveilleuse exploration virtuelle .. Sans rapports étroits avec ce bouquin ... je conseille de visiter virtuellement les grottes de Lascaux .. D'Altamira et de Fond de Gaume et même Rouffignac ... Cela simplement pour mesurer le caractère somptueux ( pas d'autres mots ! ) de certaines des réalisations artistiques évoquée dans cette superbe fiction ... Cela permettra entre autre au lecteur de mesurer à quel point nous sommes face à des civilisations élaborées qui émanaient de gens très loin des stéréotypes simiesques que nous proposent d'autres fictions préhistoriques que je ne citerais pas !! ( hum ! ) L'auteur est comme à l'accoutumée excessivement bien documenté .. J'apprécie beaucoup l'approche à laquelle elle adhère concernant ces aspects culturels et cultuels .. Dans sa vision nous sommes ( dans ce volume ) face à une grande aire culturelle unique qui va du Périgord noir à l'Espagne atlantique .. L'auteur nous présentes une religiosité teintée de chamanisme mais ces pratiques chamaniques sont intégrées à une religion qui est déjà organisée et qui ( comme en atteste les découvertes archéologiques ) va évoluer et se diversifier par la suite et ce jusque l'arrivée des indo-européens ( celtes et germains ) qui modifieront définitivement le paysage religieux de l'Europe ... C'est un délice de lire cette fiction où beaucoup de ces aspects sont gérés au millimètre près .. Beaucoup de lecteurs se contenteront de cette superbe fiction pleine de vie et de couleurs ! Mais d'autres voudront marcher dans les pas de l'auteur et comme elle ils voudront se documenter . Pour ce faire voilà quelques pistes ! : Le livre fondamental qui peut accompagner le lecteur et faire le lien avec la vision de l'Europe préhistorique dans la pensée de l'auteur : le langage de la déesse de Marija Gimbutas , mais aussi : Le travail d'un éminent préhistorien français qui accompagnera avantageusement le lecteur dans le long voyage : Les hommes de Lascaux : civilisations paléolithiques en Europe de Marcel Ottes Sur le climat et la paléo faune : le quaternaire : climat et environnement de Alain Giret . Sur nos cousins néandertaliens : Les néandertaliens : biologie et culture de Vandermeersch ( collectif ) Par honnêteté je mentionne Les chamanes de la préhistoire de Jean Clotte je trouve que l'auteur est relativement excessif dans sa démarche qui contient malgré tous des idées très intéressantes ( même si elle est trop unidirectionnelle ) avec son chamanisme outrancier et anachronique ... Par ailleurs ce texte est solidement construit et ces arguments sont aussi fouillés que honnêtes et accessibles à tous les publics , mais autour de ce texte il faut bien admettre que c'est le « grand silence « ... ................................................................................................................., Une autre fiction préhistorique centrée sur les néandertaliens que je recommande très (très ) chaudement : Rachel Tanner " le rêve du mammouth " faites une recherche Google c'est excellent de chez excellent ! .................................................................................................................... Bref : un superbe cycle qui se termine par un très bon roman et qui m'a apporté d'énormes satisfactions ... des émotions intenses et tellement d'agréables moments ... PS: je serais tenté de mettre 4 étoiles et pas 5 à cause d'un paragraphe sur le rapport , supposé timoré des néandertaliens avec les grottes profondes auquel je n'adhère pas du tout , avec éléments de fouilles à l'appui , mais ce commentaire est peut-être déjà trop long ?
              Lire la suite
              En lire moins
            • CineKino Posté le 22 Juillet 2015
              (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final... (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final très enrichissant et permet de réellement nous plonger au cœur de cette période. Les esprits rigoureux pourront cependant objecter, avec raison, que l'auteure a tendance à concentrer sur quelques années des inventions et découvertes (dressage des chevaux, allumage du feu par silex, navigation, lunettes de soleil…) qui se sont étalées sur des millénaires ! Mais on peut facilement accepter ces dérapages pour le bien de l'aventure. Après ces quatre romans, de plus en plus palpitants (et épais, au point de scinder le dernier en deux volumes), j'avais eu l'agréable surprise de découvrir un nouveau tome paru en 2002… mais qui m'avait nettement moins enthousiasmé : après leur long voyage, les héros vont s'installer dans le centre de ce qui deviendra la France… et un peu tourner en rond, comme le livre, d'autant plus que l'auteure, sans doute avec la louable intention d'éviter à ses lecteurs d'être perdus, rappelle dans chaque volume le passé de l'héroïne que l'on a suivi dans les premiers tomes. Cela explique que je ne me sois pas précipité sur un ultime (c'est en tout cas ce qui est annoncé) volume sorti en 2012. Pourtant, je l'ai trouvé finalement plus intéressant. Même si on a de nouveau droit à la reprise de nombre des aventures passées de Ayla (plusieurs dizaines de pages réparties tout au long du livre), cette histoire axée sur sa formation de Zelandoni (une sorte de médecin-professeur-sorcier) est en effet intéressante à suivre, avec des visites de grottes assez remarquables par les descriptions des peintures rupestres et quelques aventures toujours mouvementées (quoique pas toujours originales : la séquence de jalousie est la même, y compris dans son dénouement, que dans le troisième tome !). Au final, je ne suis pas certain que cette saga avait vraiment besoin de ces épisodes 5 et 6, mais l'ensemble forme vraiment un récit aussi original que passionnant, dont je ne peux que recommander la lecture au plus grand nombre, des lecteurs occasionnels aux gros lecteurs et aux amateurs d'aventures comme aux érudits intéressés par la préhistoire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mrtn Posté le 15 Août 2014
              Je rejoins l'analyse de Harmo81. Cette deuxième partie du tome 6 est plus prenante que la première. Globalement , j'ai eu grand plaisir en tout cas à lire l'ensemble de cette saga très riche à maints égards : connaissance des plantes, des grottes mais aussi construction d'une société, place de chacun, relation à l'autre, communication entre les êtres, modes de vie sans oublier la spiritualité.
            • akhesa Posté le 12 Juillet 2012
              voila,la saga est terminee.a travers cette histoire,sont repris les grands debats qui ont toujours poses questions aux hommes.on y parle des differences entre les hommes;differences de langage,de physionomie,de couleur de peau....et avec ces differences,il y a l'acceptation ou le refus.dans cette histoire,on parle de handicap,de sang-mele et de toutes les difficultes que representent non pas des erreurs de la nature mais des derivations de la nature faites par les hommes.cette histoire nous met en contact avec la terre et tout ce qu'elle offre,avec ce respect des ressources que l'on ne connait plus aujourd'hui dans notre societe de consommation. en tant que femme,cette lecture m'a permis de mieux me rendre compte du role des femmes et du respect qui leur etait rendu.respect qui n'existe plus pour elle dans certaines societes dites evoluees.une autre idee majeur de cette histoire,est l'acceptation de l'autre dans tout ce qu'il a de differents.les tetes plates etaient consideres comme des animaux parce qu'ils n'avaient pas de langage verbal et ayla a permis de les reveler,mais changer les idees recues et les mentalites n'est pas faciles,et aujourd'hui encore,il est tres difficile d'accepter et d'apprecier ce qui est autre je suis contente d'avoir ete au bout de l'histoire,juste decue que cela... voila,la saga est terminee.a travers cette histoire,sont repris les grands debats qui ont toujours poses questions aux hommes.on y parle des differences entre les hommes;differences de langage,de physionomie,de couleur de peau....et avec ces differences,il y a l'acceptation ou le refus.dans cette histoire,on parle de handicap,de sang-mele et de toutes les difficultes que representent non pas des erreurs de la nature mais des derivations de la nature faites par les hommes.cette histoire nous met en contact avec la terre et tout ce qu'elle offre,avec ce respect des ressources que l'on ne connait plus aujourd'hui dans notre societe de consommation. en tant que femme,cette lecture m'a permis de mieux me rendre compte du role des femmes et du respect qui leur etait rendu.respect qui n'existe plus pour elle dans certaines societes dites evoluees.une autre idee majeur de cette histoire,est l'acceptation de l'autre dans tout ce qu'il a de differents.les tetes plates etaient consideres comme des animaux parce qu'ils n'avaient pas de langage verbal et ayla a permis de les reveler,mais changer les idees recues et les mentalites n'est pas faciles,et aujourd'hui encore,il est tres difficile d'accepter et d'apprecier ce qui est autre je suis contente d'avoir ete au bout de l'histoire,juste decue que cela s'arrete sur cette fin,j'aurais aime qu'ayla revois son fils durc bonne lecture a tous ceux qui entameront cette boulversante histoire d'amour,cette histoire du debut de l'humanite
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.