Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266197304
Code sériel : 14198
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Les soeurs Deblois

Date de parution : 15/04/2010

Elles sont trois sœurs. Un père absent. Une mère présente, trop présente : migraineuse, alcoolique, hypocondriaque, Blanche est un dragon. Chez les Deblois, on vit au rythme de ses crises, de ses colères et de ses folies.
Montréal, automne 1942. Charlotte s’en va. Dix-huit ans à étouffer dans cette maison, c’est...

Elles sont trois sœurs. Un père absent. Une mère présente, trop présente : migraineuse, alcoolique, hypocondriaque, Blanche est un dragon. Chez les Deblois, on vit au rythme de ses crises, de ses colères et de ses folies.
Montréal, automne 1942. Charlotte s’en va. Dix-huit ans à étouffer dans cette maison, c’est bien suffisant. Bien sûr, il aurait fallu veiller sur ses sœurs plus jeunes, plus fragiles. Mais il faut vivre, aussi. Et vivre loin. Clore enfin cette parenthèse d’adolescence où toutes les responsabilités lui revenaient. Où l’amour frappait maladroitement à la porte. Où s’évader dans les livres ne suffisait pas. Alors, voilà, Charlotte s’en va...

Une saga poignante vendue à plus de 300 000 exemplaires

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266197304
Code sériel : 14198
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« [Une saga] à laquelle des milliers de lecteurs québécois se sont attachés, attachés à des mots sensibles, des phrases poignantes, des descriptions évocatrices et des dialogues prenants. »

Journal de Montréal

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • gromit33 Posté le 27 Avril 2021
    Grâce à une lecture commune, j'ai découvert et apprécié cette auteure québécoise. J'ai donc lu et dévoré le premier tome "des sœurs Delbois" Nous rencontrons la famille Delbois : le père, Raymond est notaire et a décidé d'épouser la délicate Blanche, et non pas la tumultueuse et pimpante Antoinette. Ce couple va avoir trois filles et ce premier tome va être décrit du point de vue de l'aînée, Charlotte. Elle tient beaucoup de son père et est pleine de vie, contrairement à sa mère, qui est hypocondriaque et quasiment bipolaire et de sa jeune sœur Emilie, délicate et qui ressemble tant à sa mère. L'auteure nous raconte la vie quotidienne de cette famille dans les années 20-30 au Canada. J'ai beaucoup apprécié le climat familial, les rapports entre chaque membre de la famille et les portraits réussis des femmes, que ce soit Blanche, la mère très souvent alitée et qui va avoir tendance à abuser un peu du brandy, que ce soit les rapports entre sœurs, que ce soient les deux grand mères, très différentes mais aussi les hommes et principalement le personnage du père, qui va essayer de rester un homme de devoir, de fidélité... J'ai aimé suivre la vie... Grâce à une lecture commune, j'ai découvert et apprécié cette auteure québécoise. J'ai donc lu et dévoré le premier tome "des sœurs Delbois" Nous rencontrons la famille Delbois : le père, Raymond est notaire et a décidé d'épouser la délicate Blanche, et non pas la tumultueuse et pimpante Antoinette. Ce couple va avoir trois filles et ce premier tome va être décrit du point de vue de l'aînée, Charlotte. Elle tient beaucoup de son père et est pleine de vie, contrairement à sa mère, qui est hypocondriaque et quasiment bipolaire et de sa jeune sœur Emilie, délicate et qui ressemble tant à sa mère. L'auteure nous raconte la vie quotidienne de cette famille dans les années 20-30 au Canada. J'ai beaucoup apprécié le climat familial, les rapports entre chaque membre de la famille et les portraits réussis des femmes, que ce soit Blanche, la mère très souvent alitée et qui va avoir tendance à abuser un peu du brandy, que ce soit les rapports entre sœurs, que ce soient les deux grand mères, très différentes mais aussi les hommes et principalement le personnage du père, qui va essayer de rester un homme de devoir, de fidélité... J'ai aimé suivre la vie de Charlotte, de son enfance, de son adolescence et de sa finale décision de quitter sa famille et de tenter de trouver un sens à sa future vie. De belles pages sur la psychologie féminine que ce soit avec le portrait de la mère ou de Charlotte et de sa découverte du monde, à travers la lecture ou de ses différentes rencontres, amicales pu amoureuses. La lecture de cette saga québécoise nous entraîne au Canada et pas de souci de lecture avec quelques expressions typiques du Québec mais cela ne m'a pas du tout dérangé. Tellement contente d'avoir passé des moments avec cette famille, que je viens de commander la suite de cette saga car j'ai hâte de connaître la vie de ses autres enfants de cette fratrie. Et merci encore de m'avoir fait découvrir une auteure et je crois que j'ai d'autres sagas à lire et en particulier celui des histoires "mémoires de quartier".
    Lire la suite
    En lire moins
  • Livrepassion16 Posté le 22 Avril 2021
    Une belle découverte ! Cette autrice québécoise a su me toucher par sa plume très imagée, sensible et poétique même. Le sujet principal, la relation d'une mère avec sa fille aînée m'a rappelé la mienne avec ma propre mère. Heureusement pas aussi malade que Blanche, ni alcoolique mais très particulière, ayant souvent des migraines, souvent couchée, de santé très fragile, soit- disant. Il y avait beaucoup de similitudes, je me suis donc identifiée à Charlotte. Je vais continuer cette saga, l'autrice a su m'intéresser à cette famille. J'espère que l'on va découvrir ce qui arrivera à Charlotte, le prochain tome s'appelle Emilie, du nom de sa jeune soeur.
  • ManonCC Posté le 21 Octobre 2019
    Ce n’est qu’après avoir lu les douze tomes des « Mémoires d’un quartier » que je me suis attaquée à la série « Les sœurs Deblois ». Ce retour en arrière m’a permis de découvrir que si je ne m’étais pas du tout identifiée au personnage de Charlotte devenue adulte, je me suis aussitôt reconnue dans cette enfant dynamique, avide de connaissance, et fascinée par les mots, les livres et l’écriture. J’adore l’écriture de Louise Tremblay D’Essiambre, peu importe l’ordre dans lequel je découvre ses histoires. Et le drame familial vécu par Charlotte et sa famille a retenu mon attention du début à la fin. Ce qui fut pour moi une réelle bénédiction, car j’étais immobilisée à cause d’un pied cassé.
  • CarPerry Posté le 20 Avril 2018
    Un peu long à lire car j'avais l'impression parfois de tourner en rond mais l'histoire est excellente, crédible, bien menée!
  • Scrumuluf Posté le 13 Février 2018
    Livre acheté par pur hasard dans un tabac presse à la gare dans l'attente de mon train. C'est en premier lieu pour son prénom (le mien) puis pour le résumé dans lequel je me suis retrouvée. Et j'ai finalement étais ravie de ce roman, assez pour le lire avec férocité, et pour continuer avec les autres tomes.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.