Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266183031
Code sériel : 17398
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm

Les Figures du mal

Date de parution : 21/11/2019
Entre la réalité et le mythe, l’angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui ont incarné le Mal absolu dans l’Histoire ?
De Caligula, dont la cruauté n’eut d’égale que sa frénésie meurtrière, au Nord-Coréen Kim Jong-Un, dernier rejeton d’une stupéfiante lignée despotique, les parcours criminels se...
Entre la réalité et le mythe, l’angoisse et le fantasme, qui sont véritablement ces hommes et femmes qui ont incarné le Mal absolu dans l’Histoire ?
De Caligula, dont la cruauté n’eut d’égale que sa frénésie meurtrière, au Nord-Coréen Kim Jong-Un, dernier rejeton d’une stupéfiante lignée despotique, les parcours criminels se suivent et ne se ressemblent pas. Pour preuve : Gilles de Rais, assassin maniaque de près de 140 enfants au XVe siècle ; la Voisin, sorcière ayant défrayé la chronique dans la sulfureuse affaire des Poisons ; Pol Pot, utopiste dément qui ensanglanta le Cambodge ; ou encore Charles Manson, leader charismatique d’une communauté hippie qu’il entraîna dans d'ignobles meurtres.
Spécialistes, historiens et journalistes dessinent pour nous, comme autant d’échos à nos peurs passées (et futures), les contours funestes, complexes et fascinants de ces figures historiques devenues emblématiques d’une certaine vision du Mal.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266183031
Code sériel : 17398
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 464
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ValerieLacaille Posté le 28 Décembre 2016
    Ce livre offre un panorama de la cruauté humaine. Comment de telles personnalités ont pu parvenir au pouvoir, au détriment de personnes bienveillantes? Comment cela se fait-il que l'on retienne davantage l'horreur perpétrée par des êtres diaboliques plutôt que des actes de bonté? Le Mal attire, fascine, impressionne depuis toujours. Ces vingt-deux portraits en apportent la preuve. Ainsi, les premiers portraits de ce recueil nous plongent dans les abominations commises dans l'Antiquité et au Moyen-Age; quelle cruauté! Viennent ensuite les criminel(le)s du XIXe à nos jours. Toutefois, autant les premiers récits m'ont passionnée que les derniers m'ont ennuyée. Peut-être est-ce dû à leur écriture, moins factuelle, étant donné qu'ils ne reposent sur aucun témoignage écrit en direct et demeurent donc auréolés de fantasmagorie...
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.