RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les Heures lointaines

            Pocket
            EAN : 9782266223904
            Code sériel : 15059
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 840
            Format : 108 x 177 mm
            Les Heures lointaines

            Anne-Sylvie HOMASSEL (Traducteur)
            Date de parution : 02/05/2013

            Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
            Décidée à en...

            Lorsqu’elle reçoit une lettre avec cinquante ans de retard, Meredith Burchill plonge dans un passé oublié. Elle se souvient de ce mois de septembre 1939 où elle a été évacuée de Londres et envoyée chez des aristocrates du Kent. Elle se souvient, mais ne veut pas en parler.
            Décidée à en savoir davantage, Edith, sa fille, se rend dans le Kent, au château de Milderhurst, cette étrange demeure pleine de portes condamnées et de passages secrets…

            « Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie – ELLE

            « Ces Heures lointaines convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. » L'Express

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266223904
            Code sériel : 15059
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 840
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            9.40 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Flirtant avec le roman gothique, Kate Morton peint avec délicatesse la psyché de ces jeunes filles bien élevées aux élans brisés nets jusqu'au vertige. » Olivia de Lamberterie, ELLE

            « (...) on se laisse volontier entraîner dans l'enquête de son héroïne, éprise de littérature autant que de vérité. » Delphine Peras, LIRE

            « Hymne à l'écriture, récit des années de guerre et histoire d'amours contrariées, le nouveau roman de Kate Morton consacre la superbe fibre romanesque de sa jeune auteur. » La Croix

            « Un coup de cœur furieusement romantique et délicieusement british, qui flirte avec le charme désuet des livres de Daphné du Maurier ou de ceux de Charlotte Brönte. » Voici

            « Une intrigue parfaitement ficelée, des personnages solidement campés, un sens aiguisé de la description et, ce qui ne gâche rien, une atmosphère victorienne. » Marianne

            « Difficile de ne pas penser à Jane Austen et à Daphné du Maurier en lisant ces Heures lointaines qui (…) convoquent les fantômes du passé sur fond de sortilège littéraire. »
            L’Express

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • manonlitaussi Posté le 4 Juin 2019
              J’ai retrouvé avec plaisir ce qui me plait dans les romans de Kate Morton ici : les secrets, deux histoires parallèles, la recherche d’une vérité dans le passé, le mystère, des amours inachevés, des disparitions inexpliquées. Un dimanche, alors qu’Edith est chez sa mère à préparer le repas, sa mère reçoit une lettre qui la bouleverse, une lettre qui fait surgir son passé, jusqu’ici inconnue pour Edith. Lors de la deuxième guerre mondiale sa mère a été déportée comme beaucoup d’autres enfants des villes à la campagne, dans un château. Ce château, c’est également celui dans lequel vivait l’auteur du livre qui a marqué son enfance. C’est autour de ce château, des trois soeurs qui l’habitent, de leur père et du mystère qui entoure ce fameux livre que tourne l’histoire. Le livre se lit de manière très fluide, on se n’ennuie pas, j’ai trouvé les personnages attachants, j’ai eu plaisir à suivre “l’enquête”, j’ai adoré l’ambiance vieux château hanté, l’héroïne qui travaille dans une maison d’éditions. J’ai adoré la fin et ses révélations. Mais voilà il m’a manqué quelque chose et jusqu’aux dernières pages je me suis demandée quoi. Et ce sont des sentiments je n’ai pas été bouleversée, touchée.... J’ai retrouvé avec plaisir ce qui me plait dans les romans de Kate Morton ici : les secrets, deux histoires parallèles, la recherche d’une vérité dans le passé, le mystère, des amours inachevés, des disparitions inexpliquées. Un dimanche, alors qu’Edith est chez sa mère à préparer le repas, sa mère reçoit une lettre qui la bouleverse, une lettre qui fait surgir son passé, jusqu’ici inconnue pour Edith. Lors de la deuxième guerre mondiale sa mère a été déportée comme beaucoup d’autres enfants des villes à la campagne, dans un château. Ce château, c’est également celui dans lequel vivait l’auteur du livre qui a marqué son enfance. C’est autour de ce château, des trois soeurs qui l’habitent, de leur père et du mystère qui entoure ce fameux livre que tourne l’histoire. Le livre se lit de manière très fluide, on se n’ennuie pas, j’ai trouvé les personnages attachants, j’ai eu plaisir à suivre “l’enquête”, j’ai adoré l’ambiance vieux château hanté, l’héroïne qui travaille dans une maison d’éditions. J’ai adoré la fin et ses révélations. Mais voilà il m’a manqué quelque chose et jusqu’aux dernières pages je me suis demandée quoi. Et ce sont des sentiments je n’ai pas été bouleversée, touchée. C’est donc une lecture en demi teinte, pas désagréable sinon j’aurais abandonné mais un peu plat au niveau du ressenti. Dommage j’ai adoré l’enfant du lac et le jardin des secrets. C’est donc avec grand plaisir que je me replongerai dans un de ses romans.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Livramoi Posté le 31 Mai 2019
              Un roman comme un puzzle ou les révélations s'imbriquent les unes aux autres. La plume de Kate Morton est magnifique. On est happé par son style tout en pudeur et en finesse. L'histoire se décline magistralement et le lecteur est comme hypnotisé. Kate Morton alterne les époques, on oscille entre les années 40 et les années 90. On ressort bouleversé de cette lecture riche en émotions. Chaque révélation, chaque nouvel élément, est calculé de manière à ce que le lecteur en redemande. Ce roman est tout simplement une merveille. Il est de ceux que l'on n'oublie pas. Je vous le conseille vivement, vous ne serez vraiment pas déçus.
            • isallysun Posté le 7 Avril 2019
              Malgré un début lent pour nous plonger dans l'intrigue, on devient captiver par l'histoire et les pages se tournent d'elles-même avec une bonne part de mystère familial. Une bonne lecture.
            • mogador83 Posté le 31 Mai 2018
              L'auteur sait à merveille nous plonger dans l'ambiance si particulière de ce château de Middlehurst avec ces trois soeurs aux personnalités si différentes mais dont le destin est très étroitement lié. J'ai bien aimé les flash-back entre 1992 et les années 1939-1941 ainsi que les détails sur la vie pendant la guerre en Angleterre. Les personnages sont attachants. J'ai par contre trouvé que ça s'etirait un peu en longueur et que L'auteur aurait pu être plus concise. Après L'auteur insiste beaucoup sur la nostalgie du passé et ca donne un ton un peu tristoune à ce livre.
            • Biblioroz Posté le 9 Décembre 2017
              Une lettre perdue puis distribuée cinquante ans plus tard. Un livre, lu lors d’une longue convalescence et qui change la vie de sa toute jeune lectrice Edith. Un château, dissimulé dans le Kent, où vivent en vase clos, deux vieilles dames jumelles ainsi que leur plus jeune sœur psychiquement instable. Edith, la jeune narratrice, tente d’éclaircir le passé de sa mère avec qui elle ne parvient pas à avoir de rapports tendres et complices. Par cette lettre, elle nous emmène donc vers ce château où sa mère a été évacuée, enfant, pour fuir les bombardements de Londres. Une fascination pour cette demeure et ses habitantes la mène vers de terribles secrets familiaux, tapis et abrités derrière ces murs de pierres. L’écriture de Kate Morton est toute en images. Elle nous guide dans ce labyrinthe et nous tient la main dans les méandres des couloirs obscurs de ce château. Même l’odeur du passé nous saute aux narines dans les différentes pièces de cet édifice. La mise en situation familiale de ces trois sœurs est un peu longue mais elle permet de nous imprégner des lieux et des personnages extrêmement décortiqués. C'est également une page de l'Angleterre dans ces années de la seconde guerre mondiale qui nous... Une lettre perdue puis distribuée cinquante ans plus tard. Un livre, lu lors d’une longue convalescence et qui change la vie de sa toute jeune lectrice Edith. Un château, dissimulé dans le Kent, où vivent en vase clos, deux vieilles dames jumelles ainsi que leur plus jeune sœur psychiquement instable. Edith, la jeune narratrice, tente d’éclaircir le passé de sa mère avec qui elle ne parvient pas à avoir de rapports tendres et complices. Par cette lettre, elle nous emmène donc vers ce château où sa mère a été évacuée, enfant, pour fuir les bombardements de Londres. Une fascination pour cette demeure et ses habitantes la mène vers de terribles secrets familiaux, tapis et abrités derrière ces murs de pierres. L’écriture de Kate Morton est toute en images. Elle nous guide dans ce labyrinthe et nous tient la main dans les méandres des couloirs obscurs de ce château. Même l’odeur du passé nous saute aux narines dans les différentes pièces de cet édifice. La mise en situation familiale de ces trois sœurs est un peu longue mais elle permet de nous imprégner des lieux et des personnages extrêmement décortiqués. C'est également une page de l'Angleterre dans ces années de la seconde guerre mondiale qui nous est présentée. C’est toute une atmosphère lourde de secrets familiaux qui nous emplit la tête et nous emmène, fébrile, vers les dernières pages. L’auteure est une conteuse fabuleuse. Elle nous plonge dans le tourbillon d'un destin familial aux multiples facettes dont il est difficile d'en déduire le dénouement. Si vous aimez glisser vers une ambiance spectrale, alors allez écouter les murs de ce château ressortir les évènements des heures lointaines, scellés dans ses pierres froides.
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.