Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266283519
Code sériel : 7254
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Les poisons de Katharz

Date de parution : 11/10/2018
À Katharz, crimes et assassinats constituent un quotidien sanglant et divertissant. Logique dans une ville-prison où l’homicide est largement pratiqué par sa dirigeante. Ténia Harsnik n'a pourtant pas un goût immodéré pour la violence, mais son rôle de tyranne l'oblige à garder la population de la ville sous le seuil fatidique des 100 000... À Katharz, crimes et assassinats constituent un quotidien sanglant et divertissant. Logique dans une ville-prison où l’homicide est largement pratiqué par sa dirigeante. Ténia Harsnik n'a pourtant pas un goût immodéré pour la violence, mais son rôle de tyranne l'oblige à garder la population de la ville sous le seuil fatidique des 100 000 âmes.
C'est un secret qu'elle ne peut partager : si ce chiffre est dépassé, un démon endormi sous Katharz se réveillera. Et l'Apocalypse est une promesse déplaisante. Malheureusement, alors que la population augmente dangereusement, tout semble se liguer contre Ténia…

« Le roman s'amuse des codes et fait preuve d'une adorable cruauté envers ses personnages. » Erwan Perchoc – Bifrost

« Un livre drôle grâce à ses personnages truculents, et aux situations rocambolesques qui l'animent. A. Alwett place son récit sous le patronage du regretté Sir Terry Pratchett. » David – SyFantasy

« Plus q'un hommage à Pratchett, c'est son digne successeur. Sans compter l'influence très nette du Monde de Troy ! » Pierre-Marie Sencarrieu – ImaJn'ère

Nouvelle édition revue par l'auteur
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266283519
Code sériel : 7254
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Coup de cœur de Dionysos du Bibliocosme

"Le roman s’amuse des codes et fait preuve d’une adorable cruauté envers ses personnages."
Erwan Perchoc, Bifrost

"Un roman d’heroïc fantasy qui sort du lot, par son histoire inventive et son humour féroce !"
BennyB, La Loutre masquée

"Ce premier tome est plein de promesse et il les tient toutes ! On rit, on s'amuse, on passe un très bon moment en compagnie d'une équipe bancale mais qui nous percute de plein fouet avec leurs vannes, leur humour et leur connerie. Une joyeuse équipe dans un monde pas si joyeux ! J'approuve !"
Louve, Les victimes de louve

"Du coup, Les Poisons de Katharz aurait pu n'être qu'une pâle copie d'un tome des Annales du Disque-Monde, mais non : il est exécuté (ha ha) avec suffisamment de brio pour soutenir la comparaison avec un des maîtres du genre. Je me suis franchement marrée tout du long, et je vous le recommande à mon tour."
Armalite, L'Annexe

"Les Poisons de Katharz sont un livre drôle grâce à ses personnages truculents et aux situations rocambolesques qui l’animent. Audrey Alwett place son récit sous le patronage du regretté Sir Terry Pratchett. Sa lecture est très agréable, tant l’écrivaine manie l’humour à merveille."
David, SyFantasy

"Roman loufoque sans tomber dans le potache ou l’humour graveleux, l’auteur nous livre un texte ludique et séduisant. Bon pour le moral !"
Lutin82, Albédo

"Les poisons de Katharz, c’est drôle, noir, épique, tragique... Et tellement humain ! Un excellent roman qui prend plaisir à être le contrepied d'une fantasy parfois un peu trop rose et gentille et où les "méchants" ne sont pas si méchants."
Le Comptoir de l'écureuil

"Construit autour de personnages brillamment écrits, le monde de la Terre d’Airain évolue avec fluidité et se dévore avec une envie qui frôle la névrose."
What about a dragon

"Ce roman est l’un des plus drôles que j’ai jamais lu, surtout pour un roman fantasy. Des bons mots aux situations rocambolesques, en passant par les personnages, tout est fait pour faire rire, et ça marche vraiment bien !"
Doris bouquine

"Un premier roman qui donne envie de voir la suite."
Allan, Fantastinet


 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lornaric Posté le 6 Janvier 2020
    Absolument savoureux du prologue à la fin ! C'est léger, drôle, original, incisif ... bref, que du bonheur ! Laissez-vous emporter par Katharz, cette ville-prison où le nombre d'habitants ne peut excéder le seuil de 100 000 âmes, sous peine de réveiller le démon Salbëth. La tyranne, Ténia Harsnik y veille scrupuleusement, quitte à encourager meurtres et violences. Mais l'apocalypse est proche ... Excellent moment de lecture ! Challenge multi-auteures SFFF 2020
  • Orelius Posté le 22 Octobre 2019
    Au départ un peu sceptique suite à des commentaires lus ici oulà, je me suis laissée embraquer par cette histoire et son humeur décapant. C'est frais, c'est drôle, et ça dépoussière bien les clichés qu'on nous sert à tour de bras en fantasy. Un très agréable moment de lecture et de divertissement !!
  • OmbreBones Posté le 26 Septembre 2019
    Pour résumer, les Poisons de Katharz est un roman de fantasy humoristique qui remplit son rôle de bon divertissement et d’hommage à Terry Pratchett tout en gardant une vraie personnalité. Un one-shot à dévorer de tout urgence et un vrai coup de cœur pour moi, je le recommande chaudement !
  • HyiHyil Posté le 10 Août 2019
    Un roman plein d’humour qui se lit très facilement même si les actions s’enchaînent sur fond de complots et de manipulations. On prend pitié de Ténia, devant assumer son rôle derrière une façade de despote meurtrière et presque intouchable. On s’amuse de l’indifférence affichée de Dame Carasse dont le familier si particulier lui donne un si terrible pouvoir. Enfin, on découvre que “même la plus petite personne peut changer le cours de l’avenir” (La Communauté de l’Anneau, J.R.R. Tolkien).
  • aureliestrega Posté le 15 Avril 2019
    Une des meilleures découvertes de ce début d'année! Beaucoup d'humour, humour noir, humour simple dans une ville prison sale, qui cache un lourd secret. Un bestiaire (sorcière, zombie, licorne, croque mitaine, ange...) bien revisité. Des personnages ou des situations extrêmement drôles, une critique de la société marchande toute en humour, des complots, des meurtres ou tentatives et une influence indéniable de Pratchett. Je l'ai lu très vite et j'étais triste d'arriver à la fin, j'attend avec impatience de pouvoir en lire un autre!
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.