Lisez! icon: Search engine
Archipoche
EAN : 9791039200363
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 10,8 x 17,7 mm
Nouveauté

L'Héritière du lotus rose

Collection : Roman & évasion
Date de parution : 07/10/2021
Le dernier volet de l'enivrante saga du Lotus Rose, dans la lignée des grands romans de Sarah Lark (Le Pays du nuage blanc) et de Tamara McKinley (La Dernière Valse de Mathilda).
Août 1939. Les échos de la guerre qui couve en Europe parviennent en Argentine jusqu’à la somptueuse estancia, au bord du Rio de la Plata, où Jezebel et Jan ont élevé dans la quiétude leur fille Lián et son frère Zachary.
Un jeune officier britannique en mission de renseignement, Milo McCorball,...
Août 1939. Les échos de la guerre qui couve en Europe parviennent en Argentine jusqu’à la somptueuse estancia, au bord du Rio de la Plata, où Jezebel et Jan ont élevé dans la quiétude leur fille Lián et son frère Zachary.
Un jeune officier britannique en mission de renseignement, Milo McCorball, s’y invite le temps de mener une enquête sur de puissants propriétaires terriens, les Ramiro, soupçonnés d’être des sympathisants nazis. D’emblée, Milo tombe amoureux de Lián. Mais Carlos, le fils Ramiro, est décidé à épouser la jeune beauté, de gré ou de force.
Désirant mettre sa fille à l’abri, Jezebel la confie à Milo afin qu’il la conduise à Calcutta auprès de sa marraine, la duchesse Olga Obolenski, devenue par mariage la maharani du Mahavir.
Lián part contrainte et forcée vers un pays qui la rebute, car elle le devine lié au mystère qui entoure sa propre naissance. La passion de Milo suffira-t-elle à lui faire aimer cette Inde mystérieuse et à la réconcilier avec ses racines ? Et la guerre, qui gronde aux frontières leur permettra-t-elle de vivre leur amour ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791039200363
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 10,8 x 17,7 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • rugi Posté le 11 Juillet 2021
    C'est avec ce troisième volet que se termine la saga du lotus bleu. Toujours aussi addictif et dépaysant. Seul regret... c'est que ce soit fini (snif). Dans ce 3ème volume on retrouve la fille de Jezebel qui, tout comme sa mère, va connaître beaucoup d'aventures. Une très bonne lecture que je recommande...
  • MilleetunepagesLM Posté le 4 Juin 2021
    Le commentaire de Lynda : Je n'ai malheureusement pas lu les deux premiers tomes de cette saga, un peu dommage, mais je vous rassure, je n'ai eu aucun problème à lire ce troisième tome. La guerre de 39-45 qui se passe en Europe, a des répercussions un peu partout dans le monde, et ce même en Argentine. Un jeune officier britannique, Milo McCorbal, en mission en Argentine, se rendra à l'estancia La Balandra où il fera la rencontre de la famille qui y habite, mais spécialement de Lián avec qui il tombera amoureux. Lián, fille de Jézabel, est une fille que rien n'arrête, elle sait très bien ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, on peut presque dire qu'elle est effrontée, mais surtout très fonceuse. L'adrénaline fait un bond en avant quand Lián sera kidnappée par les Ramiro, ennemi juré de la famille et de Milo, les Ramiro veulent lui imposer un mariage forcé, mais Milo sera là pour elle, et de là leur départ pour les Indes, où elle sera sous l'aile protectrice de sa marraine la comtesse Olga Obolensky, elle espère trouver les secrets dissimulés qui lui révéleront tous les mystères entourant ses origines. J'ai beaucoup aimé ma lecture, même si... Le commentaire de Lynda : Je n'ai malheureusement pas lu les deux premiers tomes de cette saga, un peu dommage, mais je vous rassure, je n'ai eu aucun problème à lire ce troisième tome. La guerre de 39-45 qui se passe en Europe, a des répercussions un peu partout dans le monde, et ce même en Argentine. Un jeune officier britannique, Milo McCorbal, en mission en Argentine, se rendra à l'estancia La Balandra où il fera la rencontre de la famille qui y habite, mais spécialement de Lián avec qui il tombera amoureux. Lián, fille de Jézabel, est une fille que rien n'arrête, elle sait très bien ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, on peut presque dire qu'elle est effrontée, mais surtout très fonceuse. L'adrénaline fait un bond en avant quand Lián sera kidnappée par les Ramiro, ennemi juré de la famille et de Milo, les Ramiro veulent lui imposer un mariage forcé, mais Milo sera là pour elle, et de là leur départ pour les Indes, où elle sera sous l'aile protectrice de sa marraine la comtesse Olga Obolensky, elle espère trouver les secrets dissimulés qui lui révéleront tous les mystères entourant ses origines. J'ai beaucoup aimé ma lecture, même si j'y ai trouvé quelques longueurs, l'auteure a le sens du détail, mais parfois, c'est un peu trop. Malgré tout, on est témoin d'une superbe histoire d'amour, une grande saga avec une famille qui cache beaucoup trop de secrets. On a le plaisir de visiter l'Inde et de découvrir la culture de l'Argentine. Une plume très descriptive que nous offre l'auteure, pour nous immerger à plein dans ces décors chauds et hauts en couleur. En résumé, je peux vous dire, que ce ne fût pas un coup de cœur, mais pas loin. Les personnages sont des personnages que l'on n’oubliera pas de sitôt. Un véritable cours d'histoire sur l'Argentine, que j'ai apprécié, n'ayant pas eu souvent la chance de lire des histoires qui se passent dans cette partie du monde où j'ai pu apprendre également quelques faits sur la deuxième guerre mondiale, et de la montée du nazisme dans ce pays. Je recommande cette lecture si vous êtes féru d'histoire, je crois bien que je vais m'organiser pour lire les deux premiers tomes, qui viendront sûrement éclairer ma lanterne sur certaines choses ou personnages.
    Lire la suite
    En lire moins
  • EnjeeMetivier Posté le 7 Mars 2021
    A la fin du tome 2, je ne pensais pas entendre parler de nouveau Jezebel et Ian Lukas. Quel plaisir de découvrir par hasard dans le catalogue Audible la sortie de ce 3e ouvrage ! Kate McAllistair met ici en scène la fille de Jezebel et du prince Sharu. Devenu une belle plante de 18 ans, Mary Lila est une vraie casse cou, aventurière et sauvage, beaucoup moins prude que l'étais sa mère. Peut être le climat argentin ... Mais poursuivie a son tour par la malédiction du Shersitaa, elle doit quitter son pays d'adoption au bras du lieutenant Milo McCorbawl pour retrouver le pays de sa naissance, celui de son père et du Shersitaa. L'auteure a su renouveler l'histoire sans épuisement aucun, introduire le nazisme et la seconde guerre mondiale, et ce fut une écoute vraiment agréable, un vrai coup de coeur pour cette trilogie !
  • LesLecturesdEole Posté le 1 Mars 2021
    Le premier volume m’avait fait passer par toutes les émotions, j’avais beaucoup apprécié le deuxième et l’évolution des personnages, j’ai bien aimé ce troisième tome concernant la fille de nos héros… On y retrouve Jezebel et Jan des années après, quand Lian a bien grandi et est devenue une jeune femme. Courtisée par un argentin trop arrogant qui a des accointances avec les nazis, elle est poussée à fuir vers l’Inde en compagnie de Milo, un jeune officier britannique qui enquête sur les nazis cachés en Argentine. J’ai retrouvé avec joie les paysages indiens, et les belles descriptions de Kate McAlistair, on vit aux côtés de nos personnages et c’est un vrai plaisir. Cependant, la guerre plane et Milo n’est pas à l’abri d’être envoyé sur le front, au grand damne de Lian, d’autant qu’elle se sent désespérément seule dans un pays qu’elle connaît finalement très peu, sans ses parents. Lian (ou Marie-Leela) est un personnage intéressant car elle passe de l’adolescente arrogante qui croit tout savoir, à une femme responsable qui fait plus attention au monde autour d’elle et apprend à affronter l’adversité et les révélations qui lui font face. Quant à l’antique cité du lotus rose, on se doute qu’elle... Le premier volume m’avait fait passer par toutes les émotions, j’avais beaucoup apprécié le deuxième et l’évolution des personnages, j’ai bien aimé ce troisième tome concernant la fille de nos héros… On y retrouve Jezebel et Jan des années après, quand Lian a bien grandi et est devenue une jeune femme. Courtisée par un argentin trop arrogant qui a des accointances avec les nazis, elle est poussée à fuir vers l’Inde en compagnie de Milo, un jeune officier britannique qui enquête sur les nazis cachés en Argentine. J’ai retrouvé avec joie les paysages indiens, et les belles descriptions de Kate McAlistair, on vit aux côtés de nos personnages et c’est un vrai plaisir. Cependant, la guerre plane et Milo n’est pas à l’abri d’être envoyé sur le front, au grand damne de Lian, d’autant qu’elle se sent désespérément seule dans un pays qu’elle connaît finalement très peu, sans ses parents. Lian (ou Marie-Leela) est un personnage intéressant car elle passe de l’adolescente arrogante qui croit tout savoir, à une femme responsable qui fait plus attention au monde autour d’elle et apprend à affronter l’adversité et les révélations qui lui font face. Quant à l’antique cité du lotus rose, on se doute qu’elle refera surface tôt ou tard dans l’histoire, mais de quelle manière ? Comment ce coin de jungle sera-t-il impacté par la guerre ? Lian saura-t-elle trouver sa place entre ses racines indiennes et son indépendance argentine ? Autant de questions que pose ce dernier volume qui clôture très bien la série. Dans sa quête d’elle-même, Lian est aidée par Milo, et on a presque l’impression de retrouver Jezebel et Jan tant la dynamique de leur relation se ressemble : elle, indépendante et ignorante, lui, protecteur et taquin. J’aurai aimé que les deux relations se différencient plus, car finalement c’est à croire que tout est héréditaire pour les pauvres héroïnes : le chéri un peu trop dominant et le méchant pervers possessif qui leur court après… A ce rythme, j’ai peur pour les petits-enfants de la famille ! L’histoire reste très rythmée, comme le reste de la trilogie, alliant à la perfection beaux paysages, aventure et romance comme on l’aime ! Je regrette seulement ce schéma qui se répète par rapport au premier tome et qui m’a enlevé la surprise de l’identité du Tigre. J’aurai tout de même passé un très bon moment de lecture avec cette saga qui m’a fait vivre des montagnes russes d’émotions en quelques centaines de pages !
    Lire la suite
    En lire moins
  • leBoudoirdulivre Posté le 14 Février 2021
    Kate McAlistair est vraiment l’auteur coup de cœur de mon partenariat avec les Editions L’Archipel, une belle surprise, à l’image de ce qui fait le succès de la maison d’édition auprès des femmes, les grandes sagas romanesques françaises et étrangères dont ont raffole. Inutile de dire que j’attends les prochains romans de Kate avec impatience et ce dernier tome a une place chère à mon cœur de par Lia#769;n et le contexte historique. Un roman qui m’a bouleversé où la plume de l’auteur est à l’image de ses personnages entre finesse et poésie des mots… Août 1933, Argentine. Milo McCorball en mission pour les services de renseignements anglais ne s’attendait pas à revoir la Doncella qui l’avait surprise lors d’un match de polo argentin. Cette jeune femme qu’il a aidé lors d’une intercation avec Carlos Ramiro, le fils de ceux qu’il doit surveiller afin de prouver qu’ils sont bien des sympathisants nazis. La demoiselle s’enfuit tel un rêve évanescent avant même qu’il sache son nom. C’est sous couverture que Milo se rend chez des amis de son père à l’estancia La Balandra dont les voisins ne sont autres que les Romero. Risqué puisque Carlos Romero cherchera à se venger de l’affront subit. Lia#769;n, la... Kate McAlistair est vraiment l’auteur coup de cœur de mon partenariat avec les Editions L’Archipel, une belle surprise, à l’image de ce qui fait le succès de la maison d’édition auprès des femmes, les grandes sagas romanesques françaises et étrangères dont ont raffole. Inutile de dire que j’attends les prochains romans de Kate avec impatience et ce dernier tome a une place chère à mon cœur de par Lia#769;n et le contexte historique. Un roman qui m’a bouleversé où la plume de l’auteur est à l’image de ses personnages entre finesse et poésie des mots… Août 1933, Argentine. Milo McCorball en mission pour les services de renseignements anglais ne s’attendait pas à revoir la Doncella qui l’avait surprise lors d’un match de polo argentin. Cette jeune femme qu’il a aidé lors d’une intercation avec Carlos Ramiro, le fils de ceux qu’il doit surveiller afin de prouver qu’ils sont bien des sympathisants nazis. La demoiselle s’enfuit tel un rêve évanescent avant même qu’il sache son nom. C’est sous couverture que Milo se rend chez des amis de son père à l’estancia La Balandra dont les voisins ne sont autres que les Romero. Risqué puisque Carlos Romero cherchera à se venger de l’affront subit. Lia#769;n, la jeune fille dont il est tombé amoureux dès leur première rencontre se mettra sur sa route, toujours là où on ne l’attend pas comme une évidence à leur histoire. Quelle ne fut pas la surprise de Milo de la retrouver sous l’image d’une parfaite lady tout le contraire de leurs précédentes rencontres. Un rodeur, des peuples qui disparaissent mystérieusement, un meurtre… Nul doute que Milo est au bon endroit pour mener à bien sa mission aidée sans qu’il s’en doute par Lia#769;n. Suite à une révélation de Lia#769;n, celle-ci est kidnappée par les Ramiro prêts à tout pour la gloire du Reich et la suprématie de la race aryenne. Echappant de peu à un mariage forcé, Lia#769;n n’a d’autre choix que de s’enfuir avec Milo en Indes où elle sera protégée par la comtesse Olga Obolensky, sa marraine. De l’Inde duquel elle ne garde aucuns souvenirs, elle sait que là-bas elle trouvera le mystère de ses origines, ses non-dits que ses parents lui ont toujours dissimulés. Le passé vient toujours vous rattraper et Jezebel voit ses ennemis réclamer vengeance et richesses en s’en prenant à sa fille. Le Sher-Cîta renaît de ses cendres. Lia#769;n et Milo parviendront-ils à mettre fin à la malédiction sur leur famille ? Septembre 1939, Indes. Quand Lia#769;n arrive en Inde, la guerre vient d’être déclarée entre l’Allemagne et l’Angleterre. Dans la villa de sa marraine Olga, c’est un autre monde qui s’ouvre à elle, un monde auquel elle va devoir s’adapter entre la pauvreté à tous les coins de rues, aux castes jusqu’aux traditions centenaires. C’est ici que Lia#769;n va apprendre le secret de ses origines dissimulées par ses parents, un secret qu’elle découvrira dans une conversation entre Olga et son mari, le maharadja. C’est ainsi qu’elle découvrira le luxe dévolu à la famille royale et aussi le manque de liberté. Grâce à Milo, elle découvre l’Inde sous toutes ses facettes, les problèmes des Indous et des Musulmans, Ghandi, la guerre qui si elle est encore éloignée en Europe met l’Inde en danger de par l’Empire du Soleil Levant et ses alliances avec l’Allemagne. Tandis que les prémices d’une belle histoire d’amour se profile entre Lia#769;n et Milo, ceux-ci devront faire attention au danger qui les menacent. Tout va se terminer là où tout a commencé, à la Cité du Lotus rose… Là où le danger s’achève pour laisser place à l’amour. Milo dissimule les dessous de sa mission pour le gouvernement britannique à l’approche de la Seconde Guerre mondiale. Amoureux de Lia#769;n dès le premier regard, il n’aura de cesse de la protéger des Ramiro tout comme l’a fait Jan avec Jezebel. Lia#769;n est un garçon manqué plus à l’aise habillé en garçon qui lui permet une plus grande liberté, notamment dans ses sorties clandestines où pour participer aux matchs de polo argentin sur ces criollos qu’elle adore. Elle n’en fait qu’à sa tête et joue la carte du mystère avec Milo dont elle est attirée par bien des aspects. De l’histoire de l’Argentine à celle de l’Inde, Kate McAlistair replonge ses lecteurs dans une histoire d’amour digne de celle de Jezebel et Jan avec des descriptions toujours aussi saisissantes et un suspense incroyable. Kate McAllistair dévoile aussi toute la culture de l’Argentine et tout ce qui fait son charme. En pleine Seconde Guerre mondiale, leur amour n’en sera que plus dangereux. De la montée du nazisme en Argentine à l’épuration de tout un peuple jugé comme de race inférieure, à la spoliation de leurs terres pour l’enrichissement de nazis, aux personnages influents sous de fausses identités, on apprend énormément de choses sur l’Argentine, nid du nazisme et des complots politiques. L’histoire de Lia#769;n et Milo est à l’image du tango argentin et de la pampa sauvage de l’Argentine, un dulce con leche. La trilogie du Lotus rose se termine comme elle a commencé en apothéose…
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés