Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266255158
Code sériel : 16212
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Les Oubliées

Une enquête de Rizzoli et Isles

Nathalie Serval (traduit par)
Date de parution : 11/02/2016
Chinatown, au cœur de Boston, un quartier regorgeant d'histoires troubles et de légendes sanglantes. C'est dans une de ses sombres ruelles qu'un groupe de touristes découvre une main abandonnée. Appelée sur les lieux, l'inspecteur Jane Rizzoli localise rapidement le reste du corps sur un toit voisin. Maura Isles, légiste, fait... Chinatown, au cœur de Boston, un quartier regorgeant d'histoires troubles et de légendes sanglantes. C'est dans une de ses sombres ruelles qu'un groupe de touristes découvre une main abandonnée. Appelée sur les lieux, l'inspecteur Jane Rizzoli localise rapidement le reste du corps sur un toit voisin. Maura Isles, légiste, fait définitivement correspondre les deux éléments de ce puzzle morbide.
Un puzzle dont les premières pièces à peine assemblées les ramènent quelque dix-neuf ans en arrière. À ce massacre qui hante encore la communauté asiatique...

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266255158
Code sériel : 16212
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • RedIzaBzh Posté le 12 Février 2019
    Je crois que c'est mon livre préféré dans cette série : pas trop de Maura, pas d'homme fou amoureux d'elle (enfin, pas trop), beaucoup de Jane, mais également beaucoup de Chine et de folklore chinois, du suspense et des détails qui vous donneront envie de tourner la page suivante pour en savoir plus. Ce n'est pas "le" livre de l'année pour moi, mais pour cette série addictive malgré ses défauts, c'est le meilleur jusqu'ici : j'ai tout lu d'une traite ! Pendant que j'y suis, je vais écrire une courte critique sur "John Doe", le tome 9.5 que j'ai lu en anglais et qui n'apparaît pas sur Babelio : court (49 pages), efficace et pas un moment de répit, j'en ai apprécié chaque seconde.
  • Sharon Posté le 29 Mars 2017
    J’aime toujours autant les romans de Tess Gerritsen. Pour une fois, je ne les ai pas lu dans l’ordre, les oubliées étant l’avant-avant-dernier roman, celui qui est paru voici deux ans. Maura vient tout juste de se remettre de ce qui lui est arrivé dans La disparition de Maura. Elle témoigne contre un policier qui a commis une bavure, et se retrouve ainsi ostracisée par les autres policiers – même Jane se montre parfois un peu distante. Heureusement, Johnny Tam, une toute nouvelle recrue, est là, et il est bien le seul à se comporter normalement face à Maura. Pourtant, l’enquête ne se fera pas sans autopsie, elle ne se fera pas non plus sans que Jane ne trouve certaines coïncidences bizarres. Il est des familles qui semblent plus touchées que d’autres par le malheur. D’aucuns traduisent cela par le fait que le pessimisme attire les malheurs – Jane apprécie ce genre de commentaires à sa juste valeur. Ce qu’elle découvre, avec son nouvel enquêteur Johnny Tam (parfois un peu téméraire) c’est la communauté chinoise de Boston. Celle-ci vit discrètement, semble parfois laissée de côté, tant elle tend à se faire oublier. Si la disparition d’une jeune fille blanche entraîne un déploiement... J’aime toujours autant les romans de Tess Gerritsen. Pour une fois, je ne les ai pas lu dans l’ordre, les oubliées étant l’avant-avant-dernier roman, celui qui est paru voici deux ans. Maura vient tout juste de se remettre de ce qui lui est arrivé dans La disparition de Maura. Elle témoigne contre un policier qui a commis une bavure, et se retrouve ainsi ostracisée par les autres policiers – même Jane se montre parfois un peu distante. Heureusement, Johnny Tam, une toute nouvelle recrue, est là, et il est bien le seul à se comporter normalement face à Maura. Pourtant, l’enquête ne se fera pas sans autopsie, elle ne se fera pas non plus sans que Jane ne trouve certaines coïncidences bizarres. Il est des familles qui semblent plus touchées que d’autres par le malheur. D’aucuns traduisent cela par le fait que le pessimisme attire les malheurs – Jane apprécie ce genre de commentaires à sa juste valeur. Ce qu’elle découvre, avec son nouvel enquêteur Johnny Tam (parfois un peu téméraire) c’est la communauté chinoise de Boston. Celle-ci vit discrètement, semble parfois laissée de côté, tant elle tend à se faire oublier. Si la disparition d’une jeune fille blanche entraîne un déploiement énorme de moyen, il n’en est pas de même pour une jeune fille d’origine chinoise. Ce livre nous questionne aussi sur la notion de justice et de liberté. Qu’est-ce qui compte le plus, être juste, ou sauver les apparences ? Et quand la loi, la justice ont été impuissantes à faire éclater la vérité, à trouver et châtier les coupables, que faut-il faire ? La réponse apportée dans ce livre ne plaira pas à tout le monde, il est vrai. Elle montre pourtant la persévérances et le courage des survivants. Les oubliées – encore un très bon livre signé Tess Gerritsen.
    Lire la suite
    En lire moins
  • vvifamily Posté le 14 Mars 2017
    Encore un polar super efficace de Tess Gerritsen. Je suis décidément fan de cet auteure et je ne manquerai pas de lire ses autres romans!
  • NATH17800PONS Posté le 4 Août 2016
    Ouf enfin, j'ai eu du mal à me replonger dans les aventures de Jane et Maura, j'ai du m'y reprendre à deux fois. Après avoir lu les 13 opus du Women Murder Club (WMC) de James Patterson, j'avais du mal à passer à autre chose, tellement j'étais devenue "accro". J'avais pourtant lu les 8 premiers opus des aventures de Jane et Maura de Tess Gerritsen, et j'étais tout aussi accro. Mais passer d'une héroïne à une autre n'est pas chose aisée. Elles ont pourtant de mon humble avis beaucoup de similitudes, et elles ont été aussi portées à l'écran par la même actrice, Angie Harmon que je trouve excellente. Donc dans ce 9ème opus, nous retrouvons Jane qui enquête dans le Chinatown de Boston, elle est encore et toujours sur tous les fronts et elle n'hésite pas à se mettre en danger, comme dans chacune de ses enquêtes. Maura est en retrait je trouve dans cet opus, mais bon elle était le personnage central du précédent livre. J'ai moins apprécié ce livre que certains précédents, l'intrigue, l'enquête m'ont moins emballées, je vais donc enchainé avec le suivant "la dernière à mourir".
  • Rennath Posté le 24 Juillet 2016
    Un bon roman policier classique mais avec quelques personnages originaux. Une lecture agréable, le livre est bien écrit (ou traduit ...).
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.