Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266223904
Code sériel : 15059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Les Heures lointaines

Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2013

Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
Décidée à en...

Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
Décidée à en savoir davantage, Edith, sa fille, se rend dans le Kent, au château de Milderhurst, cette étrange demeure pleine de portes condamnées et de passages secrets…

« Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie – ELLE

« Ces Heures lointaines convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. » L'Express

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266223904
Code sériel : 15059
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 840
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie, ELLE

« (...) on se laisse volontier entraîner dans l'enquête de son héroïne, éprise de littérature autant que de vérité. » Delphine Peras, LIRE

« Hymne à l'écriture, récit des années de guerre et histoire d'amours contrariées, le nouveau roman de Kate Morton consacre la superbe fibre romanesque de sa jeune auteur. » La Croix

« Un coup de cœur furieusement romantique et délicieusement british, qui flirte avec le charme désuet des livres de Daphné du Maurier ou de ceux de Charlotte Brönte. » Voici

« Une intrigue parfaitement ficelée, des personnages solidement campés, un sens aiguisé de la description et, ce qui ne gâche rien, une atmosphère victorienne. » Marianne

« Difficile de ne pas penser à Jane Austen et à Daphné du Maurier en lisant ces Heures lointaines qui (…) convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. »
L’Express

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sandrinou05 Posté le 26 Février 2021
    Très bon roman, mais un peu long en description pour ma part. Je trouve que l'auteur s'est un peu trop attardé sur des mêmes détails et ce fut pour moi un peu rébarbatifs. Dans l'ensemble j'ai apprécié ce roman car on se laisse emporter dans le château et son histoire familiale retraçant le passé de 3 soeurs et de leur père ainsi que de l'énigmatique Homme De Boue. Par contre, j'aurais cru que la mère d'Edith aurait eu un lien et une présence plus importante dans cette histoire. J'aime la plume de l'auteur, c'est le second roman que je lis de Kate Morton et je ne suis pas déçue. C'est captivant.
  • Celinewau Posté le 3 Février 2021
    J'ai été agréablement surprise par ce roman. L'auteure a réussi à me transporter dans un château magnifique et gothique. L'ambiance parfois sombre et dérangeante se marie parfaitement avec les personnages particuliers. J'ai adoré les histoires dans les temporalités différentes. A ma surprise, je pense lire un autre Kate Morton dans le futur.
  • Eve94 Posté le 27 Novembre 2020
    C'est un pavé qui nous happe avec l'envie de découvrir les mystères du château, des soeurs, de leurs parents et des personnes qui les ont croisées au cours de leur vie. C'est Edie qui soulèvera le voile et conduira le lecteur vers un dénouement aussi sinistre que le quotidien morose des filles du château. L'écriture assez envoûtante et les descriptions détaillées m'ont rappelé les Hauts de hurlevent. Les personnages prennent tour à tour la parole et les chapitres se succèdent tantôt numérotés pour l'année 1941, tantôt titrés pour la période plus contemporaine de 1992....maintenant une lecture avide. C'est une lettre qui déclenche cette envie de savoir, associée à une situation personnelle et familiale plutôt chaotique. Les personnages, en alternance, dévoilent les éléments vécus et le puzzle prend forme. Les événements contribuent à donner la lumière sur des situations et des faits restés dans l'ombre ou tus, éclairant également les comportements des personnages. Une analyse bien menée pour une lecture appréciée.
  • sandralebey Posté le 15 Septembre 2020
    Une histoire entre deux époques. Des énigmes résolues en toute fin du livre. Un bon suspens. J'avoue que la din était longue mais elle valait le coup.
  • LacosseCeline Posté le 20 Juin 2020
    Cette histoire, c'est celle de trois sœur, d'une évacuée de la Seconde Guerre mondiale et d'un écrivain. Ce sont des histoires cachées, des vies tourmentées où pèsent les secrets, des drames et des histoires d'amour et de famille. Edie va retourner les vieilles pierres du château de Milderhurst afin de connaître l'histoire de sa mère, évacuée de Londres avant le Blitz et recueillie par trois châtelaines qu'elle n'a ensuite plus jamais revues... J'ai adoré ce roman. Très bien écrit, j'ai été complètement transportée dans cette Grande-Bretagne en guerre (celle-ci n'est évoquée qu'en arrière-plan). Les personnages sont terriblement réalistes, palpables. Juniper, la cadette des trois sœurs, et son aura de mystère m'ont happée en même temps que les autres personnages. Si l'histoire prend du temps à se mettre en place, impossible de la lâcher par la suite. Quelle histoire ! Quel dénouement qui m'aura surprise ! Et quel drame ! Ce livre a su développer une atmosphère mystérieuse, gothique, dramatique que je n'oublierai pas sitôt !

les contenus multimédias

Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.