Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les Passants de Lisbonne
Date de parution : 17/11/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Les Passants de Lisbonne

Date de parution : 17/11/2022
Hélène a vu en direct à la télévision  les images d'un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine ; son mari séjournait là-bas, à ce moment précis. Mathieu, quant... Hélène a vu en direct à la télévision  les images d'un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine ; son mari séjournait là-bas, à ce moment précis. Mathieu, quant à lui, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de  rupture. Ces deux-là, qui ne se connaissent... Hélène a vu en direct à la télévision  les images d'un tremblement de terre dévastateur dans une ville lointaine ; son mari séjournait là-bas, à ce moment précis. Mathieu, quant à lui, a trouvé un jour dans un appartement vide une lettre de  rupture. Ces deux-là, qui ne se connaissent pas, vont se rencontrer par hasard à Lisbonne. Et se parler. Une seule question les taraude : comment affronter la disparition de l'être aimé ? Et le manque ? Au fil de leurs déambulations dans cette ville mélancolique, dont la fameuse saudade imprègne chacune des ruelles tortueuses, ne cherchent-ils pas à panser leurs blessures et à s'intéresser, de nouveau, aux vivants ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266323246
Code sériel : 18564
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 168
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266323246
Code sériel : 18564
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 168
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Philippe Besson signe ici son livre le plus apaisé, mais aussi le plus délicat, le plus fragile, le plus subtil, tel un poème de Pessoa chanté par Misia. » 
Marianne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ladesiderienne 14/10/2022
    Après le coup de coeur provoqué par la lecture de "Paris-Briançon", j'ai eu envie de découvrir un peu plus Philippe Besson. Mon choix s'est porté par hasard sur ce titre à la médiathèque, simplement attirée par la couverture. Mathieu et Hélène, deux français esseulés, se croisent dans le hall d'un hôtel de Lisbonne. Chacun d'eux a choisi la cité de la saudade, pour tenter de surmonter la disparition d'un être cher. Lui a été quitté par son amant tandis qu'elle vient de perdre son mari dans un séisme à San Francisco. Elle a choisi de se réfugier dans la solitude tandis que lui s'oublie dans la chaleur des nuits de la ville à travers des rencontres éphémères. Leur rencontre, la confession de leur souffrance, leurs déambulations à travers les ruelles de la ville vont leur permettre de trouver le chemin de la résilience. J'ai retrouvé ici la plume subtile de Philippe Besson qui sait si bien décrire les bleus de l'âme, notamment ici les difficultés de la reconstruction après une disparition, un deuil ou une rupture. Écouter la peine de l'autre fait résonance avec sa propre douleur, la parole est libératrice et aide à la reconstruction. J'ai beaucoup aimé... Après le coup de coeur provoqué par la lecture de "Paris-Briançon", j'ai eu envie de découvrir un peu plus Philippe Besson. Mon choix s'est porté par hasard sur ce titre à la médiathèque, simplement attirée par la couverture. Mathieu et Hélène, deux français esseulés, se croisent dans le hall d'un hôtel de Lisbonne. Chacun d'eux a choisi la cité de la saudade, pour tenter de surmonter la disparition d'un être cher. Lui a été quitté par son amant tandis qu'elle vient de perdre son mari dans un séisme à San Francisco. Elle a choisi de se réfugier dans la solitude tandis que lui s'oublie dans la chaleur des nuits de la ville à travers des rencontres éphémères. Leur rencontre, la confession de leur souffrance, leurs déambulations à travers les ruelles de la ville vont leur permettre de trouver le chemin de la résilience. J'ai retrouvé ici la plume subtile de Philippe Besson qui sait si bien décrire les bleus de l'âme, notamment ici les difficultés de la reconstruction après une disparition, un deuil ou une rupture. Écouter la peine de l'autre fait résonance avec sa propre douleur, la parole est libératrice et aide à la reconstruction. J'ai beaucoup aimé le décor de Lisbonne, ville que je connais un peu, totalement en symbiose avec la mélancolie qui suinte de l'histoire. Un peu trop introspectif pour moi, cependant. J'accorde un 12/20 à ce roman. Le côté "suspense" présent dans "Paris-Briançon" m'a manqué et j'ai vraiment du mal à mettre la souffrance des deux héros au même niveau...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Babette28 28/09/2022
    Toujours beaucoup d'humanité dans les livres de Philippe Besson. Ici, on à la rencontre de 2 solitudes lors d'un séjour à Lisbonne. Et ils vont se parler et on découvre la souffrance de chacun, mais avec beaucoup de pudeur. Il n'y a pas de pathos. Tout est juste dans ce roman. Très beau roman.
  • livresalhorizon 14/08/2022
    Hélène apprend que son mari a probablement été la victime d'un tremblement de terre. Matthieu apprend qu'il a été quitté en rentrant dans son appartement vidé. Ils se rencontrent par hasard à Lisbonne où ils se mettent à parler, parler, parler... "Cela pèse lourd une absence. Bien plus lourd qu'une disparition. Parce qu'avec les morts, c'est commode, on sait qu'ils ne reviendront pas. Tandis que les lointains nous narguent ou nous font espérer." Un très beau livre plein d'émotions, avec une ville qu'on a envie de découvrir pour de vrai et pas que par la lecture. L'amour est le thème principal, abordé sous ses formes les plus diverses, l'absence, le coup de foudre, la rupture, les relations...
  • biancaf 13/08/2022
    Il y a Hélène. Il y a Mathieu. Et Lisbonne. Une ville et des gens. Une ville pour des rescapés de la vie et de ses coups difficiles. Une chaleur torride qui liquifie la souffrance, qui arrondit les angles de la douleur. Toutes ses confidences qui se confessent si bien au bras d'une autre solitude. Les bruits de la ville, les bruits des coeurs qui éclatent. Il y a des êtres qui sont fait l'un pour l'autre... Sans aucun besoin de se toucher ni de s'aimer dans la chair, par la chair. Il n'y a que l'âme et par l'âme que la rencontre devient évidence. Essentielle. Un Besson comme une caresse sur mon visage.
  • Libellule41 21/04/2022
    Le lecteur retrouve dans ce roman le style habituel de Philippe Besson: des chapitres courts composés de paragraphes brefs à l'enchainement parfait; des mots de tous les jours qui dévoilent l'intime avec simplicité et pudeur. Un auteur qui sait décrypter les silences, les non-dits et les souffrances. Au cas présent un homme et une femme chargés de chagrin se rencontrent dans un hôtel de Lisbonne. Ce ne sont pas des touristes à proprement parler, plutôt des "passants" venus là pour tenter d'oublier une blessure, une façon pour eux de passer le temps dans un monde à la marche duquel ils ne participent plus. Les deux héros de ce livre, qui étaient de parfaits inconnus la veille de leur rencontre, entreprennent de se parler, d'évoquer leurs détresses respectives. Pour Hélène, c'est le choc brutal de la disparition de son mari quelques semaines plus tôt. Pour Matthieu, c'est une plus banale rupture amoureuse. Mais, y a t'il une échelle de la souffrance ? Ce récit à deux voix, émouvant de sincérité, constitue la trame de ce roman. iI est malheureusement gâché, à mon avis, par un épilogue qui n'est pas vraiment réussi.
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.