Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707160119
Code sériel : 321
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 125 x 190 mm

Les guerres de mémoires

La France et son histoire

,

Benjamin Stora (préface de)
Date de parution : 01/04/2010

De la Révolution ou de l'affaire Dreyfus à l'histoire coloniale, en passant par la Grande Guerre, Vichy ou Mai 68, pourquoi la France n'a-t-elle jamais entretenu de rapports pacifiés à son histoire ?

Depuis le milieu des années 1990, la notion de guerres de mémoires s'affirme dans le débat public. Les termes de « repentance » et de « lois mémorielles » sont entrés dans le discours politique et la « mémoire » devient un enjeu du présent. Les médias, les historiens, et...

Depuis le milieu des années 1990, la notion de guerres de mémoires s'affirme dans le débat public. Les termes de « repentance » et de « lois mémorielles » sont entrés dans le discours politique et la « mémoire » devient un enjeu du présent. Les médias, les historiens, et les responsables politiques s'engagent et certains évoquent même un risque de débordement mémoriel, en particulier à propos de l'histoire coloniale. De nouveaux enjeux émergent autour des héritages de Mai 68 ou de Vichy ; le souvenir de la Grande Guerre, celui de la Shoah questionnent toujours le présent sur la manière d'appréhender et de commémorer le passé.
Ces différents protagonistes ont largement mobilisé les médias, anciens et nouveaux, saturant parfois l'espace public. Pourtant, en France, le XIXe puis le XXe siècle ont été, génération après génération, une longue suite de conflits mémoriels qui ont permis à ce pays de faire entrer le passé dans le présent.
C'est ce que montre, sur l'ensemble du XXe siècle, cet ouvrage réunissant historiens, politologues, anthropologues ou sociologues, en offrant un regard panoramique et sur le rôle majeur joué dans ces controverses par les différents acteurs de la mémoire. Comprendre les mécanismes, enjeux et stratégies médiatiques des guerres de mémoires, c'est comprendre comment fonctionne notre société et son rapport au passé ; mais c'est, aussi, une manière de donner une histoire à ces conflits.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707160119
Code sériel : 321
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 125 x 190 mm
La Découverte
En savoir plus

Ils en parlent

« De l'affaire Dreyfus à la guerre d'Algérie, de la Résistance à la Shoah, au passé colonial en passant par Vichy, les enjeux politiques, personnels, médiatiques, ont "orienté" notre histoire. Les guerres de mémoires, la France et son histoire, est le titre d'un ouvrage collectif qui réunit historiens, politologues, anthropologues ou sociologues, lesquels s'efforcent d'explorer notre difficile "rapport au passé". »
LE PROGRÈS

« Sous la direction de Pascal Blanchard et Isabelle Veyrat-Masson, Les Guerres de mémoires, la France et son histoire convoquent 25 chercheurs, tous spécialistes de l'histoire contemporaine française, pour éclaircir les rapports de l'histoire et de la mémoire et distinguer ce qui les rapproche de ce qui les éloigne. Pascal Blanchard et Isabelle Veyrat-Masson pointent deux conflits majeurs autour desquels s'ordonnent les différentes contributions: celui qui oppose la mémoire à l'histoire et celui qui oppose les mémoires entre elles, à l'État, aux mémoires dites hégémoniques... »
LE MONDE DE L'ÉDUCATION

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jeje_gandhi Posté le 7 Mai 2015
    Les nombreux auteurs analysent la façon dont en France « le passé est entré dans le présent » à travers les débats sur l’histoire et la mémoire. Ils examinent ainsi la genèse, le développement et les conséquences des guerres de mémoire, y compris leurs champs de bataille (les thèmes sensibles de l’histoire française) et leur armes (manuels scolaires, télévision, monuments, internet, etc…). Cet ouvrage, réunissant historiens, politologues, anthropologues ou sociologues, offre un regard panoramique sur le rôle majeur joué dans les controverses par les différents acteurs de la mémoire. Comprendre les mécanismes, les enjeux et les stratégies médiatiques des guerres de mémoires, c’est comprendre comment fonctionne notre société et son rapport au passé ; mais c’est, aussi, une manière de donner une histoire à ces conflits.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !