Lisez! icon: Search engine
Lestat le vampire
Béatrice Vierne (traduit par)
Date de parution : 10/10/2019
Éditeurs :
Pocket

Lestat le vampire

Béatrice Vierne (traduit par)
Date de parution : 10/10/2019

Lestat le vampire s’est réveillé de sa léthargie. Le climat dionysiaque qui règne sur le monde l’a rappelé à la vie, exaltant sa soif de sang, de gloire et d’outrance....

Lestat le vampire s’est réveillé de sa léthargie. Le climat dionysiaque qui règne sur le monde l’a rappelé à la vie, exaltant sa soif de sang, de gloire et d’outrance. Vampire impie, Lestat est décidé à outrepasser toutes les limites.
Star du rock, gothique et sensuel, auteur d’une autobiographie scandaleuse, Lestat...

Lestat le vampire s’est réveillé de sa léthargie. Le climat dionysiaque qui règne sur le monde l’a rappelé à la vie, exaltant sa soif de sang, de gloire et d’outrance. Vampire impie, Lestat est décidé à outrepasser toutes les limites.
Star du rock, gothique et sensuel, auteur d’une autobiographie scandaleuse, Lestat affiche et revendique sa nature vampirique. Il en joue, séduit et fascine.
Voici son histoire, voici comment Lestat, dandy impénitent, scandalisa jusqu’à ceux de son espèce…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266298032
Code sériel : 12185
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 744
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266298032
Code sériel : 12185
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 744
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MaToutePetiteCulture 05/01/2023
    Bon… je pense que ce roman marque ma rupture définitive avec Anne Rice. Deux essais, deux échecs, je vais arrêter là. Je suis donc ressortie mitigée de ma lecture de Lestat le vampire : j’ai adoré l’univers, l’histoire de ce vampire et sa personnalité, mais je n’ai pas du tout apprécié la plume d’Anne Rice. S’il y a bien quelque chose que je ne peux retirer à l’autrice, c’est son talent à mettre en place un univers fabuleux, et à l’exploiter totalement dans un roman. Sa série Chroniques des vampires n’est pas une série classique, où chaque tome est la suite d’un autre. Ici, chaque tome peut se lire totalement indépendamment, mais s’enrichit de l’autre; et ça, c’est brillant ! Ce roman sur Lestat peut donc se lire comme un one-shot, mais s’enrichit des autres tomes de la série, notamment si on apprécie l’univers. La force de ce roman, c’est qu’il ne parle pas que de Lestat et de son histoire; il développe toute une mythologie autour des vampires, de leurs origines et de leur folklore, en explorant les vies de personnages secondaires qu’il rencontre. Et c’était génial de découvrir un univers à travers un personnage comme Lestat, qui découvre cet univers... Bon… je pense que ce roman marque ma rupture définitive avec Anne Rice. Deux essais, deux échecs, je vais arrêter là. Je suis donc ressortie mitigée de ma lecture de Lestat le vampire : j’ai adoré l’univers, l’histoire de ce vampire et sa personnalité, mais je n’ai pas du tout apprécié la plume d’Anne Rice. S’il y a bien quelque chose que je ne peux retirer à l’autrice, c’est son talent à mettre en place un univers fabuleux, et à l’exploiter totalement dans un roman. Sa série Chroniques des vampires n’est pas une série classique, où chaque tome est la suite d’un autre. Ici, chaque tome peut se lire totalement indépendamment, mais s’enrichit de l’autre; et ça, c’est brillant ! Ce roman sur Lestat peut donc se lire comme un one-shot, mais s’enrichit des autres tomes de la série, notamment si on apprécie l’univers. La force de ce roman, c’est qu’il ne parle pas que de Lestat et de son histoire; il développe toute une mythologie autour des vampires, de leurs origines et de leur folklore, en explorant les vies de personnages secondaires qu’il rencontre. Et c’était génial de découvrir un univers à travers un personnage comme Lestat, qui découvre cet univers en même temps que le lecteur et est donc aussi curieux que lui. Et toute la mythologie développée était passionnante, intelligente, et historiquement fabuleuse à suivre ! Mon seul problème avec ce roman, c’est la plume de l’autrice… L’écriture d’Anne Rice a la capacité extraordinaire de m’endormir, rien que ça. Je trouve que sa plume n’a aucun rythme, aucun punch; si ce n’était l’univers, je pense que j’aurais abandonné le livre. J’avais déjà eu ce même ressenti il y a quelques années à la lecture d’Entretien avec un vampire, mais j’ai tout de même souhaité retenter l’expérience; elle ne fût pas concluante, ce qui me fait abandonner définitivement cette autrice. Si vous aimez les univers fantastiques bien travaillés, profonds, avec un côté historique appuyé, et un personnage principal charismatique au possible, foncez sur ce roman !
    Lire la suite
    En lire moins
  • FantasyetRomance 27/11/2022
    Les chroniques des vampires d'Anne Rice. C'est d'abord une plume sensuelle et magnifique, une vision romantique, un hommage à l'art et à la beauté, un univers unique et magique. Il faudra aimer les longues, longues, très longues descriptions dont l'auteure est friande. Les époques romantiques, baroques renaissances mixées à notre siècle contemporain. Et aussi parfois, les récits où il ne se passe pas grand chose. Certains tomes sont meilleurs que d'autres, mais dans l'ensemble, cette saga reste un must have dans ma bibliothèque.
  • Lorene91 23/10/2022
    Un des meilleurs roman de Anne Rice avec "Entretien avec un vampire". Certaines scènes peuvent choquer les plus sensibles, il n'est pas à mettre entre toutes les mains, mais je ne pense pas qu'il soit horrible au point de le qualifier d'horreur. J'ai aimé m'imaginer un vampire rock star, c'est très original. Le rythme est rapide, Lestat nous raconte sa vie de sa "naissance" jusqu'à son réveil à la fin du roman, tout ça d'une traite. Je le conseille, mais comme je l'ai signalé au début, attention aux plus sensibles.
  • ZeroJanvier79 18/08/2022
    Après avoir relu avec plaisir Interview with the Vampire, le roman d’Anne Rice qui a modernisé le mythe du vampire dans le dernier quart du vingtième siècle, j’avais très envie de lire les romans suivants de la saga vampirique de l’autrice américaine. Je me suis donc attaqué au deuxième roman de la série : The Vampire Lestat. Après avoir suivi les aventures de Louis, le vampire presque humaniste du premier roman, nous changeons de narrateur dans ce deuxième roman, puisque Anne Rice nous propose ici le point de vue de Lestat, le “géniteur vampirique” de Louis. Le roman débute en 1984, alors que Lestat a entamé une carrière de rock-star et qu’il s’apprête à publier son autobiographie. C’est le texte de celle-ci qui compose l’essentiel du roman. C’est plutôt intéressant de retrouver Lestat qui nous raconte sa destinée, de sa jeunesse mortelle à la fin du XVIIIe siècle jusqu’à son projet fou de révéler l’existence des vampires à travers sa carrière de vampire-rockeur au milieu des années 1980. Vu de l’intérieur, on découvre un personnage très différent du vampire antipathique, cruel et désabusé qui empoisonnait la vie de Louis dans Interview with the Vampire. C’est un contrepoint intéressant, qui éclaire d’un oeil neuf certains... Après avoir relu avec plaisir Interview with the Vampire, le roman d’Anne Rice qui a modernisé le mythe du vampire dans le dernier quart du vingtième siècle, j’avais très envie de lire les romans suivants de la saga vampirique de l’autrice américaine. Je me suis donc attaqué au deuxième roman de la série : The Vampire Lestat. Après avoir suivi les aventures de Louis, le vampire presque humaniste du premier roman, nous changeons de narrateur dans ce deuxième roman, puisque Anne Rice nous propose ici le point de vue de Lestat, le “géniteur vampirique” de Louis. Le roman débute en 1984, alors que Lestat a entamé une carrière de rock-star et qu’il s’apprête à publier son autobiographie. C’est le texte de celle-ci qui compose l’essentiel du roman. C’est plutôt intéressant de retrouver Lestat qui nous raconte sa destinée, de sa jeunesse mortelle à la fin du XVIIIe siècle jusqu’à son projet fou de révéler l’existence des vampires à travers sa carrière de vampire-rockeur au milieu des années 1980. Vu de l’intérieur, on découvre un personnage très différent du vampire antipathique, cruel et désabusé qui empoisonnait la vie de Louis dans Interview with the Vampire. C’est un contrepoint intéressant, qui éclaire d’un oeil neuf certains éléments du premier roman. Le récit souffre toutefois de quelques longueurs au milieu, au bout d’un moment je me demandais où l’autrice voulait nous emmener. Heureusement, les révélations finissent par se succéder et le rythme s’accélère même franchement dans la dernière partie. Il faut comprendre que nous avons presque affaire ici à un récit à histoires : au fur et à mesure du récit de Lestat, il rencontre des vampires ancestraux qui lui racontent leur vie mortelle et immortelle, nous remontons ainsi le temps, comme si nous feuilletions une Histoire des vampires, jusqu’aux origines de ces créatures de l’ombre. Le récit remonte effectivement très loin dans le temps, et c’est la partie que j’ai préféré dans le roman. La fin s’achève sur un cliffhanger qui promet de l’action et sans doute de nouvelles révélations dans le prochain roman : The Queen of the Damned, que je ne devrais pas tarder à lire à son tour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Neitsabesrehcor 02/08/2022
    Pour son second tome des chroniques des vampires Anne Rice nous gratifie d’un vrai best-seller. Un véritable pavé autobiographique de la vie tumultueuse de Lestât, le Rebel immortel. Jeune, il pris la décision de quitter son Auvergne natale où il ne manquait pourtant de rien, mais où sa vie était insipide, pour découvrir les joies de la vie parisien de la fin 18 eme au milieu d’une troupe théâtrale. Courte vie de mortel, puisque très tôt Magnus, vampire ancestral lui transmettra le don ténébreux, secret de la vie éternelle L’auteure fait ressortir dans cet ouvrage, l’humanité qui subsiste en chaque vampire en m’étant a nu leurs sentiments Certains sont même idolâtrés On ne voit donc plus que de simples buveurs de sang nocturne, mais plus des êtres tiraillés, entre le bien et le mal. Ainsi, notre jeune vampire va bouleverser les principes, à l’instar des premiers de ceux de sa nouvelle race qu’il rencontrera, en tentant de conservant le maximum de son humanité et en choisissant de confondre autant que possible sa vie avec celle des hommes. Il n’en restera pour autant pas moins solitaire et choisira de vivre son immortalité à la découverte des trésors du monde sur les traces de ses... Pour son second tome des chroniques des vampires Anne Rice nous gratifie d’un vrai best-seller. Un véritable pavé autobiographique de la vie tumultueuse de Lestât, le Rebel immortel. Jeune, il pris la décision de quitter son Auvergne natale où il ne manquait pourtant de rien, mais où sa vie était insipide, pour découvrir les joies de la vie parisien de la fin 18 eme au milieu d’une troupe théâtrale. Courte vie de mortel, puisque très tôt Magnus, vampire ancestral lui transmettra le don ténébreux, secret de la vie éternelle L’auteure fait ressortir dans cet ouvrage, l’humanité qui subsiste en chaque vampire en m’étant a nu leurs sentiments Certains sont même idolâtrés On ne voit donc plus que de simples buveurs de sang nocturne, mais plus des êtres tiraillés, entre le bien et le mal. Ainsi, notre jeune vampire va bouleverser les principes, à l’instar des premiers de ceux de sa nouvelle race qu’il rencontrera, en tentant de conservant le maximum de son humanité et en choisissant de confondre autant que possible sa vie avec celle des hommes. Il n’en restera pour autant pas moins solitaire et choisira de vivre son immortalité à la découverte des trésors du monde sur les traces de ses aïeux et nous permettra de remonter jusqu’aux origines des vampires et ainsi comprendre la création du premier d’entre eux. Anne Rice, m’a totalement submergé avec cette version du vampirisme qu’elle transcrit avec brio et réalisme, au travers de ce roman psychologie digne de sa renommée. La lecture de la suite paraît de mise
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.