En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Enfants de Venise

        Pocket
        EAN : 9782266272445
        Code sériel : 16885
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 992
        Format : 108 x 177 mm
        Les Enfants de Venise

        FRANCOISE BRUN (Traducteur)
        Date de parution : 05/04/2018
        Venise, 1515. Peu de villes auront connu autant d'injustices, de dangers, de misère et de vices. De liberté, aussi.
        Liberté pour Mercurio, petit voleur des rues, as du déguisement, pour qui le pavé romain est devenu trop brûlant. Liberté pour Giuditta, jeune et belle Juive, dont la religion semble ici tolérée...
        Venise, 1515. Peu de villes auront connu autant d'injustices, de dangers, de misère et de vices. De liberté, aussi.
        Liberté pour Mercurio, petit voleur des rues, as du déguisement, pour qui le pavé romain est devenu trop brûlant. Liberté pour Giuditta, jeune et belle Juive, dont la religion semble ici tolérée – mais pour combien de temps ?
        Rien ne les vouait à s'aimer. Pourtant... Entre inquisiteurs et courtisanes, palais, coupe-gorge et canaux putrides, les amants de Venise feront mentir le destin...

        « De la première à la dernière page, un régal. » Delphine Peras – L'Express

        « L'écrivain italien Luca Di Fulvio est en passe de devenir un véritable phénomène littéraire. » Nicolas Lemarignier – France 2
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266272445
        Code sériel : 16885
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 992
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        9.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • BenoitTrempe Posté le 15 Septembre 2018
          C'est du bonbon. L'histoire est captivante. Des jeunes qui tentent de survivre au 16ieme siecle. L’auteur nous transporte dans son univers dès les 10 premières pages. Il a une aisance à nous décrire les lieux et les personnages. Je ne suis pas un lecteur érudit. Mais je sais que ce roman m'a transporté aux travers l'univers imainé par Di Fluvo. C'est un ''page turner''. Une histoire d'amour, oui... Mais pas que ça. Un intrision dans la vie de Venise de l’époque. Je mets un 5 étoiles sans hésité. Je souhaite une adaptation cinématographique.
        • ASaulot Posté le 11 Septembre 2018
          Une lecture que j ai trouvée agréable pour le contexte historique, les descriptions d une Venise qui ne ressemble en rien à la carte postale que nous en connaissons. Même si j ai passé un bon moment, j ai trouvé qu il y avait quelques longueurs. Les péripéties rencontrées par les personnages s accumulent surtout à la fin et l action est un peu trop rare, à mon sens, dans l ensemble du roman. Pour ce qui est des personnages, j ai beaucoup apprécié Mercurio, beaucoup moins Giuditta, un peu trop lisse à mon goût et j ai trouvé très intéressant le personnage de Scarabello.
        • Claireandthebooks Posté le 10 Septembre 2018
          J'avais adoré il y a quelques mois un autre roman de l'auteur, LE GANG DES RÊVES. Je voulais donc absolument lire les autres et j'avais eu la chance de le rencontrer en librairie. J'ai patienté plusieurs mois avant d'oser ouvrir ce nouveau roman. L'auteur nous emmène à Rome puis surtout à Venise, au XVIe siècle. Encore une fois, il choisit ses personnages dans la misère, les bas quartiers, et parmi les enfants. Ce n'est pas le Venise reluisant que l'on découvre mais la ville sale, la ville pauvre, la ville mal fréquentée. Et au coeur des éclopés, des prostituees, des juifs honnis et des voleurs, on trouve de la grandeur d'âme, des sentiments forts, de la noblesse, et un courage d'intrépide. Cette fois, l'histoire d'amour entre deux personnages guide beaucoup plus la trame du livre, mais ça ne m'a pas gênée, et le contexte historique reste tout aussi maîtrisé. J'ai été emportée par les multiples aventures, les rebondissements, l'intrigue complexe et les détails fourmillants. J'ai admiré et savouré la plume délicate de Luca Di Fulvio dont je ne peux plus me passer. Il est mon coup de coeur 2018. On m'a déjà dit à propos de cet auteur qu'on finissait par être... J'avais adoré il y a quelques mois un autre roman de l'auteur, LE GANG DES RÊVES. Je voulais donc absolument lire les autres et j'avais eu la chance de le rencontrer en librairie. J'ai patienté plusieurs mois avant d'oser ouvrir ce nouveau roman. L'auteur nous emmène à Rome puis surtout à Venise, au XVIe siècle. Encore une fois, il choisit ses personnages dans la misère, les bas quartiers, et parmi les enfants. Ce n'est pas le Venise reluisant que l'on découvre mais la ville sale, la ville pauvre, la ville mal fréquentée. Et au coeur des éclopés, des prostituees, des juifs honnis et des voleurs, on trouve de la grandeur d'âme, des sentiments forts, de la noblesse, et un courage d'intrépide. Cette fois, l'histoire d'amour entre deux personnages guide beaucoup plus la trame du livre, mais ça ne m'a pas gênée, et le contexte historique reste tout aussi maîtrisé. J'ai été emportée par les multiples aventures, les rebondissements, l'intrigue complexe et les détails fourmillants. J'ai admiré et savouré la plume délicate de Luca Di Fulvio dont je ne peux plus me passer. Il est mon coup de coeur 2018. On m'a déjà dit à propos de cet auteur qu'on finissait par être un partisan du GANG DES RÊVES ou un adepte des ENFANTS DE VENISE, et que LE SOLEIL DES REBELLES, troisième volume du genre, réunissait tous les fans. J'ai donc hâte de le lire ! Et je reste une partisane du GANG DES RÊVES qui m'avait profondément éblouie. J'ai aussi énormément apprécié ce roman, et je dirai que c'est le contexte moins familier des années 1930 qui me fait préférer le premier.
          Lire la suite
          En lire moins
        • celinezug Posté le 30 Août 2018
          Pas un temps mort dans ce roman fleuve. Des personnages attachants, un souffle de liberté dans une société qui en accord bien peu et des intrigues politiques, religieuses et amoureuses qui saisis le lecteur. Particulièrement documenté le livre dévoile une Venise bien peu séduisante en plein moyen âge qui semble lui coller à la peau en terme de saleté ! C'est aussi une ode à la liberté qui se prend et se gagne, une histoire d'amour fraîche et combattive et en filigrane la religion qui voit son règne s'essouffler face à la République.
        • LaurenaLJ Posté le 23 Août 2018
          Je n'ai même pas les mots pour dire à quel point j'ai aimé ce roman, autant que le précédent d'ailleurs. Je ne saurai le qualifier, mais j'ai été bercée par la superbe plume de l'auteur et le superbe cadre de cette république vénitienne. Les personnages sont incroyables, profonds et ambivalents, et je retiens particulièrement Mercurio et Scarabello qui ont fait battre mon coeur tout le récit! Ce roman est un bijou, une pépite, et il ne faut absolument pas se laisser impressionner par son épaisseur, parce que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde.

        Ils en parlent

        « S'il y a bien une lecture à conseiller, c'est celle-là : un pavé de 800 pages porté par un formidable souffle romanesque, qui nous entraîne sans répit de Rome à Venise, en passant par Mestre, de l'automne 1515 à l'été 1516. » Delphine Peras, L'Express

        « L'’écrivain italien Luca di Fulvio publie son nouveau roman, Les Enfants de Venise, et est en passe de devenir un véritable phénomène littéraire. » France 2, Nicolas Lemarignier
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com