Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707150141
Code sériel : 238
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 154
Format : 125 x 190 mm

Les sillons de la colère

La malbouffe n'est pas une fatalité

Jean-Marie PELT (Préface), André POCHON (Auteur, Postface)
Date de parution : 02/11/2006

Expérience à l'appui, un plaidoyer concret et informé pour la viabilité d'une agriculture durable, à la fois économe, écologique, saine et productive

Vache folle, eau potable polluée par l'azote et les pesticides, inondations aggravées par l'arrachage des haies, campagnes vides, production privilégiant la quantité plutôt que la qualité… : le bilan de l'agriculture productiviste est lourd. La solution ? Changer de modèle technique et, pour cela, vulgariser d'autres modes de production et...

Vache folle, eau potable polluée par l'azote et les pesticides, inondations aggravées par l'arrachage des haies, campagnes vides, production privilégiant la quantité plutôt que la qualité… : le bilan de l'agriculture productiviste est lourd. La solution ? Changer de modèle technique et, pour cela, vulgariser d'autres modes de production et réformer la politique agricole. Avec la verve qu'on lui connaît, André Pochon dénonce ici avec vigueur les erreurs techniques commises depuis les années 1970 et ceux qui, industriels, professionnels agricoles ou décideurs politiques, ont conduit agriculteurs et consommateurs dans l'impasse. Et il démontre, expérience à l'appui, la viabilité d'une agriculture durable, à la fois économe, écologique, saine et productive. Ses « sillons de la colère » tracent une voie vers une économie agricole riche en emplois, vers un environnement et une alimentation de qualité. Une voie que l'auteur propose à tous ceux qui veulent réconcilier la société française avec son agriculture.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707150141
Code sériel : 238
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 154
Format : 125 x 190 mm

Ils en parlent

« Sa science est celle de l'expérience. Il sait tout ou presque de la terre et des paysans, et de ce que - hélas ! - on a fait de l'une et des autres depuis un demi-siècle. »
LE MONDE

« Ce petit homme vif n'a jamais mis sa langue dans sa poche. [...] Une figure du monde agricole, [...] fer de lance de méthodes alternatives. »
CULTIVER LES ENJEUX

« André Pochon n'a qu'un tort : celui d'avoir eu raison avant tout le monde sur les impasses du productivisme. »
POLITIS

« L'avocat de l'agriculture durable. »
LES MARCHÉS

« À l'heure de la vache folle et des nitrates, un message d'espoir et de lucidité qui est plus que jamais d'actualité. »
ÇA M'INTÉRESSE

« André Pochon ne se contente pas de dénoncer, il propose aussi des alternatives, expérimentées sur le terrain et abattues avec les responsables syndicaux et politiques. C'est la force de ce livre : aller droit à l'essentiel pour, sans démagogie ni simplisme, situer les responsabilités et proposer des pistes d'action. Nul ne pourra plaider ensuite l'ignorance ou l'impuissance. Avec le talent de conteur qui fait son succès, avec une rare lucidité et un sens politique certain, André Pochon propose ici un assai engagé plein de bon sens. »
OUEST-FRANCE

« Ses deux derniers ouvrages, Les sillons de la colère et Les Champs du possible ont déjà séduit des milliers d'exploitants. Mieux, les experiences d'André Pochon apportent la preuve que les agriculteurs qui ont choisi la voie qu'il indique produisent autant que leurs concurrents, avec moins de moyens. Moins d'engrais, moins de pésticides...et des horaires allégés. sauf pour lui. A la retraite, André Pochon est devenu un marathonien des campagnes, qui ne compte pas ses heures pour porter la bonne parole. »
NEWBIZ

« Le pape de l'agriculture durable dénonce les erreurs et les excès de l'industrie agricole. Expérience à l'appui, il plaide pour une nouvelle paysannerie respectueuse de l'environnement, saine et productive. »
L'EXPRESS

« Avec la verve qu'on lui connaît, André Pochon dénonce ici avec vigueur les erreurs techniques commises depuis les années 1970 et ceux, qui, industriels, professinnels agricoles ou décideurs politiques, ont conduit agriculteurs et consommateurs dans l'impasse. Et il démontre, expérience à l'appui, la viabilité d'une agriculture durable, à la fois économe, écologique, saine et productive. »
OUEST FRANCE

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ErnestLONDON Posté le 21 Octobre 2016
    Si les progrès des sciences et techniques ont permis d’éradiquer famines et épidémies, de prolonger l’espérance de vie, dans le même temps d’autres menaces sont apparues. Dans les années à venir, il faudra relever les défis environnemental, énergétique, de l’indépendance et de la sécurité alimentaire. Si l’industrie, les administrations, les ménages sont bien entendu concernés, l’agriculture est au cœur de cet enjeu. Déjà à la fin des années 50, on sait comment produire des éléments sains et de qualité, en préservant l’environnement, avec une forte valeur ajouté. Le productivisme qui a suivi a conduit l’agriculture dans une impasse : produire toujours plus en rejetant sur d’autres le coût des nuisances. Mais tout n’est pas perdu. André Pochon prône un retour aux règles agronomiques fondamentales, au bon sens. Article complet sur le blog de la Bibliothèque Fahrenheit 451.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !