Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266272445
Code sériel : 16885
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 992
Format : 108 x 177 mm
Les Enfants de Venise
Françoise Brun (traduit par)
Date de parution : 05/04/2018
Éditeurs :
Pocket

Les Enfants de Venise

Françoise Brun (traduit par)
Date de parution : 05/04/2018
Venise, 1515. Peu de villes auront connu autant d'injustices, de dangers, de misère et de vices. De liberté, aussi.
Liberté pour Mercurio, petit voleur des rues, as du déguisement, pour qui...
Venise, 1515. Peu de villes auront connu autant d'injustices, de dangers, de misère et de vices. De liberté, aussi.
Liberté pour Mercurio, petit voleur des rues, as du déguisement, pour qui le pavé romain est devenu trop brûlant. Liberté pour Giuditta, jeune et belle Juive, dont la religion semble ici tolérée...
Venise, 1515. Peu de villes auront connu autant d'injustices, de dangers, de misère et de vices. De liberté, aussi.
Liberté pour Mercurio, petit voleur des rues, as du déguisement, pour qui le pavé romain est devenu trop brûlant. Liberté pour Giuditta, jeune et belle Juive, dont la religion semble ici tolérée – mais pour combien de temps ?
Rien ne les vouait à s'aimer. Pourtant... Entre inquisiteurs et courtisanes, palais, coupe-gorge et canaux putrides, les amants de Venise feront mentir le destin...

« De la première à la dernière page, un régal. » Delphine Peras – L'Express

« L'écrivain italien Luca Di Fulvio est en passe de devenir un véritable phénomène littéraire. » Nicolas Lemarignier – France 2
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266272445
Code sériel : 16885
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 992
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« S'il y a bien une lecture à conseiller, c'est celle-là : un pavé de 800 pages porté par un formidable souffle romanesque, qui nous entraîne sans répit de Rome à Venise, en passant par Mestre, de l'automne 1515 à l'été 1516. » Delphine Peras, L'Express

« L'’écrivain italien Luca di Fulvio publie son nouveau roman, Les Enfants de Venise, et est en passe de devenir un véritable phénomène littéraire. » France 2, Nicolas Lemarignier
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • AntoineRichelieu 30/05/2022
    Mercurio, petit voleur des rues, rencontre Giuditta jeune juive, en plein moment où à Venise, la tolérance de la religion juive est menacée. Ces deux êtres que tout oppose, vivent un amour, malgré l'inquisition. Happé par le destin de ces personnages, on suit leur destinée en tremblant pour eux ! Mais comment vont-ils réussir à vivre leur rêve, malgré tous ces obstacles entravant leur histoire... Roman captivant, envoutant !!!
  • Melusine29900 29/05/2022
    Gros coup de cœur pour ce roman et grande découverte de cet auteur italien. Nous voyageons entre Rome et Venise, au début du XVIeme siècle dans un contexte historique marqué. Trahisons, vengeance, amour, religion, fanatisme de Inquisition… sont au rendez-vous et vous ne vous ennuierez à aucun instant. L’auteur a travaillé en profondeur ses personnages, ses descriptions des quartiers de Rome ou Venise à cette époque, cette ambiance historique et sociale… Cela foisonne de détails, de senteurs, de cris, de paroles, de couleurs… C’est criant de vérité et pour toutes ces raisons, c’est un vrai coup de cœur. Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres et chacune de leur personnalité est très fouillée. Luca Di Fulvio est incontestablement un grand conteur. Ce pavé de près de 1000 pages ne doit en aucun cas décourager, les pages se tournent si facilement. C’est romanesque à souhait avec des personnages haut en couleurs qui ont cette soif de liberté et d’aventure, c’est historique et si terriblement efficace.
  • Arale 12/05/2022
    Les Enfants de Venise restera très longtemps dans mes souvenirs, comme étant LE roman d'amour et d'aventure qui aura réussi à me faire de nouveau tourner les pages d'un livre avec envie. Je ne me suis pas ennuyé une seconde à suivre les aventures de Mercurio, Giuditta et des autres. Ils m'ont émerveillée, surprise, terrifiée, et tenue en haleine jusqu'à la fin. Chapeau monsieur Di Fulvio.
  • thebookshereads 16/04/2022
    Après avoir été charmée par l’écriture de Luca Di Fulvio dans Le Gang des Rêves, j’ai eu envie de découvrir d’autres romans de l’auteur. C’est donc naturellement que je me suis tournée vers sa seconde parution. A la lecture du roman « Les enfants de Venise », j’ai tout de suite été embarquée aux côtés de Mercurio et de ses compagnons, à la découverte du Venise de 1515. Luca Di Fulvio a su traduire avec brio l’ambiance de la ville, son ambivalence et surtout sa noirceur : la violence, la puanteur ou encore la prostitution et les maladies qui gangrènent les bas quartiers. L’auteur aborde également les conflits religieux de l’époque notamment liés aux pleins pouvoirs détenus par l’Eglise dont en découle une montée en puissance de l’antisémitisme au sein même de Venise. Luca Di Fulvio a également le don de créer une galerie de personnages tous très différents les uns des autres et souvent clivants. J’ai adoré puis détester certains d’entre eux. Ses personnages sont toujours réalistes, parfois torturés ou lumineux mais surtout très attachants. Tout comme Christmas dans « Le gang des rêves », j’ai évidement adoré Mercurio, sa débrouillardise, sa quête de liberté et ses jeux de dupes. En conclusion, c’est un nouveau... Après avoir été charmée par l’écriture de Luca Di Fulvio dans Le Gang des Rêves, j’ai eu envie de découvrir d’autres romans de l’auteur. C’est donc naturellement que je me suis tournée vers sa seconde parution. A la lecture du roman « Les enfants de Venise », j’ai tout de suite été embarquée aux côtés de Mercurio et de ses compagnons, à la découverte du Venise de 1515. Luca Di Fulvio a su traduire avec brio l’ambiance de la ville, son ambivalence et surtout sa noirceur : la violence, la puanteur ou encore la prostitution et les maladies qui gangrènent les bas quartiers. L’auteur aborde également les conflits religieux de l’époque notamment liés aux pleins pouvoirs détenus par l’Eglise dont en découle une montée en puissance de l’antisémitisme au sein même de Venise. Luca Di Fulvio a également le don de créer une galerie de personnages tous très différents les uns des autres et souvent clivants. J’ai adoré puis détester certains d’entre eux. Ses personnages sont toujours réalistes, parfois torturés ou lumineux mais surtout très attachants. Tout comme Christmas dans « Le gang des rêves », j’ai évidement adoré Mercurio, sa débrouillardise, sa quête de liberté et ses jeux de dupes. En conclusion, c’est un nouveau coup de cœur pour moi. Luca Di Fulvio fait partie de ces auteurs dont j’ai envie de lire tous les romans et de suivre toutes les futures parutions.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mladoria 01/04/2022
    Fresque historique, familiale, amicale et merveilleuse histoire d'amour comme sait si bien en faire l'auteur. J'ai adoré la force d'évocation des personnages et leurs péripéties de vie toutes en émotions dans cette Italie médiévale où les descriptions olfactives vous laissent dans une ambiance quasi nauséeuse. Captivant, émouvant et immersif.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.