En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Les Inconnus de Versailles

        Perrin
        EAN : 9782262030254
        Code sériel : 273
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Les Inconnus de Versailles
        Les coulisses de la Cour

        Date de parution : 23/04/2009

        Les coulisses de Versailles au temps des rois.

        Pendant un siècle, l’histoire de France s’est jouée à Versailles. Mais qui connaît les " seconds rôles " indispensables au fonctionnement de la " machinerie royale ", comme d’Aquin, premier médecin du Roi-Soleil, Louis Blouin, valet de chambre et confident de Louis XIV, ou Mme de Brionne qui gouverna comme un homme les...

        Pendant un siècle, l’histoire de France s’est jouée à Versailles. Mais qui connaît les " seconds rôles " indispensables au fonctionnement de la " machinerie royale ", comme d’Aquin, premier médecin du Roi-Soleil, Louis Blouin, valet de chambre et confident de Louis XIV, ou Mme de Brionne qui gouverna comme un homme les Grandes Ecuries ?
        Le livre de Jacques Levron retrace leurs aventures, comme il permet de mieux apprécier l’œuvre des Francine, ces magiciens des Grandes Eaux de Versailles, de feuilleter les observations piquantes du commissaire de police Narbonne qui excellait au jeu des surnoms, ou de mesurer les difficultés que rencontrait Papillon de la Ferté qui dirigeait les Menus Plaisirs de la Cour. On y rencontre aussi Charles Collin, intendant de la marquise de Pompadour, l’abbé Soldini, confesseur de la dauphine et des filles de Louis XV, la marquise de Coëtlogon et son époux, Gatteschi, dernier " maître de langues " des Enfants de France, ou encore François Gamain, serrurier de Louis XVI…
        Avec Jacques Levron, on se mêle à la foule des courtisans et on se glisse dans les coulisses de Versailles.

        Jacques Levron a notamment publié Mademoiselle de Charolais, Le Bon Roi René et Marie Leszczynska.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782262030254
        Code sériel : 273
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 352
        Format : 108 x 177 mm
        Perrin
        8.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • l-ourse-bibliophile Posté le 30 Janvier 2013
          Cet été, j’ai eu la chance de faire une visite exceptionnelle de Versailles grâce à une personne qui y travaille, et, par la même occasion, de récupérer chez cette même personne plusieurs livres traitant de Versailles, de la Cour, de personnages célèbres, de lieux historiques ou encore de moments qui ont marqué l’Histoire. Les Inconnus de Versailles fait partie de ceux-là. Tout le monde connaît Louis XIV, Marie-Antoinette, la marquise de Montespan ou la Pompadour, bref, les rois, les reines et les favorites. Mais c’est oublier que des milliers de gens travaillaient pour cette Cour. On appelait tous ceux dont le métier faisait fonctionner Versailles, le faisait devenir ce qu’il était, les « utilités ». Stefan Zweig aurait-il pu parler de « l’insouciance heureuse » de Trianon et de Versailles sans tous ces gens qui avaient un office au château ? Leur nombre n’a jamais pu être déterminé avec précision. En 1722, il semblait y avoir 4250 personnes employées à la Cour, mais le nombre a augmenté par la suite et aucun recensement n’a été effectué. Appartenant au corps des officiers (possédant un office, rien de militaire là-dedans) du roi ou de la reine, leur charge est plus ou moins importantes –... Cet été, j’ai eu la chance de faire une visite exceptionnelle de Versailles grâce à une personne qui y travaille, et, par la même occasion, de récupérer chez cette même personne plusieurs livres traitant de Versailles, de la Cour, de personnages célèbres, de lieux historiques ou encore de moments qui ont marqué l’Histoire. Les Inconnus de Versailles fait partie de ceux-là. Tout le monde connaît Louis XIV, Marie-Antoinette, la marquise de Montespan ou la Pompadour, bref, les rois, les reines et les favorites. Mais c’est oublier que des milliers de gens travaillaient pour cette Cour. On appelait tous ceux dont le métier faisait fonctionner Versailles, le faisait devenir ce qu’il était, les « utilités ». Stefan Zweig aurait-il pu parler de « l’insouciance heureuse » de Trianon et de Versailles sans tous ces gens qui avaient un office au château ? Leur nombre n’a jamais pu être déterminé avec précision. En 1722, il semblait y avoir 4250 personnes employées à la Cour, mais le nombre a augmenté par la suite et aucun recensement n’a été effectué. Appartenant au corps des officiers (possédant un office, rien de militaire là-dedans) du roi ou de la reine, leur charge est plus ou moins importantes – du feutier (qui tisonne les braises) à l’intendant des Menus-Plaisirs en passant par le porte-chaise d’affaires (l’ancêtre de notre dame-pipi en quelque sorte) – mais tous sont fiers d’appartenir à la Cour. Mais comment vivaient-ils ? Où logeaient-ils ? Le château ne pouvait certes pas accueillir tous ces domestiques. Quelle était leur vie quotidienne ? Et que devinrent-ils après la Révolution ? Amatrice de livres d’Histoire malgré une fâcheuse tendance à tout oublier, j’ai beaucoup aimé découvrir l’envers du décor. Être focalisé, non plus sur les Grands, mais chez ceux qui les servent permet de voir un autre aspect de la vie versaillaise, une vie qui n’était pas qu’une longue fête insouciante. Ces utilités devaient faire face à des problèmes tant financiers – ayant parfois du mal à subsister et à payer leur loyer – que professionnels – devant assurer leur charge qui était parfois très contraignante. Chaque histoire, chaque biographie est très précise : il y a donc une grande quantité de dates et de chiffres dans ce livre et l’on s’y perd parfois un peu, mais la lecture reste aisée. Mais quel plaisir de découvrir la vie des Francine, ceux à qui l’on doit le système hydraulique des jardins et dont le nom est presque tombé dans l’oubli. Et savez-vous qu’une femme, Madame de Brionne, avait exercé l’importante charge de Grand Écuyer du Roi pour que celle-ci puisse revenir à son fils lors de sa majorité ? Cet office des plus prestigieux – et des plus harassants, levée à cinq heures, couchée à minuit ! – lui donnait ainsi l’autorité sur la cavalerie de la Cour et la direction de l’École des Pages, ce qui lui conférait par ailleurs de nombreux privilèges et le droit d’approcher le roi ! Et il y a encore bien d’autres « seconds rôles » avec qui faire connaissance dans ce livre… Un livre passionnant pour découvrir l’envers du décor et un Versailles parfois inattendu et réhabiliter certains personnages que la postérité a injustement jetés dans l’oubli.
          Lire la suite
          En lire moins
        • athena1 Posté le 27 Octobre 2010
          Pour qui aime Versailles et sa Cour, ce livre est incontournable. Jacques Levron nous offre dans un texte fluide et souvent amusé le portrait de ces seconds rôles indispensables à l'épanouissement de la Cour. Si de nos jours, il est souvent affirmé que nul n'est indispensable, cette assertion ne semble pas se vérifier à Versailles. Parmi ces portraits, certains auront toutefois une empreinte plus importante dans l'histoire de France tel que François Gamain, serrurier de Louis XVI ou encore Louis Blouin, d'autres auront permis à Versailles d'illuminer l'histoire par son faste tels que les frères Francini, enfin certains n'auront laissé que peu de traces, mais nous auront fait sourire car comme les personnages de Molière ils possèdent des défauts exacerbés tel que la cupidité, la gourmandise, ... Au delà des personnages, Jacques Levron nous offre aussi des anecdotes croustillantes sur la vie à Versailles... Bonne lecture.
        INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
        Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.