RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Fauves

            Pocket
            EAN : 9782266268981
            Code sériel : 16690
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Les Fauves

            Date de parution : 13/10/2016
            Votre pire prédateur : celui qui vous aura apprivoisé…

            « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
            Lorsque sa mère – célèbre journaliste politique – engage Lars pour la...
            Votre pire prédateur : celui qui vous aura apprivoisé…

            « Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! » À la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l’État islamique, l’ambitieuse Haiko est devenue la cible d’une terrible fatwa.
            Lorsque sa mère – célèbre journaliste politique – engage Lars pour la protéger, le militaire tout juste revenu d’Afghanistan a un mauvais pressentiment. Sa cliente lui a-t-elle dit l’entière vérité sur ses activités ?
            Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haiko et Lars se fascinent et se défient tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde.

            « Ingrid Desjours expose sans fard l'actualité dans une intrigue qui ressemble à s'y méprendre à une réalité possible. » Le Point

            « Ingrid Desjours signe là un thriller remarquable. » Télé Loisirs

            « Un thriller palpitant et inquiétant. » Marie France
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266268981
            Code sériel : 16690
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Ingrid Desjours n’emmène pas le lecteur en promenade didactique au pays des coupables. En revanche, elle expose sans fard l’actualité fraîche et sanglante dans une intrigue qui ressemble à s’y méprendre à une réalité possible. » Le Point

            « Ingrid Desjours signe là un thriller remarquable, que l’on a du mal à lâcher, et nous embarque avec elle dans les méandres de l’âme humaine. » Télé Loisirs

            « Un thriller palpitant et inquiétant. » Marie France

            « Considérée comme l’une des valeurs montantes du polar français, Ingrid Desjours nous livre un roman qui prend aux tripes, oppresse, et nous rend accro jusqu’à la dernière ligne. Magistral. » Apollo Magazine

            « Un thriller brûlant d’actualité où l’on savoure le suspense haletant… » Questions de femmes

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LeSuricate Posté le 20 Janvier 2019
              Avec un discret et caché retour de la patte psychologue dans le récit, ‘’les fauves’’ se classe instantanément au niveau de ‘’Sa vie dans les yeux d’une poupée’’ en terme de plaisir de lecture. Très rythmé grâce à un suspense qui remet sans arrêt nos certitudes en question sur le rôle de tel ou tel personnage, ainsi que grâce à un sujet plus qu’actuel, le roman se transforme très vite en redoutable page turner chronophage. Seul regret pour ma part, la ‘’première’’ fin qui m’a paru beaucoup trop expéditive (et qui m’a laissé comme un goût de ‘’ah ouais ? et c’est tout… ?) et la ‘’deuxième’’ fin qui a donné un sens au prologue et qui avait un goût de nécessité mais dont on aurait presque pu se passer sans entacher l’histoire. Bref, très bon moment je recommande !
            • MarieLaureS Posté le 17 Décembre 2018
              Un thriller psychologique, captivant et inquiétant. Ingrid Desjours nous emmène à réfléchir sur le terrorisme et ses conséquences ainsi que l’enrôlement des jeunes. Internet et les réseaux sociaux sont largement utilisés pour entraîner ceux-ci vers le djihâd. L’auteur évoque la radicalisation et les guerres de religion du XXIe siècle symbolisé par l’Etat islamique. Une lecture passionnante dans une atmosphère tendue. Ne passez pas à côté de cette éclairage de notre société actuelle !
            • Dwalin Posté le 29 Novembre 2018
              Je suis partagé car c'est un bon thriller, qu'on ne lâche pas avant de l'avoir terminé, et en même temps je suis déçu par certaines facilités et lieux communs employés. Les critiques mises en avant en quatrième de couverture vantent des retournements de situation que je n'ai pas perçus dans ce roman (dans d'autre oui, mais là ce n'est clairement pas son meilleur pour moi). [masquer]Le fait d'avoir un point de vue émotionnel à la première personne sur Haiku empêche le lecteur de douter d'elle. Et en effet on a raison de garder confiance (le contraire serait malhonnête de la part de l'auteur, ouf !).[/masquer]
            • Sorello Posté le 19 Novembre 2018
              Ingrid desjours ne déçoit pas. Haiko, femme trouble mais battante est à la tête d'une ONG qui vise à désembrigader les jeunes endoctrinés par l'EI. Devenue la cible d'une fatwa, sa mère, Katia, l'oblige à assurer sa sécurité avec l'aide d'un garde du corps: Lars, vétéran traumatisé de la guerre d'Afghanistan. mais personne n'est totalement honnête dans cette histoire. les fauves sont lâchés sans qu'on sache qui est le prédateur, qui est la proie. tout le long de ce roman, l'auteur joue sur l'ambivalence de chaque personne. Haiko au combat noble mais loin d'être entièrement blanche, lars solide mais très fragile mais aussi la plupart des personnages secondaires, ils sont rare a être catégorisé facilement dans un camp ou dans l'autre. Ni noir ni blanc, ils semblent presque tous gris et si on essaye de suivre les pistes, difficile de connaître les vrais coupables avant la fin de l'histoire. ou presque. j'avoue que pour ma part, le côté suspens a été biaisé parce que j'avais plus ou moins deviné une partie du dénouement mais pour une fois, ça ne m'a pas gêné parce que jusqu'au bout, le doute subsiste malgré les idées qu'on se fait. Ingrid desjours assure encore un thriller avec des personnages... Ingrid desjours ne déçoit pas. Haiko, femme trouble mais battante est à la tête d'une ONG qui vise à désembrigader les jeunes endoctrinés par l'EI. Devenue la cible d'une fatwa, sa mère, Katia, l'oblige à assurer sa sécurité avec l'aide d'un garde du corps: Lars, vétéran traumatisé de la guerre d'Afghanistan. mais personne n'est totalement honnête dans cette histoire. les fauves sont lâchés sans qu'on sache qui est le prédateur, qui est la proie. tout le long de ce roman, l'auteur joue sur l'ambivalence de chaque personne. Haiko au combat noble mais loin d'être entièrement blanche, lars solide mais très fragile mais aussi la plupart des personnages secondaires, ils sont rare a être catégorisé facilement dans un camp ou dans l'autre. Ni noir ni blanc, ils semblent presque tous gris et si on essaye de suivre les pistes, difficile de connaître les vrais coupables avant la fin de l'histoire. ou presque. j'avoue que pour ma part, le côté suspens a été biaisé parce que j'avais plus ou moins deviné une partie du dénouement mais pour une fois, ça ne m'a pas gêné parce que jusqu'au bout, le doute subsiste malgré les idées qu'on se fait. Ingrid desjours assure encore un thriller avec des personnages qui interpellent, des scènes difficiles, un suspens bien mené et - aussi - une intrigue encore bien ancrée dans l'actualité, le tout agrémenté de recherches et d'articles. une très bonne lecture.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Charlotte0301 Posté le 16 Novembre 2018
              1er livre d'Ingrid Desjours que je lis. L'intrigue tourne autour des ado qui sont recrutés et qui partent en Syrie faire le Djihad. J'ai bien aimé, le thème est original, le suspens reste entier jusqu'à la fin, malgré quelques longueurs je trouve.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.