Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266252287
Code sériel : 16063
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm

L'homme qui a oublié sa femme

Santiago ARTOZQUI (Traducteur)
Date de parution : 05/11/2015
Qu'un homme oublie un anniversaire de mariage, jusqu’ici rien de très inhabituel. Mais le cas de Vaughan est plus étonnant : après un étrange malaise, il se réveille dans le métro londonien, totalement amnésique. Oubliés son métier de professeur, ses deux enfants et sa femme, la sublime Maddy…
Lorsqu’il la revoit,...
Qu'un homme oublie un anniversaire de mariage, jusqu’ici rien de très inhabituel. Mais le cas de Vaughan est plus étonnant : après un étrange malaise, il se réveille dans le métro londonien, totalement amnésique. Oubliés son métier de professeur, ses deux enfants et sa femme, la sublime Maddy…
Lorsqu’il la revoit, c’est le coup de foudre. Pas de chance, car ils sont en plein divorce et Maddy, elle, n’a rien oublié de l’homme odieux qu’il était devenu… Prêt à tout pour la reconquérir, Vaughan saura-t-il réinventer sa vie ?

« Hilarante et émouvante, c'est une comédie inoubliable. » The Guardian
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266252287
Code sériel : 16063
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 108 x 177 mm
Pocket

Ils en parlent

« Une comédie dans la plus pure tradition anglaise, à la fois émouvante et désopilante sur les vicissitudes du mariage. » Le Berry Républicain
« Une comédie assaisonnée d’humour anglais décapant et drôlissime. » Le Télégramme
« Désopilant, délicieusement ironique, bref, à lire absolument ! » Le Soir Magazine (Belgique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Melieetleslivres Posté le 25 Août 2019
    Hier, pour me sortir Yann Moix et son affreux Orléans, j'ai pioché un petit roman anglais, qui date en fait de 2012. Je ne connaissais pas du tout cet écrivain qui est, entre autres, l'auteur de Chicken Run. C'est un bouquin dans la ligne chick-litt, littérature poulettes, mais ni fleur bleue, ni rose Barbara Cartland, ni Harlequin. Il a tous les codes : Londres, problemes de couple, autodérision, et happy end. Un petit roman bien agréable à lire. Ici, le résumé éditeur : "Qu'un homme oublie son anniversaire de mariage, quoi de plus commun ? Qu'il oublie sa femme, c'est plus inhabituel. Après un étrange malaise, Vaughan reprend connaissance dans le métro londonien, complètement amnésique. Oubliés, son nom, son métier de professeur, ses enfants, sa femme et leur prochain divorce ! Quand, après moult péripéties, il revoit Maddy pour la première fois, c'est le coup de foudre. Vaughan n'aura désormais qu'une obsession : reconquérir son épouse. Une mission quasi impossible puisque Maddy ne veut plus entendre parler de lui, et pour cause. Vaughan découvre qu'il était un homme odieux, égoïste et porté sur la bouteille. Avant d'espérer la séduire à nouveau, il devra lui prouver qu'il a changé. Dans la plus... Hier, pour me sortir Yann Moix et son affreux Orléans, j'ai pioché un petit roman anglais, qui date en fait de 2012. Je ne connaissais pas du tout cet écrivain qui est, entre autres, l'auteur de Chicken Run. C'est un bouquin dans la ligne chick-litt, littérature poulettes, mais ni fleur bleue, ni rose Barbara Cartland, ni Harlequin. Il a tous les codes : Londres, problemes de couple, autodérision, et happy end. Un petit roman bien agréable à lire. Ici, le résumé éditeur : "Qu'un homme oublie son anniversaire de mariage, quoi de plus commun ? Qu'il oublie sa femme, c'est plus inhabituel. Après un étrange malaise, Vaughan reprend connaissance dans le métro londonien, complètement amnésique. Oubliés, son nom, son métier de professeur, ses enfants, sa femme et leur prochain divorce ! Quand, après moult péripéties, il revoit Maddy pour la première fois, c'est le coup de foudre. Vaughan n'aura désormais qu'une obsession : reconquérir son épouse. Une mission quasi impossible puisque Maddy ne veut plus entendre parler de lui, et pour cause. Vaughan découvre qu'il était un homme odieux, égoïste et porté sur la bouteille. Avant d'espérer la séduire à nouveau, il devra lui prouver qu'il a changé. Dans la plus pure tradition anglaise, L'Homme qui a oublié sa femme est une comédie à la fois émouvante et désopilante sur les vicissitudes du mariage." Je n'avais pas lu la 4e de couverture, c'était un conseil "random" sur Babelio. Bien vu, j'ai beaucoup aimé. Fin, assez drôle, touchant et bien écrit, tout ce que j'aime pour un livre-détente.. J'ai voulu lui faire cette mini chronique, au cas où, en poche, d'occase, c'est une bonne et jolie comédie familiale.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Labibliothequedelodie Posté le 25 Juillet 2019
    L'histoire commence quand Vaughan nous apprend qu'il a complètement oublié qui est sa femme. En fait, il a tout oublié, sans aucune exception. Il est complètement amnésique. Suite à un malaise dans le métro, il s'est réveillé sans aucun souvenir. Il se retrouve alors à l'hôpital pendant une bonne semaine sans que personne ne chercher à le retrouver, personne n'a déclaré sa disparition. Finalement, il va se souvenir d'un numéro de téléphone et retrouver Gary, un très bon ami à lui qui va lui raconter toute sa vie : il a deux enfants, il est prof d'histoire et est en instance de divorce. Honnêtement, je n'ai pas du tout apprécié Gary, il est vraiment très particulier, il manque clairement de respect à Vaughan ainsi qu'à ses proches alors qu'il est censé être le parrain d'un des deux enfants. J'ai vraiment eu l'impression qu'il ne lui voulait pas forcément que du bien. Le livre est écrit à la première personne avec la vision de Vaughan. Nous avons parfois des retours en arrière sur son passé quand certains souvenirs refont surface. En bref, ce livre est vraiment original, l'humour est assez particulier mais ça ne m'a absolument pas gêné. En revanche, j'ai trouvé... L'histoire commence quand Vaughan nous apprend qu'il a complètement oublié qui est sa femme. En fait, il a tout oublié, sans aucune exception. Il est complètement amnésique. Suite à un malaise dans le métro, il s'est réveillé sans aucun souvenir. Il se retrouve alors à l'hôpital pendant une bonne semaine sans que personne ne chercher à le retrouver, personne n'a déclaré sa disparition. Finalement, il va se souvenir d'un numéro de téléphone et retrouver Gary, un très bon ami à lui qui va lui raconter toute sa vie : il a deux enfants, il est prof d'histoire et est en instance de divorce. Honnêtement, je n'ai pas du tout apprécié Gary, il est vraiment très particulier, il manque clairement de respect à Vaughan ainsi qu'à ses proches alors qu'il est censé être le parrain d'un des deux enfants. J'ai vraiment eu l'impression qu'il ne lui voulait pas forcément que du bien. Le livre est écrit à la première personne avec la vision de Vaughan. Nous avons parfois des retours en arrière sur son passé quand certains souvenirs refont surface. En bref, ce livre est vraiment original, l'humour est assez particulier mais ça ne m'a absolument pas gêné. En revanche, j'ai trouvé que le milieu du livre est vraiment long et répétitif.
    Lire la suite
    En lire moins
  • saphoo Posté le 22 Juillet 2019
    Beaucoup d'humour à l'anglaise pour ce roman qui n'en cache pas moins de belles réflexions quant à nos souvenirs, la fiabilité de notre cerveau, notre personnalité, comment le cerveau peut effacer tout pour mieux recommencer. C'est bluffant, et par le biais de cette histoire d'un homme atteint d'une amnésie soudaine et totale, on peut se laisser rêver ou pas d'ailleurs, de reprendre tout à zéro. Comment faire le point de ce que nous sommes réellement ? C'est un vaste sujet qui nous pousse à se poser et à réfléchir sur nous-mêmes. Le sujet de la famille aussi est intéressant, comment les enfants subissent, vivent les séparations. J'ai bien aimé, l'humour et tout le côté psychologique du roman. C'est une lecture détente mais pas que...
  • elise3coco Posté le 14 Mars 2018
    J'ai achevé ce livre il y a quelques jours et je l'ai bien aimé, mais sans plus. Il était loin d'être nul mais j'ai le sentiment qu'il sera vite oublié. On suit le personnage de Vaughan qui a tout oublié de sa vie mais surtout de sa magnifique femme. Facile de l'oublier surtout quand on est en plein divorce !! Ce qu'il a manqué à ce livre, c'est tout simplement pas assez d'humour, pas assez de moment mignon où on se dit que ce roman est un vrai bonbon, pas de magie, pas assez touchant en somme. Mais l'écriture est facile, on a envie de savoir si Vaughan va reconquérir sa femme et comment.. on se prend quand même au jeu. A lire si on a rien d'autre sous la main car cela reste un moment agréable. Elise__#9829;
  • Marech20 Posté le 18 Septembre 2017
    Rigolo, sans prétention, on passe un agréable moment avec cette famille où l'homme perd la mémoire, tombe amoureux de sa femme qu'il a oublié, alors qu'ils sont en plein divorce. Se lit facilement.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.