Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266294607
Code sériel : J3261
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

L'héritier des Draconis - tome 1 : Draconia

Date de parution : 06/02/2020
Réveille le dragon qui est en toi !
Ballotté d’une famille d’accueil à l’autre depuis sa naissance, le jeune Elliott fait de son mieux pour dompter son tempérament de feu. À quelques jours de son dixième anniversaire, une sphère lumineuse tombe du ciel tout près de chez lui. Accompagné de ses amis Tamara et Gédéon, Elliott découvre qu’il... Ballotté d’une famille d’accueil à l’autre depuis sa naissance, le jeune Elliott fait de son mieux pour dompter son tempérament de feu. À quelques jours de son dixième anniversaire, une sphère lumineuse tombe du ciel tout près de chez lui. Accompagné de ses amis Tamara et Gédéon, Elliott découvre qu’il s’agit d’un passage vers un monde merveilleux, Draconia ! Les enfants y font la rencontre de Gulliver, un gentil géant. Ce qu’il va leur révéler va changer la vie d’Elliott à tout jamais…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266294607
Code sériel : J3261
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 216
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MystraSims Posté le 22 Mai 2020
    Par où commencer ? J'ai adoré ce premier volume de la saga des Draconis, il est donc difficile pour moi d'organiser mes idées... Alors, faisons d'abord part des petits points « négatifs », ou plutôt cliché, que l'on peut retrouver dans beaucoup d'autres histoires. Nous avons ici une histoire avec un schéma habituel, celui de Joseph Campbell, avec les trois étapes principales : le départ ; l'initiation ; le retour. Puis un personnage principal orphelin. Cela m'a beaucoup fait pensé à Harry Potter qui présente ces mêmes caractéristiques. Les personnages y font d'ailleurs référence pas mal de fois au cours de l'histoire. Parlons ensuite du style de l'auteure qui est très simple et très facile à lire. Elle utilise des mots communs comme des mots un peu plus complexes — j'en ai d'ailleurs appris quelques un ! — mais les phrases restent très claires et fluides, même si à certains endroits elle manquent un peu de rythme. Les descriptions sont belles et on découvre au fil de l'histoire de magnifiques et fantastiques paysages ! Les personnages sont très attachants et « mignons ». Malgré la différence d'âge entre lui et moi, je me sens très proche du personnage principal par sa passion. On a envie de les voir évoluer... Par où commencer ? J'ai adoré ce premier volume de la saga des Draconis, il est donc difficile pour moi d'organiser mes idées... Alors, faisons d'abord part des petits points « négatifs », ou plutôt cliché, que l'on peut retrouver dans beaucoup d'autres histoires. Nous avons ici une histoire avec un schéma habituel, celui de Joseph Campbell, avec les trois étapes principales : le départ ; l'initiation ; le retour. Puis un personnage principal orphelin. Cela m'a beaucoup fait pensé à Harry Potter qui présente ces mêmes caractéristiques. Les personnages y font d'ailleurs référence pas mal de fois au cours de l'histoire. Parlons ensuite du style de l'auteure qui est très simple et très facile à lire. Elle utilise des mots communs comme des mots un peu plus complexes — j'en ai d'ailleurs appris quelques un ! — mais les phrases restent très claires et fluides, même si à certains endroits elle manquent un peu de rythme. Les descriptions sont belles et on découvre au fil de l'histoire de magnifiques et fantastiques paysages ! Les personnages sont très attachants et « mignons ». Malgré la différence d'âge entre lui et moi, je me sens très proche du personnage principal par sa passion. On a envie de les voir évoluer et grandir ! Je trouve le personnage d'Elliott très original ; jamais en commençant ce livre je n'aurais pensé à ça ! Au début, je croyais qu'il manquait un élément sur la couverture, puis j'ai tout de suite compris en apprenant la particularité du garçon. J'adore l'antagoniste, même s'il a des idées très sombres. Tout au long de l'histoire, on « entend » parler de lui, on se fait déjà une image. Finalement, celle-ci change et deviens plus nette lorsqu'on le rencontre. À mes yeux, il paraît plus sympathique. Mais ceci ne durera sans doute pas longtemps... Pour conclure, j'ai adoré ce livre ! Je le recommande pour les jeunes (10 ans) mais aussi pour les grands. J'ai hâte de lire la suite et de découvrir le fin mot de l'histoire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • kadeline Posté le 19 Mai 2020
    J’ai beaucoup aimé ce roman pour jeune lecteurs. Elliot est un orphelin qui ayant fréquemment changé de foyer a peu d’amis. Il finit par se plaire d’en une famille et arrive à se faire 2 amis. Ils forment un trio des gamins harcelés. Une nuit, une comète tombe et ouvre une porte vers un nouveau monde. C’est un début assez convenu mais on s’en éloigne très vite pour arriver à quelque chose de plus original et très chouette. Pour une fois on n’a pas la découverte d’un monde uniquement par des enfants ou un enfant et son mentor de type « vieux magicien barbu ». On a un adulte qui les attend, les accompagne, leur apprend des choses et leur facilite le passage. Ce mentor est original et fonctionne bien. L’écriture est belle tout en restant adapté aux plus jeunes, les personnages sont variés et bien construits et l’univers est génial. J’ai beaucoup aimé la raison pour laquelle le héros s’appelle Elliot, ça m’a fait rire toute seule. Le système mis en place autour des dragons est une très belle trouvaille. Le petit plus éditorial : ils ont gardé le jeu de dessins qui forme une animation sur le format poche. On retrouve beaucoup... J’ai beaucoup aimé ce roman pour jeune lecteurs. Elliot est un orphelin qui ayant fréquemment changé de foyer a peu d’amis. Il finit par se plaire d’en une famille et arrive à se faire 2 amis. Ils forment un trio des gamins harcelés. Une nuit, une comète tombe et ouvre une porte vers un nouveau monde. C’est un début assez convenu mais on s’en éloigne très vite pour arriver à quelque chose de plus original et très chouette. Pour une fois on n’a pas la découverte d’un monde uniquement par des enfants ou un enfant et son mentor de type « vieux magicien barbu ». On a un adulte qui les attend, les accompagne, leur apprend des choses et leur facilite le passage. Ce mentor est original et fonctionne bien. L’écriture est belle tout en restant adapté aux plus jeunes, les personnages sont variés et bien construits et l’univers est génial. J’ai beaucoup aimé la raison pour laquelle le héros s’appelle Elliot, ça m’a fait rire toute seule. Le système mis en place autour des dragons est une très belle trouvaille. Le petit plus éditorial : ils ont gardé le jeu de dessins qui forme une animation sur le format poche. On retrouve beaucoup de codes habituels de la fantasy mais ils côtoient une part d’originalité et de modernité. Le tout se mélange intelligemment du coup pour un enfant qui commence la fantasy c’est nickel. On n’a pas beaucoup de fantasy 1ères lectures et celle-là est vraiment réussie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • kadeline Posté le 19 Mai 2020
    J’ai beaucoup aimé ce roman pour jeune lecteurs. Elliot est un orphelin qui ayant fréquemment changé de foyer a peu d’amis. Il finit par se plaire d’en une famille et arrive à se faire 2 amis. Ils forment un trio des gamins harcelés. Une nuit, une comète tombe et ouvre une porte vers un nouveau monde. C’est un début assez convenu mais on s’en éloigne très vite pour arriver à quelque chose de plus original et très chouette. Pour une fois on n’a pas la découverte d’un monde uniquement par des enfants ou un enfant et son mentor de type « vieux magicien barbu ». On a un adulte qui les attend, les accompagne, leur apprend des choses et leur facilite le passage. Ce mentor est original et fonctionne bien. L’écriture est belle tout en restant adapté aux plus jeunes, les personnages sont variés et bien construits et l’univers est génial. J’ai beaucoup aimé la raison pour laquelle le héros s’appelle Elliot, ça m’a fait rire toute seule. Le système mis en place autour des dragons est une très belle trouvaille. Le petit plus éditorial : ils ont gardé le jeu de dessins qui forme une animation sur le format poche. On retrouve beaucoup... J’ai beaucoup aimé ce roman pour jeune lecteurs. Elliot est un orphelin qui ayant fréquemment changé de foyer a peu d’amis. Il finit par se plaire d’en une famille et arrive à se faire 2 amis. Ils forment un trio des gamins harcelés. Une nuit, une comète tombe et ouvre une porte vers un nouveau monde. C’est un début assez convenu mais on s’en éloigne très vite pour arriver à quelque chose de plus original et très chouette. Pour une fois on n’a pas la découverte d’un monde uniquement par des enfants ou un enfant et son mentor de type « vieux magicien barbu ». On a un adulte qui les attend, les accompagne, leur apprend des choses et leur facilite le passage. Ce mentor est original et fonctionne bien. L’écriture est belle tout en restant adapté aux plus jeunes, les personnages sont variés et bien construits et l’univers est génial. J’ai beaucoup aimé la raison pour laquelle le héros s’appelle Elliot, ça m’a fait rire toute seule. Le système mis en place autour des dragons est une très belle trouvaille. Le petit plus éditorial : ils ont gardé le jeu de dessins qui forme une animation sur le format poche. On retrouve beaucoup de codes habituels de la fantasy mais ils côtoient une part d’originalité et de modernité. Le tout se mélange intelligemment du coup pour un enfant qui commence la fantasy c’est nickel. On n’a pas beaucoup de fantasy 1ères lectures et celle-là est vraiment réussie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • coquinnette1974 Posté le 4 Novembre 2019
    Grande amatrice de roman jeunesse, j'ai dévoré L'Héritier des Draconis, tome 1 : Draconia de Carina Rozenfeld. Difficile de mener une vie paisible lorsque l'on a des flammes dans les yeux a#768; la moindre crise de cole#768;re que l'on donne vie aux images et sculptures de reptiles d'un simple regard... Ballotte#769; de famille d'accueil en famille d'accueil depuis qu'il a e#769;te#769; abandonne#769; a#768; la naissance, le jeune Elliott fait de son mieux pour dompter son tempe#769;rament de feu, malgre#769; la sournoiserie de certains e#769;le#768;ves de sa classe. A#768; quelques jours de son dixie#768;me anniversaire, une sphe#768;re lumineuse tombe du ciel tout pre#768;s de chez lui. Accompagne#769; de ses amis Tamara et Ge#769;de#769;on, Elliott de#769;couvre qu'il s'agit d'un passage vers un monde merveilleux : Draconia. Les enfants y font la rencontre de Gulliver, un gentil ge#769;ant. Ce qu'il va leur re#769;ve#769;ler va changer la vie d'Elliott a#768; tout jamais... Draconia est donc le tome un de L'Héritier des Draconis. J'aime quand il y a des dragons dans les romans jeunesses fantastiques, donc c'est tout naturellement que ce roman m'a captivé :) Le monde crée par Carina Rozenfeld est très intéressant. En soi c'est simple mais cela fonctionne parfaitement. Elliott est un jeune orphelin qui ignore tout de... Grande amatrice de roman jeunesse, j'ai dévoré L'Héritier des Draconis, tome 1 : Draconia de Carina Rozenfeld. Difficile de mener une vie paisible lorsque l'on a des flammes dans les yeux a#768; la moindre crise de cole#768;re que l'on donne vie aux images et sculptures de reptiles d'un simple regard... Ballotte#769; de famille d'accueil en famille d'accueil depuis qu'il a e#769;te#769; abandonne#769; a#768; la naissance, le jeune Elliott fait de son mieux pour dompter son tempe#769;rament de feu, malgre#769; la sournoiserie de certains e#769;le#768;ves de sa classe. A#768; quelques jours de son dixie#768;me anniversaire, une sphe#768;re lumineuse tombe du ciel tout pre#768;s de chez lui. Accompagne#769; de ses amis Tamara et Ge#769;de#769;on, Elliott de#769;couvre qu'il s'agit d'un passage vers un monde merveilleux : Draconia. Les enfants y font la rencontre de Gulliver, un gentil ge#769;ant. Ce qu'il va leur re#769;ve#769;ler va changer la vie d'Elliott a#768; tout jamais... Draconia est donc le tome un de L'Héritier des Draconis. J'aime quand il y a des dragons dans les romans jeunesses fantastiques, donc c'est tout naturellement que ce roman m'a captivé :) Le monde crée par Carina Rozenfeld est très intéressant. En soi c'est simple mais cela fonctionne parfaitement. Elliott est un jeune orphelin qui ignore tout de ses origines, qu'il va découvrir pour son anniversaire : ses 10 ans. Même s'il est persécuté par certains gamins il a quand même deux bons amis : Tamara et Gédéon. Tous trois sont d'ailleurs ensemble quand Elliott découvre Draconia. Ce monde où les dragons étaient autrefois importants donne envie d'y aller... pour de vrai ;) J'ai bien faire un petit tour là bas moi ! Même si tout n'y est pas facile, l'autrice nous emmène avec elle dans ce monde imaginaire. J'ai apprécié le personnage principal, Eliott. Il est attachant ce petit garçon qui sent bien qu'il a de drôles de pouvoirs, qu'il a une drôle de colère en lui et que celle ci peut exploser à tout moment... Il a deux amis fidèles et ensemble il vont vivre des aventures palpitantes. Tout est réuni pour plaire aux jeunes lecteurs... et à leurs parents :) J'ai apprécié ma lecture de ce premier tome de Draconia et je lirais la suite si j'en ai l'occasion. Ma note : 5 étoiles.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Orha08 Posté le 22 Octobre 2019
    Un livre jeunesse sympa à lire, beaucoup inspiré d'Harry Potter je trouve mais sans que cela ne gène réellement, j'ai bien aimé Eliott mais bon on voit tout de suite ce qui se profile donc c'est un peu dommage. Cela dit ça reste une bonne lecture
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.