Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782264079978
Code sériel : 00574
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
Les innocents
Aurélie Laroche (traduit par)
Date de parution : 03/03/2022
Éditeurs :
10/18
Nouveauté

Les innocents

Aurélie Laroche (traduit par)
Date de parution : 03/03/2022
Une fascinante histoire de survie, aux confins du monde, entre enfer et paradis.
Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices... Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices d'une nature tour à tour généreuse et hostile, le frère et la sœur, qui ignorent tout du monde, vont tenter... Evered et Ada sont encore des enfants quand leurs parents sont emportés par la maladie, les laissant seuls dans l'anse isolée où la famille a toujours vécu. Livrés aux caprices d'une nature tour à tour généreuse et hostile, le frère et la sœur, qui ignorent tout du monde, vont tenter de survivre, suspendus à la venue de L'Espérance qui rythme leur existence autant que les saisons. Au fil des années qui les voient traverser le pire, ils restent unis par l'inébranlable loyauté qui les attache l'un à l'autre. Mais avec l'âge s'épanouit le mystère de leur propre nature, qui pourrait bien avoir raison de leur indéfectible lien...
 
« Ce roman surprenant, hypnotique, d'une simplicité déchirante, est admirablement tourné. » La Croix
« Un émouvant roman d'apprentissage qui explore le courage, la résilience, l'amour et le deuil dans ce qu'ils ont de plus intime. » La Voix du Nord
 
Traduit de l'anglais (Canada) par Aurélie Laroche


Un roman initiatique sublime et féroce, dont les héros sont déchirants d'humanité.

« Ce roman surprenant, hypnotique, d'une simplicité déchirante, est admirablement tourné. » La Croix
« Un émouvant roman d'apprentissage qui explore le courage, la résilience, l'amour et le deuil dans ce qu'ils ont de plus intime. Et je ne parle même pas du dépaysement, extraordinaire... » La Voix du Nord
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264079978
Code sériel : 00574
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 336
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Camille1981 Posté le 11 Mars 2022
    Ada et son frère Evered vivent dans une cabane isolée avec leurs parents à Terre Neuve. Ils ne voient jamais personne, vivent en huit clos, mais la mort de leur mère et du bébé tout juste né ainsi que du père les feront grandir et se débrouiller seuls beaucoup plus vite que prévu. Les froids glacials de l'hiver sont interminables, les récoltes du printemps et de l'été sont beaucoup trop insuffisantes. Il va falloir que les deux jeunes enfants aillent trouver le bateau de l'Esperance qui accoste sur l'ile une fois dans l'année. Il y a énormément de descriptifs, de longueurs et très peu de choses se passent ce qui est normal car les enfants sont en huis clos les trois quarts du temps. Il y a aussi beaucoup d'émotions surtout celles des enfants l'un envers l'autre mais il n'est pas toujours évident de se mettre à leur place, d'avoir de la peine pour eux. Néanmoins, ce livre reste une jolie découverte.
  • thburdet Posté le 17 Novembre 2021
    (Lu en VO) Robinsonnade se déroulant dans un coin perdu de Newfoundland au Canada, Robinson étant ici un couple d'orphelins qui vont devoir apprendre la survie, le travail du fruit de la mer et découvrir ensemble puberté et sexualité. Lecture agréable pour qui rêve un jour de se retrouver coupé du monde mais qui ne révolutionne pas le genre.
  • celinereichel Posté le 19 Juin 2021
    19e siècle, sur la côte nord de l'île de Terre-Neuve. Evered et sa petite sœur Ada sont encore des enfants lorsque leurs parents succombent à la maladie. Les voilà livrés à eux-mêmes, loin de toute civilisation, avec pour seul refuge la cabane familiale. "Les Innocents" n'est pas tant un roman d'aventure qu'un roman initiatique, et bien sûr une ode aux beautés de la nature. Les deux orphelins, en traversant leurs jeunes années, font l'expérience de la vie dans un environnement à la fois hostile et superbe : apprentissage brutal de l'autonomie, expéditions loin de la maisonnée pour trouver de quoi survivre, peur des Indiens, observation émerveillée des ours, puissance des éléments, rencontres et amitiés avec les capitaines et marins de passage, émois de l'adolescence. Un très, très chouette roman :-)
  • yeroliote Posté le 10 Juin 2021
    Deux jeune enfants ce retrouvent orphelins du jour au lendemain comment faire pour vivre sur une terre hostile c'est ce qu'Evered et Ada vont devoir apprendre. Mais c'est sans compter sur la puberté et la monté d'hormones qui va chamboulé la vie de s'est deux êtres. Belle plume, belle histoire sujet épineux à aborder qui m'a fait beaucoup pensé au film Blue Lagoon.
  • FelicieAussi Posté le 24 Mai 2021
    Début du 19ième siècle, Evered et Ada vivent avec leur parents et leur petite sœur Martha, sur une parcelle isolée de Terre-Neuve, nord du Canada. Les hivers y sont rudes, les étés courts et guère plus chauds. Ils survivent de pêche, du jardin qu’ils essaient de faire produire et des visites semestrielles du bateau de ravitaillement l’Espérance qui leur fourni les autres produits du quotidien de l’époque. Mais un malheur vient frapper cette famille pourtant tranquille. La petite Martha de moins d’un an décède de maladie, puis la mère et ensuite le père en dernier, laissant Evered 10 ans et Ada 7 ans, livrés à eux-mêmes dans cet anse hostile. Il ne leur reste qu’une hutte de bois au plancher de terre battue pour seule maison et un pauvre potager où ne pousse que des tubercules. Les parents ont été mis en mer, seule Martha est enterrée sur l’île. Ne voulant pas ‘abandonner’ leur petite soeur, Evered et Ada souhaitent rester vivre seuls ici ; ils sont autonomes, travailleurs, courageux.. Ils concluent alors un arrangement avec le sacristain de l’Espérance : ce dernier accepte de continuer à les avitailler, en échange de leur production de pêche et de jardin. C’est au rythme des saisons,... Début du 19ième siècle, Evered et Ada vivent avec leur parents et leur petite sœur Martha, sur une parcelle isolée de Terre-Neuve, nord du Canada. Les hivers y sont rudes, les étés courts et guère plus chauds. Ils survivent de pêche, du jardin qu’ils essaient de faire produire et des visites semestrielles du bateau de ravitaillement l’Espérance qui leur fourni les autres produits du quotidien de l’époque. Mais un malheur vient frapper cette famille pourtant tranquille. La petite Martha de moins d’un an décède de maladie, puis la mère et ensuite le père en dernier, laissant Evered 10 ans et Ada 7 ans, livrés à eux-mêmes dans cet anse hostile. Il ne leur reste qu’une hutte de bois au plancher de terre battue pour seule maison et un pauvre potager où ne pousse que des tubercules. Les parents ont été mis en mer, seule Martha est enterrée sur l’île. Ne voulant pas ‘abandonner’ leur petite soeur, Evered et Ada souhaitent rester vivre seuls ici ; ils sont autonomes, travailleurs, courageux.. Ils concluent alors un arrangement avec le sacristain de l’Espérance : ce dernier accepte de continuer à les avitailler, en échange de leur production de pêche et de jardin. C’est au rythme des saisons, dans ce coin reculé de l’île que ces deux enfants vont évoluer. Le froid, le travail acharné pour payer le sacristain, la pluie…, la nature offre tout ce qu’elle a de plus beau mais de plus dur également. Leur vie ne sera égayée que par la visite semestrielle du navire et par quelques bateaux perdus. Des rencontres, qui les feront évoluer, se sociabiliser un minimum, voir un peu plus loin que leur terrible paradis. Ces deux gamins sont pourtant très attachants et le lien fraternel qui les unit reste omniprésent, un peu trop parfois. Ada, veut être considérée comme une femme forte et courageuse, elle n’hésite pas à monter la voix sur un frère qui se veut autoritaire et protecteur. Malgré cet attachement, les tensions sont fréquentes et plus les années passent, plus l’appel du large est parfois présent. Pour ne rien arranger, évidement, l’adolescence et son lot de bouleversements hormonaux bousculeront leur éducation. Pour ces deux frère et sœur élevés mutuellement, qui n’ont aucune idée du monde qui les entoure et sans expérience extérieure, ils seront vite balancés entre croyances et pulsions, se laissant aller aux appels du corps. Roman contemplatif, mais surtout d’apprentissage par excellence, « Les Innocents » nous plonge dans le quotidien de deux enfants rendus adultes bien trop tôt. Rythmés par le va-et-vient perpétuel des saisons, ils n’auront que la nature et la solitude pour unique terrain de jeu.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…