Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266234054
Code sériel : 15410
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Les traces de l'araignée

Viviane Mikhalkov (traduit par)
Date de parution : 14/02/2013

Un cadavre est retrouvé au beau milieu d’un lac, près d’Hemmingford, au Québec. D’après ses empreintes digitales, il s’agit de John Lowery, dit l’Araignée, un militaire né en 1950... et décédé en 1968. Deux corps pour un seul mort, c’est trop pour Temperance Brennan, l’anthropologue judiciaire en charge du dossier....

Un cadavre est retrouvé au beau milieu d’un lac, près d’Hemmingford, au Québec. D’après ses empreintes digitales, il s’agit de John Lowery, dit l’Araignée, un militaire né en 1950... et décédé en 1968. Deux corps pour un seul mort, c’est trop pour Temperance Brennan, l’anthropologue judiciaire en charge du dossier. Alors qu’elle mène son enquête, de nouveaux restes humains sont découverts près d’Hawaï. Ils sont accompagnés d’une plaque identifiant la victime : un certain John Lowery...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266234054
Code sériel : 15410
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Suspense toujours aussi bien ficelé (...). Efficace. » Sud-Ouest

« Un thriller haletant (...). » France Dimanche

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lydls Posté le 15 Décembre 2020
    C'est toujours un plaisir de retrouver Tempe dans une nouvelle aventure, j'aime ce personnage ! Même si parfois j'ai du mal à la suivre : fastidieuse et confuse enquête, on s'embrouille ! Et on s'égare dans l'improbabilité des histoires personnelles, que viennent-ils donc tous faire à Hawaï ?! Malgré cela, Tempe nous entraîne dans ses péripéties et on passe un bon moment.
  • Phoenicia Posté le 2 Février 2020
    Toujours aussi vite dévoré. Toujours un régal. Temperance Brennan découvre un cadavre dans un lac canadien. Hic, ce cadavre semble être déclaré mort et enterré en Caroline du Nord. Re-hic, ce cadavre, ancien soldat au Vietnam, semble avoir laissé sa plaque d'identité autour d'un autre cadavre à ... Hawaï où se trouve un institut de recherche pour soldats américains disparus. Re-re-hic, une personne, bien vivante, se déclare avoir l'identité du cadavre. Bref, un mêli-mêlo d'identité qui se retrouve relié à une enquête en free-lance auprès du médecin légiste d'Honolulu qui a deux corps dévorés par un requin et se retrouvent mêlés à des gangs. Difficile donc de s'y retrouver et pourtant toujours aussi intéressant. On sent l'expérience de Kathy Reichs au sein du JPAC. [masquer] Côté perso, Tempe doit affronter sa fille en deuil. La perspective d'Hawaï parait pas mal pour lui changer les idées. Et lorsque Ryan lui apprend qu'il a des problèmes avec sa propre fille, Lily, pourquoi ne les rejoindraient-ils pas? En mode famille recomposée non assumée, avec des caractères bien explosifs? Les moments sont impayables. [/masquer] Ce tome 13 s'est lu tout seul. Les personnages sont toujours aussi attachants et les enquêtes intéressantes. La narration, les... Toujours aussi vite dévoré. Toujours un régal. Temperance Brennan découvre un cadavre dans un lac canadien. Hic, ce cadavre semble être déclaré mort et enterré en Caroline du Nord. Re-hic, ce cadavre, ancien soldat au Vietnam, semble avoir laissé sa plaque d'identité autour d'un autre cadavre à ... Hawaï où se trouve un institut de recherche pour soldats américains disparus. Re-re-hic, une personne, bien vivante, se déclare avoir l'identité du cadavre. Bref, un mêli-mêlo d'identité qui se retrouve relié à une enquête en free-lance auprès du médecin légiste d'Honolulu qui a deux corps dévorés par un requin et se retrouvent mêlés à des gangs. Difficile donc de s'y retrouver et pourtant toujours aussi intéressant. On sent l'expérience de Kathy Reichs au sein du JPAC. [masquer] Côté perso, Tempe doit affronter sa fille en deuil. La perspective d'Hawaï parait pas mal pour lui changer les idées. Et lorsque Ryan lui apprend qu'il a des problèmes avec sa propre fille, Lily, pourquoi ne les rejoindraient-ils pas? En mode famille recomposée non assumée, avec des caractères bien explosifs? Les moments sont impayables. [/masquer] Ce tome 13 s'est lu tout seul. Les personnages sont toujours aussi attachants et les enquêtes intéressantes. La narration, les dialogues, j'adore. Bref, je vais de ce pas essayer de me trouver d'occasion le tome suivant! #ZodiacLectureChallenge Challenge Trivial Reading V Challenge Mauvais Genres 2020 Challenge Séries 2020 Challenge Pavés 2020 Challenge Plumes féminines 2020 Challenge USA Challenge 50 objets 2019-2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • caryatide Posté le 3 Septembre 2015
    Je viens de relire une dizaine de Kathy Reichs (dans l'ordre pour suivre l'évolution des personnages) et je dois admettre que ça finit pas être un peu indigeste tellement les intrigues se ressemblent (l'inévitable tentative d'homicide que doivent subir Temperance ou l'un de ses proches, par exemple...) Je me suis donc arrêtée à celui qui est un de mes préférés. Pendant son séjour au Canada, l'aide de Tempérance est sollicitée pour identifier un cadavre retrouvé dans un lac : facile, d'après ses empreintes c'est John Lowery, dit l'Araignée...Mais John Lowery est mort et enterré depuis 1968, mort en héros au Vietnam. Qui est donc enterré à sa place ? Notre spécialiste emmène le corps à Hawaï où se trouve le grand centre d'identification des soldats américains morts en terre étrangère;;;et là, dans les réserves...des restes accompagnés de la médaille d'identification de John Lowery. Qui est qui ? Comment le savoir puisque le père de l'Araignée, de façon inexplicable refuse un prélèvement ADN ? J'aime bien la construction en poupées russes de ce livre où chaque fois qu'on pense s'approcher de la vérité on s'aperçoit qu'on s'en éloigne. Et je veux bien croire qu'il régnait un tel désordre dans les morgues du Vietnam... Je viens de relire une dizaine de Kathy Reichs (dans l'ordre pour suivre l'évolution des personnages) et je dois admettre que ça finit pas être un peu indigeste tellement les intrigues se ressemblent (l'inévitable tentative d'homicide que doivent subir Temperance ou l'un de ses proches, par exemple...) Je me suis donc arrêtée à celui qui est un de mes préférés. Pendant son séjour au Canada, l'aide de Tempérance est sollicitée pour identifier un cadavre retrouvé dans un lac : facile, d'après ses empreintes c'est John Lowery, dit l'Araignée...Mais John Lowery est mort et enterré depuis 1968, mort en héros au Vietnam. Qui est donc enterré à sa place ? Notre spécialiste emmène le corps à Hawaï où se trouve le grand centre d'identification des soldats américains morts en terre étrangère;;;et là, dans les réserves...des restes accompagnés de la médaille d'identification de John Lowery. Qui est qui ? Comment le savoir puisque le père de l'Araignée, de façon inexplicable refuse un prélèvement ADN ? J'aime bien la construction en poupées russes de ce livre où chaque fois qu'on pense s'approcher de la vérité on s'aperçoit qu'on s'en éloigne. Et je veux bien croire qu'il régnait un tel désordre dans les morgues du Vietnam après certaines batailles qu'il est bien normal qu'il y ait eu des erreurs. Et puis, après tout la guerre, c'est peut être un bon moment pour changer d'identité ! Bien sûr, Tempérance va remettre chacun dans sa case. Voila donc encore un bon roman fait pour distraire, rien de plus (mais rien de moins)
    Lire la suite
    En lire moins
  • celine85 Posté le 15 Juillet 2014
    Un corps a été découvert enroulé dans un film plastique. L'identification a démontré qu'il s'agissait de John Lowery, surnommé "l'araignée". Petit problème, celui ci a été déclaré mort en 1968! Temperance Brennan et ses coéquipiers font devoir démêler tout ça car l'affaire va être complexe pour découvrir la vraie identité des personnes Au fur et à mesure de la lecture, on voit défiler l'histoire comme une série mais attention même si Temperance Brennan est l'héroïne de Bones, ne faites pas le parallèle entre les deux, vous risquerez d'être déçue. Kathy Reichs de par son métier d'anthropologue judiciaire apporte une valeur au livre, elle sait de quoi elle parle. Elle ajoute un peu de son vécu au travers de son héroïne. J'ai trouvé que l'histoire avait tendance à trainer en longueur vers la fin. Bon livre, mais il ne va pas marquer mon esprit.
  • weatherwax Posté le 27 Juin 2014
    Plutôt bien ficelé : une intrigue qui monte en puissance et en complexité. Une bonne lecture détente
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.