Lisez! icon: Search engine

Les Noces fabuleuses du Polonais

Pocket
EAN : 9782266267298
Code sériel : 16632
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
Les Noces fabuleuses du Polonais

Date de parution : 19/01/2017
Sur les chaises dépareillées du Café de l’Univers, à Casablanca, il y a toujours quelqu’un pour raconter une histoire. Vraie ou fausse, peu importe, pourvu que la galéjade ait des accents de Mille et Une Nuits… Et réciproquement. Connaissez-vous, par exemple, celle du dentiste polonais qui voulait voir un mariage... Sur les chaises dépareillées du Café de l’Univers, à Casablanca, il y a toujours quelqu’un pour raconter une histoire. Vraie ou fausse, peu importe, pourvu que la galéjade ait des accents de Mille et Une Nuits… Et réciproquement. Connaissez-vous, par exemple, celle du dentiste polonais qui voulait voir un mariage marocain et qu’on maria pour rire ? Celle du Vengeur masqué, qui rejoua Œdipe sur un ring de catch ? Celle des sangliers accros à l’aspirine ? Non ? Entrez donc, et prenez une chaise…

« On ne se lasse pas des histoires de l’oncle Fouad, de son ton, enchanteur, de la gouaille de ses protagonistes. » L’Express

« Dans un nouveau recueil, l’écrivain poursuit sa truculente critique de la société marocaine et affirme son goût pour les conversations de bistrot. » Le Monde des Livres
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266267298
Code sériel : 16632
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 160
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« On ne se lasse pas des histoires de l’oncle Fouad, de son ton, enchanteur, de la gouaille de ses protagonistes. » L’Express
« Dans un nouveau recueil, l’écrivain poursuit sa truculente critique de la société marocaine et affirme son goût pour les conversations de bistrot. » Le Monde des Livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Stemilou Posté le 7 Février 2018
    J'aime vous présenter les ouvrages de cet auteur dont l'humour m'a plu aux premières lignes du roman Les tribulations du dernier Siljilmassi. Les noces fabuleuses du Polonais est un recueil de nouvelles qui nous transporte au fin fond du Maroc à la découverte de personnages haut en couleur et au verbe tout aussi haut. La première nouvelle éponyme raconte l'histoire d'un polonais travaillant à Khouriba comme dentiste pour venir en aide à ses compatriotes ingénieurs des mines de phosphates. Matschek est émerveillé par la gente féminine du pays, il se mélange au peuple délaissant ses compatriotes et commence même à apprendre leur langue. Un jour il rencontre Moussa et lui avoue son désir de participer à un mariage traditionnel marocain ... aucun problème lui répond le roublard il suffit, moyennant finance, d'en organiser un pour de faux. Pour de faux .... pas tant que ça finalement. J'ai un peu moins accroché à la deuxième qui tournait autour du catch dans les années 70 et de problèmes identitaires, à trop se cacher on finit par ne plus savoir qui on est. La troisième est très sympathique et tourne autour d'un tableau mystérieux, nous sommes à Marrakech et suivons un commissaire qui viendra à bout du secret que... J'aime vous présenter les ouvrages de cet auteur dont l'humour m'a plu aux premières lignes du roman Les tribulations du dernier Siljilmassi. Les noces fabuleuses du Polonais est un recueil de nouvelles qui nous transporte au fin fond du Maroc à la découverte de personnages haut en couleur et au verbe tout aussi haut. La première nouvelle éponyme raconte l'histoire d'un polonais travaillant à Khouriba comme dentiste pour venir en aide à ses compatriotes ingénieurs des mines de phosphates. Matschek est émerveillé par la gente féminine du pays, il se mélange au peuple délaissant ses compatriotes et commence même à apprendre leur langue. Un jour il rencontre Moussa et lui avoue son désir de participer à un mariage traditionnel marocain ... aucun problème lui répond le roublard il suffit, moyennant finance, d'en organiser un pour de faux. Pour de faux .... pas tant que ça finalement. J'ai un peu moins accroché à la deuxième qui tournait autour du catch dans les années 70 et de problèmes identitaires, à trop se cacher on finit par ne plus savoir qui on est. La troisième est très sympathique et tourne autour d'un tableau mystérieux, nous sommes à Marrakech et suivons un commissaire qui viendra à bout du secret que renferme cette toile. L'humour se répercute aussi sur les deux dernières nouvelles dont l'une aborde le sujet de l'amour et l'autre d'histoires abracadabrantes. Avec des tas de note en bas de page qui font bien marrer le lecteur, Fouad Laroui intègre le lecteur à l'histoire comme si il était devant nous à nous raconter l'infortune de pauvre hères. On est dans l'absurde sans pour autant oublier de parler de thème bien particulier et toujours en adéquation avec l'actualité. Qui n'a pas lu Laroui n'a jamais lu et encore pire n'a jamais rit. Voilà ce que j'en dit moi !! Toujours un plaisir et oh! disons le une délectation ! Vous trouvez que je pousse le bouchon un peu loin? ah ah ah je vous assure qu'il y a toujours dans les romans de cet auteur un je ne sais quoi qui vous emporte, vous fait rire et sourire. Un petit voyage au Maroc ça vous dit?
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarieKey Posté le 1 Août 2017
    Court recueil de nouvelles choisi en grande partie pour les belles rigolades qu’il semblait promettre, Les noces fabuleuses du Polonais est mon premier livre de l’auteur (dont j’ai peu entendu parlé, mais qu’en bien) et il faut avouer que c’est également une franche surprise ! Fouad Laroui a une écriture simple qu’il est très agréable de suivre. Le récit est naturel, on a parfois même presque l’impression d’entendre, dans un coin, l’auteur nous raconter ses histoires de vive voix. Il nous fait partager sur un ton toujours très humoristique ces drôles de petites aventures farfelues, qui ressemblent beaucoup à des contes dans leur cheminement et leur moral. Cinq nouvelles, cinq fenêtres sur une culture marocaine qui semble toujours très présente dans les autres romans de l’auteur qu’il me reste à découvrir, ce joli recueil n’est sûrement pas ma dernière lecture de Laroui. On est capturé dans ce petit univers plein d’absurde et de fantaisies dès la première nouvelle. Ces fameuses noces fabuleuses, qui donnent son titre au livre, sont vraiment très drôles. Sous des airs de mascarades, de mariage arrangé et d’un brin de naïveté, le ton est donné ! Et les nouvelles suivantes sont du même acabit, il n’y a qu’à... Court recueil de nouvelles choisi en grande partie pour les belles rigolades qu’il semblait promettre, Les noces fabuleuses du Polonais est mon premier livre de l’auteur (dont j’ai peu entendu parlé, mais qu’en bien) et il faut avouer que c’est également une franche surprise ! Fouad Laroui a une écriture simple qu’il est très agréable de suivre. Le récit est naturel, on a parfois même presque l’impression d’entendre, dans un coin, l’auteur nous raconter ses histoires de vive voix. Il nous fait partager sur un ton toujours très humoristique ces drôles de petites aventures farfelues, qui ressemblent beaucoup à des contes dans leur cheminement et leur moral. Cinq nouvelles, cinq fenêtres sur une culture marocaine qui semble toujours très présente dans les autres romans de l’auteur qu’il me reste à découvrir, ce joli recueil n’est sûrement pas ma dernière lecture de Laroui. On est capturé dans ce petit univers plein d’absurde et de fantaisies dès la première nouvelle. Ces fameuses noces fabuleuses, qui donnent son titre au livre, sont vraiment très drôles. Sous des airs de mascarades, de mariage arrangé et d’un brin de naïveté, le ton est donné ! Et les nouvelles suivantes sont du même acabit, il n’y a qu’à se laisser porter dans l’esprit déjanté et plein d’humour de ce chouette conteur marocain, dans son audace (un mot n’existe pas ? Inventons-le !) et dans ses nombreuses apartés (sous forme de parenthèses et de notes de bas de page, qui sont, à elles-seules, un petit concentré du ton pince-sans-rire de l’auteur). Une belle découverte, qui sent bon l’exotisme, l’humour et l’amour des mots. Une lecture idéale pour un soir d’été !
    Lire la suite
    En lire moins
  • accro2livres Posté le 16 Février 2017
    Je suis rentré dans la première histoire sans m en rendre compte, en voulant aussitôt en connaitre le dénouement tellement c était bien écrit, entrainant. Puis ce fut pareil pour la deuxième histoire a propos de catch et la troisième écrite a la façon d une pièce de théatre et la quatrième sur un menteur invéteré. C est grâce a cette impression que je puis dire, que je continuerai a lire d autres livres de cet auteur, il m a vraiment happé dans ces écrits.
  • DandeGre Posté le 18 Mai 2015
    J'ai un vrai coup de coeur pour ce recueil de nouvelles, cinq nouvelles qui vous entraînent au Maroc et vous font découvrir plusieurs aspects de la vie et de la culture de ce pays, cher à l'auteur. Fouad Laroui possède un talent indéniable de conteur, de l'humour et de la fantaisie à revendre, mais toujours au service de l'histoire. J'aime aussi son humanité vis-à-vis des personnages, cette tendresse envers le peuple et cette qualité d'être critique envers les puissants et les systèmes qui est réjouissante. A ce titre, la première nouvelle, qui donne son titre au recueil, est remarquable et donne de suite le ton ! Un condensé de truculence, de verve, de drôlerie (Pagnol n'est pas loin...), mais surtout un très beau manifeste pour le vivre-ensemble. Après cela, les quatre autres nouvelles ne demandent qu'a être lues !
  • LeilaRe Posté le 14 Mai 2015
    Mon compatriote et l’un de mes auteurs préférés, une fois de plus ne me déçoit pas ! Il confirme ses talents de conteur dans ce recueil de nouvelles "Les noces fabuleuses du Polonais" ! La première nouvelle, éponyme, donne le la ! On retrouve cette plume déjantée, qui nous balade à Khouribga "capitale" du haut plateau des phosphates. Matsckek, un dentiste Polonais se mélangeant à la plèbe locale se voit très vite ignoré par ses concitoyens. Se tournant définitivement vers les Khouribguis, il fait la rencontre de Moussa, mineur de son état avec son air chafouin et son rictus permanent. Moussa se lie d’amitié avec le polonais, lui offre un mariage pour de faux, mais allez chercher le vrai du faux dans les fourbes méandres de cette nouvelle… Mention spéciale au fameux « Layla yla la, Mokhamid rasûl layla ». Et bien oui, Matchek est polonais et c’est lui qui traite Mohammed (Mahomet) d’ « envoyé de Layla », la petite annotation en bas de page m’a bien fait rire… La seconde nouvelle « Le père, le Fils et le Vengeur masqué » traite des problèmes identitaires, sur un air de brèves de comptoir mais sous couvert d’une écriture pagnolienne, et... Mon compatriote et l’un de mes auteurs préférés, une fois de plus ne me déçoit pas ! Il confirme ses talents de conteur dans ce recueil de nouvelles "Les noces fabuleuses du Polonais" ! La première nouvelle, éponyme, donne le la ! On retrouve cette plume déjantée, qui nous balade à Khouribga "capitale" du haut plateau des phosphates. Matsckek, un dentiste Polonais se mélangeant à la plèbe locale se voit très vite ignoré par ses concitoyens. Se tournant définitivement vers les Khouribguis, il fait la rencontre de Moussa, mineur de son état avec son air chafouin et son rictus permanent. Moussa se lie d’amitié avec le polonais, lui offre un mariage pour de faux, mais allez chercher le vrai du faux dans les fourbes méandres de cette nouvelle… Mention spéciale au fameux « Layla yla la, Mokhamid rasûl layla ». Et bien oui, Matchek est polonais et c’est lui qui traite Mohammed (Mahomet) d’ « envoyé de Layla », la petite annotation en bas de page m’a bien fait rire… La seconde nouvelle « Le père, le Fils et le Vengeur masqué » traite des problèmes identitaires, sur un air de brèves de comptoir mais sous couvert d’une écriture pagnolienne, et de l’univers de catch dans le Casablanca des années 70. Pris dans les rets des ressassements rassis, on finit par répondre à la question de « suis-je le plus fort ? », par « qui suis-je d’abord ? » La troisième nouvelle « La toile mystérieuse », nous livre ses mystères à Marrakech dans les venelles de la médina avec ses Riads grâce à l’œil aiguisé du commissaire Hammdouch. La quatrième nouvelle « Géométrie de l’amour », se passe dans un lycée français (on ne peut s’empêcher de repenser à Une année chez les français du même auteur). Sous forme d’une pièce de théâtre et avant que le rideau ne se baisse, la magie Laroui opère à coup sûr ! L’humour corrosif est là, et l’imagination foisonnante l’est encore plus. Et enfin, la dernière « Trois mensonges de Torrès » vous emporte dans la cinquième dimension des impossibilités physiques ! Vous aimez l’absurde, vous aimez une imagination débordante, vous aimez l’humour décapant, vous aimerez Laroui…
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.