Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707154002
Code sériel : 506
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 110 x 180 mm

Les théories du choix révolutionnaire

,

Collection : Repères
Date de parution : 10/01/2008

Les motivations de l'engagement révolutionnaire restent encore aujourd'hui une énigme. Cet ouvrage se propose d'en dégager une analyse critique.

Pourquoi se révolte-t-on ? Bien que l'on dispose de suffisamment d'informations sur les diverses révolutions qui ont eu lieu, les motivations de l'engagement révolutionnaire restent encore aujourd'hui une énigme. Cet engagement est d'autant plus difficile à cerner que, en s'y prêtant, les individus prennent des risques énormes. Il paraît donc...

Pourquoi se révolte-t-on ? Bien que l'on dispose de suffisamment d'informations sur les diverses révolutions qui ont eu lieu, les motivations de l'engagement révolutionnaire restent encore aujourd'hui une énigme. Cet engagement est d'autant plus difficile à cerner que, en s'y prêtant, les individus prennent des risques énormes. Il paraît donc beaucoup plus avantageux de laisser les autres s'engager et de profiter des gains de la révolution sans en supporter les coûts associés. Cela donne, au moins, une raison de privilégier le laisser-faire à l'engagement révolutionnaire. Mais c'est là un résultat problématique puisque l'on sait très bien que des révolutions ont déjà vu le jour.
À travers le prisme du choix rationnel, cet ouvrage revient sur les différents arguments développés par les sciences sociales dans leur diversité afin d'en proposer une analyse critique. Il en ressort que la difficulté à appréhender les structures sociales explique en partie les limites des analyses proposées.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707154002
Code sériel : 506
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 128
Format : 110 x 180 mm
La Découverte

Ils en parlent

« À travers le prisme du choix rationnel, cet ouvrage revient sur les différents arguments développés par les sciences sociales dans leur diversité (sociologie, science politique, économie) afin d'en proposer une analyse critique. Il en ressort que la difficulté à appréhender les structures sociales explique en partie les limites des analyses propsées. »
LIENS SOCIO

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION MENSUELLE DE LA COLLECTION REPÈRES
Pour connaître toutes les nouveautés et les nouvelles éditions de la collection !