Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266223904
Code sériel : 15059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Les Heures lointaines

Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2013

Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
Décidée à en...

Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
Décidée à en savoir davantage, Edith, sa fille, se rend dans le Kent, au château de Milderhurst, cette étrange demeure pleine de portes condamnées et de passages secrets…

« Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie – ELLE

« Ces Heures lointaines convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. » L'Express

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266223904
Code sériel : 15059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie, ELLE

« (...) on se laisse volontier entraîner dans l'enquête de son héroïne, éprise de littérature autant que de vérité. » Delphine Peras, LIRE

« Hymne à l'écriture, récit des années de guerre et histoire d'amours contrariées, le nouveau roman de Kate Morton consacre la superbe fibre romanesque de sa jeune auteur. » La Croix

« Un coup de cœur furieusement romantique et délicieusement british, qui flirte avec le charme désuet des livres de Daphné du Maurier ou de ceux de Charlotte Brönte. » Voici

« Une intrigue parfaitement ficelée, des personnages solidement campés, un sens aiguisé de la description et, ce qui ne gâche rien, une atmosphère victorienne. » Marianne

« Difficile de ne pas penser à Jane Austen et à Daphné du Maurier en lisant ces Heures lointaines qui (…) convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. »
L’Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • sandralebey Posté le 15 Septembre 2020
    Une histoire entre deux époques. Des énigmes résolues en toute fin du livre. Un bon suspens. J'avoue que la din était longue mais elle valait le coup.
  • LacosseCeline Posté le 20 Juin 2020
    Cette histoire, c'est celle de trois sœur, d'une évacuée de la Seconde Guerre mondiale et d'un écrivain. Ce sont des histoires cachées, des vies tourmentées où pèsent les secrets, des drames et des histoires d'amour et de famille. Edie va retourner les vieilles pierres du château de Milderhurst afin de connaître l'histoire de sa mère, évacuée de Londres avant le Blitz et recueillie par trois châtelaines qu'elle n'a ensuite plus jamais revues... J'ai adoré ce roman. Très bien écrit, j'ai été complètement transportée dans cette Grande-Bretagne en guerre (celle-ci n'est évoquée qu'en arrière-plan). Les personnages sont terriblement réalistes, palpables. Juniper, la cadette des trois sœurs, et son aura de mystère m'ont happée en même temps que les autres personnages. Si l'histoire prend du temps à se mettre en place, impossible de la lâcher par la suite. Quelle histoire ! Quel dénouement qui m'aura surprise ! Et quel drame ! Ce livre a su développer une atmosphère mystérieuse, gothique, dramatique que je n'oublierai pas sitôt !
  • Samarianred Posté le 20 Mai 2020
    De quoi ça parle? . Une lettre oubliée finie par arriver à destination avec cinquante ans de retard. Une simple petite lettre qui en faisant le lien entre deux époque, va faire renaitre les fantomes du passé, qui se croyaient jusque là bien endormis dans le château de Milderhust, demeure familiale du célèbre Raymond Blythe. Ce que j'en ai pensé: Une histoire de lettre qui arrive avec cinquante ans de retard, il n'en fallait pas plus pour me donner envie de percer le mystère de ce roman. Surtout lorsqu'il s'agit d'un secret de famille bien gardé dans un vieux château en pleine campagne anglaise. Dans ce roman, on va sans cesse passer d'une époque à l'autre, d'un point de vue d'un personnage à un autre pour avancer, ou plutôt pour obscurcir le mystère qui entoure les sœurs Blythe. J'ai trouvé ça très intéressant ce changement d'époque du point de vue des mêmes personnages, de voir comment le monde à changer, comment eux ont évolué. J'ai d'ailleurs particulièrement aimé les soeurs Blythe, les trois. Je les ai trouvé très réalistes, tout à fait dans leur époque. J'ai compris leurs liens et leur façon de fonctionner: comment à elles trois elles se sont créé un petit monde dans lequel elles... De quoi ça parle? . Une lettre oubliée finie par arriver à destination avec cinquante ans de retard. Une simple petite lettre qui en faisant le lien entre deux époque, va faire renaitre les fantomes du passé, qui se croyaient jusque là bien endormis dans le château de Milderhust, demeure familiale du célèbre Raymond Blythe. Ce que j'en ai pensé: Une histoire de lettre qui arrive avec cinquante ans de retard, il n'en fallait pas plus pour me donner envie de percer le mystère de ce roman. Surtout lorsqu'il s'agit d'un secret de famille bien gardé dans un vieux château en pleine campagne anglaise. Dans ce roman, on va sans cesse passer d'une époque à l'autre, d'un point de vue d'un personnage à un autre pour avancer, ou plutôt pour obscurcir le mystère qui entoure les sœurs Blythe. J'ai trouvé ça très intéressant ce changement d'époque du point de vue des mêmes personnages, de voir comment le monde à changer, comment eux ont évolué. J'ai d'ailleurs particulièrement aimé les soeurs Blythe, les trois. Je les ai trouvé très réalistes, tout à fait dans leur époque. J'ai compris leurs liens et leur façon de fonctionner: comment à elles trois elles se sont créé un petit monde dans lequel elles n'ont pas besoin des autres. Mon cœur s'est serré plus d'un fois face à leur destin, elles ont chacune à leur façon porté des charges bien trop lourdes pour leurs épaules. Je reproche cependant à cette histoire de mener trop d'intrigues à la fois. Je trouve qu'à force de vouloir nous perdre et nous immerger dans le mystère, et même si tout est finalement lié, l'histoire en devient peu crédible. Et puis cela apporte quelques longueurs et lourdeurs, l'histoire m'a paru parfois si lente. J'avoue même avoir sauté plusieurs paragraphes afin d'accéléré le rythme. Finalement l'histoire à peu de rapport avec le personnage principal et je dois avouer que c'est l'un des points qui m'a un peu déçue lors de cette lecture. Edie est effacée, elle manque de corps. J'ai eu plusieurs fois envie de la secouer un bon coup. On a l'impression qu'elle est torturée par quelque chose, alors qu'au final rien ne le justifie. J'aurais finalement préféré que ça soit Meredith qui se lance dans cette recherche, cela m'aurait paru plus cohérent et Meredith est un personnage complexe, qui avait beaucoup de chose à dévoiler dans cette histoire. Un peu déçue par cette lecture, qui ne m'empêche pas d'avoir envie de découvrir un nouveau roman de Kate Morton.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sld09 Posté le 15 Mai 2020
    Les Heures Lointaines me laisse une impression mitigée, essentiellement à cause des longueurs au début de l’histoire. En effet, le démarrage est très long, mais vraiment très, très long : je me suis un peu ennuyée malgré la plume très agréable de Kate Morton qui prend le temps d'introduire les personnages et de planter le décor. Après ce début un brin longuet, la tension monte peu à peu tandis que le mystère s'épaissit. Le suspense est efficace, surtout grâce au découpage assez complexe qui nous fait aller et venir entre les différentes périodes, ne dévoilant qu'une infime partie de la vérité à chaque fois (la même scène avec le point de vue d'un autre personnage ou en reprenant quelques heures plus tôt ou plus tard, etc). Le dénouement, ou plutôt la clé du mystère est finalement tellement logique qu'on n'est pas surpris alors que c'est pourtant la dernière chose à laquelle on aurait pensé. Par contre je garde une impression de tristesse de cette histoire : la vie sans bonheur des trois sœurs, la folie qui hante la maison, leur mort mélodramatique, etc. J'ai aussi trouvé dommage que le dénouement n'accorde pas plus de place à l'héroïne qu'on a suivi tout au long du roman... Les Heures Lointaines me laisse une impression mitigée, essentiellement à cause des longueurs au début de l’histoire. En effet, le démarrage est très long, mais vraiment très, très long : je me suis un peu ennuyée malgré la plume très agréable de Kate Morton qui prend le temps d'introduire les personnages et de planter le décor. Après ce début un brin longuet, la tension monte peu à peu tandis que le mystère s'épaissit. Le suspense est efficace, surtout grâce au découpage assez complexe qui nous fait aller et venir entre les différentes périodes, ne dévoilant qu'une infime partie de la vérité à chaque fois (la même scène avec le point de vue d'un autre personnage ou en reprenant quelques heures plus tôt ou plus tard, etc). Le dénouement, ou plutôt la clé du mystère est finalement tellement logique qu'on n'est pas surpris alors que c'est pourtant la dernière chose à laquelle on aurait pensé. Par contre je garde une impression de tristesse de cette histoire : la vie sans bonheur des trois sœurs, la folie qui hante la maison, leur mort mélodramatique, etc. J'ai aussi trouvé dommage que le dénouement n'accorde pas plus de place à l'héroïne qu'on a suivi tout au long du roman tandis qu'elle menait l'enquête et qu'elle voyait changer dans sa vie des tas de choses, plus ou moins liées à ses recherches. Ainsi, malgré la belle plume de Kate Morton, je n’ai pas été complètement séduite par cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • leamira Posté le 28 Avril 2020
    Un roman que j'aurai mis presque 3 semaines à lire car il y a pas mal de longueurs mais qui ne m'ont absolument pas dérangées. J'ai pris mon temps et savouré chaque page tout comme le livre prend son temps à se développer. L'histoire est tellement riche et intéressante! Amateurs de secrets de famille, d'univers littéraire et de temps de guerre, n'hésitez pas!

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.