Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266235846
Code sériel : 5322
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm

Les hérétiques de Dune

Cycle de Dune

Guy ABADIA (Traducteur)
Date de parution : 22/11/2012

Leto II, le Tyran, l'Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d'années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné la Grande Famine et la Dispersion de l'humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran ; et...

Leto II, le Tyran, l'Empereur-Dieu, est mort depuis des milliers d'années, mais son souvenir est dans toutes les mémoires. Sa disparition a entraîné la Grande Famine et la Dispersion de l'humanité à travers les univers. Pourtant ces désordres ont assuré la survie de l'humanité conformément aux plans du Tyran ; et ses Prêtres en tirent argument pour justifer leurs ambitions.
Mais la Révérende Mère Taraza sait bien que le pouvoir vient de l'Épice, source de la prescience. La planète Dune, devenue Rakis, restera-t-elle le centre de toutes les intrigues alors que le Bene Tleilax a appris à produire l'Épice sans le secours des vers géants ? Les forces qui se mesurent dans l'ombre sont à l'affût du moindre signe.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266235846
Code sériel : 5322
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 504
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Darlic Posté le 23 Mars 2020
    Idée de départ / Accroche du début de livre : 9/10 Développement des personnages : 9/10 Style de l'écriture : 7/10 Rendu de l'histoire : 6/10 Total 31/40 Babelio 4/5 Si le précédent tome m'avait paru long et monotone je dois dire que le début de ce cinquième tome me faisait penser qu'on allait se régaler ici. Et pour le principe se fut vrai, les personnages sont bien mis en place et leur psychologie est très bien travaillée. Contrairement à beaucoup d'auteurs Frank Herbert est capable de rendre différent chacun de ses personnages. Dans ce tome on reste axé sur deux histoire celle du clone de Duncan et de Sheena la monteuse de monstre rampants, tel un Paul Atréides au féminin. Même si ces deux chemins de vies restes captivants au bout d'un moment on se demande où veut en venir l'auteur. Et sans doute n'apprendront nous son vrai but que dans le dernier tome. Nous verrons donc comment tout ceci va enfin se conclure après moult trahisons et affrontements. Mais peut-être ne restera-t-il rien du tout. Car l'homme reste son propre mal son propre virus.
  • VassagoTL Posté le 8 Mars 2020
    Avec ce cinquième tome, Herbert retourne dans les machinations qu'on trouvait plutôt dans le tome 2 et 3. Cette fois moins de mysticisme, l'histoire évolue de manière plus concrète. On pourrait déplorer que l'action est parfois un peu lente, mais le tome 6 semble être une suite directe. En tout cas on retrouve les critiques sur le système politique ce qui prouve une fois plus l'avance qu'avait pris Herbert sur ces questions.
  • bfauriaux Posté le 24 Novembre 2019
    La saga ne s'essoufle pas ! Cinquieme tome et toujours le meme plaisir de lecture pour nous l'histoire continue et le rythme est toujours là !Un vrai bonheur !
  • lehibook Posté le 11 Juillet 2019
    Encore une ellipse temporelle de quelques milliers d'années : le Bene Gesserit semble assumer le rôle du bon et le Tleilax celui du méchant mais rien n'est simple et chaque camp est traversé de tendance contradictoires . L'apparition des Honorées Matriarches et leur méthode de sujétion par le sexe ,le personnage de Miles Teg et de son super pouvoir , relance la saga qui s'endormait un peu à mon goût.
  • arcade_d Posté le 14 Juin 2019
    12ème voyage sur Gamu, la planète qui fut jadis le fief des Harkonen. 12ème ballade à pied sur le sol de Rakis, cette planète qui jadis fût Dune. Et Pour Moi La fin de ce voyage coïncide avec mon entrée à l'hôpital. Alors se croisent, le vaste univers de Dune, où l'humanité joue encore avec ses démons que sont le pouvoir, la survie, la recherche du sens, et l'étroitesse de ma chambre dans le milieu hospitalier où se supperbose gentillesse et douceur avec la froideur glacée et certaine de ceux qui ont le pouvoir armé d'un savoir absolu. De la science fiction ?  Oh non, c'est de la littérature. La littérature ce n'est pas une histoire ou seulement une histoire. Ce sont des mots qui se télescopent, se percutent, s'accompagnent pour faire naître un univers humain. La littérature est un accélérateur de particules. Il en ressort une nouvelle vision, une nouvelle compréhension, une nouvelle expérience. Les hérétiques de Dune ne perd rien de sa puissance littéraire, politique, humaine et spirituelle en cette 12ème lecture. La question est posée comme un profond mantra : "que sont les nobles fins ?" Dieu est un mystère encore plus profond. Je referme le roman et je vais bientôt ouvrir pour... 12ème voyage sur Gamu, la planète qui fut jadis le fief des Harkonen. 12ème ballade à pied sur le sol de Rakis, cette planète qui jadis fût Dune. Et Pour Moi La fin de ce voyage coïncide avec mon entrée à l'hôpital. Alors se croisent, le vaste univers de Dune, où l'humanité joue encore avec ses démons que sont le pouvoir, la survie, la recherche du sens, et l'étroitesse de ma chambre dans le milieu hospitalier où se supperbose gentillesse et douceur avec la froideur glacée et certaine de ceux qui ont le pouvoir armé d'un savoir absolu. De la science fiction ?  Oh non, c'est de la littérature. La littérature ce n'est pas une histoire ou seulement une histoire. Ce sont des mots qui se télescopent, se percutent, s'accompagnent pour faire naître un univers humain. La littérature est un accélérateur de particules. Il en ressort une nouvelle vision, une nouvelle compréhension, une nouvelle expérience. Les hérétiques de Dune ne perd rien de sa puissance littéraire, politique, humaine et spirituelle en cette 12ème lecture. La question est posée comme un profond mantra : "que sont les nobles fins ?" Dieu est un mystère encore plus profond. Je referme le roman et je vais bientôt ouvrir pour la 12ème fois la maison des mères. Entre les deux lecture d'un peu de poésie comme des lamelles de gingembre vinaigré lors d'un repas de sushi.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !