Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266197304
Code sériel : 14198
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Les soeurs Deblois

Date de parution : 15/04/2010

Elles sont trois sœurs. Un père absent. Une mère présente, trop présente : migraineuse, alcoolique, hypocondriaque, Blanche est un dragon. Chez les Deblois, on vit au rythme de ses crises, de ses colères et de ses folies.
Montréal, automne 1942. Charlotte s’en va. Dix-huit ans à étouffer dans cette maison, c’est...

Elles sont trois sœurs. Un père absent. Une mère présente, trop présente : migraineuse, alcoolique, hypocondriaque, Blanche est un dragon. Chez les Deblois, on vit au rythme de ses crises, de ses colères et de ses folies.
Montréal, automne 1942. Charlotte s’en va. Dix-huit ans à étouffer dans cette maison, c’est bien suffisant. Bien sûr, il aurait fallu veiller sur ses sœurs plus jeunes, plus fragiles. Mais il faut vivre, aussi. Et vivre loin. Clore enfin cette parenthèse d’adolescence où toutes les responsabilités lui revenaient. Où l’amour frappait maladroitement à la porte. Où s’évader dans les livres ne suffisait pas. Alors, voilà, Charlotte s’en va...

Une saga poignante vendue à plus de 300 000 exemplaires

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266197304
Code sériel : 14198
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« [Une saga] à laquelle des milliers de lecteurs québécois se sont attachés, attachés à des mots sensibles, des phrases poignantes, des descriptions évocatrices et des dialogues prenants. »

Journal de Montréal

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ManonCC Posté le 21 Octobre 2019
    Ce n’est qu’après avoir lu les douze tomes des « Mémoires d’un quartier » que je me suis attaquée à la série « Les sœurs Deblois ». Ce retour en arrière m’a permis de découvrir que si je ne m’étais pas du tout identifiée au personnage de Charlotte devenue adulte, je me suis aussitôt reconnue dans cette enfant dynamique, avide de connaissance, et fascinée par les mots, les livres et l’écriture. J’adore l’écriture de Louise Tremblay D’Essiambre, peu importe l’ordre dans lequel je découvre ses histoires. Et le drame familial vécu par Charlotte et sa famille a retenu mon attention du début à la fin. Ce qui fut pour moi une réelle bénédiction, car j’étais immobilisée à cause d’un pied cassé.
  • CarPerry Posté le 20 Avril 2018
    Un peu long à lire car j'avais l'impression parfois de tourner en rond mais l'histoire est excellente, crédible, bien menée!
  • Scrumuluf Posté le 13 Février 2018
    Livre acheté par pur hasard dans un tabac presse à la gare dans l'attente de mon train. C'est en premier lieu pour son prénom (le mien) puis pour le résumé dans lequel je me suis retrouvée. Et j'ai finalement étais ravie de ce roman, assez pour le lire avec férocité, et pour continuer avec les autres tomes.
  • Calliope2017 Posté le 24 Décembre 2017
    Fin des années 1920, début des années 1930, à Montréal. Charlotte Deblois grandit avec un père absent et une mère tyrannique et hypocondriaque, qui a détruit la santé de sa petite sœur Emilie à force de médicaments. C'est Charlotte qui sert de mère à sa cadette Anne, "accident" dix ans après. Charlotte étouffe dans cette atmosphère, et se réfugie dans sa passion pour les mots... Il s'agit du premier tome de la saga "Les sœurs Deblois" - il est suivi d'"Emilie", "Anne" et "Le demi-frère". Contrairement à ce que les titres laissent penser, chaque tome s'intéresse à l'ensemble des protagonistes, seulement chacun est légèrement plus centré sur l'un ou l'autre des héros éponymes. En tous cas, c'est une série passionnante, où la psychologie des personnages est très bien rendue. On vibre avec eux, et on veut toujours savoir la suite de leur vie. Lorsqu'on commence ce premier tome, on ne s'arrête plus et on ne peut pas s'empêcher d'enchaîner avec les trois autres !
  • val71_titcoeur Posté le 5 Novembre 2015
    L'histoire d'une famille canadienne qui commence dans les années 20 . j'aime les saga familiales. j'aime le contexte. C'est bien écrit. mais ce n'est pas le coup de cœur attendu. Trop de longueurs , de redites, .. Et cette impression de chape de plomb qui pèse tout le long de ce roman avec ce couple qui tourne en rond, cet immobilisme devant le fait de gâcher sa vie par devoir ... C'est tellement bien décrit que cette humeur déteint sur le lecteur et que cette lecture m'a rendue morose. j'ai pourtant bien envie de connaître la suite ... Mais pas tout de suite.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.