Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707152183
Code sériel : 378
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 125 x 190 mm

Les sentiers de l'utopie

,

Date de parution : 06/12/2012

À la fois récit de voyage et documentaire fictionnel, ce livre-film propose un périple réel et imaginaire, une exploration lancée à la découverte de formes de vie postcapitalistes.
Pendant près d'un an, Isabelle Fremeaux et John Jordan sont partis sur les routes européennes, à la rencontre de celles et ceux qui ont...

À la fois récit de voyage et documentaire fictionnel, ce livre-film propose un périple réel et imaginaire, une exploration lancée à la découverte de formes de vie postcapitalistes.
Pendant près d'un an, Isabelle Fremeaux et John Jordan sont partis sur les routes européennes, à la rencontre de celles et ceux qui ont choisi, ici et maintenant, de vivre autrement. Ils ont partagé d'autres manières d'aimer et de manger, de produire et d'échanger, de décider des choses ensemble et de se rebeller.
Depuis un « Camp Climat » installé illégalement aux abords de l'aéroport d'Heathrow jusqu'à un hameau squatté par des punks cévenols, en passant par une école anarchiste gérée par ses propres élèves, une communauté agricole anglaise à très faible impact écologique, des usines occupées en Serbie, un collectif pratiquant l'amour libre dans une ancienne base de la Stasi ou une femre ayant aboli la propriété privée, ils ont découvert des Utopies bien vivantes dans ces interstices invisibles du système.
De cette expérience a émergé Les Sentiers de l'Utopie. Le texte est un récit captivant, qui raconte la vie de chaque communauté, ses pratiques et son histoire. Le film, un docu-fiction tourné pendant le voyage, se présente comme un road-movie poétique situé dans l'avenir. Les personnages et les lieux circulent du livre au film et, pas à pas, laissent deviner, dans la brèche du présent, les scintillements d'un autre avenir possible.

Suivez l'actualité de ce livre sur Facebook

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707152183
Code sériel : 378
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 408
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

Dans le livre-film Les Sentiers de l’utopie, une chercheuse et un artiste racontent leur périple européen à la recherche de sociétés parallèles, où se réinventent des manières de vivre, à rebours du système productiviste et individualiste.
 
Jean-Marie Durand / Les Inrocks

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • maryvernet Posté le 25 Novembre 2013
    Les sentiers de l utopie Un roman de voyageurs, un essai socio antropologique, un rendu sur les utopies réalisées visitées, une "étude d opportunité" avant la "création" de sa propre utopie... difficiles à qualifier, en tous les cas; les écrits d isabelle FREMEAUX et John JORDAN font cogiter. Il est vrai que étant personnellement en année sabbatique -voyage; en ce moment, le terreau est fertile pour les réflexions " comment je veux mener ma vie? Et de quoi je ne veux pas " Mais ce bouquin est un sacré liant, une structure de réflexion pour ces interrogations. L'axe principal, le dénominateur commun est le renoncement au lucre et à la possession avec aussi le refus de se laisser"driver" aveuglément vers ce besoin de posséder que la société nous inculque le tout pour plus d humanité et de prise en compte de l autre, de l autre soi... Quoiqu il en soit ça donne envie d entreprendre et de ne pas subir. Le basculement (vers 1960-1970 je ne sais plus) par lequel au départ le travail est une source de satisfaction en sois ( produire des légumes faire du pain construire une maison...) puis le travail devient un temps laborieux subit pour obtenir de l argent permettant d... Les sentiers de l utopie Un roman de voyageurs, un essai socio antropologique, un rendu sur les utopies réalisées visitées, une "étude d opportunité" avant la "création" de sa propre utopie... difficiles à qualifier, en tous les cas; les écrits d isabelle FREMEAUX et John JORDAN font cogiter. Il est vrai que étant personnellement en année sabbatique -voyage; en ce moment, le terreau est fertile pour les réflexions " comment je veux mener ma vie? Et de quoi je ne veux pas " Mais ce bouquin est un sacré liant, une structure de réflexion pour ces interrogations. L'axe principal, le dénominateur commun est le renoncement au lucre et à la possession avec aussi le refus de se laisser"driver" aveuglément vers ce besoin de posséder que la société nous inculque le tout pour plus d humanité et de prise en compte de l autre, de l autre soi... Quoiqu il en soit ça donne envie d entreprendre et de ne pas subir. Le basculement (vers 1960-1970 je ne sais plus) par lequel au départ le travail est une source de satisfaction en sois ( produire des légumes faire du pain construire une maison...) puis le travail devient un temps laborieux subit pour obtenir de l argent permettant d accéder à des besoins crées entre temps par la société est particulièrement marquant. La problématique des entreprises appartenant à leur salariés est également très prenante. Ainsi au travers de toute l Europe, accompagné de nos éclaireurs utopistes mais critiques; on chemine d utopies en projets sociaux, passant par une école autogérée par ses élèves, une permaculture, un village indépendant et en creusant à chaque fois le contexte socio économique du pays ... Le ton des auteurs : empreint d objectivité et d honnêteté dans leurs doutes, leurs déceptions leur offre crédibilité, adhésion et soutient du lecteur.
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !