En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Enfants d'Eden

        Pocket
        EAN : 9782266273206
        Code sériel : 7228
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        Les Enfants d'Eden

        Laurent PHILIBERT-CAILLAT (Traducteur)
        Date de parution : 13/04/2017
        La race humaine s'est multipliée sur Eden, la planète sans lumière. Mais les descendants de Tommy et Angela – leurs ancêtres à tous – se sont séparés en deux sociétés militarisées et dominées par les hommes.
        Née sur une île paisible, Étoile a décidé de rejoindre le continent, habité par les...
        La race humaine s'est multipliée sur Eden, la planète sans lumière. Mais les descendants de Tommy et Angela – leurs ancêtres à tous – se sont séparés en deux sociétés militarisées et dominées par les hommes.
        Née sur une île paisible, Étoile a décidé de rejoindre le continent, habité par les descendants des premiers explorateurs d'Eden. Elle découvre avec émerveillement une culture bien plus avancée que la sienne. Et tombe amoureuse de Pierreverte, qui lui offre l’anneau d’Angela, la « Mère d’Eden ».
        En le portant, Étoile devient la dépositaire d’un grand pouvoir, et va entreprendre de faire dévier le cours de l’histoire.

        « Une fois le décor planté, il est difficile de s'arrêter de lire Les Enfants d'Eden : mission réussie pour ce deuxième tome qui prolonge intelligemment Dark Eden. » René-Marc Dolhen – noosfere.com

        « Ce livre n'est pas seulement un livre de science-fiction, c'est l'exploration d'un univers, d'une planète avec sa faune et sa flore, mais aussi la revisite de l'histoire d'Adam et Ève représentés ici par Angela et Tommy. » La tête dans les livres
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266273206
        Code sériel : 7228
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 576
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        8.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • LillyMaya Posté le 2 Avril 2018
          Quel voyage...(tiens...j'ai déjà dit ça pour le premier tome !) Je referme ce livre, mais je ne suis pas prête de l'oublier. J'avais été happée par le premier volet de cette saga et lorsque j'ai découvert qu'une suite existait, je me suis dépêchée de me la procurer ! Je pense que j'ai finalement préféré ce deuxième tome, je me suis plus facilement attachée à Étoile qu'à John Lampionrouge. Impossible de rester indifférent à ce que va vivre Étoile, propulsée dans une société dont elle ne connait pas les codes et découvrant des règles bien différentes de celles qu'elle connaissait. Une réflexion sur le pouvoir, la puissance politique, sur la mémoire et la transmission.
        • Seraphita Posté le 19 Mai 2017
          Eden est une planète obscure sur laquelle, il y a bien longtemps, ont échoué deux terriens, Tommy et Angela. Une famille s’est constituée, a grandi, s’est développée en colonisant peu à peu des territoires hostiles. Sur ce sombre Eden, les enfants des descendants ont bien grandi, des clans se sont fait jour et avec eux des rivalités et luttes de pouvoir. Quand Etoile, originaire d’une île paisible, vient sur le continent originel découvrir la source d’Eden, elle est fascinée par la culture avancée du clan des Gens-de-David et éblouie par un homme, Pierreverte, descendant de Johnlampionrouge. Elle accepte de devenir sa femme-de-maison et de le suivre dans le Cœur d’Eden, parmi le clan des Gens-de-John. Elle reçoit de son époux l’anneau d’Angela, devenant la porte-anneau. Ce faisant, sans le savoir, elle prend un risque considérable. Son amour pour Pierreverte la conduit dans un monde aux codes différents, sur des berges glissantes où pouvoir et mort se côtoient… « Les enfants d’Eden » est la suite de « Dark Eden », opus écrit par l’anglais Chris Beckett, « auteur de trois romans et de plus d’une vingtaine de nouvelles de science-fiction, dont beaucoup ont été initialement publiées dans les revues Interzone et... Eden est une planète obscure sur laquelle, il y a bien longtemps, ont échoué deux terriens, Tommy et Angela. Une famille s’est constituée, a grandi, s’est développée en colonisant peu à peu des territoires hostiles. Sur ce sombre Eden, les enfants des descendants ont bien grandi, des clans se sont fait jour et avec eux des rivalités et luttes de pouvoir. Quand Etoile, originaire d’une île paisible, vient sur le continent originel découvrir la source d’Eden, elle est fascinée par la culture avancée du clan des Gens-de-David et éblouie par un homme, Pierreverte, descendant de Johnlampionrouge. Elle accepte de devenir sa femme-de-maison et de le suivre dans le Cœur d’Eden, parmi le clan des Gens-de-John. Elle reçoit de son époux l’anneau d’Angela, devenant la porte-anneau. Ce faisant, sans le savoir, elle prend un risque considérable. Son amour pour Pierreverte la conduit dans un monde aux codes différents, sur des berges glissantes où pouvoir et mort se côtoient… « Les enfants d’Eden » est la suite de « Dark Eden », opus écrit par l’anglais Chris Beckett, « auteur de trois romans et de plus d’une vingtaine de nouvelles de science-fiction, dont beaucoup ont été initialement publiées dans les revues Interzone et Asimov’s ». « Dark Eden » plongeait le lecteur dans un univers fascinant, une Terre à l’envers, marquée du sceau de l’obscurité, la chaleur et la lumière venant de l’intérieur de la planète. « Les enfants d’Eden » reprend cet univers fantasmagorique, sa flore, sa faune, ses habitants, leur vocabulaire, en le prolongeant et l’enrichissant. L’intrigue s’appuie sur la mythologie des origines développée dans le premier opus, mais avec le filtre du temps qui a passé, des luttes de pouvoir qui se sont affirmées et ont déformé l’Histoire originelle. A nouveau, et de manière encore plus accrue, Eden offre un miroir de notre humanité, notamment de la manière dont la connaissance d’un récit peut être enjeu de pouvoir, conduire au dogme, à la constitution de clans, à la mort in fine. Contrairement au premier tome, quelques longueurs se font jour dans ce deuxième, l’auteur insistant davantage sur l’organisation sociale et politique du clan des Gens-de-John, au détriment de l’action, du suspens, ou de la description des différents paysages de l’univers d’Eden. Pour autant, le charme opère de nouveau quand Etoile lutte pour sa vie, affronte bien des dangers, de ses comparses et de l’environnement hostile. La poésie d’Eden se déploie sous la plume du talentueux Chris Beckett et l’on se délecte des descriptions de rats-volants, de vagues lumineuses qui se brisent net dans l’au-delà des falaises et d’un monde obscur, du Cœur d’Eden et de ses cavemurées, des ondulalgues et arbres à lampion qui illuminent les eaux de l’intérieur… « Les enfants d’Eden » constitue donc une très belle suite à Dark Eden.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Revesetimagines Posté le 25 Mai 2016
          J'ai reçu Les enfants d'Eden lors d'une masse critique de Babelio. J'avais repéré ce roman avant sa sortie. le résumé m'intriguait beaucoup. Par contre, ce que je n'avais pas remarqué et autant pour moi, c'est qu'il s'agit d'un second tome : le premier s'intitulant Dark Eden. du coup, il m'a été un peu difficile d'entrer dans le récit même s'il se déroule longtemps après le premier tome. Dans un lointain passé, un vaisseau terrien a atterri sur une planète, Eden, et est reparti en laissant un homme et une femme. Plusieurs générations plus tard, leurs descendants peuplent toujours cette nouvelle terre et sont même partis explorer d'autres lieux. Etoile est une jeune femme vivant sur une petite île paisible mais rêve d'aventures. Avec quelques compagnons, elle part dans une cité et y rencontre Pierreverte qui lui propose de l'accompagner sur ses terres, ce qu'elle accepte. En s'unissant au jeune homme, elle se verra remettre l'anneau de Gela, tant convoité, et deviendra la Mère d'Eden. Mais les conflits et le pouvoir leur attireront bien des ennemis… Dans ce texte, l'auteur met en avant l'égoïsme de l'homme. Il reproduit ce que ses ancêtres ont fait sur Terre sans même le savoir. D'un côté, il... J'ai reçu Les enfants d'Eden lors d'une masse critique de Babelio. J'avais repéré ce roman avant sa sortie. le résumé m'intriguait beaucoup. Par contre, ce que je n'avais pas remarqué et autant pour moi, c'est qu'il s'agit d'un second tome : le premier s'intitulant Dark Eden. du coup, il m'a été un peu difficile d'entrer dans le récit même s'il se déroule longtemps après le premier tome. Dans un lointain passé, un vaisseau terrien a atterri sur une planète, Eden, et est reparti en laissant un homme et une femme. Plusieurs générations plus tard, leurs descendants peuplent toujours cette nouvelle terre et sont même partis explorer d'autres lieux. Etoile est une jeune femme vivant sur une petite île paisible mais rêve d'aventures. Avec quelques compagnons, elle part dans une cité et y rencontre Pierreverte qui lui propose de l'accompagner sur ses terres, ce qu'elle accepte. En s'unissant au jeune homme, elle se verra remettre l'anneau de Gela, tant convoité, et deviendra la Mère d'Eden. Mais les conflits et le pouvoir leur attireront bien des ennemis… Dans ce texte, l'auteur met en avant l'égoïsme de l'homme. Il reproduit ce que ses ancêtres ont fait sur Terre sans même le savoir. D'un côté, il y a les puissants, d'un autre les pauvres qui travaillent dur. Et ce système de castes est encore plus présent chez Pierreverte ! Etoile désire modifier cette injustice mais les obstacles seront nombreux… Autre fait mis en avant : tous les êtres humains sont issus du même homme et de la même femme. Par conséquent, la consanguinité a donné des descendants ayant des difformités et nommés Pied griffu ou Face de rat. D'ailleurs, j'ai trouvé que le développement de la population a été très rapide. Il y a, bien sûr, beaucoup d'autres créatures ayant la particularité de porter des noms venant de Terre : Rat, léopard, etc… mais qui, je pense, n'y ressemble pas autant. Enfin, je mettrais en avant la particularité de la plume de l'auteur qui a mis en place une grammaire spécifique comme en doublant ou triplant certains mots. Comme si l'auteur usait des mots que pourraient employer ses personnages qui paraissent quelques fois limite enfantins ou à l'intelligence peu développée. Un peu comme à une certaine époque sur Terre quand l'Homme écoutait les légendes (textes parfois tirés du réel mais surdéveloppés) ou croyait en des divinités qui n'existent plus de nos jours. L'Homme sur Eden est reparti presque à zéro mais son chemin est comme tracé sur celui de ses aïeux. Il refait les mêmes erreurs ! Ce fut une lecture étrange et prenante à la fois, du moins à partir du milieu car il m'a fallu un temps d'adaptation. Je ne sais pas si l'auteur a écrit un autre tome mais je serais curieuse de savoir !
          Lire la suite
          En lire moins
        • Ganache Posté le 21 Mai 2016
          Merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman pour le moins original-original ! N'ayant pas lu Dark Eden, j'appréhendais un peu la lecture de ce roman mais les deux ouvrages peuvent facilement se lire indépendamment. Si les premières pages sont déstabilisantes, avec la multitude de noms, le langage très particulier, le décor lui aussi très singulier et auquel il faut s'habituer, on apprécie rapidement cet univers à part. Puis on se rend compte que le choix des mots est finalement très logique : on a affaire à des hommes qui repartent de zéro, dans un ailleurs bien différent du nôtre et qui doivent organiser une société nouvelle, avec ses codes, ses lois, ses techniques. Ses contraintes et ses injustices aussi. (Tiens, tiens, ça nous rappelle des choses, ça !) Le roman se compose de chapitres très courts, à chaque fois pris en charge par des personnages différents. On suit tout de même le destin d'Etoile, l'héroïne et on se laisse finalement emporter dans l'aventure sans que les changements de points de vue ne perturbent l'intrigue. Un élément important de l'histoire m'a néanmoins laissée perplexe (il ne m'a pas paru crédible), l'auteur aurait peut-être dû l'amener autrement... Merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour l'envoi de ce roman pour le moins original-original ! N'ayant pas lu Dark Eden, j'appréhendais un peu la lecture de ce roman mais les deux ouvrages peuvent facilement se lire indépendamment. Si les premières pages sont déstabilisantes, avec la multitude de noms, le langage très particulier, le décor lui aussi très singulier et auquel il faut s'habituer, on apprécie rapidement cet univers à part. Puis on se rend compte que le choix des mots est finalement très logique : on a affaire à des hommes qui repartent de zéro, dans un ailleurs bien différent du nôtre et qui doivent organiser une société nouvelle, avec ses codes, ses lois, ses techniques. Ses contraintes et ses injustices aussi. (Tiens, tiens, ça nous rappelle des choses, ça !) Le roman se compose de chapitres très courts, à chaque fois pris en charge par des personnages différents. On suit tout de même le destin d'Etoile, l'héroïne et on se laisse finalement emporter dans l'aventure sans que les changements de points de vue ne perturbent l'intrigue. Un élément important de l'histoire m'a néanmoins laissée perplexe (il ne m'a pas paru crédible), l'auteur aurait peut-être dû l'amener autrement mais je n'en dis pas plus... L'anneau est-il au centre de Dark Eden ? Il va falloir lire le livre pour le savoir. Dans Les enfants d'Eden, il joue incontestablement le premier rôle. Des questions subsistent pour le lecteur et j'espère qu'une suite (à mon sens, il y aura une suite) nous permettra d'en savoir encore plus. J'en tremble d'avance (si je me base sur mes propres hypothèses). Un roman à découvrir pour le plaisir-plaisir :) de se plonger dans un univers très particulier.
          Lire la suite
          En lire moins
        • djihane Posté le 7 Mai 2016
          J’avais découvert Chris Beckett en 2016 avec le tome 1 de Dark Eden, un roman de science-fiction qui relate les aventures d’un peuple dont les descendants venaient de la terre et échoués sur une planète étrange. Le tome 1 se situe 160 ans après le départ d’une partie de l’équipage, supposée revenir avec un plus grand vaisseau, pour rapatrier tout le monde sur terre. Ma découverte du tome 1 était fascinante car Dark Eden est de la pure science-fiction. Le tome 2 nous invite à découvrir d’autres personnages, une autre génération de Dark Eden ou plus précisément cinq ou six générations dans le futur du tome 1. Même s’il n’est pas vraiment une suite directe du premier volet, il est préférable de les lire dans le bon ordre. Dans les enfants d’Eden deux royaumes ont émergé, tous deux animés par la violence et l’envie de domination des hommes, les deux se croient être les enfants favoris de Gela, leur ancêtre venue sur cette planète. Étoile, membre d’une troisième communauté pacifiste, habitant sur une île, décide de rejoindre le continent où elle va tomber amoureuse de Pierreverte. Cette rencontre aura son lot de conséquences et de mésaventures. Il a encore une fois été intéressant... J’avais découvert Chris Beckett en 2016 avec le tome 1 de Dark Eden, un roman de science-fiction qui relate les aventures d’un peuple dont les descendants venaient de la terre et échoués sur une planète étrange. Le tome 1 se situe 160 ans après le départ d’une partie de l’équipage, supposée revenir avec un plus grand vaisseau, pour rapatrier tout le monde sur terre. Ma découverte du tome 1 était fascinante car Dark Eden est de la pure science-fiction. Le tome 2 nous invite à découvrir d’autres personnages, une autre génération de Dark Eden ou plus précisément cinq ou six générations dans le futur du tome 1. Même s’il n’est pas vraiment une suite directe du premier volet, il est préférable de les lire dans le bon ordre. Dans les enfants d’Eden deux royaumes ont émergé, tous deux animés par la violence et l’envie de domination des hommes, les deux se croient être les enfants favoris de Gela, leur ancêtre venue sur cette planète. Étoile, membre d’une troisième communauté pacifiste, habitant sur une île, décide de rejoindre le continent où elle va tomber amoureuse de Pierreverte. Cette rencontre aura son lot de conséquences et de mésaventures. Il a encore une fois été intéressant de découvrir les différentes communautés, leurs langage, culture, religion et surtout l’évolution de leur civilisation. Chris Beckett a beaucoup de talent car il a su créer un univers de toute pièce qui ne ressemble à aucun autre, un univers imaginaire mais qui ne demeure pas loin des préoccupations de nos sociétés. J’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur mette en scène la lutte pour améliorer le quotidien de ceux qui ne sont pas dans le groupe des dirigeants. Il donne aussi la voix aux femmes, le roman fait honneur à la maternité et à l’amour maternel. L’auteur met en oeuvre tout sont talent pour démontrer à quel point la science-fiction est un genre complexe et capable de générer des théories et créer des sociétés avec leurs organisation, coutumes, lois, etc. Le roman n’est pas parfait mais il a le mérite d’être original, une oeuvre à nulle autre pareille. Chris Beckett nous offre avec Les enfants d’Eden, une oeuvre de science-fiction de qualité. Un Sequel à un tome 1 fascinant. Complexe et original, lire ce roman, c’est être en totale immersion dans une oeuvre à l’univers prenant.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « L’auteur passe en revue les thèmes classiques de la politique : domination masculine, maîtrise et confiscation du savoir par un petit groupe, asservissement des plus pauvres, manipulation des masses ; rien ne manque dans cette intrigue forcément un peu manichéenne. Mais Beckett évite l’écueil de l’écriture lourde et démonstrative qui peut accompagner ces thèmes grâce à un style alerte et rythmé, des personnages ambigus et une fin qui surprendra plus d’un lecteur. Une fois le décor planté, il est difficile de s’arrêter de lire Les Enfants d’Eden : mission réussie pour ce deuxième tome qui prolonge intelligemment Dark Eden. »
        René-Marc Dolhen, noosfere.com 
        « Quel livre! C’est ce que je me suis dit en refermant le livre. Je ne me suis pas ennuyée à un seul moment, l’univers est tellement riche que j’ai pris plaisir à découvrir cette planète.
        Ce livre n’est pas seulement un livre de science-fiction, c’est l’exploration d’un univers, d’une planète avec sa faune et sa flore, mais aussi la revisite de l’histoire d’Adam et Eve représentés ici par Angela et Tommy. »
        La tête dans les livres
         
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com