Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266269407
Code sériel : 16770
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Les Jours areuh

Date de parution : 04/05/2017
Avec son petit visage tout chiffonné, ses oreilles en coquillages, ses mains potelées, ses couinements, rots ou pire, qui aurait dit trois mois plus tôt qu’Oscar biberonnerait si goulument la vie ? Né avec de graves complications, le petit champion s’est boxé un passage à travers les tuyaux. Le temps... Avec son petit visage tout chiffonné, ses oreilles en coquillages, ses mains potelées, ses couinements, rots ou pire, qui aurait dit trois mois plus tôt qu’Oscar biberonnerait si goulument la vie ? Né avec de graves complications, le petit champion s’est boxé un passage à travers les tuyaux. Le temps d’une tétée en fauteuil-club à 3 heures du matin, un papa en pyjama retrace leurs quelques semaines déjà passées ensemble. Entre deux virées rêvées en Dodge, jazz à l’autoradio, toute une nuit à se parler, de père à fils… Et déjà d’homme à homme.

De ce dialogue silencieux, drôle de fable ou comptine, naît le redoutable bonheur de la paternité.

« Un très beau livre qui séduira autant les mamans poules que les papas gâteaux. » Christophe Mangelle – Metronews

« Un petit livre tout doux à ne pas manquer. » Nous Deux

@ Disponible chez 12-21
L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266269407
Code sériel : 16770
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman revigorant sur la transmission écrit avec grâce, avec en prime quelques moments poétiques. Un très beau livre qui séduira autant les mamans poules que les papas gâteaux. » Christophe Mangelle - Metronews
« Un petit livre tout doux à ne pas manquer. » Nous Deux
« Ce livre écrit avec élégance est rempli de tendresse et d'humour. » Télé Z

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sam_L Posté le 15 Avril 2019
    Encore une fois, une belle découverte au hasard des rayonnages de la bibliothèque de mon quartier. Un livre court mais qui m’a prise par surprise émotionnellement. J’ai versé ma petite larme à la fin et je ne m’y attendais pas du tout. Il est question de paternité, de prématurité, de questionnements sur la vie, sur la mort. Une belle surprise.
  • agnesrobert Posté le 10 Avril 2017
    C'est un récit mi-roman mi-fiction dont je n'aurai finalement apprécié ni le début, ni la fin, tout en étant happée par le milieu ! Le récit de la naissance de son fils, fait par sa femme et lui-même, est un condensé d'émotions fortes, d'amour vrai, pour ce tout-petit être qui s'est accroché à la vie.
  • marina53 Posté le 13 Juin 2016
    3h03 au réveil. Des petits couinements. D'abord lointain. Puis plus distincts et surtout plus pressants. Il sait que c'est à lui d'y aller. Que sa femme, après tout ça, a besoin de repos. 3h03, c'est une bonne heure pour se balader pieds nus sur le carrelage froid de la cuisine. Ce papa fait les gestes, presque les yeux fermés. Prendre le biberon, y verser la dose de lait premier âge, ajouter l'eau et faire chauffer gentiment. Il ne lui reste alors plus qu'à aller chercher ce petit être, tel un oisillon, qui en a marre d'attendre. Après avoir changé la couche, il s'installe dans les bras du gros fauteuil-club et Oscar dans les siens. Dans l'ombre silencieuse de l'abat-jour, c'est un moment propice pour en venir aux confidences, aux doutes, aux joies et aux espoirs et s'épancher sur ce p'tit bonhomme qui risque bien de changer sa vie... François d'Épenoux se livre avec émotion et tendresse. Au cours de cette nuit, presque magique, où s'entremêlent les souvenirs passés et les questionnements, l'auteur, le temps d'un biberon, raconte ce petit être entré dans sa vie et ce qu'être un papa à 50 ans. Oscillant entre fiction et réalité, ce roman est... 3h03 au réveil. Des petits couinements. D'abord lointain. Puis plus distincts et surtout plus pressants. Il sait que c'est à lui d'y aller. Que sa femme, après tout ça, a besoin de repos. 3h03, c'est une bonne heure pour se balader pieds nus sur le carrelage froid de la cuisine. Ce papa fait les gestes, presque les yeux fermés. Prendre le biberon, y verser la dose de lait premier âge, ajouter l'eau et faire chauffer gentiment. Il ne lui reste alors plus qu'à aller chercher ce petit être, tel un oisillon, qui en a marre d'attendre. Après avoir changé la couche, il s'installe dans les bras du gros fauteuil-club et Oscar dans les siens. Dans l'ombre silencieuse de l'abat-jour, c'est un moment propice pour en venir aux confidences, aux doutes, aux joies et aux espoirs et s'épancher sur ce p'tit bonhomme qui risque bien de changer sa vie... François d'Épenoux se livre avec émotion et tendresse. Au cours de cette nuit, presque magique, où s'entremêlent les souvenirs passés et les questionnements, l'auteur, le temps d'un biberon, raconte ce petit être entré dans sa vie et ce qu'être un papa à 50 ans. Oscillant entre fiction et réalité, ce roman est une véritable déclaration d'amour d'un père pour son fils. Heureux d'être papa, bien sûr, mais parfois inquiet pour son futur et désolé d'être maladroit. Des confidences susurrées au cœur de la nuit, des mots à la fois poétiques et drôles, une relation attachante et un amour sincère.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ILLE Posté le 8 Avril 2016
    Un homme,un père se lève,il est 3h du matin..pour donner le biberon à son fils. Pendant que l'enfant prend son temps l'auteur remonte ses souvenirs ,ses trois autres enfants déjà grands,les plaisirs et les corvées qu’implique un nouveau-né. C'est plein de tendresse,de vérité aussi .. François d'Epenoux nous raconte à merveille les sentiments d'un père,plus très jeune et je soupçonne que ce récit soit autobiographique. Un très joli petit livre.
  • bbbsmum Posté le 2 Avril 2016
    Tout en sensibilité, légèreté et humour, ce papa raconte à son enfant, le temps d’une fin de nuit, LEUR histoire et lui confie ses questionnements dans un immense élan d’amour paternel empreint de sagesse, d’émerveillement mais aussi d’humour. C’est doux, paisible, attendrissant, une belle lecture sur une paternité vécue positivement.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.