Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266306393
Code sériel : 17770
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Les Roses de Hartland

Elisabeth Luc (Traducteur)
Date de parution : 16/01/2020
1958, Cornouailles. Lizzie Holloway, 16 ans, est envoyée passer l'été loin de Londres. Face à la splendide demeure des Shaw à Hartland, Lizzie pressent que jamais elle ne sera aussi heureuse qu'en cet instant.
1998, Rose Hill Manor, Londres. Adele Harrington aurait tout donné pour échapper à ce premier anniversaire de...
1958, Cornouailles. Lizzie Holloway, 16 ans, est envoyée passer l'été loin de Londres. Face à la splendide demeure des Shaw à Hartland, Lizzie pressent que jamais elle ne sera aussi heureuse qu'en cet instant.
1998, Rose Hill Manor, Londres. Adele Harrington aurait tout donné pour échapper à ce premier anniversaire de la mort de Lizzie, sa mère… Cette mère qu'elle ne parvient pas à pleurer, tant leur relation garde un goût d'inachevé. Mais quand une jeune femme se présente à la porte, affirmant être sa sœur, Adele devine qu'Elizabeth Holloway Harrington était une femme plus mystérieuse et complexe encore qu'elle ne l'avait imaginé. Que s'est-il passé, ce bel été de 1958 qu'Elizabeth a passé en compagnie de la fascinante famille Shaw ?
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266306393
Code sériel : 17770
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 544
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman superbement écrit, intrigant et plein de secrets de famille... Brillant ! »
The Sun
« Magnifiquement écrit. »
Daily Mail

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Aliice28 Posté le 22 Juin 2020
    À la mort de sa mère, Adele est amenée à découvrir un secret. Elle a toujours ressenti une rancoeur de la part de sa mère, Liz, un manque d'amour. Seulement, les années 50 n'étaient pas faciles, comme la jeune Liz a pu le constater. Le roman oscille parallèlement entre la vie de Liz et l'enquête d'Adele, qui permet à cette dernière de mieux comprendre les réactions et les comportements de sa défunte mère. Difficile d'en dire plus sans spoiler. Une très belle lecture.
  • LadiesColocBlog Posté le 4 Mai 2020
    Un roman qui nous emmène découvrir les secrets d’une famille. J’ai bien aimé les personnages dans l’ensemble, ils sont attachants et sympathiques. Ils ont tous un certain charme. Addie qui n’avait pas une relation proche avec sa mère, Elizabeth, va voir son quotidien bouleverser quand elle rencontre une femme qui dit être sa sœur. S’en suit alors une quête vers la vérité, une quête pour découvrir les secrets d’Elizabeth et sur ce qu’il s’est passé il y a longtemps. C’était vraiment bien de suivre les aventures de ces femmes tout au long de la lecture. Dans une société, où les femmes ne peuvent faire ce qu’elles veulent et ce dont elles ont envie, on découvre de belles personnalités en plus de découvrir des femmes surprenantes, avant-gardistes et indépendantes. Des femmes qui doivent vivre selon la société et ses mœurs dans la période de l’après-guerre. Un roman qui nous pousse à la réflexion d’ailleurs. L’auteure nous offre une lecture avec des mystères, des secrets, de la souffrance, la condition de la femme dans le passé. Une lecture touchante, sincère qui exprime des émotions. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture et j’ai passé un bon moment. La lecture est poétique, agréable à lire et l’alternance entre... Un roman qui nous emmène découvrir les secrets d’une famille. J’ai bien aimé les personnages dans l’ensemble, ils sont attachants et sympathiques. Ils ont tous un certain charme. Addie qui n’avait pas une relation proche avec sa mère, Elizabeth, va voir son quotidien bouleverser quand elle rencontre une femme qui dit être sa sœur. S’en suit alors une quête vers la vérité, une quête pour découvrir les secrets d’Elizabeth et sur ce qu’il s’est passé il y a longtemps. C’était vraiment bien de suivre les aventures de ces femmes tout au long de la lecture. Dans une société, où les femmes ne peuvent faire ce qu’elles veulent et ce dont elles ont envie, on découvre de belles personnalités en plus de découvrir des femmes surprenantes, avant-gardistes et indépendantes. Des femmes qui doivent vivre selon la société et ses mœurs dans la période de l’après-guerre. Un roman qui nous pousse à la réflexion d’ailleurs. L’auteure nous offre une lecture avec des mystères, des secrets, de la souffrance, la condition de la femme dans le passé. Une lecture touchante, sincère qui exprime des émotions. J’ai vraiment beaucoup apprécié cette lecture et j’ai passé un bon moment. La lecture est poétique, agréable à lire et l’alternance entre le présent et la passé donne une bonne rythmique et dynamique à la lecture. L’intrigue est bien menée. Je vous recommande cette lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Clioze Posté le 8 Décembre 2019
    Cela fait un petit moment que j'ai lu ce roman : Les roses de Hartland de Nikola Scott chez Charleston. J'en avais entendu parler sur la blogosphère depuis quelques semaines et j'avais envie de me faire ma propre idée. J'aime toujours le concept d'avoir deux temporalités entre 1958 et 1998. J'ai apprécié que ce ne soit pas trop récent dans les dates tout en restant sur des années peu connues, je trouve dans la littérature. L'histoire est celle d'une jeune femme Adele et de sa mère Lizzie. Elle découvre un an après sa mort qu'elle a une soeur par hasard. J'ai aimé la découverte de cette gémellité, la description des sentiments si ambigus et la relation mère-fille faussée par l'absente. C'est néanmoins un récit assez classique, la recherche de ses origines et de ce que l'on ressent au plus profond de soi. Cette histoire va encore plus loin car nous avons aussi et bien sûr la vie d'Adele qui nous est raconté et j'ai trouvé que cela donnait un côté frais à l'autre partie sur Lizzie. Elle se découvre grâce à ces révélations et j'ai aimé la voir évoluer. Les descriptions sont splendides, je me sentait vraiment dans les lieux... Cela fait un petit moment que j'ai lu ce roman : Les roses de Hartland de Nikola Scott chez Charleston. J'en avais entendu parler sur la blogosphère depuis quelques semaines et j'avais envie de me faire ma propre idée. J'aime toujours le concept d'avoir deux temporalités entre 1958 et 1998. J'ai apprécié que ce ne soit pas trop récent dans les dates tout en restant sur des années peu connues, je trouve dans la littérature. L'histoire est celle d'une jeune femme Adele et de sa mère Lizzie. Elle découvre un an après sa mort qu'elle a une soeur par hasard. J'ai aimé la découverte de cette gémellité, la description des sentiments si ambigus et la relation mère-fille faussée par l'absente. C'est néanmoins un récit assez classique, la recherche de ses origines et de ce que l'on ressent au plus profond de soi. Cette histoire va encore plus loin car nous avons aussi et bien sûr la vie d'Adele qui nous est raconté et j'ai trouvé que cela donnait un côté frais à l'autre partie sur Lizzie. Elle se découvre grâce à ces révélations et j'ai aimé la voir évoluer. Les descriptions sont splendides, je me sentait vraiment dans les lieux décrits. Le style de l'auteur, même avec quelques lourdeurs, est intéressant. J'aurais aimé un peu plus d'action. J'ai aimé la partie consacrée aux recherches mais je crois que c'est une déformation professionnelle (lol). Les thématiques, comme la gémellité, la relation fille-mère, l'abandon, l'absence d'une mère, les foyers de mère-fille, les moeurs des années 1950, etc sont traitées avec finesse et précision. Résumé : Un très belle histoire avec des femmes fortes !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lalectricedyslexique Posté le 11 Juin 2019
    Dès le début de ma lecture j’ai été charmé par l’écriture de l’auteur, elle est fluide et le style rend l’histoire rapidement addictif. Surtout qu’assez rapidement un boum arrive dans la vie des deux femmes, en effet une femme se présente à la porte et dit être leurs sœurs. Pourtant après cette rencontre et la gifle que cela a procurées à Addie, il y a une comme un moment de mou et j’ai décroché, j’ai même arrêté ma lecture durant quelque temps. Mais je voulais savoir la vérité et je me suis replongé dedans. Arrivé à la moitié j’ai littéralement dévoré ce livre ! En effet à chaque fois que tout paraissait simple que je pensais qu’on allait avoir des réponses, l’auteur faisait prendre une autre tournure au récit, de ce fait j’ai tourné les pages sans m’en rendre compte, (j’ai d’ailleurs failli être en retard à l’école de mon fils lol). J’ai surtout aimé le passage entre deux époques, suivre Addie dans le présent et sa maman Elisabeth dans le passé, cela permet de ne pas avoir de temps long et de mieux comprendre. Et puis cela rend l’histoire plus proche, plus sensible. Car oui niveau émotions on en a pour notre... Dès le début de ma lecture j’ai été charmé par l’écriture de l’auteur, elle est fluide et le style rend l’histoire rapidement addictif. Surtout qu’assez rapidement un boum arrive dans la vie des deux femmes, en effet une femme se présente à la porte et dit être leurs sœurs. Pourtant après cette rencontre et la gifle que cela a procurées à Addie, il y a une comme un moment de mou et j’ai décroché, j’ai même arrêté ma lecture durant quelque temps. Mais je voulais savoir la vérité et je me suis replongé dedans. Arrivé à la moitié j’ai littéralement dévoré ce livre ! En effet à chaque fois que tout paraissait simple que je pensais qu’on allait avoir des réponses, l’auteur faisait prendre une autre tournure au récit, de ce fait j’ai tourné les pages sans m’en rendre compte, (j’ai d’ailleurs failli être en retard à l’école de mon fils lol). J’ai surtout aimé le passage entre deux époques, suivre Addie dans le présent et sa maman Elisabeth dans le passé, cela permet de ne pas avoir de temps long et de mieux comprendre. Et puis cela rend l’histoire plus proche, plus sensible. Car oui niveau émotions on en a pour notre compte, et c’est ce qui fait pour moi a beauté de ce roman. Sans oublier que chaque personnage, principaux ou secondaires ont une histoire et on s’y attache forcément.
    Lire la suite
    En lire moins
  • djihane Posté le 1 Février 2019
    La vie d’Addie étair déjà assez chamboulée après la mort de sa mère. Un an après ce tragique événement, une femme de son âge débarque chez eux et leur annonce qu’elle cherche sa mère et qu’Addie était sa soeur. Commence dès lors une recherche assidue qui va mener la jeune femme à la découverte du passé de celle qui lui a donné la vie pour se rendre compte qu’elle ne connaissait finalement rien d’elle. Le récit se passe au présent mais quelques chapitres se plongent dans le passé, à partir de 1958. On y suit Elizabeth, la mère d’Addie, dont l’histoire commence lors de cet été qu’elle a passé au manoir de Hartland, avec la riche famille Shaw. Je ne réussissais pas à m’immerger dans le récit durant une bonne partie de ma lecture. Le rythme était lent et il me manquait un petit quelque chose pour être séduite par l’histoire. J’avais deviné par ailleurs un élément clé du récit même si tout portait à croire le contraire. Ce qui a rendu le texte assez long avant la grande révélation. De ce fait, je n’ai réussi à apprécier ma lecture que lorsque ce secret a été révélé et j’avais raison, c’était ... La vie d’Addie étair déjà assez chamboulée après la mort de sa mère. Un an après ce tragique événement, une femme de son âge débarque chez eux et leur annonce qu’elle cherche sa mère et qu’Addie était sa soeur. Commence dès lors une recherche assidue qui va mener la jeune femme à la découverte du passé de celle qui lui a donné la vie pour se rendre compte qu’elle ne connaissait finalement rien d’elle. Le récit se passe au présent mais quelques chapitres se plongent dans le passé, à partir de 1958. On y suit Elizabeth, la mère d’Addie, dont l’histoire commence lors de cet été qu’elle a passé au manoir de Hartland, avec la riche famille Shaw. Je ne réussissais pas à m’immerger dans le récit durant une bonne partie de ma lecture. Le rythme était lent et il me manquait un petit quelque chose pour être séduite par l’histoire. J’avais deviné par ailleurs un élément clé du récit même si tout portait à croire le contraire. Ce qui a rendu le texte assez long avant la grande révélation. De ce fait, je n’ai réussi à apprécier ma lecture que lorsque ce secret a été révélé et j’avais raison, c’était ce à quoi je m’attendais. Une fois cet élément mis en place, j’ai apprécié la dernière partie du roman que j’ai trouvée un peu plus dynamique. J’ai préféré d’ailleurs l’immersion dans le passé de la mère d’Addie lorsqu’on découvre enfin les événements tragiques qui ont bouleversé sa vie. Malgré tout, la plume de Nicola Scott est agréable à lire et très poétique. Nicola Scott a réussi tout de même à titiller ma curiosité et à garder mon attention jusqu’à la fin du roman. Je pense que j’ai préféré le personnage d’Elizabeth à sa fille Addie à laquelle je n’ai pas réussi à m’attacher. Elle est naïve car elle est fille unique et surprotégée par ses parents mais j’ai apprécié son optimisme. Son séjour à Hartland va la changer à jamais et la faire surtout mûrir, ainsi que les événements qui vont suivre. J’ai été touchée par son histoire et surtout révoltée par les freins que les femmes avaient à son époque. J’ai finalement bien aimé découvrir Les roses de Hartland. Même si je n’ai pas été séduite par sa première partie, j’ai apprécié les derniers chapitres qui lèvent le voile sur le passé d’Elizabeth qui a su me toucher. J’ai été tout de même émue par la quête identitaire d’Addie et de cette femme qui disait être sa soeur. La plume de Nicola Scott est poétique et nous offre un beau texte.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.