RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Léviatemps

            Pocket
            EAN : 9782266207041
            Code sériel : 14552
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Léviatemps

            Date de parution : 10/05/2012

            Paris, 1900. L’Exposition universelle bat son plein. Mais loin des artères lumineuses, au cœur de la ville, c’est un sang noir qui bat au diapason. Et coule inexorablement, au rythme des crimes commis par un tueur… diabolique.
            Plusieurs filles de joie, déjà, en ont été victimes. Choqué par l’immobilisme de la...

            Paris, 1900. L’Exposition universelle bat son plein. Mais loin des artères lumineuses, au cœur de la ville, c’est un sang noir qui bat au diapason. Et coule inexorablement, au rythme des crimes commis par un tueur… diabolique.
            Plusieurs filles de joie, déjà, en ont été victimes. Choqué par l’immobilisme de la police, l’écrivain Guy de Timée arpente les rues sordides, et même les égouts, dans sa traque insensée du monstre. Chaque minute compte… et tue.

            « Cette fascination pour les instincts primaires chez l'humain lui permet de réussir, cette fois encore, le double pari d'une lecture divertissante bien ancrée dans un fond qui pose question. Un auteur à suivre, où qu'il aille. »
            Julie Malaure – Le Point

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266207041
            Code sériel : 14552
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            8.60 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Cette fascination pour les instincts primaire chez l’humain – traque, violence, jouissance – lui permet de réussir, cette fois encore, le double pari d’une lecture divertissante bien ancrée dans un fond qui pose question. Un auteur à suivre, où qu’il aille. » Julie Malaure – Le Point
            « C’est juste très, très efficace. "Page turner", attendez-vous à brasser l’air. » Le Journal de Saône-et-Loire
            « Combiné à un art consommé de l’écriture (…) l’ensemble nous donne un thriller sombre qui étreint le lecteur de la première à la dernières scène. » Dandy

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • LesReveriesdIsis Posté le 7 Août 2019
              Léviatemps est mon premier roman de Maxime Chattam, mais comme plusieurs de mes amies sont fan, il fallait bien que je me lance!       L'intrigue se déroule dans les années 1900 alors que l'Exposition Universelle s'installe à Paris, Guy, un écrivain à succès quitte sa famille et s'enfonce au cœur de Paris et se perd dans ses dédales entre cercles ésotériques et lupanars. Sa descente le confrontera à l'horreur, au meurtre sauvage, et sa soif de vérité le mettra plus d'une fois en danger.        Il faut tout d'abord reconnaître que ce roman arrive à faire cristalliser le Paris de 1900 avec force détails : les salons cossus, les progrès scientifiques et technologiques, le racisme vis à vis des colonies, la manière inhumaine de traiter ces êtres, amenés et exposés dans des zoos humains, les salons à la mode qui se piquent de spiritisme, les maisons closes aussi. De nombreux passages du livre sont descriptifs et assoient cette crédibilité d'ensemble. On nous montre aussi bien les quartiers ouvriers, celui des halles, celui des chiffonniers, que les ruelles sordides des laisser-pour-compte et des filles perdues. Le sinistre n'est pas caché, l'horreur des bas-fonds n'est pas embellie sous le voile de... Léviatemps est mon premier roman de Maxime Chattam, mais comme plusieurs de mes amies sont fan, il fallait bien que je me lance!       L'intrigue se déroule dans les années 1900 alors que l'Exposition Universelle s'installe à Paris, Guy, un écrivain à succès quitte sa famille et s'enfonce au cœur de Paris et se perd dans ses dédales entre cercles ésotériques et lupanars. Sa descente le confrontera à l'horreur, au meurtre sauvage, et sa soif de vérité le mettra plus d'une fois en danger.        Il faut tout d'abord reconnaître que ce roman arrive à faire cristalliser le Paris de 1900 avec force détails : les salons cossus, les progrès scientifiques et technologiques, le racisme vis à vis des colonies, la manière inhumaine de traiter ces êtres, amenés et exposés dans des zoos humains, les salons à la mode qui se piquent de spiritisme, les maisons closes aussi. De nombreux passages du livre sont descriptifs et assoient cette crédibilité d'ensemble. On nous montre aussi bien les quartiers ouvriers, celui des halles, celui des chiffonniers, que les ruelles sordides des laisser-pour-compte et des filles perdues. Le sinistre n'est pas caché, l'horreur des bas-fonds n'est pas embellie sous le voile de la pudeur ou de la métaphore. Dans ce roman, la déchéance ressemble à la déchéance et la misère humaine éclate dans toute son atrocité. Cela a en partie ralenti ma lecture parce que les mots pèsent lourd sur le cœur. Je n'ai pas pu me résoudre à lire ces passages comme on lirait un texte léger. La souffrance humaine mérite bien une pause. Au milieu de ce sordide, la maison close tenue par Julie ferait presque exception et ce refuge que s'est choisi Guy de Timée est un élément central de l'oeuvre. La plupart des personnages capitaux évoluent dans ce cercle.        Le récit en lui-même est dense. Les rebondissements sont nombreux, mais ils prennent le temps de se déployer, rien de rocambolesque, l'enquête est opaque et nécessite du temps. Très vite le parallèle avec Jack l'Eventreur est dressé pourtant le roman s'autonomise entièrement de cette filiation. Meurtres sauvages, prostituées tuées oui, mais la violence déployée est ici hors norme et le but poursuivi par le meurtrier est tout bonnement glaçant. Ce thriller flirte avec le fantastique mais aussi avec l'horreur, à mon sens. Ce mélange des genres est intéressant : en effet, tout du long, j'ai pensé que l'explication serait surnaturelle, et je me suis fourvoyée. Ma surprise n'en a été que plus grande lors de la chute, qui, par ailleurs m'a semblé d'autant plus révoltante et repoussante que je ne l'avais pas anticipée. La cruauté et la folie humaines,  les rêves de progrès corrompus s'avèrent être d'une mécanique implacable! Ce roman offre une plongée au cœur de la noirceur de l'être, au cœur du Mal. Et notre apprenti détective, Guy, s'y brûlera les ailes : à force de vouloir comprendre, analyser, démasquer le monstre à l'oeuvre, il en vient lui-même à perdre pied, à se réjouir de chaque avancée  si funeste soit-elle et l'envie de comprendre vire à l'obsession malsaine.        Guy reste un personnage intéressant. Il fait figure d'enquêteur atypique car il s'appuie sur le geste créateur littéraire pour établir la psychologie du tueur. A partir de ses actes, de ses écrits, de ses déplacements, il infère des caractéristiques, il imagine, analyse et établit un profil, à la manière d'un criminologue. Guy est pourtant un personnage ambivalent, il est lui-même en rupture avec la société et son milieu de naissance. Il est déchiré entre deux univers, entre avenir et culpabilité. Ses doutes le rendent humain, sa façon de s'entêter face à l'assassin aussi. Parmi ses amis, j'ai beaucoup aimé le personnage de Faustine. Elle aussi n'est pas que ce qu'elle laisse paraître, son passé la construit et la poursuit, sa culpabilité, sa peur font d'elle ce qu'elle est. C'est donc un personnage complexe et charmant par sa pugnacité et par son courage que nous prenons plaisir à découvrir.       Ainsi, Léviatemps est une jolie découverte : un univers travaillé et dépaysant, qui nous fait faire un saut dans le temps, une enquête résistante et déconcertante, servie par un trio haut en couleurs, et un mélange des genres des plus savoureux! Fans de thrillers et d'horreur, n'hésitez pas! 
              Lire la suite
              En lire moins
            • meknes56 Posté le 6 Mai 2019
              Un excellent roman policier de Maxime Chattam se déroulant sur fond d'exposition à Paris en 1900. Nous suivons, avec passion, notre héros en quête d'un meurtrier non pour le saisir que pour comprendre l'action de cet être malfaisant.
            • Sabine57 Posté le 16 Avril 2019
              Guy de Timée, va quitter sa vie monotone, il abandonne sa famille pour aller vivre et écrire dans un endroit assez particulier, une maison close parisienne. Un meurtre ignoble va se passer dans la rue et il va devoir faire sa propre enquête à l'aide d'une jeune prostituée Faustine et un policier qui faisait partie de la liste des amants de la victime, Milaine. Tous les trois vont vivre des moments très angoissants dans les bas quartiers de la capitale et aussi sous les catacombes. Ce roman est vraiment très addictif car je ne l'ai pas lâché jusqu'à la fin avide de savoir la vérité. Les personnages qu'ils vont soupçonner sont vraiment étranges et faisant partis d'un cercle secret, ils se livrent à des rituels assez étranges. Que se cache t'il sous la grande exposition universelle? Pourquoi le tueur s'en prend à des hommes et des femmes et que le mode opératoire et parfois différent? Empoisonnements et éviscérations sont deux manières de tuer qui nous poussent à nous poser beaucoup de questions. Guy de Timée à des doutes sur plusieurs personnes, la surprise de la fin est étonnante et assez énorme. J'ai adoré et je vous le conseille vivement, apparemment il y a une suite que je vais me... Guy de Timée, va quitter sa vie monotone, il abandonne sa famille pour aller vivre et écrire dans un endroit assez particulier, une maison close parisienne. Un meurtre ignoble va se passer dans la rue et il va devoir faire sa propre enquête à l'aide d'une jeune prostituée Faustine et un policier qui faisait partie de la liste des amants de la victime, Milaine. Tous les trois vont vivre des moments très angoissants dans les bas quartiers de la capitale et aussi sous les catacombes. Ce roman est vraiment très addictif car je ne l'ai pas lâché jusqu'à la fin avide de savoir la vérité. Les personnages qu'ils vont soupçonner sont vraiment étranges et faisant partis d'un cercle secret, ils se livrent à des rituels assez étranges. Que se cache t'il sous la grande exposition universelle? Pourquoi le tueur s'en prend à des hommes et des femmes et que le mode opératoire et parfois différent? Empoisonnements et éviscérations sont deux manières de tuer qui nous poussent à nous poser beaucoup de questions. Guy de Timée à des doutes sur plusieurs personnes, la surprise de la fin est étonnante et assez énorme. J'ai adoré et je vous le conseille vivement, apparemment il y a une suite que je vais me procurer bientôt, car Les abysses du temps sont deux livres : -Léviatemps -Requiem des abysses.
              Lire la suite
              En lire moins
            • ishtar76 Posté le 10 Février 2019
              Jusqu'à cette lecture, je ne connaissais Maxime Chattam que de (bonne) réputation et il me semble qu'il ne l'a pas usurpée. J'ai aimé ce mélange entre thriller, fantastique et roman historique. Même si quelques longs monologues de l'écrivain-enquêteur, quelques longues descriptions, m'ont un peu embêtée. Mais pas au point de me gâcher le plaisir de cette lecture. J'ai apprécié également le style parfaitement maîtrisé de l'auteur, efficace et parfois tranchant. L'intrigue est rondement menée et ne se laisse pas trop vite deviner. les personnages ne manquent pas d'intérêt, en dehors de celui des inspecteurs en charge de l'enquête. J'ai particulièrement adoré celui de Faustine, femme moderne et forte pour son époque et son milieu d'origine. En bref, je recommande pour ceux qui aiment lire un peu de tout et qui aiment les belles lectures.
            • erminegimenez Posté le 9 Février 2019
              Un thriller qui parle de Paris 19eme avec un côté novateur, plein de promesses , de prospérité de progrès, mais avec la cruauté de l’humanité. J’ai adoré le suspense, les 2 personnages. J’adore la couverture du livre avec une montre a gousset et avec un fond qui fait ancien.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.